Peter Sunde a lancé cette semaine sa campagne électorale pour les élections européennes. L'ancien porte-parole de The Pirate Bay défendra des thématiques comme l'Internet libre et la transparence gouvernementale, mais aussi des problématiques plus générales.

Cette fois, ça y est : Peter Sunde a officiellement démarré sa campagne électorale pour les prochaines élections européennes, qui auront lieu à la fin du mois de mai. Concrétisant un engagement fait l'an dernier, l'ancien porte-parole de The Pirate Bay sera soutenu par le Parti pirate finlandais, dont il portera les couleurs, avec la bénédiction du tout jeune Parti pirate européen.

Si les chances de victoire du Parti pirate aux élections européennes sont très difficiles à déterminer, Peter Sunde constitue indéniablement un atout de choix pour le mouvement. Sa maîtrise de l'anglais, son aisance médiatique et sa connaissance de l'écosystème et de l'économie numériques (l'homme a notamment lancé Flattr et IPREDator) seront très utiles lors de son mandat, s'il parvient à se faire élire.

Peter Sunde est aussi très au fait des autres enjeux apparus avec l'émergence des nouvelles technologies de l'information et de la communication. L'expérience qu'il a acquise au moment de sa participation à l'aventure The Pirate Bay, qui demeure encore aujourd'hui l'un des principaux portails de liens BitTorrent, lui permettra de discuter en particulier de l'adaptation du droit d'auteur au numérique.

Sur son blog personnel, Peter Sunde indique qu'il compte défendre la nécessité d'un Internet libre, le principe d'un gouvernement ouvert, l'accroissement de la transparence et un meilleur respect des droits individuels. Il prévient qu'il se mobilisera aussi pour le droits des animaux et pour le droit des travailleurs, incluant en particulier un salaire décent et la sécurité de l'emploi.

Maintenant que les grandes lignes de son programme ont été exposées, Peter Sunde va devoir exister face à des adversaires ayant des moyens beaucoup plus importants que lui. Comment se démarquer et se faire remarquer ? Peut-être en publiant un clip original, aux accents romantiques et sensuels, sur une chanson de Jane Birkin et Serge Gainsbourg… Je t'aime… moi non plus.

( photo : CC BY-SA Eirik Solheim )

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos