Stan Glasgow, le président de Sony Electronics, s’inquiète. Alors que le Japonais s’attendait à une baisse des prix de 5 à 7 % sur les téléviseurs LCD cette année, c’est en fait une chute de 25 à 30 % qui a été entraînée par le marché. Le très grand nombre de constructeurs concurrents (près d’une centaine) a entraîné une guerre des prix dans laquelle se sont laissés piéger les grandes marques. Sony, qui n’est déjà pas en grande forme avec sa PlayStation 3, a peur que cette baisse des prix ne pose des problèmes d’investissement pour le développement de futurs produits.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés