« Le CD tel qu’il est aujourd’hui est mort« . C’est Alain Levy, président de EMI Music, qui l’affirme en ouverture du London Media Summit. Levy reconnaît que ce sont aujourd’hui les consommateurs qui ont pris le contrôle de la chaîne de distribution, et seule l’innovation permettra de continuer à vendre des contenus matériels. « A partir du début de l’année prochaine, plus aucun de nos contenus ne sortira sans un contenu matériel addititionnel« , prévient M. Levy. Une attitude plus positive que celle d’Universal Music, qui annonçait cet été vouloir casser le prix et la qualité de ses CD, sauf pour des versions « Delux » vendues plus cher.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés