Yahoo a annoncé que faute d'être capable de connaître le véritable choix des utilisateurs, il ignorera les paramètres du protocole Do Not Track pour les internautes sous Internet Explorer 10, dont les activités en ligne resteront tracées même s'ils ne le souhaitent pas.

Cet été, nous avions prévenu que paradoxalement, du fait de l'activation par défaut de Do Not Track dans Internet Explorer 10, les utilisateurs d'IE 10 seront moins aidés dans leur protection de la vie privée que les utilisateurs de Chrome ou Firefox, où le DNT devrait rester une option facultative que devra activer l'utilisateur. En effet, le puissant Internet Advertising Bureau (IAB) qui détermine les normes en matière de publicités en ligne avait indiqué que les régies publicitaires n'auraient aucune obligation de respecter le DNT si le navigateur n'était pas conforme aux recommandations du W3C, qui prévoient que l'option doit être désactivée par défaut.

L'IAB estime en effet que l'internaute doit manifester sa volonté de ne pas avoir de publicités ciblées lors de sa navigation (ce qui exige de tracer anonymement l'utilisateur pour établir son profil), et que cette volonté ne peut pas être déduite du fait que l'internaute n'a pas désactivé une option imposée par défaut. Le sujet est d'autant plus sensible que d'aucuns suspectent Microsoft de vouloir imposer le DNT pour favoriser sa propre régie publicitaire, en usant du caractère incontournable de certains services en ligne proposés par Microsoft.

Tout le problème de DNT, comme l'ensemble des autres techniques qui ont échoué jusqu'à présent, est qu'il repose sur le bon-vouloir des professionnels. Or, Yahoo a annoncé qu'il ignorerait le DNT pour les utilisateurs d'IE 10, comme l'a recommandé l'IAB. Confirmant au passage que les utilisateurs du navigateur de Microsoft seront, paradoxalement, moins protégés que les autres.

"No?s utilisateurs d'attentent à avoir une expérience personnalisée sur Yahoo, conçue sur-mesure pour leurs vies, que ce soit pour vérifier la météo locale, les résultats de sport, les cours d'actions, les actualités quotidiennes ou pour regarder des publicités sur notre sites", explique l'éditeur américain. "Nous croyons fondamentalement que l'expérience en ligne est meilleure lorsqu'elle est personnalisée". Or, selon Yahoo, le choix de Microsoft d'activer par défaut le DNT "dégrade l'expérience pour la majorité des utilisateur", et "n'exprime pas le choix de l'utilisateur".

Yahoo rappelle qu'il propose son propre outil, Ad Interest Manager, qui permet à ses clients de paramétrer la publicité ciblée sur Yahoo. Et il rappelle son soutien de l'initiative AdChoices, qui permet aux utilisateurs de cliquer sur une icône présente sur les publicités, pour accéder à des informations sur l'origine d'une publicité, et sur la façon de désactiver le traçage utilisé.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés