Sony a ouvert le bal des annonces pour le Mobile World Congress (MWC) de 2012. La firme japonais présente deux nouveaux smartphones Xperia et une station d'accueil permettant de les transformer en véritable ordinateur.

Sony est le premier à avoir ouvert les hostilités. Dès dimanche soir, le géant japonais a livré une conférence de presse très attendue à Barcelone, pour l’ouverture du Mobile World Congress. C’est la première fois que la firme présentait de nouveaux produits depuis le rachat des parts d’Ericsson dans leur joint-venture mobile. Les deux produits annoncés, les Sony Xperia P et Sony Xperia U, sont donc les premiers à ne plus porter la marque Sony-Ericsson.

Très inspirés du Xperia S présenté pendant le CES, le P est doté d’un écran de 4 pouces et le U d’un écran de 3,5 pouces. Les deux mobiles seront livrés avec Android 2.3 Gingerbread mais Sony table sur une mise à jour vers Ice Cream Sandwich pour le deuxième trimestre.

Le Xperia P a une résolution de 854×480 pixels. Son écran « White Magic » doit permettre une meilleure lisibilité en plein soleil. Il dispose d’une puce NFC permettant d’échanger des informations sans contact. Enfin, il est équipé d’un processeur dual-core 1 Ghz et d’un appareil photo 8 megapixels. Sa sortie est prévue au deuxième trimestre.

Le Xperia U est une version plus légère du P. Il reprend le même processeur mais se contente d’un capteur de 5 mégapixels. Il se démarque par la possibilité qu’auront les clients de le personnaliser. La partie située sous l’insert transparent sera donc disponible en plusieurs couleurs. Cet insert s’illumine pour signaler l’arrivée de nouveaux messages. Original.

Enfin, Sony a présenté le SmartDock. Cette station d’accueil permet de transformer son mobile en véritable ordinateur et de le relier à un clavier et à un écran.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos