La fondation Mozilla fait une croix sur Firefox 64 bits pour Windows. Dans une discussion sur Google Groups démarrée la semaine passée, l'un des contributeurs explique que les inconvénients sont trop nombreux pour persister dans cette voie.

Né en 2002, Firefox est aujourd'hui présent sur de nombreux systèmes d’exploitation. Windows bien sûr, mais aussi Mac OS X, GNU/Linux, Android et de nombreux autres moins connus du grand public. Dans tous les cas, le navigateur web conçu par la fondation Mozilla supporte l'architecture 32 bits. Mais en ce qui concerne l'architecture 64 bits, Windows fait défaut.

Seules les versions expérimentales (nightly build) de Firefox permettent une compatibilité avec l'architecture 64 bits. Longtemps, il a été envisagé de publier une version stable du navigateur qui puisse fonctionner avec ce jeu d'instructions sous Windows. Mais un récent message publié dans Google Groups est venu mettre fin à cette espérance : le développement de Firefox 64 bits pour Windows n'aura pas lieu.

Pour Benjamin Smedberg, de nombreux arguments s'opposent à la conception d'un Firefox 64 bits pour Windows :

  • De nombreux plugins ne sont pas disponibles en version 64 bits ;
  • Les plugins qui sont disponibles en 64 bits ne fonctionnent pas correctement dans Firefox parce que Mozilla n'a pas implémenté certains processus ;
  • Les rapports d'erreur soumis par les utilisateurs de Firefox 64 bits ne sont pas considérés comme prioritaires, parce que les développeurs travaillent sur d'autres choses ;
  • Cela frustre les testeurs, qui se considèrent comme des intervenants de seconde zone ;
  • Cela agace les responsables de la stabilité du logiciel, car les erreurs de Firefox ne permettent pas de distinguer simplement celles causées sur 32 bits et celles survenues sur 64 bits.

Ces multiples difficultés ne permettent pas à Mozilla de maintenir la perspective d'un développement de Firefox 64 bits pour Windows. Les avantages seraient, à lire Benjamin Smedberg, seraient trop limités face aux inconvénients. La conservation de ce projet compliquerait surtout la tâche de la fondation Mozilla, quand bien même les systèmes d'exploitation 64 bits sont répandus chez les utilisateurs.

Des solutions alternatives existent pourtant. Des éditeurs concurrents proposent une version 64 bits de leur navigateur web pour Windows. C'est ainsi le cas d'Internet Explorer et d'Opera. Il existe aussi le projet Waterfox, qui est une version de Firefox pensée pour les systèmes 64 bits (Windows XP, Vista et 7). Selon les auteurs du projet, Waterfox est basé sur le code source de Firefox.

Selon les auteurs de Waterfox, "l'informatique 64 bits est l'avenir ! N'importe quel utilisateur d'un système 64 bits notera une amélioration immédiate au niveau des performances, mais il ne s'agit pas du seul avantage", explique la FAQ du site. Il permet par exemple à un processus d'allouer plus de 4 Go de mémoire vive, ce qui est appréciable quand on connaît le penchant de Firefox à la consommer en grande quantité.

Un avis que ne partage visiblement pas Mozilla, alors même que les systèmes 64 bits se répandent de plus en plus.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés