Publié par Julien L., le Mardi 04 Juin 2013

Les réseaux sociaux ont un effet négatif sur la carrière, pour un jeune sur dix

Un jeune sur dix estime que les réseaux sociaux ont un impact négatif sur leur carrière, selon une enquête menée dans six pays. D'après ces sondés, les commentaires et les photos visibles sur les sites communautaires ont déjà incité les recruteurs à les éconduire.

Les réseaux sociaux peuvent-ils vous faire manquer une opportunité professionnelle ? Oui, à en croire une enquête effectuée par l'agence on Device Research. D'après ses conclusions, certains recruteurs ont déjà éconduit des candidatures après avoir observé le comportement des postulants sur Internet. Aux États-Unis et au Royaume-Uni, cela concernerait au moins un jeune sur dix.

Le sondage, réalisé auprès de 20 225 personnes âgées de 16 à 34 ans et provenant de six pays différents (USA, Grande-Bretagne, Nigeria, Inde, Brésil, Chine), révèle que 9 % des Anglais et 8 % des Américains entre 16 et 24 ans pensent avoir été écartés d'un poste à cause de commentaires ou de photos les concernant. Entre 25 et 34 ans, ces pourcentages descendent respectivement à 6 et 7 %.

Faut-il comprendre que les sondés plus âgés sont plus au fait des problématiques liées à la vie privée et à la gestion de l'e-réputation ? À moins que les plus jeunes se montrent plus conscients que leurs aînés des risques que peuvent faire peser les sites communautaires sur leur carrière ?

Toujours est-il que les employeurs utilisent de plus en plus Internet pour connaître précisément le profil d'un candidat, dans la mesure où le CV, la lettre de motivation et l'entretien se limitent au parcours et aux compétences. Or avec Internet, les recruteurs veulent aussi savoir si l'attitude qu'ont les postulants dans la vie courante correspond à la réputation de l'entreprise et à l'image qu'elle veut projeter.

Publié par Julien L., le 4 Juin 2013 à 12h06
 
21
Commentaires à propos de «Les réseaux sociaux ont un effet négatif sur la carrière, pour un jeune sur dix»
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Et oui, aujourd'hui l'entretien d'embauche commence bien avant le RDV.
D'un autre coté, ces 8-9% sont des personnes qui pensent avoir été éconduit pour ça: de là à ce que ça soit réellement pour ça, on tombe en fait peut être à 5% de gamins qui ont subit les affres de l'école de la vie numérique.

Pour la différence avec les plus "vieux", c'est pas simplement du à leur moins grande implantation dans les réseaux sociaux ou leur pratique plus mature puisqu'ayant commencé à l'age de 16-17, au lieu de 10 12?
comme on la toujours dit ne met pas sur internet ce que tu ne voudrait pas que ta mere sache . et deja quand tu respecte ce simple adage ca limite grandement les risques .......
Inscrit le 10/10/2011
10 messages publiés
Il faudrait mettre en perspective le nombre de rejets à cause de l'utilisation de réseaux sociaux avec le nombre d'emplois décrochés via des réseaux sociaux (par exemple linkedin ou simplement une annonce sur le fil de tel ou tel réseau social).

Et puis demander à des personnes si elles pensent qu'elles ont été rejetées à cause de commentaires ou photos sur in réseau social, c'est plus que contestable scientifiquement. On ne leur donne même pas le choix entre plusieurs options et on considère tous les rejets. Une question plus neutre : votre dernier entretien d'embauche a-t-il été a/ réussi b/ un échec, dans ce cas était-ce principalement lié 1. à vos compétences, 2. aux conditions de l'entretien 3. aux réseaux sociaux.
Inscrit le 23/09/2006
3208 messages publiés
d'un cote j'ai envie de dire: si tu montres trop de conneries en public, on va te prendre pour un con

de l'autre coté j'ai envie de dire que y'a certaines activités privées/personnelles qui n'ont AUCUNE incidence sur les competences de boulot
Inscrit le 31/03/2009
501 messages publiés
C'est aussi que les recruteurs, en ces temps de "crises" ont un panel plus larges de candidat, et peuvent se permettre de chercher le mouton à 5 pattes. Du coup ils utilisent tous les filtres possible pour limiter le nombre de candidat. Si ça doit passer par les réseaux sociaux, la phase de la lune et le signe astrologique (sans rire), so be it ...
[message édité par Morigan le 04/06/2013 à 13:10 ]
Inscrit le 10/07/2008
2933 messages publiés
Les plus vieux, sans guillemets, savent ce qu'est l'image et comment on la soigne. Lorsqu'ils publient une image d'eux, ils s'attachent à ce qu'elle soit valorisante, qu'ils soient bien habillés, engagés dans une action honorable voire prestigieuse. Ils sélectionnent des images techniquement impeccables, qu'ils retoucheront si nécessaire, pour faire voir qu'il savent ce que signifie le mot "qualité". C'est de la com, et on connaît la chanson.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Solution : avoir un compte facebook avec son vrai nom utilisé uniquement comme CV intéractif.
Et soit, ne pas avoir d'autre compte facebook
Soit, avoir un compte facebook avec un pseudo.
Inscrit le 13/08/2010
7057 messages publiés
Oui, bon, faut relativiser (comme toujours) ce genre de "sondage" raccoleur.
- "Les réseaux sociaux ont un effet négatif sur la carrière, pour un jeune sur dix"

- ça veut dire que pour 90% ça a un effet soit neutre, soit positif ? A la limite, ça ne serait pas si mal...


C'est un peu comme "7% des accidents routiers mortels concernent la consommation d'alcool (ou de stupéfiants)"


Wouahhh... gros titre raccoleur en gras sur un magazine ! Et les 93 autres %, on en fait quoi ? On s'en fout ?


Après, encore faut-il voir quel réseau social, et ce qu'on y met, comme les commentaires ci-dessus l'ont déjà indiqué avec raison.

(Edit : quel bordel la gestion de la taille de police sur le site !)
[message édité par mosquito33 le 04/06/2013 à 13:37 ]
Inscrit le 21/11/2011
602 messages publiés
Après, si certains sont (vraiment) débiles sur les réseaux sociaux, il y a de fortes chances qu'ils le soient dans la vrai vie... Si les jeunes ne veulent pas être sélectionnés sur leurs comportements sur les réseaux sociaux, ben qu'ils arrêtent d'y faire mettre n'importe quoi en leurs noms en ayant 800 amis. Les entreprises n'ont pas envie de recruter des personnes qui peuvent nuire à leur réputation parce que telle ou telle personne connu pour X raisons sur les réseaux sociaux travaille chez eux. Ca peut se comprendre.
Inscrit le 03/10/2011
5853 messages publiés
Toujours est-il que les employeurs utilisent de plus en plus Internet pour connaître précisément le profil d'un candidat, dans la mesure où le CV, la lettre de motivation et l'entretien se limitent au parcours et aux compétences.
Bonne chance pour me trouver avec mon nom et mon prénom.
Inscrit le 31/03/2009
501 messages publiés
Tout le monde n'a pas la "chance" d'avoir un nom et un prénom très commun et passe partout. Moi le moindre truc à mon nom qui se retrouve sur internet arrive dans la première page de recherche, même pas besoin de creuser -_-
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Je crois que ce que veux dire Centaurien c'est qu'il n'a justement pas utilisé son nom sur un réseau social (et il a parfaitement raison).
Inscrit le 31/03/2009
501 messages publiés
Sauf que c'est pire de pas être inscrit si on a un nom atypique. En tout cas moi j'ai fais des études universitaires (donc ya des traces dans pleins de fichiers, genre copaind'avant, viadeo, linkedin, etc), j'ai des camarades, des amis et proches divers et variés qui sont soit peu scrupuleux soit peu informé en la matière.

Les réseaux sociaux n'ont pas besoin qu'on soit inscrit pour te répertorier. Ne pas être inscrit n'empêche pas les gens de t'identifier par ton nom sur un réseau, genre facebook. Ne pas être inscrit fait que tu ne peux pas gérer ce que le réseau dit ou suppose de toi.

Il n'y a pas qu'en s'inscrivant qu'on laisse une trace. Vous avez pas un proche susceptible de mettre votre nom sur une vidéo sur youtube ou daily ? De tagger une photo sur flickr ou instagram ? Une fois que la trace est là, faut être réactif et prudent pour la dégager.
[message édité par Morigan le 04/06/2013 à 16:04 ]
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
D'où mon commentaire précédent :

"Solution : avoir un compte Facebook avec son vrai nom utilisé uniquement comme CV interactif.
Et soit, ne pas avoir d'autre compte facebook
Soit, avoir un compte Facebook avec un pseudo"

Ainsi, en règle général, le recruteur tombe sur ton profile "propre" et ne va pas chercher plus loin.
Inscrit le 10/07/2008
2933 messages publiés
vous avez pas un proche susceptible de mettre votre nom sur une vidéo sur youtube ou daily ? De tagger une photo sur flickr ou instagram ?

Non. Ce proche me transmettrait la photo en me laissant le choix de la publier. Simple question d'éducation. On ne publie pas la vie des autres sans leur avis.
Inscrit le 03/10/2011
5853 messages publiés
Même, je m'en fous ... Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent, c'est leur avis, pas le mien.
Et que dugenoux me traite de gros connard sur son profil Facebook, ben si ça intéresse un mec qui veut me recruter, moi, ça ne m’intéresse pas d'aller chez lui.
Si le mec me demande, je peux lui montrer plein de codes open source dans lesquelles j'ai un pseudo ... reste a savoir si c'est effectivement moi ... vu le nombre de pseudo.

Et pour ce qui est de la famille ou des amis (les vrais pas ceux de Facebook), ben si ils publient un truc sur moi, je leur démonte la tête si je tombe dessus.
Inscrit le 07/03/2006
2067 messages publiés
et n'oubliez pas : si un recruteur ne vous trouve pas sur les réseaux sociaux et que vous êtes écarté d'emblée c'est parce que (cocher les cases de votre choix) :
- vous avez quelque chose à cacher
- vous êtes trop nul pour savoir vous en servir
- vous êtes un asocial
- vous êtes un rebelle anti-système
- il a la flemme de faire autrement
- il suit les ordres

en fait, pour vous c'est une chance, se faire recruter par un blaireau qui croit en la véracité des réseaux sociaux, c'est gâcher vos chances de trouver un vrai job dans une vraie boîte sérieuse

Inscrit le 26/02/2013
34 messages publiés
J'ai pas de compte fessedebouc.

Je finis bientôt ma licence pro (en septembre), donc après c'est recherche d'un travail. Je verrai bien.

allez je coche : - vous êtes un rebelle anti-système

[message édité par Cara62 le 04/06/2013 à 21:28 ]
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Moi, perso, je te conseille de te créer un compte facebook qui te servira plus ou moins de CV interactif, tu te mets en ami avec des membres de ta famille et 2 ou 3 potes. Tu remplis tout bien tout ce qui concerne le boulot et tu n'y vas que 2 fois par mois pour dire des banalités et vérifier que personne n'a posté de connerie dessus.
Inscrit le 26/02/2013
34 messages publiés
Quitte à faire un CV sur internet, autant faire un site dédié, ça tombe bien, je m'oriente vers le développement Web justement.
Fin bon il faut que j'y réfléchisse.

Mais merci du conseil.
Inscrit le 17/08/2009
235 messages publiés
Un jeune sur dix ne sait pas gerer sa vie sociale sur internet.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Juin 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
1 2 3 4 5 6 7