Orange se laisse aller à une communication plus virulente. Cette semaine, le PDG de l'opérateur a promis qu'il allait régler le compte de la concurrence avec des annonces spectaculaires. Reste à savoir lesquelles.

Le marché de la téléphonie mobile n'a qu'à bien se tenir. 2014 sera l'année du grand retour d'Orange dans la compétition, avec des annonces qui vont "exploser la concurrence". Telle est la promesse faite par Stéphane Richard lors d'un périple européen l'ayant conduit à Madrid et à Paris, et dont les propos ont été rapportés par le journal économique La Tribune.

Comment l'actuel PDG de l'opérateur, qui est par ailleurs en campagne pour prolonger son mandat à la tête du groupe, compte-t-il s'y prendre pour "faire mordre la poussière" à Free Mobile, SFR et Bouygues Télécom ? Nul ne le sait encore avec certitude. Pour l'instant, Stéphane Richard se contente de faire de la communication en affichant sa résolution par un discours percutant.

Le procédé n'est pas nouveau. Avant Stéphane Richard, on connaissait la stratégie de Xavier Niel. Le fondateur d'Iliad, la maison-mère de Free, est coutumier des petites phrases et d'une communication offensive. Cependant, les sorties de l'homme d'affaires ont toujours débouché des annonces vraiment spectaculaires, à l'image du forfait illimité à moins de 20 euros par mois.

Vu le ton employé par Stéphane Richard, Orange va être attendu au tournant. L'opérateur historique sera-t-il aussi audacieux que Free ? Quelques pistes sont d'ores et déjà évoquées, allant de l'intégration des frais d'itinérance dans certains forfaits à une refonte complète de la grille des offres. L'augmentation des prix pour justifier la 4G, autour de 5 euros de plus, devrait être limitée (on parle de 3 euros).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés