Par esprit patriotique, un vétéran de la seconde guerre mondiale s'est converti en un pirate capable de produire et de distribuer jusqu'à 80 000 DVD piratés par an.

Tendre histoire que celle racontée par le magazine M du journal Le Monde, et mise en ligne ce week-end (en fait une reprise non sourcée d’un reportage du New York Times). Quantitativement parlant, Hyman Strachman fait très certainement partie des pires pirates des Etats-Unis. L’homme aurait réalisé plus de 300 000 copies sur DVD de films distribués par Hollywood comme Gran Torino, Very Bad Trip, Transformers, The Artist, ou Le Discours d’un roi. Ce faisant, il a non seulement contourné les mesures de protection mises en place sur les DVD originaux, mais il a en plus réalisé une production industrielle de DVD pirates. De quoi lui assurer quelques années de prison et des millions de dollars de dédommagement à payer.

Et pourtant, Hollywood ne lui dira rien.

Pourquoi ? Parce que le pirate est âgé de 92 ans, et que ce vétéran de la seconde guerre mondiale réalise toutes ces copies pour les envoyer gracieusement sur le front, aux soldats américains stationnés en Irak ou en Afghanistan.

« C’est après la mort de sa femme que cet ancien courtier, inconsolable, a cherché un moyen d’occuper son temps« , raconte Le Monde. « Au fil des années, il s’est équipé. Il a investi 400 dollars dans un graveur capable de copier sept films à la fois. Cela fait désormais huit ans qu’il consacre ses journées et ses économies à soutenir ainsi le moral des GI. Il passe soixante heures par semaine à graver des DVD et à faire des colis depuis le petit bureau envahi de drapeaux américains de sa modeste maison de Long Island (New York)« .

Interrogé par le New York Times, un porte-parole de la Motion Picture Association of America (MPAA) estime que l’organisation qui lutte contre le piratage de films aux Etats-Unis n’était « probablement pas au courant des opérations de M. Strachman », mais que l’association était « ravie que le divertissement que nous produisons puisse apporter un peu de joie à ceux qui sont loin de chez eux« .

Comme le note Techdirt, « la vraie honte dans tout cela c’est que la MPAA pourrait – et probablement devrait – faire cela directement elle-même« . « Ils devraient fournir les DVD ou les streams gratuitement aux soldats. Au lieu de cela, dans leur crainte folle du piratage, ils font qu’il est compliqué voire impossible pour les soldats de regarder des films, même lorsqu’ils décident de se les faire envoyer« . Hollywood envoie bien des films aux garnisons militaires, mais uniquement sous forme de bobines destinées à des projecteurs très lourds à mettre en place, pour éviter toute copie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés