Facebook doit faire une annonce ce jeudi soir. Les rumeurs évoquent un partenariat avec HTC, pour lancer un téléphone avec une version remaniée d'Android. L'OS serait modifié, sans doute via une surcouche logicielle, afin de laisser une large place à Facebook et ses différentes applications (Instagram, Camera...)

À quelques heures de la conférence organisée par Facebook, les rumeurs vont bon train : le réseau social va-t-il commercialiser un véritable smartphone, conçu en partenariat avec l'un des piliers du secteur, ou dévoilera-t-il plutôt une toute nouvelle application Android ? En réalité, l'annonce prévue ce soir par le site communautaire pourrait se situer un peu entre les deux, si l'on en croit les derniers bruits de couloir.

Selon le New York Times, Facebook devrait présenter un téléphone conçu par le constructeur taïwanais HTC et dont le système d'exploitation, Android, serait profondément remanié pour faire place à de nouvelles interactions entre l'usager, le mobile et le réseau social. Par exemple, l'affichage sur l'écran de verrouillage serait modifié pour permettre un affichage des notifications, notamment celles d'autres applications.

Le site 9 to 5 Google publie quant à lui des images censées révéler l'interface utilisateur de First, nom de code qui désignerait le smartphone de HTC dédié à Facebook. Les illustrations montrent une esthétique minimale, des notifications classées verticalement et quelques applications (Facebook, Instagram, Chrome, Maps, Google+, Twitter, Picasa…).

De son côté, Android Authority croit avoir mis la main sur les caractéristiques techniques de First : écran de 4,3 pouces (haute définition 720p), 1 Go de RAM, 16 Gb d'espace de stockage, un processeur double cœur Qualcomm Snapdragon S4, objectif de 5 mégapixels au verso (pour Camera), objectif de 1,6 mégapixels au recto, Android 4.1.2 (Jelly Bean) modifié avec une interface Facebook baptisée "Facebook Home".

Les rumeurs d'un Facebook Phone remontent à 2010. Toutefois, Mark Zuckerberg les avait balayées. "En premier lieu, nous ne sommes pas un fabricant de matériel. Ensuite, notre objectif n'est pas de vendre quoi que ce soit de physique ; notre but est de faire en sorte que tout puisse être social" avait-il expliqué. "Il serait assez stupide pour nous d'aller chercher une stratégie axée sur la vente d'un petit nombre de téléphones".

Malgré les démentis réguliers du site communautaire, des suppositions plus ou moins sérieuses ont continué d'apparaître. Fin 2011, l'une d'elles a évoqué un partenariat entre Facebook et HTC. Il a alors été question d'un smartphone sur lequel Facebook serait profondément intégré au lieu d'un terminal produit industriellement par le site communautaire.

L'année suivante, les rumeurs ont continué. En parallèle, le projet de départ de lancer un téléphone pensé autour de l'écosystème Facebook, surnommé "Buffy", en partenariat avec HTC s'est finalement traduit dans les faits par la mise en vente de deux terminaux (ChaCha et Salsa) proposant des boutons et des fonctionnalités dédiées à Facebook, mais sans réelle intégration.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés