Est-il plus facile de faire prendre conscience des dérives de l'espionnage massif des communications de tous les individus, lorsque l'on prévient les citoyens que même les photos de leurs sexes sont collectées et parfois regardées par les agents ? C'est la tentative réussie du dernier numéro de l'émission Last Week Tonight de John Oliver, avec la complicité d'Edward Snowden lui-même. "Ils collectent tout, y compris les photos de votre queue", prévient-il.

Comment intéresser le grand public aux questions de respect de la vie privée posées par les programmes de surveillance massive mis en place par les pays occidentaux, lorsque beaucoup trop de citoyens se disent qu'ils ne sont pas concernés ou n'ont rien à cacher ? Plusieurs approches sont possibles. De son côté, Numerama a tenté la semaine dernière une analyse juridique rébarbative du projet de loi Renseignement pour tenter de comprendre assez sérieusement ce que les boîtes noires de l'Etat pourraient regarder de nos communications intimes, pour y déceler les indices d'un comportement suspect réclamant une attention plus étroite des services de renseignement. Flop. 

De l'autre côté de l'Atlantique, le comédien John Oliver a trouvé une approche beaucoup plus frappante. On devait devait déjà à l'animateur une excellentissime émission sur la neutralité du net (qui hélas n'est plus visible qu'en anglais intégral, HBO ayant récemment demandé à Dailymotion le retrait de la version que nous avions sous-titrée), et voici que le Britannique le plus populaire des Etats-Unis s'est invité à Moscou, pour y interviewer Edward Snowden.

Avec une idée finale en tête : et s'il était beaucoup plus facile de faire prendre conscience aux Américains que les programmes de surveillance de la NSA les concernent aussi, en leur expliquant que les espions censés les protéger peuvent tout intercepter et tout regarder de leurs communications privées, y compris les photos de leurs pénis (ou plutôt "de leur queue", selon les mots de John Oliver) qu'ils s'envoient par Internet ?

Publiée dimanche, la vidéo a déjà atteint plus de 2,6 millions de vues, ce qui place déjà ce numéro de Last Week Tonight parmi les plus regardées de toute la chaîne YouTube. 

"La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas de programme qui s'appelle "Programme de Photos de Queues"", s'amuse Edward Snowden, "La mauvaise nouvelle c'est qu'ils collectent tout de même les informations de tout le monde. Y compris les photos de votre queue". Et si vous pensez que ce n'est qu'une vaste blague et que les agents ont vraiment autre chose à faire, relisez cet article sur le piratage des webcams par les services de renseignement.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos