Windows 8 sur ARM rejoint la liste des systèmes d'exploitation qui ne supportent plus le format Flash d'Adobe. Même sur sa version PC, le système de Microsoft ne l'autorisera pas si l'utilisateur choisit la nouvelle interface Metro. Cette interface est d'ailleurs imposée aux développeurs tiers sur tablette.

Alors qu’Apple a décidé dès 2007 de ne pas supporter le Flash sur iOS et après l’annonce de sa non-compatibilité avec Chrome pour Android, Microsoft porte un nouveau coup au format multimédia d’Adobe. Internet Explorer ne supportera pas Flash sous Windows 8 lorsque celui-ci tournera sur un processeur ARM. Steven Sinofski, en charge du développement de Windows 8, explique même que le navigateur n’autorisera l’installation d’aucun module supplémentaire.

En clair, cela signifie qu’une tablette utilisant l’OS ne supportera ni ce format, ni aucun autre plugin. En effet, la plate-forme ARM domine largement le marché des terminaux mobiles, où Intel peine à s’imposer.

Enfin, même sur un processeur Intel x86 sur un ordinateur de bureau, Flash ne pourra pas fonctionner si l’utilisateur choisit la nouvelle interface Metro. Dans les deux cas, Microsoft recommande de privilégier des standards comme le HTML5. Mais standard HTML5 ne veut pas dire formats ouverts.

Comme Apple, Microsoft cherche à imposer le format vidéo propriétaire H.264, et fait obstacle au développement du format libre WebM que Google et Mozilla essaient d’imposer. Le fait de ne pas pouvoir installer sur les tablettes de plugins, comme il en existe pour Internet Explorer, ne va qu’accentuer la division entre les formats vidéo. Pas une bonne nouvelle pour le développement du web.

Cette décision n’est pas une surprise, même pour Adobe. La firme a annoncé en novembre dernier mettre fin à son lecteur pour mobile pour se concentrer sur les outils de développement d’applications. Le format va donc progressivement disparaitre des terminaux mobiles qui, eux, sont de plus en plus populaires.

Sinofsky a également profité de cette annonce pour donner d’autres précisions sur le développement d’applications pour Windows 8 sur ARM. Outre les applications livrées avec le système d’exploitation, seuls Excel, PowerPoint, OneNote et Word pourront tourner sur cet environnement de façon identique à l’environnement classique. Pour les applications tierses, les développeurs devront obligatoirement les adapter à l’interface Metro.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés