Warner Music Group a publié ses résultats financiers pour le trimestre achevé le 30 juin 2006. La musique en ligne et les sonneries, qui étaient encore inexistants des lignes comptables il y a quelques années, comptent désormais pour 11 % du chiffre d’affaires de la maison de disques ! Avec 92 millions de dollars pour le numérique, c’est 109 % de mieux qu’à la même période l’an dernier. Les revenus du groupe sur le trimestre ont atteint 822 millions de dollars, soit une hausse du même chiffre magique de 11 %.
Il faudra maintenant que les artistes se posent une question : ont-ils eux aussi gagné davantage grâce au numérique ? Si l’on en croit le célèbre chansonnier Weird Al, ça semble plutôt être le contraire… »Je gagne en fait beaucoup plus d’argent avec les ventes de CD qu’avec les téléchargements« , s’étonne-t-il alors qu’un CD coûte beaucoup plus cher à produire et distribuer. Une plainte des Allman Brothers contre Sony BMG montre que le groupe ne touche que 0,045 $ sur les 0,99 $ payés à iTunes par les internautes. Il n’y a pas à dire, heureusement que la licence globale n’est pas passée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés