L'audience des sites Streamiz et DPStream, qui proposent des liens pour regarder des films et séries TV gratuitement en streaming, chute depuis la fermeture de MegaUpload et MegaVideo. Un effet durable sur le piratage ?

Depuis l’arrêt d’Allostreaming, les sites Streamiz et DPStream sont probablement les deux sites de streaming de films et de séries TV qui fonctionnent le plus en France. Réalisés sans l’autorisation des ayants droit, et donc en toute illégalité, ces sites proposent aux internautes de regarder gratuitement des films depuis leur écran d’ordinateur, avec une vaste sélection compilée par leurs administrateurs et bénévoles. Ils référencent les films et séries TV qu’ils classent dans des rubriques, et sélectionnent pour chaque une ou plusieurs sources de streaming ou de téléchargement direct.

Mais la mort de MegaUpload, et donc celle de MegaVideo, entraîne la chute des sites qui reposaient principalement sur ses services. Ca semble être le cas de Streamiz et de DPStream, dont l’audience a brutalement chuté après la fermeture de la plateforme fondée par Kim Dotcom. En utilisant les outils de mesure d’audience d’Alexa, on constate ainsi que l’audience de Streamiz a chuté mis janvier, juste après la fermeture de MegaUpload le 19 janvier dernier, et que le site peine à rétablir son audience malgré les liens mis à jour avec de nouvelles plateformes d’hébergement et de streaming :

La même courbe de fréquentation se constate avec DPStream, à une nuance près. Le site a d’abord connu un boom d’audience au lendemain de la fermeture de MegaUpload, juste avant de chuter en suivant la même tendance que Streamiz :

Plus étonnant, on constate exactement la même tendance sur Google Trends, qui ne mesure non pas le nombre de visites sur un site, mais le nombre de recherches effectuées sur les termes saisis. On pouvait s’attendre à ce qu’après la fermeture de MegaVideo et d’Allostreaming, les internautes recherchent d’autres sites de streaming pour trouver de nouveaux liens. Or là aussi, les recherches sur « DPStream » et « Streamiz » ont baissé, suivant la même courbe que celle de leur audience respective. Peut-être est-ce dû à un biais dans le fonctionnement de Google Trends (dites-nous si vous avez une hypothèse), mais le constat est surprenant :

Même une recherche générique sur « streaming » semble faiblir, alors que l’on s’attendait à ce qu’elle remonte, que ce soit pour diriger vers des plateformes légales ou illégales :

En revanche, on constate bien une montée spectaculaire des recherches liées à BitTorrent, ce qui semble confirmer que le P2P progresse depuis la fermeture de MegaUpload, ou a en tout cas bénéficié d’un regain d’intérêt.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés