Jusqu'à présent, le client BitTorrent était indispensable pour télécharger un fichier via ce protocole. Mais la société américaine BitTorrent Inc propose désormais de s'en passer. À la place, l'internaute peut utiliser une petite extension qui permet de télécharger des fichiers depuis Chrome ou Firefox. Autrement dit, le navigateur devient client BitTorrent.

Outre ses deux clients BitTorrent, la société américaine BitTorrent Inc travaille sur plusieurs projets basés sur ce protocole de transfert de données. Plus ou moins avancés, ces programmes visent à étendre les avantages du modèle d'échange en pair à pair. C'est ainsi que l'entreprise a mis au point Live, un protocole de streaming en P2P, ou Remote, qui permet de contrôler des téléchargements à distance.

Ce lundi, BitTorrent Inc a annoncé le lancement de Surf, en version beta. Comme nous l'expliquions en janvier lorsque nous avons fait le point sur les projets de la firme américaine, Surf propose ni plus ni moins de remplacer le client BitTorrent. Au lieu de télécharger un fichier torrent via une application dédiée, Surf propose de le faire directement via le navigateur web.

Comment ? Au lieu de passer par µTorrent ou n'importe quel autre client BitTorrent, l'usager doit installer une extension dans son navigateur web. Une fois la procédure d'installation complétée, une nouvelle icône sera disponible en haut à droite. En cliquant dessus, un champ de recherche sera proposé. Il suffira alors de taper sa requête et de choisir le torrent à télécharger.

Surf fonctionne en cherchant l'information sur d'autres sites. De base, l'extension propose à l'utilisateur de choisir parmi l'un des trois principaux moteurs de recherche (Google, Bing et Yahoo). Le programme intègre également par défaut le site Internet Archive, spécialisé dans l'archivage du net, et le site promotionnel Featured Content de BitTorrent Inc.

Disponible pour Google Chrome et Firefox, Surf offre déjà des informations avancées. Outre le nom du fichier, l'extension indique également son poids et son "état de santé" (plus le fichier est partagé, plus sa santé est bonne). Lorsque l'utilisateur choisit un fichier, celui-ci vient ensuite remplir la zone inférieure, qui fournit elle-aussi diverses informations (statut, poids, options).

Au fil de la navigation, Surf proposera automatiquement d'ajouter d'autres moteurs de recherche. Il est également possible de le faire manuellement, en tapant l'adresse dans le champ prévu à cet effet. Ainsi, l'usager pourra se constituer sa propre liste avec The Pirate Bay, Mininova ou IsoHunt.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos