L'heure est aux grandes manœuvres chez Sony. Outre l'abandon de ses ambitions dans l'informatique personnelle, avec la vente de son département PC au fonds d'investissement  Japan Industrial Partners, et la réorganisation de ses activités dans les téléviseurs, qui passera par la création d'une filiale, la société japonaise va aussi quitter le marché nord-américain du livre électronique.

La fermeture de sa librairie numérique, le Reader Store, est programmée pour le 20 mars. Les clients qui ont acquis des ouvrages via cette plateforme devront se connecter à leur compte avant cette date afin d'activer le transfert des achats vers Kobo, qui sera leur nouveau foyer. La firme récupérera l'essentiel des contenus du Reader Store, en espérant que la transition se déroule sans accrocs.

Si un mail doit récapituler l'ensemble des démarches que chaque client devra entreprendre pour éviter la moindre contrariété, il est d'ores et déjà acquis que certains contenus ne seront pas transférés. C'est le cas des notes de lecture ou des magazines. Concernant les livres qui ne sont pas recensés chez Kobo, il faudra les rapatrier manuellement avant le 30 avril.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés