En informatique, les programmes peuvent vite impliquer des milliers, des centaines de milliers voire des millions de lignes de code. L'infographiste David McCandless a choisi de comparer la taille du code source plusieurs projets. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, Facebook mobilise par exemple plus de code qu'un Boeing 787, Curiosity ou la navette spatiale américaine...

Derrière les programmes que vous utilisez, les sites web que vous visitez et les appareils que vous manipulez, il y a du code informatique. Parfois, il n'en faut que très peu (une ligne peut suffire, par exemple, exécuter Hello world). Mais la plupart du temps, l'aboutissement d'une application en nécessite beaucoup plus. Certains programmes très ambitieux sont ainsi composés de millions de lignes de code.

C'est cette réalité que l'infographiste David McCandless a voulu représenter. Ce mois-ci, il a publié une vaste infographie classant les logiciels informatiques et les sites web selon l'importance de leur code source, du plus petit (un simple jeu pour iPhone) au plus gros (le site web consacré au Healthcare). Idéal pour comprendre la portée de certains projets.

Cinq catégories sont représentées par des couleurs différentes pour différencier les systèmes d'exploitation, les jeux vidéo, les applications, les navigateurs web et les machines. Des arcs ont également été apposés pour montrer l'évolution du code à travers le temps (comme le noyau Linux, Windows ou encore Microsoft Office).

Saviez-vous par exemple qu'un pacemaker implique moins de 100 000 lignes de code, tandis que le moteur id Tech 3 (Quake III engine) en mobilise plus du triple ? Que la navette spatiale américaine en a peine plus ? Que le rover Curiosity en utilise 5 millions ? Idem pour World of Warcraft, à peu de choses près ? Qu'un Boeing 787 en utilise moins que Windows 2000, Facebook ou que le système embarqué d'une voiture ?

Pour visualiser l'infographie en taille réelle, cliquez sur l'image ci-dessus :

( photo : Matthew CC BY-SA 3.0 ; infographie : David McCandless CC BY-NC 3.0 )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés