Les drones peuvent aussi servir à mettre en valeur le patrimoine. Wikimédia France, en partenariat avec le Château de Versailles, a ainsi eu l'occasion de le démontrer dans le cadre d'une séance photo consacrée à l'un des châteaux les plus célèbres au monde.

Lorsque le sujet des drones est abordé, c'est souvent à travers le prisme de la surveillance. Non sans raison : ces aéronefs sans pilote à bord se sont fortement illustrés sur ce terrain, au regard de leur emploi actuel par les forces armées à des fins de renseignement ou de combat. Leur performance en la matière est telle que d'aucuns veulent s'en servir à des fins d'ordre public et surveiller les aires urbaines.

Cependant, l'usage des drones n'est pas circonscrit à un rôle de caméra de vidéosurveillance volante. Des applications civiles moins controversées voient désormais le jour. Ainsi, les drones peuvent aussi être utilisés pour vérifier facilement l'état d'un ouvrage d'art, comme le Viaduc de Millau par exemple, mais aussi lutter contre les feux de forêt ou encore observer l'état d'un patrimoine, naturel ou non.

L'emploi d'un drone à des fins civiles s'est illustré dernièrement dans le cadre du partenariat liant le Château de Versailles à Wikimédia France. Sur son blog, l'association explique que l'initiative a été accueillie favorablement par les services du Château, d'autant que l'équipe en charge du service audiovisuel était demande de vues aériennes pour des applications interactives.

En tout, le drone a pris 150 clichés qui sont aujourd'hui disponibles sur Wikimédia Commons, sous licence Creative Commons. Wikimédia France explique que cette séance photo s'est faite en trois fois, afin de prendre le Château sous toutes ses coutures mais aussi le reste du domaine.

Ce partenariat entre Wikimédia France et le Château de Versailles devrait ouvrir la voie à d'autres projets de ce type, afin de documenter d'une façon différente le patrimoine français.

( photos : CC BY-SA ToucanWings )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés