L'équipe à l'origine du système alternatif basé sur Android CyanogenMod a annoncé sur Twitter travailler sur une nouvelle version de son OS. Elle sera basée sur Android 4.0 et disponible dans deux mois.

Les mises à jour d’Android dépendent souvent du bon vouloir des opérateurs et des constructeurs qui peuvent mettre du temps à adapter les nouvelles versions du système d’exploitation aux appareils qu’ils commercialisent. Parfois, certains modèles passent même à la trappe et l’utilisateur ne peut pas, alors, bénéficier des fonctionnalités du nouveau système.

Pour remédier à ce problème, une équipe de développeurs travaille sur CyanogenMod, un système alternatif basé sur Android et utilisable sur des dizaines de téléphones. Si son installation demande de rooter son smartphone (d’en avoir un accès administrateur complet), elle permet de continuer à l’utiliser sans le renouveller tout en étant à jour.

Sur Twitter, l’équipe a annoncé « se retirer pour deux mois » en utilisant les mots clés #cm9 et #ics. ICS fait évidemment référence à Ice Cream Sandwich, le sobriquet d’Android 4.0, tandis que CM9 fait référence à la neuvième version du système d’exploitation alternatif.

D’ici à mi-janvier, il sera donc possible d’installer CyanogenMod 9, basé sur Android 4.0, sur des appareils non supportées officiellement par Google. L’équipe de Cyanogen est néanmoins confrontée à un problème de taille, comme le signale Cnet. Android 4.0 est, en effet, beaucoup plus lourd que ses prédécesseurs et il se pourrait que l’équipe peine à compiler chaque jour l’avancement de son travail pour fournir les traditionnelles nightly builds des 50 téléphones supportés. Cette opération demande 25 minutes à Google, pour une seule compilation et en utilisant des machines très puissantes pour le faire, dont ces développeurs ne disposent pas. Cyanogen a expliqué sur son blog qu’ils essaieront d’optimiser l’OS au maximum afin de pouvoir continuer à diffuser ces versions intermédiaires à la communauté.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés