La société Cozy Cloud, qui propose un logiciel facilitant l'auto-hébergement, vient de sortir une nouvelle version de son application. Ergonomie repensée, fluidité sur mobile et refonte des notifications constituent quelques-unes des nouveautés de cette version 2.

Si vous êtes sensible au principe de l'auto-hébergement, sachez que la société Cozy Cloud vient de publier cette semaine la version 2 de son logiciel. Celle-ci apporte plusieurs changements, allant d'une nouvelle ergonomie de la page d'accueil à une fluidité accrue pour la navigation sur mobile, en passant par une refonte des notifications et une réorganisation des applications après installation.

Cette nouvelle mouture, baptisée en l'honneur de l'animateur américain John Oliver qui a énormément contribué au débat sur la neutralité du net aux États-Unis avec un sketch mémorable, bénéficie aussi d'une installation simplifiée sur les distributions GNU/Linux Debian et Ubuntu. Quelques lignes de commande suffisent à déployer le logiciel sur un serveur, promet Cozy Cloud.

Il reste toutefois encore beaucoup de chemin à parcourir pour que ce logiciel libre "devienne un produit adapté au grand public et puisse défier les grands silos numériques qui centralisent les données de la majorité des internautes", admet bien volontiers la société. Cependant, la sortie de la version 2 est un pas qui compte vers une plus grande démocratisation de l'auto-hébergement.

Cozy Cloud est un logiciel qui propose de "construire un cloud personnel de confiance, décentralisé, en logiciel libre qui permette à chacun de nous de reprendre le contrôle de nos données personnelles tout en bénéficiant des dernières innovations du cloud". Elle a connu une certaine attention médiatique ce printemps en recrutant Tristan Nitot, l'ancien président de Mozilla Europe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés