La reconnaissance faciale avec Google Glass, ce n'est pas pour maintenant. La firme américaine a précisé sa politique sur la question et a mis à jour les consignes destinées aux développeurs d'applications. Toutefois, le refus d'aujourd'hui ne sera peut-être d'actualité demain.

Les lunettes Google Glass ne devraient pas tolérer les applications de reconnaissance faciale, du moins dans un premier temps. Dans un billet publié sur Google+, la firme de Mountain View a rappelé son intention "de ne pas ajouter de fonctionnalités de reconnaissance faciale dans ses produits sans avoir mis en place une forte protection de la vie privée".

Cette position s'applique aussi aux développeurs souhaitant concevoir des applications pour les lunettes Google Glass. "Dans cette optique, nous n'approuverons pas pour le moment les logiciels de reconnaissance faciale", ajoute la firme. Et pour que les choses soient claires, l'entreprise américaine a mis à jour ce samedi les consignes destinées aux informaticiens.

Il est ainsi demandé de ne pas utiliser la caméra ou le microphone pour identifier un interlocuteur en filmant son visage ou en analysant en empreinte vocale. Les applications de ce genre ne seront pas approuvées pour le moment. Néanmoins, cette politique peut être amenée à évoluer dans les mois ou les années à venir, en particulier si Google estime avoir établi une politique adaptée en matière de vie privée.

La mise au point de Google survient alors que les craintes à l'égard du projet Glass se multiplient, qu'il s'agisse de vie privée, de propriété intellectuelle ou de sécurité routière. Le moteur de recherche, qui prévoit de commercialiser ses lunettes à réalité augmentée d'ici l'année prochaine, s'efforce de calmer les inquiétudes. Les nouvelles règles publiées aujourd'hui s'inscrivent dans ce cadre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés