La fusée Android continue son ascension. Andy Rubin, en charge du développement de l'O.S. mobile, a déclaré sur Twitter que le nombre d'activations journalières du petit robot vert a dépassé le cap des 850 000. Le million est plus que jamais à portée.

Jusqu’où ira Android ? Depuis pratiquement deux ans, la folle croissance du système d’exploitation mobile se poursuit à bride abattue, ce qui est évidemment loin de déplaire à Google. Ce dernier se fait même un malin plaisir à communiquer régulièrement sur les très bonnes performances de son petit robot vert. Il faut dire que ce dernier est devenu rapidement très populaire, du fait de sa large présence sur les terminaux.

La dernière annonce de ce genre remontant à décembre, Google indiquant alors 700 000 activations quotidiennes d’Android, il était grand temps pour le géant américain de mettre à jour les compteurs. Et quoi de mieux pour parler de son O.S. mobile que du Mobile World Congress à Barcelone, où les industriels rivalisent d’inventivité pour communiquer sur leurs futurs produits ?

Le responsable en chef du développement d’Android chez Google, Andy Rubin, a donc annoncé sur Twitter que le rythme d’activations quotidiennes d’Android est désormais de 850 000. Autrement dit, le petit robot vert ne s’est jamais aussi bien porté. Cela représente une hausse de 17 % en l’espace de deux mois. Surtout, le cap du million d’activations par jour est maintenant à portée.

Pour rappel, le mode de calcul de Google ne comptabilise qu’une seule fois les appareils (smartphones et tablettes). Le géant américain affirme par exemple qu’un appareil revendu avec Android ne sera pas recensé une deuxième fois, cela afin d’éviter les doublons et donc de fausser les statistiques. Ce calcul se fait à chaque fois qu’un nouvel appareil apparaît sur le réseau d’un opérateur mobile.

Les précédents seuils franchis par Android sont les suivants : 160 000 en mai 2010, 200 000 en août 2010, 300 000 en décembre 2010, 350 000 en avril 2011, 400 000 en mai 2011, 550 000 en juin et 700 000 en décembre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés