Suite à la révision de ses conditions d'utilisation en décembre, ce qui a engendré une vive polémique sur la propriété des clichés mis en ligne par les usagers, Instagram a fait l'objet d'un recours collectif aux États-Unis. La magistrate a néanmoins écarté l'action judiciaire pour un point de procédure. Une nouvelle plainte devrait être déposée.

C'est une épine de moins dans le pied d'Instagram. Visé par un recours collectif depuis fin 2012, le service de partage et de retouche de photos vient d'obtenir ce mardi le rejet de la plainte pour des questions de procédure. La plateforme était poursuivie par un Américain suite à l'arrivée de nouvelles conditions d'utilisation, annulées depuis et remplacées par une nouvelle version.

La polémique sur la propriété des clichés mis en ligne par les usagers a été d'autant plus vive que la startup a été acquise par Facebook en avril 2012 pour un montant record. Mais dans la mesure où le site communautaire traine derrière lui de nombreuses polémiques, d'aucuns ont alors considéré que les tares du réseau social allaient se répercuter dans les conditions d'utilisation d'Instagram.

Instagram n'en a toujours pas fini avec la justice. Si cette phase s'est achevée favorablement pour le service, l'action judiciaire devrait néanmoins se poursuivre auprès d'une autre juridiction, non sans quelques ajustements. C'est en tout cas ce que laisse entendre le cabinet d'avocats Finkelstein & Krinsk, interrogé par CNET. Ce dernier a assuré qu'une nouvelle plainte sera déposée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés