L'acte fondateur de cinq pages qui a mis sur pied Apple a été vendu aux enchères. La mise aux enchères a duré neuf minutes, passant d'une mise à prix fixée à 70 000 dollars à 1,35 million de dollars. Les spécialistes estimaient que le document serait adugé entre 100 000 et 150 000 dollars.

2011 aura été une année très chargée pour Apple. Entre la disparition de Steve Jobs en octobre, la sortie de l’iPad 2 et de l’iPhone 4S au printemps et en automne, et la présentation cet été de l’iOS 5, les actualités de la marque à la pomme auront été nombreuses. Et tandis que la fin d’année approche, la marque à la pomme refait indirectement parler d’elle… par le biais d’une vente aux enchères.

La société Sotheby’s a en effet mis aux enchères l’acte fondateur d’Apple, signé par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ron Wayne. Composé de cinq pages, ce document a été la première étape de la création de la future multinationale qui inonde aujourd’hui le marché d’une pléthore de produits high tech. À l’époque, Steve Jobs et Steve Wozniack détenaient chacun 45 % de la société, tandis que Ron Wayne obtenait les 10 % restants.

La mise aux enchères du document a dépassé toutes les prévisions. Alors que les experts estimaient que l’acte fondateur serait adjugé entre 100 000 et 150 000 dollars, CNN rapporte que Sotheby’s a validé une offre à 1,35 million de dollars. C’est un montant neuf fois supérieur aux estimations initiales. C’est dire l’aura que dégage la marque auprès du public.

Selon la presse américaine, l’enchère a débuté à 70 000 dollars. Neuf minutes plus tard, le commissaire-priseur mettait fin à la vente en adjugeant à 1,35 million de dollars. Selon Bloomberg, c’est la famille vénézuélienne Cisneros, l’une des plus riches du monde selon le magazine Forbes, qui a mis la main sur le document.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos