Lorsque vous partagez sur Facebook des photos de vous sur la plage, pensez-vous au fait que des amis pourraient les collectionner et les regarder avec attention ? Il existe même une application pour ça.

Oui, il faut être pervers pour dépenser 1,79 euro dans une telle application. Mais il y a existe beaucoup de pervers, et visiblement beaucoup de femmes internautes qui leur offrent de quoi l'être. Le site Techcrunch rapporte qu'il existe sur l'App Store une application baptisée Badabing !, qui permet à ses utilisateurs de trouver automatiquement des photos de leurs amis à la plage ou à la piscine, le plus souvent en petite tenue. 

Il suffit de choisir quelques ami(e)s dont on veut voir les formes exposées au soleil, et l'application fouille dans l'ensemble des photos mises en partage par les personne visées, pour récupérer uniquement celles qui les montrent en maillot de bain. Il est aussi possible de mettre ses préférées en favori, pour les re-voir plus tard. Pire, l'application propose même de noter les photos, façon Hot or Not.

"Bien sûr, pour l'amour du journalisme technologique, j'ai dû télécharger l'application et lui donner un coup d'essai. En réalité ça marche à peu près, et c'est assez terrifiant", écrit le journaliste Drew Olanoff, qui s'est bien gardé de publier une capture d'écrans de ses amis en partie dénudés. "Ils me tueraient. Et ils tueraient probablement ceux qui ont fait cette application".

Il s'agit pourtant d'une excellente application pour rappeler à tous que tout ce qui est publié sur Facebook a le potentiel de devenir public, et que le meilleur moyen de protéger sa vie privée et son intimité est de ne rien partager de privé, même en privé. Par ailleurs, en théorie seuls les amis qui avaient déjà accès à ces photos peuvent les voir.

Pour fonctionner, l'application utilise très certainement le même type d'algorithmes que ceux qui permettent à Facebook ou à Google de détecter la nudité, pour filtrer les images (dans le premier cas, pour les censurer ; dans le deuxième, pour proposer par défaut une recherche qui évite d'afficher des images de nus). Mais ici, l'algorithme est utilisé de façon inversée, pour afficher uniquement les images qui semblent montrer une quantité importante de chair humaine.

Il est étonnant qu'avec sa politique habituellement très prude, Apple ait laissé passer une telle application sur son App Store. "Vous devez avoir au moins 17 ans pour télécharger cette application", prévient toutefois la firme de Cupertino. Selon nos constatations, l'application n'est pas (encore ?) disponible sur Android.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés