La compétition acharnée entre Microsoft et Sony oblige parfois les protagonistes à des ajustements de dernière minute. Ainsi, la firme de Redmond a indiqué que sa Xbox One avait été légèrement boostée depuis l'E.

Mieux vaut tard que jamais. Au cours d'un podcast chez le Major Nelson survenu vendredi, le chef de produit en charge du développement de la Xbox One a annoncé une évolution matérielle. Selon Marc Whitten, la console de salon disposera finalement d'un processeur graphique dont la fréquence d'horloge atteindra 853 MHz et non plus 800 MHz.

Cette évolution s'inscrit dans une compétition technique acharnée avec la PlayStation 4, alors que plusieurs évaluations ont donné – sur le papier en tout cas – la victoire à Sony. D'autres tests se sont montrés plus nuancés, en relevant que les deux consoles ne peuvent plus être simplement départagées sur le plan graphique, tant la précision atteinte par l'une et l'autre est considérable.

C'est ainsi qu'Eurogamer et Digital Foundry ont monté deux ordinateurs afin de reproduire les configurations des deux consoles. Après quelques ajustements pour coller au plus près de la réalité, il a été constaté que si des différences existent, elles demeurent en fin de compte assez difficiles à percevoir pour le joueur. Dès lors, la rivalité graphique a-t-elle encore un sens ?

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos