Avec son Gangnam Style, PSY et ses producteurs devraient gagner plus de 6 millions d'euros cette année, en grande partie grâce au phénomène de copies et de parodies que l'artiste sud-coréen a laissé se développer sur Internet.

Selon l'agence Associated Press, qui a sorti sa calculatrice, PSY et ses collaborateurs devraient toucher cette année au moins 8,1 millions de dollars (6,2 millions d'euros) grâce au hit planétaire Gangnam Style, dont le clip  officiel est devenu récemment la vidéo la plus regardée sur YouTube avec bientôt 1 milliard de vues. "Avec une seule chanson, Park Jae-sang – plus connu comme PSY – s'apprête à devenir millionnaire à 34 ans, grâce aux publicités sur YouTube et aux téléchargements sur iTunes, ce qui présente un changement dans la façon dont l'argent est gagné dans l'industrie musicale", écrit l'agence de presse.

Or, comme le remarque Techdirt, PSY doit en bonne partie son succès au fait qu'il a laissé faire les parodies de son clip et de sa célèbre danse, sans chercher à contrôler frénétiquement ses droits d'auteur comme l'auraient fait les maisons de disques dans le passé. En autorisant quiconque à reprendre la musique pour illustrer leurs propres vidéos, PSY a permis à Gangstyle Style de s'imposer comme un phénomène culturel mondial. Aujourd'hui, la requête "Gangnam Style" renvoie à plus de 500 000 vidéos sur YouTube, et plus de 100 000 sur Dailymotion.

"La réaction des médias sociaux au "Gangnam Style" est largement sur l'absurdité, sur le surréalisme de la chanson et de la vidéo, pas vraiment sur la musique pour la musique elle-même", notait The Vine en octobre dernier.

Dans son article, Associated Press rappelle que YouTube détecte avec Content ID les vidéos qui empruntent la musique de PSY, et propose alors l'artiste et à son agent YG Entertainment de choisir ; soit de supprimer les vidéos contrefaisantes, soit d'en tirer bénéfice en partageant avec Google les revenus publicitaires qui peuvent en être tirés. C'est bien sûr cette dernière option qu'a choisi PSY.

Par ailleurs, la popularité de la chanson lui a permis d'en vendre des millions sur les plateformes de téléchargement (surtout iTunes), malgré sa grande disponibilité sur les sites de piratage et en écoute gratuite sur les sites de streaming.

Il a aussi multiplié les concerts et ventes de licences pour les émissions TV, publicités et autres produits dérivés. Selon AP, les publicités TV seraient le principal vecteur de revenus pour PSY, avec un cachet total estimé à environ 3,5 millions de dollars.

Who's who

YouTube

Télévision du présent et du futur

Lancé en 2005 parChad Hurley, Steve Chen et Jawed Karim et racheté par Google dans la foulée, YouTube est la plus grande plateforme d'hébergement de...

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos