Internet, c'est du piratage et du porno. Du moins, à en croire une banderole qui a été brandie lors d'un match de football de Ligue 1. Réagissant à la fermeture de MegaUpload, des supporters ont regretté la disparition la plate-forme... tout en se dressant contre une éventuelle fermeture de Youporn.

L’image est insolite. Alors que la saison 2011-2012 du championnat de France de football bat son plein, des supporters ont rendu un drôle d’hommage à MegaUpload. En plein match opposant le club de Brest au PSG, lors de la 21ème journée de Ligue 1, une banderole est apparue avec l’inscription suivante « MegaUpload ok… Youporn, jamais !« , rapporte RTL.

Force est de reconnaître qu’il s’agit-là d’un témoignage de sympathie pour le moins étonnant à l’égard de la plate-forme spécialisée dans l’hébergement de fichiers. Mais derrière l’image singulière, c’est surtout la démonstration que MegaUpload était un passage obligé pour de nombreux internautes. Il suffisait de se pencher sur les statistiques du site pour s’en convaincre.

81 millions de visiteurs uniques, 50 millions de visiteurs quotidiens, 1 milliard de pages vues, 180 millions de membres inscrits, 13ème site web le plus fréquenté, des dizaines de péta-octets de fichiers… On estimait même, selon les chiffres fournis par Sandvine, que MegaUpload représentait à lui seul 4 % du trafic global sur Internet. MegaUpload était loin d’être une petite structure.

Certes, MegaUpload n’a jamais été l’unique centre d’intérêt des internautes. Ces derniers avaient bien d’autres occupations sur la toile. Regarder des vidéos de chats, troller indéfiniment sur les forums, consommer des contenus légalement… ou accéder à des contenus pour adultes. Une activité manifestement essentielle, vu l’enthousiasme avec lequel les supporters défendent Youporn et n’accepteront jamais sa fermeture.

« Internet is for porn » ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés