Google, qui fête ses 15 ans, a remis en ligne une version du moteur de recherche tel qu'il existait en 1998. A une époque où Sergy Brin expliquait qu'il avait refait le logo sous GIMP, et Larry Page remerciait les internautes qui envoyaient du code HTML.

C'est l'easter egg du jour chez Google, qui fête ses 15 ans. A titre d'hommage à son histoire, le moteur de recherche a remis en ligne le moteur de recherche tel qu'il existait en 1998. Pour y accéder sans le lien direct, il faut chercher "Google in 1998". La page est celle des résultats tels qu'ils apparaissaient pour la requête "Google".

Pour réaliser à quel point l'interface de Google était révolutionnaire en son temps, il faut se souvenir d'abord de ce qu'était la concurrence, à l'image d'AltaVista, Excite, Yahoo, HotBot, ou Lycos (oui, à l'époque il y avait du choix…), qui avaient tous des pages très remplies, notamment de publicités. C'était encore l'époque des modems 28k qui mettaient de très longues secondes à télécharger une page web, et Google est arrivé avec une interface extrêmement dépouillée, et rapide à afficher. Avant même son algorithme, c'est cette présentation révolutionnaire qui lui a permis à Google de conquérir le coeur des internautes.

Il y a 15 ans Google affichait donc encore des liens vers ses concurrents en bas de page, et comptait 234 000 résultats pour la requête "Google", contre plus de 9 milliards aujourd'hui.

On doute cependant qu'il s'agisse réellement de la vraie page datée de 1998. Au plus loin que remonte Archive.org, le 2 décembre 1998, la page d'accueil de Google ressemblait en effet à ça :

En fouillant les archives, on trouve aussi ce message posté par Sergey Brin un mois après le lancement de Google, dans la mailing-list communautaire du moteur de recherche, le 20 mai 1998. "Comme vous l'avez probablement remarqué, nous avons fait quelques modifications (améliorations ?) sur l'interface ces dernières semaines. J'ai créé un nouveau logo en utilisant Gimp (évidemment)", écrivait celui qui allait devenir milliardaire.

Un mois plus tard, Larry Page annonçait la disponibilité du lien "cache", visible sur la version remise en ligne aujourd'hui. "Attendez-vous à voir beaucoup de changement dans les prochains mois. Nous prévoyons d'avoir bientôt un index bien plus gros que nos 24 millions de pages actuelles. Merci à tous les gens qui nous ont envoyé des logos, du HTML et des suggestions. Continuez !", ajoutait-il. Une autre époque.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés