Les autorités de police britanniques alarment la population. Se balader avec un iPod dans les rues londoniennes vous exposent à un risque accru d'agression. Les statistiques le prouvent.

Le nombre d’agressions au Royaume-Uni aurait augmenté de 40 % l’an dernier dans certaines régions du pays. Même à Londres, où ce type de délinquance avait baissé depuis 3 ans, la tendance semble revenir à la hausse. Et qui la police britannique pointe-t-elle du doigt ? L’iPod de ce bon monsieur Steve Jobs.

Ian Blair, le patron de Scotland Yard, accuse les oreillettes du célèbre baladeur, que tout le monde reconnaît au premier coup d’oeil. « Ca saute aux yeux quand quelqu’un porte un iPod. C’est ce qui alimente [la montée des agressions]« , prévenait-il au début de l’année. Et les chiffres sont là pour lui donner raison. Depuis novembre 2004 le nombre d’agressions avec vol d’iPod à la clé aurait quintuplé. L’assureur Norwich Union qui avait remplacé 36 iPods perdus ou volés entre janvier et septembre 2004 annonce en avoir remplacé 1721 cette année !

« Des enfants portent des téléphones et des iPods qui valent plus de 600 ⣠(870 euros, ndlrc), et ils font d’eux-mêmes des cibles sur patte« , s’inquiète un responsable de la police de Merseyside, où le nombre de vols à augmenté de 36 % en un an.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés