Avec 4,4 millions de téléchargements gratuits et payants confondus, Thom Yorke a gagné au maximum 20 millions d'euros en distribuant son dernier album Tomorrow's Modern Boxes avec BitTorrent Bundle.

En septembre dernier, le leader de Radiohead Thom Yorke a dévoilé du jour au lendemain la sortie d'un nouvel album solo, Tomorrow's Modern Boxes, distribué d'abord exclusivement par BitTorrent Bundle, la plateforme commerciale de l'éditeur du célèbre logiciel de P2P. Un single et son clip étaient offerts gratuitement avec le téléchargement du .torrent de base, tandis que les internautes devaient payer 6 dollars pour avoir accès à l'ensemble des 8 titres au format MP3.

Avec BitTorrent Bundle, près de 90 % des sommes collectées sont directement versées aux artistes. "Si ça fonctionne bien, ça pourrait être une manière efficace de rendre un peu de contrôle du commerce Internet aux gens qui créent l'oeuvre. Permettre aux gens qui font de la musique, de la vidéo ou tout autre type de contenu numérique de les vendre eux-mêmes", avait expliqué Thom Yorke en présentant son initiative comme une expérimentation. 

L'artiste dénonce depuis des années le manque de rentabilité pour les artistes des plateformes de streaming légales, au point qu'il a décidé en 2013 de retirer ses chansons de Spotify et Deezer.

On ne sait pas quelles étaient ses attentes avec BitTorrent, mais le succès semble bien réel. Comme le remarque GigaOM, la société BitTorrent Inc. a en effet publié un rapport annuel dans lequel il indique que 4,4 millions d'internautes ont acheté Tomorrow's Modern Boxes, ce qui fait 26,4 millions de dollars de chiffre d'affaires maximum, dont 23,76 millions directement pour Thom Yorke.

Mais il est absolument impossible de faire une telle équation, puisque le compteur inclut aussi bien les téléchargements gratuits du single et du clip que les paiements subséquents pour le reste de l'album. Or, comme l'explique BitTorrent Inc à Techcrunch, Thom Yorke a choisi de ne pas divulguer la part des internautes qui ont acheté l'intégralité du disque. La somme obtenue se situe donc quelque part entre 0 et 20 millions d'euros.

Depuis fin décembre, l'album est également proposé en téléchargement direct sur Bandcamp, ou en version Deluxe Vinyl vendue 30 livres sterling.

Ce n'est pas le premier coup du genre pour Yorke, puisque son groupe Radiohead avait déjà créé la surprise en 2008 avec In Rainbows, en étant le premier de son envergure à proposer du téléchargement à prix libre. Le groupe avait alors vendu 3 millions d'albums, mais regretté que l'expérience fut beaucoup plus commentée que l'album lui-même.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés