Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 25 Février 2013

Lescure envisage-t-il de rendre les Creative Commons payantes ?

On n'ose y croire, mais c'est bien une proposition réellement formulée auprès de Pierre Lescure, que l'ancien patron de Canal+ pourrait avoir reprise. Un article de Libération laisse entendre que Pierre Lescure, qui doit rendre ses conclusions sur l'après Hadopi en avril, pourrait proposer une réforme ayant pour effet de rendre payante l'utilisation d'oeuvres sous licence libre.

Mise à jour : voir le démenti musclé de Pierre Lescure.

Jeudi dernier, Libération a publié un article qui relatait les pistes qu'envisagerait Pierre Lescure pour le fameux "acte 2 de l'exception culturelle" souhaité par François Hollande. A cette occasion, le quotidien écrivait ces deux phrases, dans un même parapgraphe : "En parallèle, pas de dépénalisation des échanges non marchands au programme, mais la volonté de « valoriser » les licences libres du type Creative Commons. La mission Lescure estime que laisser les œuvres circuler librement (ce qu’elles font déjà…) risquerait de freiner le développement de l’offre légale, en particulier la VOD".

En première lecture, nous n'avions pas interprété ces deux phrases comme la traduction d'une envie de faire payer les oeuvres diffusées librement sous licence Creative Commons, ou autres. Mais certains les ont interprétées comme la volonté de Pierre Lescure de rendre payante l'utilisation d'oeuvres sous licence Creative Commons, pour contrer une forme de concurrence aux offres légales traditionnelles.

C'est en particulier le cas de Lionel Maurel, co-fondateur du mouvement SavoirsCom1, qui y voit la marque d'une proposition de l'influente Union des Photographes Professionnels (UPP), que l'on sait en guerre contre les photographes amateurs. L'UPP les voient comme une forme de concurrence déloyale à l'heure où l'on trouve des millions de photos gratuites et de grande qualité sur Flickr, 500px, Wikimedia Commons, et nombre d'autres plateformes.

Ainsi, Lionel Maurel se souvient qu'en septembre dernier, il avait écrit sur son blog un article qui analysait une proposition de l'UPP, qui se disait "favorable à une modification du Code de la propriété intellectuelle, prévoyant que l’usage professionnel d’oeuvres photographiques est présumé avoir un caractère onéreux". En clair, le lobby des photographes professionnels demande effectivement à Pierre Lescure que toute utilisation d'une photographie dans un cadre commercial quelconque (que ce soit pour la vendre ou simplement pour l'afficher sur un site internet où figure de la publicité) soit payante, sauf si l'exploitant peut apporter la preuve que le photographe souhaitait la rendre gratuite dans un cadre non commercial. Or la seule utilisation d'une licence Creative Commons ne serait pas suffisante à établir cette preuve contraire.

Un précédent rejeté au Sénat en 2010

"L’UPP dit qu’elle est en faveur de la mise en place d’un système de licence collective étendue pour les exploitations numériques, ce qui signifie qu’ils veulent qu’une société de gestion collective (une sorte de SACEM de la photo) obtienne compétence générale pour délivrer les autorisations d’exploitation commerciale des photos et percevoir une rémunération", constatait Lionel Maurel. Or, "dans un tel système, tous les auteurs de photographies sont réputés adhérer à la société. Ils ne peuvent en sortir qu’en se manifestant explicitement auprès d’elle (dispositif dit d’opt-out)".

Si le photographe amateur n'écrit pas à l'UPP, ses photographies sont présumées payantes. Même s'il a choisi de dire explicitement le contraire avec une licence libre qui autoriserait les exploitations commerciales.

En 2010, le Sénat avait déjà rejeté une disposition d'une proposition de loi sur les oeuvres visuelles orphelines, qui prévoyait de faire entrer dans la gestion collective toute photographie dont l'auteur n'est pas clairement identifié, ou qui n'est pas joignable ; ce qui est le cas pour des millions de photographies envoyées anonymement sur Internet. Ces oeuvres, de fait, seraient devenues payantes, sans que leurs auteurs ne touchent la somme collectée. "On ne peut, pour l'heure, empêcher les auteurs de donner leurs œuvres gratuitement. Mais comme ils ont alors tendance à ne plus s'en occuper, elles deviennent orphelines et il faut en profiter pour les contrôler et casser le cancer de la gratuité", avaient à l'époque dénoncé des associations de défense du logiciel libre. 

Publié par Guillaume Champeau, le 25 Février 2013 à 10h10
 
62
Commentaires à propos de «Lescure envisage-t-il de rendre les Creative Commons payantes ?»
Inscrit le 01/10/2004
1514 messages publiés
On appelle ça "l'exception culturelle"
Inscrit le 23/10/2009
304 messages publiés
et bien il pourrait essayer, juste pour voir.
Et puis si l'UPP veut faire le coup de feu contre les amateurs, idem. chiche, les gars.
et surtout bon courage pour faire payer l'utilisation d'une photo US.
Inscrit le 03/01/2012
390 messages publiés
GE-NIAL.

Pas de dépénalisation des échanges non marchands. Donc ça, ça continue comme aujourd'hui, voire pire.

Et AU PASSAGE, on rend le gratuit payant. Y a pas à chier, en France, on sait faire pousser des taxes et des coûts un peu partout.

C'est quand même très fort de rendre payant un truc que vous offrez au public ! Impossible n'est pas Lescure !

Comme la HADOPI. Finie la pédagogie, amendes automatiques à un prix supérieur à un excès de vitesse et toujours le risque de se faire traîner en justice pour 3 ans et 300 000 neuros.

On réussit, sur tous les fronts, l'exploit de rester aussi nul qu'avant et de faire pire, un petit peu, par petites touches en rajoutant une ou deux conneries qui passeraient presque sous le radar.

Ca doit être l'exception pénale voulue pas Goîtreux 1er.
[message édité par Neinmann le 25/02/2013 à 10:26 ]
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
On n'ose y croire, mais c'est bien une proposition réellement formulée auprès de Pierre Lescure, que l'ancien patron de Canal+ pourrait avoir reprise. Un article de Libération laisse entendre que...


Ouahou ! Un article basé sur une supposition faite par un autre journal à propos d'une interprétation d'une proposition qui aurait été faite à propos d'un rapport que personne n'a encore lu.

Vous vous rappelez du sketch de Coluche ?

Donc là déjà c'est clair le mec il ne sait rien. Ils ont pas voulus, il a dit euh... non ils ont pas voulus, bon. "Mais on s'autorise à penser dans les milieux autorisés" alors ça les milieux autorisés c'est un truc vous y êtes pas vous hein. Vous êtes même pas au bord, vous êtes pas du tout. Le milieu autorisé c'est un truc, c'est un endroit autorisé ou y'a plein de mecs qui viennent pour s'autoriser des trucs; mais y'a que le milieu qui compte. Et là d'dans y'a une poignée de connards qui tournent en rond en s'autorisant des trucs : "qu'est tu fais là ? Ben j'sais pas j'vais p't'être m'autoriser un truc mais c'est vachement gonflé j'hésite."
"S'autorise à penser dans les milieux autorisés qu'un accord secret" alors là vous savez ce que c'est qu'un accord secret. C'est un accord dont, que on a pas le droit d'en parler. C'est interdit d'en parler donc pas dans l'information non plus. "Qu'un accord secret pourrait être signé" c'est même pas sur ! Et alors moi je dis que quand un mec, sur une information, il en connait pas plus que ça, il a qu'a fermer sa gueule ! Et même... Et même à la rigueur il s'rait pas venu on était pas fâchés.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Et une réaction sur le fond ? Passque tu vas pas me dire que ce type de projet imbécile n'est pas plausible. Tu as entendu parler des idées de "Lex Google", tu sais, si tu suis Calimaq, que les ayant-droits ont cette amusante propension à exiger continuellement de nouveaux droits à leur bénéfice, et en particulier, tu auras alors pris connaissance de ce que demande effectivement l'UPP. Rendre le gratuit payant, aller contre même la volonté de l'auteur de l'oeuvre, et prétendre à ce point monétiser les créations de tout un chacun, en l'occurrence les photographes amateurs, t'as pas l'impression que ça va juste à l'opposé de ce qui est permis par les réseaux, encouragé par les créateurs (qui utilisent les Creative Commons) et apprécié par le public (personnes physiques et entreprises à la recherche de fonds photographiques) ?
Inscrit le 15/11/2012
18 messages publiés
Vaux mieux prévenir que guérir ! Pas démoralisé de prendre systématiquement le contre-pied de la ligne éditoriale ? Pas mieux à faire dans la vie que se faire du mal à lire des news qui vous font du mal !
Pourquoi ne pas monter votre blog et rassembler vos semblables que de vivre en parasite sur un site dont les articles vous irritent ! C'est comme ces gens qui critiquent un programme télé mais qui le regardent du début à la fin !
A moins que vous soyez payé pour ça (dans ce cas , un peu d’honnêteté pour le reconnaître ), sinon , ça tient à mon avis d'un problème affectif ou psychiatrique ...
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Tiens encore une adepte de "Numerama, tu l'aimes ou tu le quittes" ....C'est fou les problèmes que cela pose dès qu'on vous empêche de ronronner en rond.

@ U.
Des réactions sur le fond ?
Ben je voudrais que l'on m'explique comment des demandes de photographes peuvent avoir une influence sur la VOD. Parce que j'ai beau tourner et retourner l'article de Libé dans tous les sens, je n'arrive pas à voir comment quelqu'un peut interpréter ça dans le cadre des demandes des photographes sauf à complètement extraire les mots de leur contexte.

Autre réaction sur le fond : oui, il y a des organisations professionnelles qui demandent la conservation de leurs acquis. C'est normal, c'est leur job. A partir de là, on prend une phrase dans un article de journal et on en tire des conclusions définitives sur le contenu d'un rapport alors que personne n'en sait rien et que d'ailleurs rien non plus ne dit que le dit rapport servira de base à des modifications législatives.

Ce qui amène à des réactions comme celle de Neinmann qui considère que c'est déjà fait. Mais c'est exactement le buzz voulu par Numerama qui connaît parfaitement son public, qui sait comment le faire réagir et donc comment le monétiser.

Les pistes qu'envisagerait la mission Lescure. Non seulement, ce ne sont pas des conclusions, mais juste des pistes. Et même pas des pistes qu'envisage Lescure, mais des pistes qu'envisagerait la mission Lescure. Et à partir de là, la machine à story telling est entrée en fonctionnement.

je regrette, mais jamais le skecth de Coluche n'a eu plus de valeur.
Inscrit le 11/09/2012
425 messages publiés
Une fois n'est pas coutume, j'suis assez d'accord avec Zig et Puce. Je trouve que l'article se base beaucoup plus sur des suppositions que sur des faits, se qui nuit à la qualité du texte.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Le sketch de Coluche a une valeur intemporelle compte tenu du traitement de l'information générale ou spécialisée de nos jours, c'est pas propre à tel ou tel support. Ni propre au journalisme, j'en veux pour preuve l'autre buse qui annonçait une libération d'otages devant les parlementaires la semaine dernière.

Ce que je comprends, moi, de ce bronx, c'est que l'UPP formule des demandes totalement délirantes, sous prétexte qu'elle représente les intérêts de photographes professionnels. Leur demandes, et là-dessus les explications de Calimaq sont précises et fournies, consiste en fait à flinguer non pas la photo amateur, mais la libre circulation de photos sur internet. On ne peut pas ne moins comprendre encore l'enjeu et l'utilité d'internet.

Si on considère les exigences formulées, de plus en plus souvent, par les "organisations d'ayant-droits", qu'il s'agisse de sociétés de recouvrement comme la SACEM, ici l'UPP, là-bas le SNEP, ailleurs la RIAA ou la MPAA, et y a pas longtemps la presse française, toutes ces exigences reviennent en dernière analyse à brimer la circulation des oeuvres sur internet pour protéger des oligopoles ou des modèles économiques devenus assez caducs. Ces demandes conduisent toutes en dernière analyse à réserver telle ou telle activité intellectuelle à telle ou telle corporation. Ici les photographes.

A la limite je me fous de l'article de Numérama, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Ce qui m'intéresse c'est le Copyright Madness décrit, semaine après semaine, par des gens comme Calimag ou Champeau entre autres. Et là, tu ne peux pas dire qu'il s'agit d'une affabulation ou d'un parti pris, ce sont des constatations dressées jour après jour.

La Commission Lescure, comme le Ministère de la Culture, ont déjà montré qu'ils étaient sensibles à ce type d'argument. Je trouve ça plus concret et plus préoccupant que telle ou telle extrapolation médiatique, parce qu'on n'a pas besoin de l'article du jour sur Numérama pour savoir quelles sont les tendances des ayant-droits. Une indutrie dédiée à la production et la diffusion culturelle, qui passe son temps et claque son énergie à compartimenter et contrôler la production et la diffusion culturelle, c'est quelque chose de l'ordre du cancer.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Je relisais la vanne de Coluche.

Depuis qu'on connaît un peu mieux des choses comme ACTA, ou sur un mode mineur, les Dîners du Cercle, elle me fait nettement moins rire, la vanne de Coluche...
Inscrit le 22/02/2013
2 messages publiés
Ouais, ben moi j'suis assez content quand Numerama essaie de prévoir des trucs comme ça, en faisant des suppositions.

Parce qu'il arrive bien souvent qu'ils aient pas tout à fait tord en fin de compte.
Inscrit le 08/08/2011
3 messages publiés
...donc on va se retrouver a télécharger "illégalement" du contenu... libre de droit !?
Inscrit le 13/08/2010
7372 messages publiés
Quand est-ce que Lescure invente l'eau solide ?

(non gelée, je précise pour les esprits chagrins...)
Inscrit le 11/09/2012
425 messages publiés
Lescure, il est du genre à congeler de l'eau chaude pour en avoir le lendemain...
Inscrit le 25/11/2004
527 messages publiés
yeah !!! excellente celle là !! elle n'est en licence libre j'éspère ?
Inscrit le 03/09/2012
977 messages publiés
Il s'y attaque dès qu'il aura finalisé l'eau déshydraté.
Inscrit le 02/12/2010
106 messages publiés
ah, l'eau lyophilisée, le remède à la sécheresse dans le monde, vas y Pierre, tu peux le faire
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Un troll pour taper sur Lescure juste pour le fun ?
Non parce que bien que le titre mentionne Lescure, l'article ne parle quasiment pas de lui...

On parle juste d'un média qui émet des suppositions qui n'ont pas plus de fondement autre que l'avis d'une personne qui trouve que les photographes amateurs lui piquent tout son business avec leurs photos gratuites.
Inscrit le 13/08/2010
7372 messages publiés
Tu trolles juste pour le fun, toi ? Tu as lu l'article, suivi les liens ?
Inscrit le 18/10/2008
1873 messages publiés
Bon, faut sortir du niveau Dallas hein, ce n'est pas le slip de Lescure le sujet, c'est ce qui certains groupes d'intérêts cherchent à imposer, exemples à l'appui. Si tu as lu l'article, c'est facile à comprendre.
Inscrit le 13/08/2010
7372 messages publiés
Bon ben je rentre et je sors d'où je veux, hein.
La mission Lescure porte un nom. Ce nom, c'est .... tada ! ... Lescure, non ?

Et ce n'est pas moi qui l'ai choisi, jusqu'à nouvel ordre.
C'est facile à comprendre, ça aussi.
Inscrit le 18/10/2008
1873 messages publiés
Euh, je suis carrément d'accord avec ton message, ma réponse était pour Jed en fait. Ce forum fait maison joue encore des tours on dirait.
Inscrit le 13/08/2010
7372 messages publiés
Sorry, j'ai d'ailleurs eu un doute après coup... (pas si lisibles que ça, les flèches, finalement)
Inscrit le 20/08/2010
893 messages publiés
il faut en profiter pour les contrôler et casser le cancer de la gratuité


Rendre payant le gratuit : l'aboutissement final, le graal, la connerie marchande dans toute sa splendeur. Les individus qui osent imaginer de telles abominations ont-ils le droit de vivre ?
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Le titre de l'article est assez trompeur...
On a Lescure qui dit qu'il veut valoriser les licences libres.
On a un quotidien qui interprète cela comme les faire payer parce que des gens ont dit que cela les arrange plus...
Donc c'est évident, Lescure veut rendre payant les Creative Commons.
Inscrit le 18/03/2012
23 messages publiés
Au train ou vont les choses, on est plus très loin de nous faire payer l'air qu'on respire..
Inscrit le 03/09/2012
977 messages publiés
Dans ce cas, j'espère qu'on sera rémunéré pour l'air qu'on pète !
[message édité par choukky65 le 25/02/2013 à 11:37 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Vos deux messages méritent d'être élevés au rang de saillie coluchienne, puisqu'il en était question plus haut.

Et tellement révélatrice, dans la caricature, de la démarche de nos industriels et lobbyistes...
Inscrit le 12/09/2007
4051 messages publiés
Gratuit, ça leur fait mal aux oreilles, ça les met en transe.
Inscrit le 09/07/2009
1110 messages publiés
Lescure envisage-t-il de rendre les Creative Commons payantes ?

Si c'est le cas il est bon pour l'hospice pèpère...
Inscrit le 05/04/2011
469 messages publiés
Bientôt on va nous faire payer nos propres chiottes (je parle pas de l'eau et de l'entretient)
Inscrit le 12/09/2007
4051 messages publiés
C’est fait, dans tes impôts locaux le confort est pris en compte.
Inscrit le 05/04/2011
469 messages publiés
Damn it ! Ils sont malins !
Inscrit le 16/04/2009
230 messages publiés
ou comment rendre la culture toujours moins accessible à la population qui s’appauvrit déjà assez. La culture, comme déjà les loisirs, va devenir secondaire pour le bien-être.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
La culture, c'est aussi ce petit truc qui permet aux masses de savoir qu'il y a autre chose que le régime (politique, économique, juridique) auquel elles sont traitées, et donc d'y concevoir des alternatives, et, éventuellement, de les mettre en oeuvre, y compris de force quand les tenants du pouvoir en place, qui président à la production du sens, ne veulent pas l'accepter...

Là, cet exemple illustre la notion de culture officielle, payante, labellisée, produite par des canaux de production reconnus par la profession, n'apportant aucune concurrence déraisonnable, n'apportant aucune nouveauté non contrôlée, n'apportant aucune liberté supplémentaire.

Mais à terme, quelle est la différence entre une culture officielle publique, étatique, dans un régime de type autoritaire qui interdit la culture dite "séditieuse" ou "dégénérée", validée par une censure centrale, comme dans nos bonnes vieilles dictatures politiques... et une culture officielle privée, édictée selon les canaux commerciaux légaux, "éditorialisée" et "marketée" prohibant toute forme de don, d'échange ou de partage ?

Quelle est la différence entre une presse étatique aux ordres, sans pluralisme ni liberté de pensée, et une presse financée uniquement par quelques groupes propriétaires, et sous la coupe de régies publicitaires dont l'information n'est pas la préoccupation principale ?

Quelle est la différence entre des monopoles publics et des monopoles privés ? Je veux dire, en termes de liberté et de pluralisme ? Y en a pas. La seule différence c'est que dans le second cas, les monopoles privés peuvent encore utiliser le prétexte de la démocratie eet faire croire à de fausses libertés de choix. Mais dans les faits, l'aliénation reviendra à la même chose.

Rappel : http://www.framablog.org/index.php/post/2013/01/20/Sans-medias-libres-pas-de-liberte-de-pensee

L'UPP est une bande de cro-magnons.
Inscrit le 04/05/2009
804 messages publiés
Donc si je résume leurs pensés.

Comme légitiment gratuit concurrence le payant parce-que justement il est gratuit, alors on va l'obliger à devenir payant.

Pour faire simple, on va nous pondre un truc du genre

Gratuit = illégale
Inscrit le 17/01/2006
3544 messages publiés
Pour une fois je suis d'accord avec zig, vous vous basez vraiment sur pas grand chose de solide pour faire cette hypothèse. Sans dire que c'est rigoureusement impossible, ça me parait quand-même, pour le moment, davantage relever d'une imagination débordante et d'une interprétation très capillotractée, que d'une crainte réellement fondée.

Avant cela, vous nous aviez déjà fait le coup à propos de la lex Google qui, selon vous, devait interdire définitivement et sans exception la moindre citation, notamment de Wikipédia ou autre. Alors, ça en est où cette loi effrayante que vous nous avez promis à grand renforts de grandes phrases inquiétante ?
Inscrit le 13/08/2002
24457 messages publiés
Euh... je rappelle que la loi a été mise sur la table. Elle a été retirée parce qu'un accord privé a été signé, à la place.
Inscrit le 23/02/2013
12 messages publiés
@ Prozac : Tu oublies le scandale du blocage des pubs par free alors que ce n'était qu'un test en beta.

Et dire qu'on nous a rabâché ici-même pendant des années que les majors n'avaient qu'à trouver un autre modèle économique s'ils voulaient survivre...

edit : système de quote de m****
[message édité par pompeur2news le 25/02/2013 à 12:04 ]
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
- Je viens e lire çà ; il faut réagir immédiatement : une pétition vient d' être créée sur Avaaz.com ! Signez nombreux et diffusez-là partout !!!!!!!
" Sauvons le libre,gardons les Creative Commons gratuites!

lire aussi : Validité des Creative Commons face au droit français
Inscrit le 23/09/2006
3220 messages publiés
pour eux valoriser = en tirer du profit à la place de tout le monde, créateur compris

pour moiv

valoriser = leur accorder la meme legitimité et les faire respecter !

qu'ils commencent d'abord par traquer les infractions à la CC avec la meme fougue (hargne ? croisade ?) que les autres licences non libre, et on en reparle
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Donc ça se confirme : Lescure = ordure. Il suffit que tel ou tel corps de métier vienne le voir pour dire "ohlalala mon bon monsieur, regardez ce que ces amateurs me font comme mal, en me concurrençant gratuitement !"

ça me rappelle l'industrie du porno qui gueule contre la généralisation du porno amateur : vous n'avez qu'à breveter le sexe, bande de cons !

On voit bien le vice intellectuel qui se glisse derrière ça : la gratuité introduit une distorsion de concurrence, interdisons la gratuité. C'est marrant, parce que cette politique va se retourner au final contre ses promoteurs. Vu qu'en entamant la liberté de chacun de mettre ses créations à disposition des autres gratuitement, on entame justement cette sacro-sainte notion de "propriété intellectuelle", et donc le monopole réservé à l'auteur. C'est le coup final des ayant-droits au droit d'auteur, intégralement remplacé par un droit d'éditeur. Partant, ni le créateur d'un côté, ni l'audience de l'autre, n'ont leur mot à dire. Une prise d'otage sans précédent dans l'histoire, mine de rien.

Et puis comme les logiciels de musique ou de montage vidéo permettent de plus en plus d'avoir des productions de qualité professionnelle, ce sont les studios qui vont venir gueuler pour que... oh wait. C'est pas déjà cette rengaine qu'on entend depuis des années ?

Rendre les CC payantes, y en a vraiment pour croire que c'est autre chose qu'une violente et rédhibitoire atteinte à la liberté des créateurs et du public ?

Si oon considère que les CC concurrencent le payant, rendons le payant gratuit : il concurrence les produits libres. C'est marrant, apparemment ça parle à moins du monde du côté de la commission Lescure, cette inversion des termes.

Il ne vient à l'idée de personne, dans ces comités théodule à la manque, qu'à partir du moment où chacun peut faire des photos et les diffuser sur les réseaux, ceux qui en ont fait profession et font payer les leurs vont logiquement avoir à s'adapter ou disparaître ? C'est vrai ici comme ailleurs, et on n'est pas les premiers ni les seuls à le dire, relire Stiglitz ou Krugman.

Lire des choses comme cet article, c'est déséspérant.

Sachant que plus ce genre de réservation propriétaire se propagera, plus nous piraterons.
Inscrit le 03/11/2011
46 messages publiés
100% d'accord.

Quand on pense qu'à la base, la musique servait à faire la fête dans les villages. C'était des amateurs qui se fabriquaient leur bignou ou leur accordéon. C'était une passion, et surtout gratuit. La fête au village avait un rôle sociale (les garçons rencontrent des filles), qui a été formaté et commercialisé par le monde moderne (la boite de nuit). Quand on paie 20€ à l'entrée d'une boîte, 10€ vont à la SACEM.

Bientôt siffloter sous la douche sera payant ! http://sourisdudeser...nt/00341468.jpg

Qu'a fait l'exception culturelle ? Gérard Depardieu, qui s'empresse de cracher sur la France qui a subventionné à mort le moindre de ses films ! (Ah le CNC !)

C'est toujours fabuleux de voir comment les distractions des riches sont subventionnés par les impôts des pauvres : l'opéra, la comédie française, mais aussi... le théâtre Marigny dont Pierre Lescure est directeur. Les mûrs appartiennent à la Mairie, mais le reste est géré par une société de droit privé ; 50% de tous les travaux sont à la charge de la mairie. Comme c'est beau !
Inscrit le 24/12/2011
2273 messages publiés
+1

L'interdiction de la gratuité, prochaine étape dans la dégradation orwellienne de notre civilisation.

Plan de conquête du monde par Satan :
- Prendre le contrôle de l'émission de la monnaie
- Forcer le peuple à utiliser la monnaie électronique (salaires à verser en banque, interdiction du cash, etc)
- Implanter des puces RFID personnelles pour permettre le paiement (la Marque de la Bête)
- Interdire la gratuité
- WIN !!!

25 février 2019, flash spécial :
"On nous apprend que de dangereux terroristes ont piraté le site de l'Elysée. Il s'agirait d'individus affiliés à la mouvance gratuitiste, La page d'accueil a été remplacée pendant quelques heures par des messages haineux à caractère anti-prospérité, tel que 'On a tous le droit de donner.' ou 'Je ne cherche pas le profit.' "
Inscrit le 03/11/2011
46 messages publiés
thb : n'oublie pas que les terroristes n'ont jamais d'autre but que la terreur !

Un état démocratique comme les USA traite la résistance de terroriste et justifie l'utilisation de moyen comme la torture ou l'emprisonnement sans procès. Ils emploient des moyens de régimes dictatoriaux, sauf qu'il le vont au nom du bien contre "l'axe du mal".

http://fr.wikipedia....wiki/Axe_du_Mal

Quand les "gentils" se comportent comme des "méchants", il y a un problème.
Inscrit le 24/12/2011
2273 messages publiés
Hm oui c'est vrai !
On n'entend en effet jamais le message des "terroristes", juste le bruit de la bombe qui pète sous l'oeil de la caméra.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Au passage, peut-être que les plus forcenés des thuriféraires du Logiciel Libre vont percevoir tout l'intérêt de la clause NC dans les CC, eux qui luttaient contre il y a peu...
Inscrit le 24/12/2011
2273 messages publiés
La clause NC reste problématique quand même, cette histoire d'usage commercial reste juridiquement flou (et philosophiquement je suis contre mais ça c'est personnel)
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Je comprends parfaitement la cohérence des libristes lorsqu'ils critiquent la notion de NC, qui va à l'encontre d'un des principes du Libre. Ce n'est donc pas qu'une question d'éthique personnelle, mais aussi de cohérence intellectuelle.

Pour autant, les CC ne sont pas des licences libres. C'est une autre famille, et je pense que les licences libres, l'open data, le domaine public, et les CC, sont une diversité d'outils et d'armes dont il faut jouer. Le NC est très utile pour faire échapper des créations à la sphère marchande, par exemple. Le Libre est différent, il fait échapper les créations à la logique propriétaire : la finalité comme le moyen ne sont pas les mêmes.

Après, la définition du "NC" n'est pas totalement verrouillée, et en pratique ça peut poser des problèmes, mais justement, c'est en les réglant les uns après les autres qu'on affinera la notion, enfin je crois.
Inscrit le 24/12/2011
2273 messages publiés
Oui je comprends ce que tu veux dire, et techniquement c'est vrai qu'on peut souhaiter que la définition de NC se stabilise - même si en attendant l'usage d'une licence NC reste risquée.

Je suis d'accord aussi avec toi sur le Libre
Généralement je n'aime pas les licences NC parce que je trouve que la liberté de commercer fait partie des libertés fondamentales, et je vois des utilisateurs de licences NC défendre le contraire. Je trouve bizarre de vouloir faire échapper une création à la sphère marchande, mais peut-être y a-t-il des bons exemples qui m'échappent.
Inscrit le 03/11/2011
46 messages publiés
Allez chantons tous ensemble : "le rectifrice moi j'en veux plus..."
Inscrit le 04/10/2005
1096 messages publiés
Bonne hypothèse: valoriser = créer un organisme de gestion style sacem payante pour les photographes / artistes libres et payante pour les personnes qui auraient la bonne idée de diffuser les œuvres libres, puis répartitions des droits entre l'organisme et les plus gros artistes libres...

L'industrie des cultureux n'est plus à ça prêt pour s'en mettre plein dans les poches, puis comme des gros artistes pourront mettre leurs oeuvres en créatives commons et se faire autant de pognon qu'avec la sacem..
Inscrit le 05/07/2010
34 messages publiés
C'est pour étouffer toute initiative individuelle, au profit de grands groupes qui ont une politique de recrutement arbitraire et une stratégie de pression sur les salaires. On retourne au Moyen-âge avec les fours banaux.
Inscrit le 17/06/2011
132 messages publiés
et voila la vraie vérité sur la propriété et tout ce que font les gros enfoirés comme PL
http://www.__dailymo...un#.UStYRjfitaV
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
- Rappelez-vous cet article de Numerama : " Alors que la France a choisi de ne pas publier ses photos officielles sous licence libre, Israël prend le chemin inverse. Le gouvernement a décidé de s'ouvrir un peu aux licences Creative Commons en optant pour une solution de libre diffusion CC BY-ND. Ce n'est pas la plus permissive, mais c'est une avancée remarquable au moment où la France fait du surplace. "
Le rapport Lescure ne vaut rien et lui non plus ! on commence par détricoter les CC pour les vider préventivement en de leur substance ou en imposant obligatoirement le CC-BY-ND , pensant préserver l"exception culturelle" de la concurrence et annihiler leur attractivité sur un web allant au" tout libre de droits et d'accès"...Mais si les libristes s'y opposaient, en intentant de multiples recours, avec le soutien massif des internautes ? Le rapport Lescure est déjà retardé et le sera encore plus , jusqu'à ce qu'il renonce à ça ! C'est un ballon d'essai pour la Cabale du Copyright ; ils sont derrière ne'n doutons pas ! Les coups de baston vont pleuvoir de tous côtés....on ne franchit pas impunément le Rubicon !
Inscrit le 19/09/2012
210 messages publiés
Qui casse répare. (Et non : Qui casse paie.)

Le payant semble avoir fait son temps. (Les efforts doivent porter leurs fruits au lieu d'être payants.)

La toxicomoney : la monnaie est la drogue la plus consommée ; certaines personnes feraient tout pour avoir leur dose.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Nous sommes le 25 février 2013, ceci était le 587e bug du nouveau forum Numerama.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 25/02/2013 à 15:19 ]
Inscrit le 08/06/2007
918 messages publiés
Et alors ?

C'est déjà le cas.

Vous n'écoutez que de la musique libre de droit sur votre lecteur mp3 et hop, vous avez payer des droits sur le disque pour pouvoir y stocker de la musique volée (fun le fait de payer pour y stocker de la musique illégalement acquise). Donc les maisons de disques vont bien palpées pour vous permettre d'écouter votre musique libre de droit.

Alors, pourquoi pas le reste ...
[message édité par mimi68 le 25/02/2013 à 15:06 ]
Inscrit le 17/03/2006
825 messages publiés
Venant de la part du mec qui a inventé la télévision payante en France... Rien ne m'étonnes.
Inscrit le 12/09/2007
4051 messages publiés
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
http://www.pcinpact.com/news/77785-creative-commons-payantes-pierre-lescure-eteint-debut-d-incendie.htm

L'article de Libé était apparemment mal rédigé.

Mais compte tenu du contexte, notamment dénoncé par Calimaq, on peut légitimement s'interroger quand on lit les citations de Lescure, même si le papier de Libé ne permettait pas, par prudence, d'en déduire absolument que Lescure imaginait rendre les CC payantes.

On devrait alors lui demander ce qu'il pense de ça : http://www.upp-auteurs.fr/actualites.php?actualite=589
Inscrit le 24/12/2011
2273 messages publiés
Il met sans doute l'UPP dans la case "déjà mort", du coup. Il a pas tort
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Février 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10