La part de marché de Microsoft dans les ordinateurs personnels est d'environ 90 %. Mais c'est sans compter les tablettes et les smartphones, dont l'usage n'est pas si éloigné des PC de bureau ou portables. Or, si l'on prend en compte l'ensemble, Windows ne pèse que 20 % du marché. Android arrive loin en tête avec 42 %, suivi d'iOS à 24 %.

Parmi les systèmes d'exploitation, Windows se taille incontestablement la part du lion. Le logiciel de Microsoft est présent sur la très grande majorité des ordinateurs personnels. En additionnant les différentes versions de Windows commercialisées à travers le temps, le géant de Redmond dispose d'une part de marché d'environ 90 % dans les ordinateurs, à des années-lumière de Mac et de Linux.

Cette domination ne vaut que pour les ordinateurs personnels. Dans d'autres compartiments, comme les mobiles, les serveurs ou les superordinateurs, le classement est complètement différent et Microsoft obtient une part de marché nettement plus basse. Mais ce découpage est-il pertinent ? Pour la banque d'investissement Goldman Sachs, des séparations plus cohérentes peuvent être effectuées.

Du point de vue de l'usage, les dispositifs nomades (tablettes, smartphones…) sont ainsi très proches des ordinateurs personnels, qui regroupent déjà les PC de bureau, les PC portables, les ultraportables et les netbooks. Une très grande majorité des activités réalisables sur un PC classique peut être effectuée sur une tablette ou, dans une moindre mesure, sur un smartphone.

Si l'on opte pour ce découpage, la part de marché de Windows dégringole fortement pour se fixer autour de 20 %. Rien d'étonnant : les dispositifs nomades rencontrent un formidable succès depuis quelques années, et deux systèmes d'exploitation en particulier ont réussi à tirer leur épingle du jeu : il s'agit iOS d'Apple et Android de Google, dont la domination sur les tablettes et les smartphones est écrasante.

En analysant les parts de marché des OS en regroupant ordinateurs classiques et dispositifs nomades, alors Android arrive en tête avec une présence sur 42 % des appareils informatiques personnels vendus dans le monde. Derrière arrive iOS, avec une part de marché de 24 %. Windows ferme la marche, avec un contrôle sur un cinquième des appareils informatiques personnels. À eux trois, ils pèsent 86 %.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés