Publié par Julien L., le Vendredi 15 Février 2013

En Egypte, la justice veut bloquer YouTube. L'Etat s'y oppose

La justice égyptienne a ordonné le blocage de YouTube. Mais le gouvernement s'oppose à la décision, et a interjeté appel. Les autorités égyptiennes considèrent que le blocage global de YouTube ne peut être efficace que si Google est bloqué également, ce qui entraîne des coûts importants. En outre, le gouvernement pense que bloquer Google affectera l'emploi.

En fin de semaine dernière, le tribunal administratif du Caire a ordonné le blocage de YouTube en Égypte pour une durée d'un mois. À l'origine de cette action en justice se trouve un Égyptien qui avait argué que le film l'Innocence des musulmans - qui présente l'Islam comme une religion violente et moyenâgeuse - représente un danger pour la paix sociale.

Alors que l'agence de régulation des télécommunications égyptiennes comptait mettre en œuvre ce blocage dès réception d'une copie du verdict, Reuters signale que le ministère de la communication et de l'investissement a interjeté appel. "Le gouvernement ne peut pas mettre en œuvre ce verdict sur le territoire égyptien" et a donc fait appel "pour suspendre l'application de ce verdict" est-il annoncé.

Cependant, la procédure d'appel du pouvoir exécutif n'a pas été décidée au nom des libertés fondamentales des Égyptiens. En réalité, cette-ci se base sur des considérations beaucoup plus prosaïques. En effet, les autorités égyptiennes estiment qu'il est impossible de bloquer efficacement YouTube sans bloquer en même temps le moteur de recherche Google.

Or, cela poserait deux difficultés. D'abord, le coût du blocage. Si bannir YouTube pendant un mois du net égyptien nécessite d'interdire aux internautes d'accéder à Google, il faudra adapter la réponse technique en conséquence. Ensuite, et c'est plus inattendu, les autorités s'inquiètent des conséquences qu'une telle décision pourrait avoir sur l'emploi.

Depuis la révolution de 2011, l'économie égyptienne peine à se remettre d'aplomb. L'instabilité politique dissuade les touristes, qui constituent l'un des principales ressources du pays, de venir visiter le pays. Ainsi handicapé, le gouvernement veut naturellement ménager les autres leviers économiques, notamment ceux susceptibles d'apporter de la croissance et de l'emploi (télécoms, économie numérique...).

En attendant le résultat de l'appel, la procédure de blocage est suspendue.

Publié par Julien L., le 15 Février 2013 à 12h00
 
5
Commentaires à propos de «En Egypte, la justice veut bloquer YouTube. L'Etat s'y oppose»
Inscrit le 10/10/2010
1850 messages publiés
"Le ministère de la communication ET de l'investissement". Il y a des regroupements assez particuliers en Egypte avec des liens pas évident. Cela doit être drôle dans les bureau mais cela reflète le manque de moyens.

Plaisanterie mis à part, je ne crois pas à l'histoire d'un risque pour l'emploi. Il serait bien de préciser quels emplois ou secteur d'activité est concerné. Google n'est pas le seul moteur de recherche mais surtout, pas besoin de google pour trouver des emplois. L'emploi mode "bouche à oreille" fonctionne à plein tube (sans jeux de mot). Les cellules physiques et associations locales restent.

L'activité touristique externe, est réalisé par des clients étrangers qui ont eux accès à tous les moteurs et sites de réservations en lignes / Agences physiques. L'activité touristique interne existe. Lié à google ? ... hum. Les jeunes sont les plus "connectés" et les plus touchés par le chômage, mais quid de l'accès au net de la population. Ce serait bien d'avoir l'avis d'un "expert" de la recherche d'emploi en Egypte (je sais, ça s'appelle un chômeur).

La vérité AMHA c'est que Google est tellement ancré qu'ils ont peur des conséquences possibles, sans les évaluer réellement. Avec de nombreux changements, n'ont pas envie de gérer des changements supplémentaires, et n'en ont pas les moyens (cf coût du blocage comme évoqué dans l'article). Cela se comprend. Conséquence sur la recherche, oui, conséquence sur la recherche d'emploi, c'est moins évident.
[message édité par lot le 16/02/2013 à 05:00 ]
Inscrit le 07/08/2012
141 messages publiés
Bah tu sais, il y avait déja eu une news sur la fois ou Google avait sorti un minijeu sur sa home. L'article en question disait que l'economie mondiale y avait perdu plusieurs centaines de millions de $ en productivité des employés. Alors des emplois, ca doit aller très vite aussi.

Quand on te voit parler du moteur de recherche, on a l'impression que tu n'imagine pas a quel point Google est ancré partout. Si tu bloques les serveurs de Google tu bloques:
Search (donc une bonne partie des SEO sont au chomage technique d'office)
Analytics (une perte nette pour les stratégies marketing si on ne peut plus voir les stats de ses sites)
Adsense (des millions de sites qui engrangent de l'argent via la publicité et d'autres qui s'en servent comme médium publicitaire)
News (perte directe sur l'afflux de visiteurs sur les sites, en particulier la presse et donc moins de revenus de pub)
Maps (y compris les GPS sur les smartphones)
Gmail (il y a des entreprises dont les mails sont basés sur des boites gmail)
Apps (outils divers, comme les agendas qui servent a de nombreuses entreprises pour s'organiser)
Docs (tous les documents indisponibles)
Picasa (des millions d'images hors lignes, qui peuvent servir de vitrine a une entreprise)

Et tout ca durant un mois et j'en oublie surement. Que ce soit en France ou en Egypte, une absence de Google pendant un mois serait une catastrophe économique...
Un mois c'est bien trop court pour changer d'outils et d'habitudes, quand on sait qu'ils vont revenir après, mais c'est bien trop long pour n'avoir aucun impact.
Inscrit le 10/10/2010
1850 messages publiés
- Oui. Je parlais davantage du fait de trouver du boulot. La vous parlez du manque à gagner des entreprises. Un manque à gagner pour google, certainement. Même là, manque à gagner "google" ne signifie pas licenciement Massif ou licenciement tout court. Cela aura certainement un impact dans l'organisation du travail et ils essayeront de s'adapter le temps qu'il faut, voir de travailler différemment même si c'est "chiant" (Les redirections de mails, ça doit exister - Les agendas collaboratifs autres).

Si je me souviens bien, Free avait bloqué Adsense pendant 5 jours (et google analytics je ne sais plus), sans qu'une personne vienne dire avoir perdu son emploi à cause de cela. 5 jours, ce n'est pas 1 mois vous me direz, mais la France n'est pas l'Egypte non plus.

- Google est ancrée on va dire, dans des habitudes d'utilisations. Si des personnes se sont lancé à cause de google (et autre) dans la génération de revenus PUB exclusivement google comme modèle pour prospérer. c'est le moment de réfléchir à d'autres modèles.

L'économie numérique basé sur google en Egypte, en terme d'emploi perdu (ou pas gagné je veux bien que le gouvernement Egyptien l'évalue comme argument devant la justice. Remuer un sujet qui divise la population et qui risque d'amener les jeunes ex-révo à des manifestations contre la censure, n'est pas bon pour le GVT.

Catastophe pour l'Egypte. Vous y allez fort. Peut-être une leçon pour l'éco-système ayant bâti son économie autour de google et la PUB (pollution numérique). Dans un pays ou l'économie numérique se développe lentement, , je n'y crois pas trop à la catastrophe. Dans ce cas, si les serveurs de google tombaient, cela voudrait dire une crise mondiale comparable à celle des subprimes en pire. La France devient la Grèce ?.

- Par contre, C'est bien que cela ne soit pas bloqué et puis, ça va embêter tous le monde, pas seulement les boites.

La question que je me pose est que, si le GVT Egyptien pense réellement que google a un impact suffisant sur l'emploi pour intervenir dans une décision de justice, cela devrait les amener à réfléchir sur l'impact d'une société étrangère sur leur économie et leur indépendance. Et l'économie étant le nerf de la guerre, google pèserait lourd comme lobby sur la politique Egyptienne ?.

Un problème de serveur chez google, google décide de bloquer ses accès, ça s'est vu. Google l'a déjà fait avec Facebook. Le mois dernier google bloquait google Map depuis windows phone 8 (Google qui au passage refuse qu'une application "Youtube" soit développé pour Windows phone) ne pourrait pas décider de bloquer un jour d'autres services quitte à contrarier des entreprises.

Amis Egyptiens, avec ou sans blocage, vous avez les moyens de ne pas vous retrouver pieds et poing liés avec Google et ne pas faire de vos citoyens, un immense produit marketing, même si on vous raconte que la PUB est le seul moyen pour que vous ayez du contenus gratuitement.
[message édité par lot le 16/02/2013 à 04:58 ]
Inscrit le 04/09/2002
2744 messages publiés
tout ça pour un film que personne n'est obligé de regarder.

si dieu existe, il doit regretter amèrement d'avoir décider de tenter de rendre l'humain intelligent.car visiblement, c'est foiré... en tout cas, pour une bonne partie de la populace mondiale.
Inscrit le 19/02/2013
1 messages publiés
le vrai danger c'est tous ces intégristes qui se prennent pour des messies et veulent imposer leur loi à tout le monde
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Février 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10