La commission générale de terminologie et de néologie (CGTN), dont le rôle est de trouver des équivalences francophones aux termes technologiques imbibés d'anglais, a publié une nouvelle recommandation au Journal Officiel. Les administrations et ceux qui souhaitent suivre le vocabulaire officiel devront désormais s'abstenir de parler de services "OTT" ou "Over-The-Top" lorsqu'ils évoquent les services internet qui passent par l'Internet de monsieur-tout-le-monde, plutôt que par les services gérés des FAI.

Désormais, il faudra parler d'un service "hors offre du fournisseur d'accès à l'internet", ou HOFAI. Selon la définition retenue, l'HOFAI "se dit d'un service proposé en dehors des offres commerciales du fournisseur d'accès à l'internet choisi par l'internaute, qui peut concurrencer celles-ci et est généralement très consommateur de bande passante".

Une définition pour le moins curieuse qui met l'accent sur la nature des services généralement proposés en OTT, (par exemple les nouvelles box OTT Canal+) plutôt que sur l'option technologique retenue.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés