Publié par Julien L., le Mardi 29 Mai 2012

Le pacte du logiciel libre signé par 238 candidats aux législatives

À moins de deux semaines des élections législatives, l'April a fait un point d'étape sur la sensibilisation des candidats au logiciel libre. Son pacte a pour l'heure été signé par 238 candidats.

Depuis l'élection présidentielle de 2007, l'April va à la rencontre des Français sollicitant un mandat politique afin de les sensibiliser aux enjeux du logiciel libre. Des opérations ont ainsi été conduites à chaque grand scrutin, comme les municipales (2008), les cantonales (2008 et 2011), les européennes (2009) et les régionales (2010). Sans oublier les législatives de cette année.

Tandis que les deux tours auront lieu les 10 et 17 juin, l'April a fait un point d'étape lundi en annonçant la signature du pacte du logiciel libre (.pdf) par plus de 200 candidats. Selon le compteur de l'association, ils sont même 238 à y adhérer. Et sans grande surprise, les formations politiques classées à gauche sont les plus actives sur ce terrain.

138 candidats d'Europe Écologie - Les Verts soutiennent ainsi le pacte du logiciel libre. Ils sont 9 à le faire au Front de Gauche et 6 au Parti Socialiste. Le Parti Pirate est également très présent, puisque 48 candidats sur les 101 ont d'ores et déjà indiqué soutenir la démarche de l'April. Aucun candidat de l'UMP, du Nouveau Centre ou du Modem n'a signé - pour l'instant - le pacte.

"J'ai conscience que le travail des acteurs du logiciel libre participe à la préservation des libertés fondamentales à l'ère du numérique, au partage du savoir et à la lutte contre la fracture numérique. Il constitue également une opportunité pour le public mais aussi pour l'indépendance technologique et la compétitivité de la France et de l'Europe", peut-on lire dans le pacte.

"Le logiciel libre est un bien commun à protéger et à développer. Son existence repose sur le droit pour un auteur de divulguer son logiciel avec son code source et d'accorder à tous le droit de les utiliser, les copier, les adapter et les redistribuer, en version originale ou modifiée", poursuit le pacte.

"Je m'engage donc à encourager les administrations, établissements publics et collectivités territoriales à
développer et utiliser prioritairement des logiciels libres et des standards ouverts ; Défendre les droits des auteurs et des utilisateurs de logiciels libres, notamment en demandant la modification de toute disposition légale fragilisant ces droits et en m'opposant à tout projet ou proposition qui irait dans ce sens
".

Publié par Julien L., le 29 Mai 2012 à 12h10
 
40
Commentaires à propos de «Le pacte du logiciel libre signé par 238 candidats aux législatives»
Inscrit le 22/05/2012
332 messages publiés
Belle initiative!
Par contre la différence entre le nombre candidats qui ont signés chez les vert et les autres partis est juste hallucinant. Même dans le parti Pirate il y en a moins oO
De toutes façon je trouve normal que l'informatique prenne une dimension politique, notre société repose dessus, les choix que nous faisons dans ce domaine sont cruciaux. (en plus en temps de crise l'adoption des logiciels libres dans le domaine publique pourrait permettre de grosses économies)
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
- C'est bien timide: les grands partis ne s'engagent pas trop: PS(6), UMP(1 ?! )...les petits partis (Verts, Front de Gauche, Parti Pirate surtout..) sont les gros pourvoyeurs de voix....Je me demande, pourquoi ils hésitent encore à se prononcer, sur un tel sujet aussi consensuel ?
Dans mon dep.29, il sont 6: Bravo ! et je salue Stephane.leFloch ( Verts) dans mon canton ...
Inscrit le 05/04/2011
1603 messages publiés
Moi, je propose un truc révolutionnaire :
Toute application, logiciel, progiciel, OS, etc. doit obligatoirement être libre.
Comme ça, le problème ne se pose plus.

Il n'y a qu'à changer la loi, et hop !
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
52% des candidats du Parti Pirate n'ont pas signé cette charte
Inscrit le 16/06/2009
352 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 14:03
52% des candidats du Parti Pirate n'ont pas signé cette charte


oui c'est un scandale! donc 52% des candidats Pirates sont soit bidon soit pas assez rapide, on espères que 100% des candidats pirates élus l'auront signée au moins !!
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:23 ]
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:24 ]
Inscrit le 05/04/2011
1603 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 14:15
ccomp, le 29/05/2012 - 13:51
Moi, je propose un truc révolutionnaire :
Toute application, logiciel, progiciel, OS, etc. doit obligatoirement être libre.
Comme ça, le problème ne se pose plus.

Il n'y a qu'à changer la loi, et hop !


Moi je propose un truc : tout produit issu du travail d'une entreprise et de ses salariés doit être absolument gratuit et libre.

Non mais franchement, baser une économie sur du logiciel payant pour pouvoir payer les développeurs, quel scandale !!!

Libre ne veut pas dire gratuit !
Inscrit le 29/05/2012
1 messages publiés
Pourquoi la moitié de leur page est en anglais ?!
Ils ne savent pas traduire "247 signatures of the Free Software pact" chez l'April ?
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 14:15

ccomp, le 29/05/2012 - 13:51
Moi, je propose un truc révolutionnaire :
Toute application, logiciel, progiciel, OS, etc. doit obligatoirement être libre.
Comme ça, le problème ne se pose plus.

Il n'y a qu'à changer la loi, et hop !



Moi je propose un truc : tout produit issu du travail d'une entreprise et de ses salariés doit être absolument gratuit et libre.

Non mais franchement, baser une économie sur du logiciel payant pour pouvoir payer les développeurs, quel scandale !!!

T'en rates pas une.
Inscrit le 17/02/2010
1205 messages publiés
Globalement le PP n'a pas pour ambition de sensibiliser les personnes aux logiciels libre, ni de le défendre.
Inscrit le 09/12/2011
31 messages publiés
ccomp, le 29/05/2012 - 14:39
zig, le 29/05/2012 - 14:15
ccomp, le 29/05/2012 - 13:51
Moi, je propose un truc révolutionnaire :
Toute application, logiciel, progiciel, OS, etc. doit obligatoirement être libre.
Comme ça, le problème ne se pose plus.

Il n'y a qu'à changer la loi, et hop !


Moi je propose un truc : tout produit issu du travail d'une entreprise et de ses salariés doit être absolument gratuit et libre.

Non mais franchement, baser une économie sur du logiciel payant pour pouvoir payer les développeurs, quel scandale !!!

Libre ne veut pas dire gratuit !


+1

Certains ont un soucis de définition apparemment.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:24 ]
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 16:20


Non, libre ne veut pas dire gratuit : mais libre implique gratuit !

Peux-tu m'expliquer comment tu vas faire payer des gens pour un logiciel dont le code source est librement disponible ?

Tu connais le mot service ? Comment tu crois que les sociétés qui vendent de la prestation sur les logiciels open source vivent ? D'amour et d'eau fraîche ?
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:24 ]
Inscrit le 22/05/2012
332 messages publiés
Exemple simple : Red hat -> créé des logiciels libres -> 1 milliards de chiffres d'affaire
Bien sûr ils fournissent aussi des prestations de services mais comme Microsoft, il faut des gens aptes à mettre en place les réseaux et les maintenir.
Et des tas de projets open source sont de grand succès qui permettent de faire vivre les développeurs (Mozilla entre autre). Regarde même un projet comme JQuery est rentable, ils trouvent des fonds sans problème.
Quand le travail est de qualité les gens sont prêt à le payer.
Donc l'argument faut des logiciels propriétaires pour faire de l'argent et pouvoir vivre ne tient pas la route.

Et puis je ne suis pas d'accord avec toi lorsque tu dis :
"Est-ce que tu sens poindre l'absurdité de l'économie basée sur la notion de SERVICE payant autour d'un produit GRATUIT ? à savoir qu'il ne faut surtout pas que le produit puisse être utilisé sans faire appel aux SERVICES"

un exemple simple, les jeux en free to play. Le jeu est gratuit et tu payes des bonus qui ajoute un petit plus au jeu. C'est un mode qui marche extrêmement bien. Et le jeu est tout à fait jouable sans rien acheter. C'est une vision de consommation différente, je ne vois pas en quoi c'est absurde.
Inscrit le 10/10/2009
281 messages publiés
cgvhbjnkm, le 29/05/2012 - 15:51
Pourquoi la moitié de leur page est en anglais ?!
Ils ne savent pas traduire "247 signatures of the Free Software pact" chez l'April ?

Bah c'est du libre ... donc on en fait le minimum ... et puis c'est bien connu ... takapprendre ... l'anglais ... pour utiliser du libre bordel !
Inscrit le 10/10/2009
281 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 14:15
ccomp, le 29/05/2012 - 13:51
Moi, je propose un truc révolutionnaire :
Toute application, logiciel, progiciel, OS, etc. doit obligatoirement être libre.
Comme ça, le problème ne se pose plus.

Il n'y a qu'à changer la loi, et hop !


Moi je propose un truc : tout produit issu du travail d'une entreprise et de ses salariés doit être absolument gratuit et libre.

Non mais franchement, baser une économie sur du logiciel payant pour pouvoir payer les développeurs, quel scandale !!!


Bah oui hein ! faut payer plein de codeur et autre marketeurs pour plein d'outils tous concurrents, difficilement compatibles, ou il en faut 10 alors qu'une seul bien fait suffirait, ... qu'on fait payer 100 au particulier et même pas 10 à l'entreprise qui elle fait de l'argent avec, et puis faut penser a tous les outils a programmer pour échanger les données, etc etc etc !

A mais c'est vrai le numérique n'est pas fait pour nous simplifier la vie ! Il faut bien qu'il y en ai qui la complique a la grande majorité et faire faire des gaspillages en tous genres ... pour eux s'en mettre plein les poches et ensuite planquer les bénéfices dans les paradis fiscaux
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:25 ]
Inscrit le 10/10/2009
281 messages publiés
milord, le 29/05/2012 - 16:22
zig, le 29/05/2012 - 16:20


Non, libre ne veut pas dire gratuit : mais libre implique gratuit !

Peux-tu m'expliquer comment tu vas faire payer des gens pour un logiciel dont le code source est librement disponible ?

Tu connais le mot service ? Comment tu crois que les sociétés qui vendent de la prestation sur les logiciels open source vivent ? D'amour et d'eau fraîche ?


en bref la méthode "coca cola" ou l'on fait du gratuit "compliqué" pour ensuite mieux faire racker
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:25 ]
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 16:32


Oui, je connais le mot service.
Je sais aussi faire la différence entre vendre un service et vendre un produit.

Donc je reviens à ce que je disais et pas à ce que toi et tes copains ont essayé de lire : '"tout produit issu issu d'une entreprise et de ses salariés doit être gratuit et libre" ?
Est-ce que tu vois le mot PRODUIT dans ma phrase ? Est-ce que tu vois le mot SERVICE ?

Je répondais à la phrase que j'ai citée, pas à celle d'un post précédent. Le principe d'une citation, quoi. Tu disais "Peux-tu m'expliquer comment tu vas faire payer des gens pour un logiciel dont le code source est librement disponible ?". Je te réponds : service.
zig, le 29/05/2012 - 16:32


Mais si tu veux, on va développer ton idée : à savoir que le logiciel (PRODUIT) doit être gratuit et que l'entreprise doit vivre du SERVICE autour du logiciel.


Vi, tu peux la "développer" en 3 lignes si tu veux, mais le mieux, c'est de regarder le modèle qui est de plus en plus suivi au niveau du développement logiciel. Ca te demandera juste de sortir de ton schéma "éditeur proprio", et on voit bien que tu as beaucoup de mal à le faire....

zig, le 29/05/2012 - 16:32



Quel est mon intérêt en tant qu'industriel : faire un logiciel efficace mais difficile à mettre en oeuvre pour pouvoir vendre du service autour de ce logiciel ?
Ou alors, investir encore et encore pour que logiciel soit auto-suffisant, documenté, ergonomique, ... et que mes utilisateurs n'aient pas besoin de faire appel à mes services ?


N'importe quoi. Tu crois que le service, ça consiste à installer des logiciels parce que les types ne peuvent pas le faire, du fait que le logiciel n'est pas assez documenté ? Franchement, t'es complètement à côté de la plaque. Il faut que tu arrêtes sur ce sujet-là. Autant, il y a peut-être des sujets sur lesquels tu as des connaissances, autant, sur le logiciel libre, il faut que tu arrêtes, t'es ridicule.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:25 ]
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:26 ]
Inscrit le 22/05/2012
332 messages publiés
@zig et puce

Hum je n'ai jamais dis que les logiciels libres étaient tous gratuits, d'ailleurs Red Hat vend sa version serveur donc la preuve qu'un logiciel libre peut être payant. Après est ce qu'ils ne font que des logiciels libres? Comment puis je le savoir? Je ne travaille pas chez Red Hat, mais l'open source est leur principal centre d'activité. Ils sont également le plus gros contributeur au noyau Linux. Donc tu vois on peut faire de l'argent avec du libre.

Et si tu te poses des questions comme comment faire pour vendre un logiciel libre je te conseille ce lien : http://www.gnu.org/p...hy/selling.html

Pour JQuery, eux vivent grâce aux dons qu'ils reçoivent et apparemment cela leur procure une source de revenu plus que suffisant. Beaucoup de projets vivent de la même façon.
Il ne faut pas croire, les gens savent récompenser le fruit d'un travail mérité. JQuery aide énormément les développeurs, ça leur fait gagner un temps précieux, donc énormément sont reconnaissants et payent pour que le projet continue.
C'est un système que j'apprécie tout particulièrement, il existe dans d'autres domaines comme la musique avec le site Jamendo par exemple, tu télécharges de la musique libre de droits et si tu aimes l'artiste tu peux faire des dons. Personnellement j'aime bien donner à des gens pour que leur projet perdure. Et ce n'est que plus juste pour toi aussi, tu ne te sent pas lésé car tu juges la qualité avant de donner.

Après tu as d'autres solutions pour faire de l'argent avec des logiciels libres. Prenons l'exemple du jeu Penumbra. Les développeurs ont déclarés qu'ils libèreraient les sources passé un certain nombre de ventes du jeu. L'objectif atteint ils ont tenu parole et le jeu est open source.

par contre lorsque tu dis :
"Tu te vois avec un traitement de texte gratuit mais où il faut payer pour pouvoir avec du texte en gras ? Ou un OS gratuit mais où il faut payer pour pouvoir effacer des fichiers ? "

Je n'ai jamais vu ça avec un logiciel libre, au contraire ce que tu décris s'applique à des logiciels propriétaires qui proposent des versions d'essais bridés. Ce genre de business model n'a aucune chance dans le monde du libre et encore heureux. C'est justement le contraire, comme le logiciel est libre des développeurs peuvent créer des extensions qui seront elles gratuites. Pour LibreOffice c'est le cas, tu as des tas de plugins gratuits.
Pour LibreOffice c'est aussi le système de dons qui fait vivre le projet.

D'ailleurs pour ce qui est des dons, un projet très intéressant de micropaiement existe flattr.com. Le concept est simple, tu définis un montant de dons par mois que tu veux donner. Lorsque tu vois un projet qui te plait et qui a un compte flattr tu peux cliquer dessus. à la fin du mois ton montant est partagé dans les différents projets que tu as sélectionné. C'est énorme comme concept et ça peut faire vivre énormément de gens qui proposent des contenus de qualités (dans tous les domaines, par exemple Dailymotion vient d'intégrer flattr)


Après tu parles de MySQL et d'Oracle, tu dis que le projet vit grâce à du sponsoring et que si celui-ci change alors la boite est menacée. Cela n'a rien à voir avec le sponsoring mais avec le propriétaire du projet. C'est la même chose avec les logiciels propriétaires, par exemple Skype a été racheté par Microsoft, et bien nous les Linuxiens nous nous posons des questions sur le futur de ce logiciel sur notre OS. Ce sont les choix du propriétaire du projet qui peuvent faire mourir ou perdurer le projet.

Donc le logiciel libre a toute sa place dans notre société pour faire de l'argent, par contre il y a un critère extrêmement important, il faut que le logiciel soit de qualité pour vivre. En effet ce n'est pas comme les logiciels propriétaires où on te vend des trucs de m**** qui marchent mal, là ce genre de projets diparaitraient vite car les gens ne paieraient pas pour ça. Mais si le logiciel vaut le coup alors il n'y a pas de soucis à se faire.
Au final il n'y a que du positif dans les logiciels libres.
[message édité par VosslerTux le 29/05/2012 à 18:55 ]
Inscrit le 19/05/2011
83 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 17:43

1) comment développes tu un business model sur du logiciel dont le code source est librement disponible ?

personellement, si je trouve un logiciel payant qui repond exactement à mes attentes, je suis pret à payer pour l'avoir, meme si je sais que je peux le trouver sur Internet gratuitement (dans la limite du raisonnable, pas 200€ le logiciel), car je pense qu'il faut aider les developpeurs. De plus il existe un systeme économique qui s'appelle le don et qui permet de renumerer un codeur/entreprise à la valeur à laquelle on estime un logiciel. Tout le monde ne donne pas, mais ceux qui donnent donnent souvent plus d'un centime.

zig, le 29/05/2012 - 17:43

2) comment développes tu un business model sur du service pour un logiciel gratuit si l'utilisateur n'a pas besoin de tes services ?

le don revient encore, mais pourquoi offrir le logiciel si l'entreprise doit vivre ? le vendre pour un prix plutot faible peut etre avantageux pour tous.

De plus, le fait de faire un logiciel Open-Source payant permet à une entreprise de vivre selon une "bonne" ethique (sans dire que le Close-Source soit mauvais : c'est à vous de le deduire tout seul :mrgreen, tout en s'aidant de la communautée qui peut aider à corriger des problemes grace à l'acces au code source.

A part ca, je revient au sujet initial : je suis un peu décu que cette charte n'ait pas été présentée à tous les candidats, et que tous les candidats Pirates ne l'aient pas signée, mais la campagne n'est pas encore finie donc tout est possible.
PS : si vous voulez un max de signataires, allez voir vos candidats : ils la signeront peut etre si vous prenez le temps de leur expliquer les enjeux de cette charte
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
N'empêche que ce zouave de zig fait semblant de ne pas avoir remarqué que par exemple wordpress et ses centaines de plugs in c'est du libre façon bazar et pas cathédrale.
Et bonjour le succès!
Et puis il y a une logique "politique" derrière pas inintéressante pour ceux qui considèrent que le monopole des firmes et de leurs extensions devient un problème à présent.

Faut toujours qu'il prenne le contrepied, comme pour ses looongs arguments (?) sur le voté électronique qui mettaient de côté l'essentiel ; une sorte de maniaque quoi, avec un joli pseudo... :-)
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:26 ]
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:27 ]
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:27 ]
Inscrit le 19/05/2011
83 messages publiés

Mais à partir où c'est open Source, tu ne peux plus le faire payer. Franchement, tu aurais payé pour OpenOffice.org ?

ca ne m'aurait pas gené et j'ai presque envie de dire que j'aurais du (moralement) le payer, sachant que c'est un exellent logiciel . Mais n'ayant pas de CB, je ne peux pas...

Mais je ne comprend toujours pas pourquoi tu restes sur ta position en disant que l'OpenSource est impyable... (a part à cause du fait du "piratage")
Inscrit le 22/05/2012
332 messages publiés

Mais à partir où c'est open Source, tu ne peux plus le faire payer. Franchement, tu aurais payé pour OpenOffice.org ?
Soit tu aurais téléchargé les sources et tu l'aurais compilé.
Soit quelqu'un aurait téléchargé les sources, les aurait compilé et mis à disposition du reste du monde.
Mais vendre un logiciel Open Source, c'est mission impossible.




Bien sûr que de vendre un logiciel libre n'est pas forcément facile et que des gens profiteraient du système pour l'avoir gratuitement. Mais avec un système de licence les entreprises et le domaine public les achèteraient. Après pour les utilisateurs lambda comme nous ça se passe pareil pour les logiciels propriétaires. ceux qui ne veulent pas l'acheter utilise une version crackée. je connais beaucoup de monde qui a un Windows non vérifié et je ne connais personne qui a acheté Photoshop. C'est une question d'éthique.
Il y a des gens qui sont prêt à acheter des logiciels si ceux ci sont bons. Et oui je serais prêt à acheter LibreOffice (pas openOffice, je suis pour libreOffice car ce sont les développeurs du début d'openOffice qui sont derrière) si le prix est abordable pas comme un Word à 139€. A ce prix là je ne connais personne qui l'a acheté, ils se font des sous grâce aux entreprises qui veulent être dans la légalité et paye la version. Ce système est tout à fait applicable aux logiciels libres.

Donc se dire si je force les gens à payer j'aurais de l'argent est une illusion, le mieux est de les faire payer parcequ'ils sont satisfaits du produit. Moi par exemple j'ai déjà fait des dons aux logiciels que j'aime. Si je suis sous Linux ce n'est pas par radinerie mais par conviction.

Après regarde des actions comme les HumbleBundle, on donne ce que l'on veut et ça à l'air de marcher du tonnerre puisqu'ils n'arrêtent pas d'en faire. Les gens sont prêt à payer pour de la qualité, il ne faut pas croire qu'il n'y a que des profiteurs du système. Il y en a certes mais ceux ci ne dépensent déjà pas d'argent même avec le propriétaire.
Alors t'as deux solutions : soit tu ouvres ton produit et les gens satisfaits payent, soit tu le bride encore et toujours plus et ton produit devient imbuvable, c'est le cas des jeux vidéos, avec toutes les DRM les vérifications de compte, être obligé d'avoir une connexion internet, les sauvegardes sur leurs serveurs, les jeux deviennent de vrais supplices. C'est pour ça que j'ai décidé de désinstaller mon Windows et d'utiliser du libre, les jeux que j'achète (bon pour la plupart propriétaires) sont sans DRM où autres m****. Je n'aime pas que l'on me prenne pour un con, une vache à lait qui ne sait que sortir sa carte bleue avant d'avoir pu voir quoi que ce soit. Après chacun sa vision des choses mais dire qu'il est impossible de faire de l'argent avec du libre c'est une absurdité.
Les versions serveurs de Red hat sont open sources (http://fr.wikipedia.org/wiki/RHEL)
et les ventes marchent bien, ils utilisent un système d'abonnement, t'as les mises à jour si tu payes. C'est un exemple qui montre qu'avec des licences il est possible de vendre du libre.
[message édité par VosslerTux le 29/05/2012 à 21:43 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 14:03
52% des candidats du Parti Pirate n'ont pas signé cette charte


C'est tout simplement parce qu'ils n'ont pas tous été contacté par l'April

zig, le 29/05/2012 - 14:12
Aucun candidat de l'UMP, du Nouveau Centre ou du Modem n'a signé - pour l'instant - le pacte.

Ca veut dire quoi la colonne "Non contacté(e)" pour quasiment tous les candidats de l'UMP ou du PS.

Numerama s'indigne que la quasi-totalité des candidats UMP et PS n'aient pas signé la charte. Mais oublie de signaler que les promoteurs de cette charte n'ont pas demandé à ces candidats de signer.


Ah tient c'est marrant ! Quand il s'agit du PS et de l'UMP tu te rends compte que tout les candidats n'ont pas été contactés par l'April.
Maintenant si tu ne faisais pas preuve de tant de mauvaise fois, tu aurait constaté sur le site de l'April que tout les candidats du PP qui ont été contacté on donné leur réponse en signant le pacte (ainsi que les candidats d'EELV au passage) ce qui est loin d'être le cas des candidats du PS et de l'UMP qui ont été également contactés et dont beaucoup ne se sont même pas donné la peine de répondre.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
zig et zouaave le 29/05/2012 à 20:15

Ma référence à la cathédrale (modèle que tu aimes, comme les vieux schnocks de Marianne, au passage) et au bazar (qui serait un axe majeur qui caractérise le net selon les connaisseurs du sujet et parmi eux les noms les plus fameux) était un renvoi à un papier célèbre.

Une référence que tu ne connais pas visiblement.
[message édité par Amicalement le 29/05/2012 à 21:51 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 19:56


Pourquoi les libristes ne développent ils pas leur propre protocole de communication audio/vidéo ? Si c'est meilleur que Skype, cela marchera forcément.
Et en plus, ça tournera indépendamment de la plate-forme...
Il ne faut pas vous poser des questions sur le futur de Skype : il faut y aller et développer votre propre logiciel.



ça existe depuis belle lurette et ça s'appelle le SIP. Et ça marche très bien.
Quand aux logiciels compatibles avec ce protocole, il y en a des tonnes, libres ou propriétaires, sur tout les platesformes, y compris iphone et compagnie.
Pourquoi alors skype garde toujours un quasi monopole ? C'est simple. Les gens ne veulent pas quitter skype car ils ont tout leurs contacts dessus.
Le problème n'est donc pas le logiciel mais ces réseaux propriétaires et fermés qui captent les utilisateurs et les emprisonnent dans un système coupé de l'extérieur.
Une fois piégés, ils ne peuvent plus partir sous peine de se couper de tout leurs contacts.
On retrouve le même problème avec MSN, Facebook et compagnie
[message édité par june le 29/05/2012 à 22:12 ]
Inscrit le 22/05/2012
332 messages publiés
Oui le SIP est vraiment top, pour ma part j'utilise un logiciel open source (français) Jitsi.
Il est vraiment pas mal et peut aisément remplacer Skype au niveau fonctionnalités. Le seul problème avec le SIP c'est que c'est un peu moins facile que Skype où t'as juste à lancer le logiciel et créer un compte. Là il faut une adresse SIP et je pense que c'est ça qui freine les gens. Même s'il est facile d'en avoir une (par Ekiga par exemple) si le travail n'est pas prémaché les gens ne font pas le premier pas.
Mais bon on peut compter sur Mozilla et Google qui développent la techno webRTC qui permettra à notre navigateur de faire de la visio conférence sans aucun plugins.
Inscrit le 20/09/2009
6367 messages publiés
zig, le 29/05/2012 - 14:03
52% des candidats du Parti Pirate n'ont pas signé cette charte

Le Parti Pirate, c'est juste quelques windowsiens qui veulent télécharger les contenus des majors sans payer. Il n'y a strictement aucun rapport entre le libre et eux.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
MdMax, le 30/05/2012 - 06:29

zig, le 29/05/2012 - 14:03
52% des candidats du Parti Pirate n'ont pas signé cette charte


Le Parti Pirate, c'est juste quelques windowsiens qui veulent télécharger les contenus des majors sans payer. Il n'y a strictement aucun rapport entre le libre et eux.

N'importe quoi ! Qu'est ce qu'il ne faut pas lire !
Comme je l'ai dit plus haut tout les candidats n'ont pas été contacté par l' April. Et ceux qui l'on été ont bien sur signé le pacte, ce qui est assez logique vu que la défense du logiciel libre et l'interdiction des brevets et la vente liée font parti de leur programme.
Inscrit le 25/02/2012
1371 messages publiés
milord, le 29/05/2012 - 16:22
Tu connais le mot service ? Comment tu crois que les sociétés qui vendent de la prestation sur les logiciels open source vivent ? D'amour et d'eau fraîche ?


Le libre et l'open source sont 2 concepts un tout petit peu différents....
Inscrit le 05/11/2011
2 messages publiés
"Et sans grande surprise, les formations politiques classées à gauche sont les plus actives sur ce terrain."

On se souviendra, chez les mêmes formations de gauche, du rejet de "l'amendement wikipedia"... "Sans grande surprise" non plus?

Je pense que pour un politicien, c'est extrêmement facile de signer une charte de principe, a fortiori si cette charte donne gratuitement des points de popularité, et ce même s'il ne comprend pas, n'a pas lu ou n'approuve pas ladite charte.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10