Amazon a conçu le navigateur de son Kindle Fire, Silk, pour qu'il puisse prédire les pages qui seront visitées par l'utilisateur et les pré-charger sur son infrastructure Cloud. Un développeur vient de le porter sur les autres terminaux Android, malgré les questions que posent son fonctionnement.

L’une des innovations majeures du Kindle Fire d’Amazon est son navigateur Silk, capable de deviner la prochaine page que l’utilisateur va visiter et donc de la charger avant la visite pour accélérer la navigation. Pour cela, Amazon se base sur une architecture réalisant les calculs et les pré-chargements sur son infrastructure Cloud, ce qui améliore l’expérience utilisateur mais pose de vraies questions quant à la confidentialité des données et sur le contrôle que peut effectuer Amazon sur les pages visitées.

Quoi qu’il en soit, un développeur vient de réaliser un portage de Silk pour que le navigateur fonctionne sur d’autres terminaux équipés d’Android. Pour cela, il faudra que l’appareil soit rooté et qu’il ne tourne pas encore sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich. Le portage devrait également fonctionner sous CyanogenMod 7.

Nous ne pouvons, encore une fois, que conseiller de sauvegarder ses données avant d’essayer ce navigateur puisqu’il n’a pas été porté officiellement par Amazon. Néanmoins, les premiers retours annoncent un fonctionnement sans encombre sur les Motorola Atrix et Droid X, par exemple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés