Publié par Julien L., le Mercredi 30 Octobre 2013

Netflix veut diffuser des films le jour de leur sortie en salle

Netflix a envie de dépasser le cadre de la chronologie des médias. La plateforme de streaming aimerait diffuser des films dès le premier jour de leur sortie en salle. Mais pour cela, il faut que le service persuade les studios de cinéma... ou en devienne un lui-même pour produire ses propres contenus.

L'industrie du cinéma n'a qu'à bien se tenir ! Après avoir bousculé le petit monde des séries télévisées en commençant à produire ses propres contenus originaux, à l'image de House of Cards, Netflix souhaite dépasser la chronologie des médias et proposer des films le jour de leur sortie en salle.

Questionné à ce sujet, le directeur des contenus du service spécialisé dans la diffusion en streaming, Ted Sarandos, a confié que la stratégie suivie par Netflix pour la télévision pourrait tout à fait convenir pour le cinéma. Il s'agirait, pour Netflix, d'être en mesure de proposer en vidéo à la demande (VOD) des films sortant au même moment dans les salles obscures, dont les blockbusters.

Comme le fait remarquer le Washington Post, deux voies s'offrent à Netflix pour parvenir à ces fins : la première consiste à négocier directement avec les studios de cinéma et à présenter une offre convaincante, au risque de rencontrer une forte résistance de la part des distributeurs et des gérants des salles de cinéma. La seconde est de reprendre la stratégie d'House of Cards, en produisant directement les films.

Invraisemblable ? Concernant la série télévisée House of Cards, Netflix aurait déboursé 100 millions de dollars pour produire les deux premières saisons. À titre de comparaison, un film comme Iron Man 3 a mobilisé un budget de 200 millions de dollars. Sans aller jusqu'à s'aligner sur les plus gros blockbusters américains, Netflix a les moyens de développer des projets cinématographiques ambitieux.

Netflix était déjà un producteur de séries télévisées ; le service de streaming pourrait désormais devenir un studio de cinéma à part entière. Une perspective qui devrait enchanter ses abonnés, qui sont de plus en plus nombreux, et séduire les indécis. Netflix prend manifestement son envol. Outre-Atlantique, la plateforme a d'ailleurs doublé HBO en nombre d'utilisateurs.

Les projets de Netflix concernant le cinéma ne sont en tout cas pas isolés. En Europe,  la Commission a lancé une initiative publique visant à expérimenter la sortie simultanée d'un film au cinéma et sur Internet, pour "évaluer les avantages de la sortie de longs-métrages sur différentes plates-formes le même jour". Mais il ne s'agit que d'un test limité, sur des films peu médiatisés.

Publié par Julien L., le 30 Octobre 2013 à 09h32
 
15
Commentaires à propos de «Netflix veut diffuser des films le jour de leur sortie en salle»
Inscrit le 25/02/2013
846 messages publiés
Hum... pas disponible chez moi en Belgique

en France aussi ce n'est pas disponible je crois?
Inscrit le 16/06/2009
9520 messages publiés
Mindo (Rédacteurs Numerama) le 30/10/2013 à 10:19
Pas (encore) disponible en France, mais des négociations ont été ouvertes http://www.numerama....t-francais.html
Inscrit le 31/03/2009
501 messages publiés
Les ayants droits sont déjà frileux à l'idée qu'on puisse raccourcir très légèrement les délais de la chronologie, alors les supprimer complètement...
Inscrit le 06/04/2011
3796 messages publiés
Netflix arrive en France et sort un abo pas cher - genre 3 € par mois , je sors ma carte bleue et commence à remplir le formulaire , je coche " prélèvement automatique et ....le réveil sonne, c 'est l 'heure d ' aller au boulot.

Putain ! ce n ' était qu' un rêve.
[message édité par dannyel le 30/10/2013 à 10:46 ]
Inscrit le 02/04/2010
1029 messages publiés
Si tu veux un reve un peu plus realiste, compte plutot autour de 10€, et un catalogue tres aleatoire. (Voir les differences de catalogue entre les pays ou il est deja disponible.) Netflix n'est pas exactement parfait, loin de la.
Mais meme ainsi, Netflix ferait plus pour "l'offre legale" que tous les services actuels disponibles en France. Reunis.

Apres, le jour ou les producteurs accepteront enfin de lacher la bride, nous pourrons enfin voir des offres potables. Pas une offre limitee. Pas une offre dont des contenus peuvent disparaitre a cause d'un non-renouvellement de licence. Mais pour le moment, ce sont des control-freaks que les legislateurs soutiennent de maniere demesuree.
Inscrit le 06/04/2011
3796 messages publiés
10 € ! ils peuvent courrir
Inscrit le 03/06/2011
334 messages publiés
Faut pas pousser non plus. Ils offrent un service, proposent en illimite un contenu consequent, ca coute des sous quand meme. Si 10e par mois c'est toujours trop (ca fait quoi 2 bieres dans le mois, la ruine quoi), je crois qu'on est pas pres de voir un truc qui arrivent a vous convaincre.

Avoir un service legal qui ferme au bout de deux mois je vois pas l'interet, par contre si pour 10e ils arrivent a vivre, moi ca me va parfaitement.
Inscrit le 31/03/2009
501 messages publiés
Encore faut il qu'ils proposent un catalogue intéressant dans des conditions intéressantes. c'est aussi ça qui freine tout aujourd'hui : pour accéder à des trucs, faudrait être abonné à 15 trucs différents (avec le respect de la vie privée et la belle sécurisation des données qu'on leur connait) et avec ça on obtiens des fichiers DRMisée à outrance et de qualité médiocre.

Donc s'ils veulent convaincre, va falloir qu'ils prouvent qu'eux n'essaient pas de nous arnaquer, mais de proposer un service de qualité pour un tarif approprié. En attendant, il est normal que beaucoup restent sur leurs gardes face aux promesses.
Inscrit le 06/04/2011
3796 messages publiés
N ' oublie pas quand même , c 'est 10 € pour de la nouveauté , le reste étant déjà vu et revu et déjà amorti.
Inscrit le 02/02/2012
63 messages publiés
Les majors financent les films diffusés au cinéma, les chaines de télévision financent des téléfilms, des éditeurs financent des DirectToDVD, du coup rien de plus logique que des plateformes de VOD financent leur propre "VODfilms".
Inscrit le 29/09/2008
661 messages publiés
ok d'accord mais toujours pareil, si c'est des films du niveau d'arte pas d'interet, mais si c'est pour du blockbusters (ce que les gens cherchent principalement) oui.

netflix a t il les reins solides,et les moyens d'amener de l'acteur bankable dans son film. A priori oui mais faut voir.

mais ca me paraitrait douteux qu'ils puissent sortir du "lourd" comme le font les gros (warner,sony,etc,etc...)
Inscrit le 03/06/2011
334 messages publiés
Marrant ces a priori sur Arte, c'est pourtant eux qui diffusent Breaking Bad ... mais peut etre que cette serie n'a pas d'interet
Inscrit le 06/11/2012
435 messages publiés
C'est eux qui ont diffusé du Miyazaky hier, real humans, etc...
Inscrit le 03/09/2012
943 messages publiés
Je me marrerais que Netflix produise ses propres films pour contourner notre sainte chronologie des médias et mette une quenelle aux dinosaures qui resteraient, une fois de plus, trop frileux pour saisir le marché qui s'offre à eux.
Inscrit le 06/11/2012
435 messages publiés
Surtout que le but de la chronologie est de faire payer plusieurs fois la même chose à la même personne. Alors que si tout sortait en même temps, tout ceux qui ne peuvent aller au cinema peuvent le voir chez eux, en étant sensible à la pub (jeune parent, personne à mobilité réduite, cinéma trop loin...). Cela démultiplie l'effet du marketing initial. Les campagnes de pub pour une sortie en vidéo sont en général, très faible et peu courante.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10