Hashtag ? Non, mot-dièse ! La Commission générale de terminologie et de néologie a fait publier au Journal officiel la traduction officielle du symbole hashtag, qui est très courant sur les réseaux sociaux, notamment Twitter. Or, le symbole utilisé comme marqueur de métadonnées n'est pas un dièse... mais un croisillon !

Comment traduiriez-vous hashtag, si vous deviez adapter ce terme anglais en français ? Indiqueriez-vous tout simplement qu'il s'agit d'un marqueur de métadonnées ou vous lanceriez-vous dans une transposition plus osée ? Connue pour ses traductions parfois inattendues, la Commission générale de terminologie et de néologie a tranché pour la seconde solution.

C'est donc "mot-dièse" qu'il faudra dire, au lieu de hashtag. Au Journal officiel, la Commission explique que le mot-dièse est une "suite signifiante de caractères sans espace commençant par le signe # (dièse), qui signale un sujet d'intérêt et est insérée dans un message par son rédacteur afin d'en faciliter le repérage". Et au pluriel, il faut écrire "mots-dièse". Tenez-le vous pour dit !

À quoi sert ce mot-dièse ? "En cliquant sur un mot-dièse, le lecteur a accès à l'ensemble des messages qui le contiennent". De plus, "l'usage du mot-dièse est particulièrement répandu dans les réseaux sociaux fonctionnant par minimessages". Façon de dire que les "mots-dièse" sont particulièrement utilisés sur Twitter, et que certains ont fait polémique en France.

Problème, le symbole # n'est pas le dièse. Le dièse est un symbole graphique dans le solfège dont les deux barres les plus horizontales sont légèrement montantes. Le symbole # se dit croisillon. Les deux barres horizontales le sont complètement. Elles ne sont inclinées en aucune façon. Autrement dit, il faudrait, en respectant ce que dit la Commission, dire mot-croisillon et mots-croisillon.

( photo : Quelle est la différence entre… )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés