Lors de son lancement, la Playstation 4 (PS4) ne permettra pas de lire de fichiers MP3, ni de regarder des vidéos streamées à partir d'un serveur DLNA, comme le permettait la PS3. Mais Sony, qui voulait privilégier ses services commerciaux, pourrait changer d'avis face aux protestations des joueurs.

C'est peut-être moins ressenti en France où les box des FAI assument parfaitement ce rôle, mais pour beaucoup de joueurs la Playstation 3 n'a pas été seulement une console de jeux vidéo. Ce fut aussi un centre multimédia très utile pour écouter ses fichiers MP3 et lire ses films en DivX ou Xvid dans le salon, voire ses fichiers MKV en passant par un outil de transcodage en temps réel comme PS3 Media Server. Le compagnon parfait du parfait petit pirate.

Mais voilà qu'en dévoilant une très longue FAQ sur la PS4, Sony a confirmé ce que beaucoup redoutaient. Contrairement à son aînée, la PS4 ne permettra pas de lire de fichiers MP3, ni même de CD audio,  et ne gérera plus les serveurs DLNA qui permettaient de regarder ses films ou d'écouter sa musique stockée sur un ordinateur. Rien n'est dit pour le moment sur la lecture des DivX et autres vidéos H264, ce qui n'est pas bon signe.

Les fonctions multimédia de la Playstation 4 sont ainsi réduites à la portion congrue, pour donner la priorité (l'exclusivité) aux services commerciaux légaux de Sony, d'un côté Music Unlimited pour accéder à la musique en streaming ; de l'autre Video Unlimited pour accéder à la VOD. La firme espère ainsi forcer la main aux propriétaires de PS4, pour qu'ils utilisent ces services sur abonnement, et génèrent davantage de chiffre d'affaires au profit de l'éditeur, plutôt que de lire leurs fichiers téléchargés sur BitTorrent.

Mais immédiatement, les joueurs qui ont appris la nouvelle ont critiqué la décision de Sony, massivement. Au point que le fabricant nippon amorce d'ores-et-déjà un retour en arrière. Shuhei Yoshida, le président de Sony Computer Entertainment, qui gère la Playstation, a indiqué dès mercredi sur Twitter qu'il avait pris les remarques en considération. "Merci pour les retours sur l'absence de support des MP3 et du DNLA au lancement de la PS4. Je vais les partager avec l'équipe de développement de la PS4 pour un examen ultérieur", a-t-il indiqué.

Ce jeudi matin, Shuhei Yoshida affirme avoir eu "une très bonne discussion avec l'équipe de développement de la PS4", et se dit "heureux et reconnaissant d'apprendre que tant de gens utilisent et apprécient les fonctions multimédia de la PS3".

S'il n'y a toujours pas d'annonce d'un support des MP3 et du DNLA, on voit mal comment Sony pourrait ne pas s'y résoudre avant la sortie de la PS4, au travers d'une future mise à jour de firmware.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés