Le système d'exploitation mobile alternatif CyanogenMod, basé sur Android de Google, disposera bientôt de sa propre boutique d'applications. Annoncée par les développeurs travaillant sur le projet, elle accueillera les applications refusées sur l'Android Market officiel.

Non contents de proposer une version alternative d’Android, le système d’exploitation mobile de Google, les développeurs de CyanogenMod viennent également d’annoncer le développement d’une boutique d’applications concurrente de l’Android Market.

L’objectif de ce catalogue est de proposer une vitrine pour les applications n’ayant pas reçu l’approbation de Google et n’ayant donc pas pu être publiées dans la boutique officielle de la firme. Nous pourrons par exemple y trouver des émulateurs, des messageries visuelles ou des applications proposant d’utiliser la connexion 3G du téléphone comme modem pour ses autres appareils, applications interdites par les règles de Google.

La boutique sera aussi un lieu de promotion des applications demandant un accès root au terminal. Ce niveau d’accès permet un contrôle total sur le système d’exploitation, ce qui n’est pas proposé par les versions classiques d’Android et a fortiori dans celles modifiées par les constructeurs.

Koushik Dutta, le développeur à la tête du projet, a également précisé sur son compte Google + que le CyanogenMod App Store devrait être livré avec l’OS mais qu’il serait aussi disponible pour les autres versions d’Android qui souhaiteraient en profiter.

Selon Dutta, la décision de se lancer dans le développement de cette boutique a été prise après l’échec des discussions avec Amazon pour intégrer la boutique de la firme dans Cyanogen moyennant la rétribution de commissions sur les ventes d’applications. Amazon devrait, d’après le développeur, faire des annonces à ce sujet dans quelques mois.

Néanmoins, la capture d’écran postée par le développeur sur le réseau social semble montrer que le projet n’en est qu’à ses balbutiements et qu’il faudra encore être patient avant de pouvoir le tester et télécharger les premières applications.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés