Publié par Simon Robic, le Vendredi 09 Décembre 2011

Pour la Croix Rouge, les jeux vidéo devraient respecter la Convention de Genève

La Croix Rouge a rassemblé la semaine dernière un comité ayant pour mission de définir si les jeux de guerre comme Call of Duty ne violaient pas la Convention de Genève qui définit les règles de protection des personnes en cas de conflit. Si aucune résolution n'a été prise, le sujet n'est pas enterré et le Mouvement appelle les éditeurs à prendre en compte ces règles lors du développement des jeux.

Activision s'était livré à un petit calcul amusant en janvier dernier, concernant son best seller Call of Duty: Black Ops. Selon l'éditeur, le jeu de simulation de guerre avait vu mourir 62 milliards de personnages, auxquels il fallait ajouter 242 millions de blessés graves. Ces chiffres ont, depuis, largement évolué le but du jeu étant, justement, de tuer ses ennemis.

Mais, alors que sa suite Call of Duty: Modern Warfare 3 fut le 8ème sujet le plus discuté dans le monde cette année sur Facebook, ce petit calcul n'a pas amusé tout le monde. En effet, et Nadine Morano pourrait être ravie, la Croix Rouge a annoncé la semaine dernière avoir constitué un comité dont la mission est de définir si ces jeux violent, ou non, la Convention de Genève relative au droit international humanitaire.

Rappelons-le, cette convention définit les règles de protection des personnes en cas de conflit, qu'elles soient soldats ou civils. "Alors que le Mouvement travaille dur pour promouvoir le droit humanitaire à travers le monde, il y a 600 millions de personnes qui le violent virtuellement" explique le comité.

L'idée d'analyser si les jeux vidéo respectent ou non ces règles internationales n'est pas nouvelle. TRIAL, une organisation suisse qui lutte contre les génocides, crimes de guerre et crimes contre l'Humanité, a publié en 2007 un rapport appelé "The Playing By The Rules" qui fut primé au Forum des Droits de l'Homme la même année. Le rapport estime que "les jeux ne peuvent pas être des zones de non droit. Il serait fort appréciable s'ils incluaient les règles qui s'appliquent aux conflits armés". Le rapport note que les jeux incitent les joueurs à violer les principes de ces règles en tuant des combatants non-armés, en torturant, ou en utilisant des armes qui impliquent des blessures superflues, comme l'explique Kotaku.

Pour TRIAL, puisque les jeux embarquent souvent des systèmes pénalisant les blessures infligées aux civils, il devrait en être de même concernant les violations aux règles comme la Convention de Genève. En 2009, accompagnée de l'association Pro Juventute, l'Organisation appelait les éditeurs à les intégrer à leur développement.

Si la Croix Rouge n'envisage pas de mener des actions directes contre ces violations virtuelles, elle appellent les développeurs à intégrer ces règles lors du développement des jeux, annonce le DailyMail. Sinon, le comité se réserve le droit de demander aux gouvernements d'adopter des lois régulant ces pratiques. En effet, si la semaine discussions autour de ce sujet n'a pas mené à une résolution, le sujet n'est pas enterré et pourrait revenir sur la table dans les prochains mois.

Mais ne nous plaignons pas. Avec des jeux plus humains, nous éviterons les émeutes et empêcherons les jeunes de tuer leurs camarades ou de devenir des terroristes. A moins que la violence dans les jeux vidéo n'ait aucun effet sur les joueurs et que ce soit au joueur de savoir faire la part des choses et de choisir la morale qu'il souhaite adopter dans ses parties qui, par définition, n'ont pas vocation à reproduire exactement la réalité.

Publié par Simon Robic, le 9 Décembre 2011 à 17h10
 
100
Commentaires à propos de «Pour la Croix Rouge, les jeux vidéo devraient respecter la Convention de Genève»
Inscrit le 19/05/2011
1296 messages publiés
Moi je suis d'accord. Et faudrait aussi voir à vérifier si Mario ne viole pas certaines conventions en tuant les tortues comme ça, de sang froid...
Inscrit le 25/09/2009
473 messages publiés
Mario doit être enfermer pour violence envers les animaux.

Je ne parle même pas de pokemon.

Quid des command and conquers, civilization, etc.. qui utilise la bombe nucléaire ?

Non mais bon, ils ont rien de mieux à faire ?
Inscrit le 03/05/2007
11 messages publiés
Le Koopa n'est pas une espèce protégée, donc à priori, point de salut de ce point de vue là. Par contre, on ne devrait pouvoir les écraser que pendant la période d'ouverture de la chasse aux Koopa. Je cherche les dates officielles mais pour l'instant je n'ai rien trouvé.
[message édité par P-RoZ le 09/12/2011 à 17:23 ]
Inscrit le 30/12/2010
208 messages publiés
Mario tue des tanooki et leur pique leur fourrure, c'est inacceptable

http://korben.info/p...oki-tanuki.html

/joke
Inscrit le 06/07/2010
147 messages publiés
Moi je suis d'accorc avec la Croix Rouge, à condition que, comme ils le disent, ça reste une recommandation et en aucun cas une règle... sinon ça deviendrait de la censure.
Inscrit le 11/10/2004
236 messages publiés
pareil que Mehmnoch, et puis la PETA a bien dit que Mario devait respecter les principes contre les vêtements en fourrure http://korben.info/p...oki-tanuki.html

Convention de Genève... ok, on va tous jouer a America's Army, ca devrai limiter la casse mais c'est pour enrôler des marines, c'est pour ça que c'est réaliste...

C'est VIRTUEL, on n'est pas formaté a prendre des otages civils comme boucliers humains, a pratiquer la torture: ON JOUE.
Au gendarme et au voleur on ne commence pas par faire les poches des copains, et les flics en culotte courte ne lisent pas leurs droits aux perdants. Non mais.

Au fait, 24H, je peux toujours regarder ? Non parceque les interrogatoires... ah, et l'ile du docteur Moreau, je sais que les experiences genetiques sur les humains sont interdites mais c'est un classique, je peux le lire ?

J'en ai assez qu'on veuille penser a ma place.
Inscrit le 25/11/2006
1140 messages publiés
qu'es ce qu'ils viennent nous casser les C***** dans les jeux vidéo.

qu'ils fassent d'abord respecter la convention de l'autre coté de la méditerranée .
Inscrit le 09/12/2011
3 messages publiés
Bientôt faudra faire comme dans South Park : "Ho mon dieu ! Il fonce droit sur nous!". Et sinon Pac Man a engendré une génération de fétards qui gobent des pilules en écoutant de la musique répétitive... C'est inacceptable !
Inscrit le 21/07/2010
682 messages publiés
Fait assez marrant, cette question est abordée un court instant dans Crysis Warhead.

Perso, je me demande si la Convention de Genève est déjà appliquée dans les conflits réels
Inscrit le 06/02/2009
269 messages publiés
Mais c'est quoi cette mode de merde, où des abrutis qui ne savent pas faire la distinction entre réalité et fiction, ramènent leur fraise pour nous balancer du gros vomi ?!
Inscrit le 29/04/2010
393 messages publiés
eax13, le 09/12/2011 - 17:36
Fait assez marrant, cette question est abordée un court instant dans Crysis Warhead.

Perso, je me demande si la Convention de Genève est déjà appliquée dans les conflits réels


Vu tous les scandales de la guerre en Irak 2.0, la réponse est non
Inscrit le 24/04/2007
3021 messages publiés
Je me demande : est-ce que les films doivent respecter les conventions de Genève ? Est-ce que Terminator devrait être interdit parce que Skynet commet des crimes de guerre ? Et ne parlons même pas de Starship Troopers !
Inscrit le 20/03/2009
1141 messages publiés
"Mais ne nous plaignons pas. Avec des jeux plus humains, nous éviterons les émeutes et empêcherons les jeunes de tuer leurs camarades ou de devenir des terroristes. A moins que la violence dans les jeux vidéo n'ait aucun effet sur les joueurs et que ce soit au joueur de savoir faire la part des choses et de choisir la morale qu'il souhaite adopter dans ses parties qui, par définition, n'ont pas vocation à reproduire exactement la réalité."

cette conclusion est totalement débile: en effet, si chacun se voit doté de tous les moyens pour savoir qu'on ne torture pas le chien de la voisine, qu'on ne tue pas ses petits camarades, etc parce que ça se passe dans la vie courante et donc il n'y a pas confusion entre vie réelle et vie virtuelle, il en va tout autrement pour les conflits armés.
quels sont les jours qui connaissent la convention de Genève (ce qu'elle dit, pas simplement qu'elle existe)? aucun j'en suis sur, du coup il est hautement probable que les joueurs pensent sincèrement qu'en cas de conflit tous les débordements sont au moins tolérés voir encouragés. alors comment invoquer le libre arbitre et faire appel à la morale de chacun si personne ne sait quand il est hors la loi? en d'autres termes, comment savoir quand on franchit la ligne jaune si on ne sait pas où elle est? c'est ce qui se passe avec la guerre: nos seules références ici sont les jeux vidéos (à moins de vivre dans un pays en guerre bien sur, mais là on a d'autres soucis que les jeux vidéos).
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
A moins que la violence dans les jeux vidéo n'ait aucun effet sur les joueurs et que ce soit au joueur de savoir faire la part des choses et de choisir la morale qu'il souhaite adopter dans ses parties qui, par définition, n'ont pas vocation à reproduire exactement la réalité.

Ou comme l'a montré l'étude probablement la plus réaliste : les jeux violents n'ont aucun effet sur les personnes équilibrées ; par contre, ils peuvent être des facteurs aggravants pour des personnes qui ont déjà des tendance à la violence.
Ce qui mérite quand même de mener une réflexion au lieu de nier le problème ?

Preuve quand même que ce sujet traite d'un point sensible, ce sont les réactions épidermiques des forumeurs qui tentent d'évacuer leur mal-être par rapport au sujet en se gaussant et en caricaturant en invoquant des jeux qui n'ont rien à voir avec l'ultraviolence.
[message édité par zig et puce le 09/12/2011 à 17:58 ]
Inscrit le 03/06/2010
139 messages publiés
M'en fiche, je tue des locustes sur une autre planète. J'ai bien regardé les MAP, la Suisse n'y est pas.
Inscrit le 26/05/2006
86 messages publiés
Comme disait un de mes Worms, mort au combat :" Stuuupiiid ! "
Inscrit le 28/05/2009
1276 messages publiés
Kisame, le 09/12/2011 - 17:20
Mario doit être enfermer pour violence envers les animaux.

Je ne parle même pas de pokemon.

Oui de StarCraft qui cumule le coté guerrier avec la violence sur les animaux avec les Zergs.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
quels sont les jours qui connaissent la convention de Genève (ce qu'elle dit, pas simplement qu'elle existe)? aucun j'en suis sur, du coup il est hautement probable que les joueurs pensent sincèrement qu'en cas de conflit tous les débordements sont au moins tolérés voir encouragés

+1
Surtout que les Conventions de Genève ne sont pas non plus très contraignantes. Elles ont surtout trait au traitement des blessés et des prisonniers de guerre et à la protection des civils.
A mon avis, leur mise en place aurait assez peu d'influence sur les instincts meurtriers et barbares des joueurs, sauf quand ils s'acharnent sur les blessés, les prisonniers et les civils.

http://www.icrc.org/...tions/index.jsp
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Avant de les appliquer dans les jeux vidéo, il serait bon de les faire appliquer par les états.

ces jeux sont le reflet des unités déployées et oui les unités combattantes peuvent violer la convention de Genève.
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
pendant qu'on y est angry birds viole deliberement les règles du WWF
[message édité par speed le 09/12/2011 à 18:07 ]
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
ah la croix rouge n'a plus rien d'autre a faire que de la pensée unique ?
bien, ma contribution il peuvent ce la foutre aux cul, je donnerai cette année a d'autres oeuvre qui travail dans leur domaine ..
Inscrit le 04/05/2009
1157 messages publiés
C'est une belle déclaration de principe...
Car dans la pratique les prisonniers de guerre dans les jeux vidéos c'est rare.
Les blesser en général... on en voit pas trop.
Il reste les civils dans certains jeux.
Mais bon celui qui veut me faire crois que dans un Fallout ou un Elder Scolls il faut respecté la convention de Genève... il faut pas pousser.

Au faite dans un survival-horror les zombies sont considéré comme des civils ?
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
http://www.memoriald...&itemId=158#170

Ils peuvent se permettre de l'ouvrir ceux la quand on lit certains de leurs agissements par le passé ... Et la demander à des pixels de respecter la convention de Geneve c'est quand meme du grand n'importe quoi
Inscrit le 25/09/2009
79 messages publiés
Pareil que golem, si c'est pour sortir des trucs pareils ils n'ont pas besoin de mon chèque en 2012. Il faudrait interdire un paquet d'oeuvres de l'esprit si leur lubie devenait réalité. De plus, le fait d'en parler et de les vivre par procuration n'est-il pas le seul moyen pour les êtres - soit disant - civilisés que nous sommes de comprendre pourquoi c'est condamnable ?

D'un autre côté, les jeux d'action d'aujourd'hui sont tellement mainstream et low-level que ça pourrait apporter du défi en plus de faire la guerre "légalement", sur la base d'un opt-in ou d'un succès déverrouillable.
Inscrit le 05/03/2008
805 messages publiés
Le drame, c'est que ce sont apparemment des gens sérieux qui sortent ce genre de conneries!
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
De plus, le fait d'en parler et de les vivre par procuration n'est-il pas le seul moyen pour les êtres - soit disant - civilisés que nous sommes de comprendre pourquoi c'est condamnable ?

Alors celle là, fallait l'oser : si tu joues à des jeux de guerre ultraviolent, c'est pour comprendre pourquoi c'est condamnable de faire la guerre !!!

Ben dans ce cas, engage-toi dans l'armée et tu verras encore mieux pourquoi c'est condamnable.

ah la croix rouge n'a plus rien d'autre a faire que de la pensée unique ?

Le rôle de la Croix-Rouge, c'est de faire respecter quelques règles (pas beaucoup hélas) sur les champs de bataille. Ils sont dans leur rôle en disant que dans les jeux vidéos, ce serait bien qu'on en profite pour expliquer ces quelques règles.

Avant de les appliquer dans les jeux vidéo, il serait bon de les faire appliquer par les états.

Réflexe typique : Mais euh, M'dame, c'est pas ma faite, c'est les autres qui ont commencé.
Tu sais que c'est probablement plus facile de faire respecter les blessés, les prisonniers et les civils dans les jeux vidéos que dans les vraies guerres.
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
zig, le 09/12/2011 - 18:36


Avant de les appliquer dans les jeux vidéo, il serait bon de les faire appliquer par les états.

Réflexe typique : Mais euh, M'dame, c'est pas ma faite, c'est les autres qui ont commencé.
Tu sais que c'est probablement plus facile de faire respecter les blessés, les prisonniers et les civils dans les jeux vidéos que dans les vraies guerres.


Désolé mais il faut comprendre ce qu'est une simulation. Une simulation de grand prix automobile qui respecterait une limitation à 50 km/h lors du grand prix de Monaco ne serait pas une simulation.

Toutes les unités des forces spéciales n'appliquent pas les conventions de Genéves si elles le souhaites et elles ne seront pas inquiétées pour cela. Oui la guerre c'est sale et non il ne faut pas transformer un charnier en quelque chose de propre.

Vouloir qu'un simulation ne représente pas la réalité, c'est au contraire néfaste comme message. Ca laisse entendre que la guerre n'est pas la boucherie qu'elle est réellement.
[message édité par bourgpat le 09/12/2011 à 19:51 ]
Inscrit le 18/06/2009
70 messages publiés
Moi je vois ça comme une forme de censure à l'art. Le scénario est un manuscrit qui raconte une histoire, si l'écrivain veut représenter son histoire en inventant un génocide, une torture et tout autres actes non acceptable, rien ne devrait l'empêcher. Maintenant je ne suis pas contre un logo qui signale que cela ne respecte pas la convention de genève ou bien un rappel dans le manuel que ceci est une fiction basé sur une histoire. Un jeu de guerre n'a pas vocation à présenter la réalité (en tout cas pas toujours). Si l'on accepte d'appliquer ce genre de censure, il faudra l'accepter aussi dans les films, dans les livres, dans tout.
Je me refuse à croire qu'il pourrait être acceptable que d'obliger ou d'imposer une norme de conduire aux créateurs. Justement, quand je joue à ce genre de jeu je m'attends à voir ce genre de situation. Je veux un jeu de guerre avec de l'action, du combat, de la violence et pas un jeu où on serait ambassadeur de la paix à prêcher la bonne parole... Je suis d'accord que les images puissent choquer, puissent perturber mais on ne va pas priver les créateurs du droit à imaginer un scénario sous prétexte qu'il perturbe à l'éthique.
C'est comme si demain, un jeu vidéo partait sur le concept du clonage humain pou réaliser des guerriers plus puissant que jamais grâce au génie génétique en créant des soldats sans cerveaux cherchant uniquement le combat et programmer pour tuer. Je ne verrais pas le comité d'éthique sur le clonage venir interdire le jeu sous prétexte que le clonage humain est interdit...
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
zig, le 09/12/2011 - 18:36
ah la croix rouge n'a plus rien d'autre a faire que de la pensée unique ?

Le rôle de la Croix-Rouge, c'est de faire respecter quelques règles (pas beaucoup hélas) sur les champs de bataille. Ils sont dans leur rôle en disant que dans les jeux vidéos, ce serait bien qu'on en profite pour expliquer ces quelques règles.

Avant de les appliquer dans les jeux vidéo, il serait bon de les faire appliquer par les états.

Réflexe typique : Mais euh, M'dame, c'est pas ma faite, c'est les autres qui ont commencé.
Tu sais que c'est probablement plus facile de faire respecter les blessés, les prisonniers et les civils dans les jeux vidéos que dans les vraies guerres.


Heuuuu c'est du virtuel, les jeux videos hein, y a rien de vrai lol C'est des pixels point barre. Quand aux prisonniers heuuuu oui, dans quel jeu il y en a s'il te plait ? lol Et quand bien meme il y en aurait faut faire quoi ? J'attend tes reponses avec impatience vu que la on nage en plein delire lol
[message édité par fourden le 09/12/2011 à 19:09 ]
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
A quand une demande de la securite routiere pour que Sonic respecte les limitations de vitesse ? Je suis sur qu'il est a plus de 130 quand il attrape les bagues
Inscrit le 04/09/2002
2796 messages publiés
vous allez voir: on va se retrouver avec des radars automatiques dans le prochain GTA 5: avec réception d'amendes bien réelles dans nos boites aux lettres...

faut vraiment que certains arrêtent d'être c..s: le virtuel, ça reste du VIRTUEL! si on doit se taper les mêmes contraintes dans les jeux vidéo que dans la vie réelle, ça ne sert plus à rien de jouer.
mais bien évidemment , ce sont des gens qui ne jouent pas qui ont ce genre d'idées...
Inscrit le 09/12/2011
8 messages publiés
Comme quoi même à la Croix Rouge il y a des idiots. Que les développeurs essayent d'eux-mêmes de faire passer l'idée de "guerre propre" c'est une chose louable. Mais se poser sérieusement la question sur le fait qu'un jeu (ou tout autre média) enfreigne la convention de Genève, c'est juste débile, étant donné qu'il ne s'agit même pas de vrais conflits.

Ils décrédibilisent leur cause et leur message avec ce genre de trucs.
Inscrit le 15/07/2011
593 messages publiés
Kisame, le 09/12/2011 - 17:20
Mario doit être enfermer pour violence envers les animaux.

Je ne parle même pas de pokemon.

Quid des command and conquers, civilization, etc.. qui utilise la bombe nucléaire ?

Non mais bon, ils ont rien de mieux à faire ?


C'est la question que je me pose. Non seulement on parle de jeux vidéo, mais pour ces gens là, nous sommes juste des animaux à qui il faut retirer tout libre arbitre. Il ne leur viendrait pas à l'esprit une seconde qu'un ennemi nous suppliant de l'épargner, pourrait se voir exaucer. Nan sérieux, la Croix Rouge n'aura jamais un rond de ma part, s'ils n'ont pas plus intéressant comme combat.
[message édité par Dell Latitude D600 le 09/12/2011 à 19:38 ]
Inscrit le 03/10/2011
6627 messages publiés
zig, le 09/12/2011 - 17:56
quels sont les jours qui connaissent la convention de Genève (ce qu'elle dit, pas simplement qu'elle existe)? aucun j'en suis sur, du coup il est hautement probable que les joueurs pensent sincèrement qu'en cas de conflit tous les débordements sont au moins tolérés voir encouragés

+1
Surtout que les Conventions de Genève ne sont pas non plus très contraignantes. Elles ont surtout trait au traitement des blessés et des prisonniers de guerre et à la protection des civils.
A mon avis, leur mise en place aurait assez peu d'influence sur les instincts meurtriers et barbares des joueurs, sauf quand ils s'acharnent sur les blessés, les prisonniers et les civils.

http://www.icrc.org/...tions/index.jsp
Oui, enfin, les protocoles additionnels sont légèrement plus contraignants ( TITRE III. MÉTHODES ET MOYENS DE GUERRE. STATUT DE COMBATTANT ET DE PRISONNIER DE GUERRE ).

Néanmoins, le CICR ferait mieux de s'occuper du monde réel avant de voir plus loin.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
On reproche souvent aux jeunes de ne pas faire la différence entre le virtuel et la réalité
Mais quand je lis ce genre de news sur les jeux vidéos, on se se rend compte qu'en fait, ce sont les vieux qui n'y connaissent rien, qui confond le virtuel avec la réalité.
Franchement, quand on voit l"état du monde actuel, avec tout ces conflits et cette violence, je pense qu'il y a bien plus urgent pour investir du temps et de l'argent que de s'en prendre aux jeux vidéos
Inscrit le 25/09/2009
79 messages publiés
zig, le 09/12/2011 - 18:36
De plus, le fait d'en parler et de les vivre par procuration n'est-il pas le seul moyen pour les êtres - soit disant - civilisés que nous sommes de comprendre pourquoi c'est condamnable ?

Alors celle là, fallait l'oser : si tu joues à des jeux de guerre ultraviolent, c'est pour comprendre pourquoi c'est condamnable de faire la guerre !!!

Ben dans ce cas, engage-toi dans l'armée et tu verras encore mieux pourquoi c'est condamnable.

Tu déformes mes propos, je souligne simplement le caractère sensibilisateur et révélateur que la réalisation d'un acte de manière virtuelle peut induire. Notre cerveau est plus sensible à l'inférence par chaînage arrière (ce qui permet à partir d'un résultat tangible d'en retrouver la cause).
Numérama en a d'ailleurs parlé à plusieurs reprises dans ses articles, certaines études corrèlent une baisse des passages à l'acte réels avec l'augmentation d'une pratique virtuelle.
[message édité par nonoxp le 09/12/2011 à 20:50 ]
Inscrit le 06/08/2009
999 messages publiés
zorro3364, le 09/12/2011 - 17:50
"Mais ne nous plaignons pas. Avec des jeux plus humains, nous éviterons les émeutes et empêcherons les jeunes de tuer leurs camarades ou de devenir des terroristes. A moins que la violence dans les jeux vidéo n'ait aucun effet sur les joueurs et que ce soit au joueur de savoir faire la part des choses et de choisir la morale qu'il souhaite adopter dans ses parties qui, par définition, n'ont pas vocation à reproduire exactement la réalité."

cette conclusion est totalement débile: en effet, si chacun se voit doté de tous les moyens pour savoir qu'on ne torture pas le chien de la voisine, qu'on ne tue pas ses petits camarades, etc parce que ça se passe dans la vie courante et donc il n'y a pas confusion entre vie réelle et vie virtuelle, il en va tout autrement pour les conflits armés.
quels sont les jours qui connaissent la convention de Genève (ce qu'elle dit, pas simplement qu'elle existe)? aucun j'en suis sur, du coup il est hautement probable que les joueurs pensent sincèrement qu'en cas de conflit tous les débordements sont au moins tolérés voir encouragés. alors comment invoquer le libre arbitre et faire appel à la morale de chacun si personne ne sait quand il est hors la loi? en d'autres termes, comment savoir quand on franchit la ligne jaune si on ne sait pas où elle est? c'est ce qui se passe avec la guerre: nos seules références ici sont les jeux vidéos (à moins de vivre dans un pays en guerre bien sur, mais là on a d'autres soucis que les jeux vidéos).


Conclusion débile, peut-être, analyse stupide, certainement...

Tu crois franchement qu'en cas de conflit armé, les conventions sont respectées ? Les seules qui le sont sont celles dont les violations seraient trop visibles, le reste, les pays en guerre s'en foutent, et c'est même la hiérarchie qui les viole (en rebalançant la faute sur les soldats de base, au passage).

Il suffit de regarder les conflits actuels, tortures, viols, exécutions de civils ou de militaires prisonniers, utilisation d'armes interdites, plus tout ce qu'on ne sait pas... A ce titre, un jeu qui veut dépeindre la guerre de façon réaliste doit violer la convention.

Et quid des non joueurs ? Ils ne connaissent pas plus les conventions, et vu ce qu'on voit aux infos, en films, en livre, etc. ils ne sauront pas plus où se trouve la ligne jaune à ne pas franchir.
Inscrit le 10/07/2009
1202 messages publiés
J'avoue que faire passer une IA en mode "off" est horrible.
[message édité par ashitaka18 le 09/12/2011 à 21:21 ]
Inscrit le 02/04/2011
113 messages publiés
zig, le 09/12/2011 - 17:56
quels sont les jours qui connaissent la convention de Genève (ce qu'elle dit, pas simplement qu'elle existe)? aucun j'en suis sur, du coup il est hautement probable que les joueurs pensent sincèrement qu'en cas de conflit tous les débordements sont au moins tolérés voir encouragés

+1
Surtout que les Conventions de Genève ne sont pas non plus très contraignantes. Elles ont surtout trait au traitement des blessés et des prisonniers de guerre et à la protection des civils.
A mon avis, leur mise en place aurait assez peu d'influence sur les instincts meurtriers et barbares des joueurs, sauf quand ils s'acharnent sur les blessés, les prisonniers et les civils.

http://www.icrc.org/...tions/index.jsp



Mais le problème n'est pas là et tu le sais très bien. Oui foncièrement beaucoup de gens ne seront pas contre. Or ce qui me gêne avec ces personnes qui ne servent à rien, c'est qu'elles gesticulent dans tous les sens pour faire voir qu'elles existent et veulent s'attaquer à des problèmes accessoires en les faisant passer pour des problématiques primordiales.

Au lieu de s'atteler d'abord à faire respecter les conventions internationales aux vrais états guerriers qui ne s'embarrassent que de peu de principes sur le terrain (regardez à quoi ressemblent les guerres du côté des occidentaux mais surtout les exactions qu'ils commettent alors que ce sont leurs adversaires qu'ils traitent de barbares, terroristes,etc), ils viennent nous bassiner avec la violence dans les jeux de guerre.

C'est exactement comme quand un président fait un discours stigmatisant la fraude aux prestation sociales (et donc pour être clair on pointe du doigt les pauvres, ces tricheurs) alors qu'elle ne représente même pas 20% du total de la fraude et que c'est loin d'être celle qui occasionne le manque à gagner le plus important pour l'état. C'est de la distraction pure et simple et franchement, on commence à en avoir marre...
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
L'injusticier, le 09/12/2011 - 21:19

Mais le problème n'est pas là et tu le sais très bien. Oui foncièrement beaucoup de gens ne seront pas contre. Or ce qui me gêne avec ces personnes qui ne servent à rien, c'est qu'elles gesticulent dans tous les sens pour faire voir qu'elles existent et veulent s'attaquer à des problèmes accessoires en les faisant passer pour des problématiques primordiales.

Au lieu de s'atteler d'abord à faire respecter les conventions internationales aux vrais états guerriers qui ne s'embarrassent que de peu de principes sur le terrain (regardez à quoi ressemblent les guerres du côté des occidentaux mais surtout les exactions qu'ils commettent alors que ce sont leurs adversaires qu'ils traitent de barbares, terroristes,etc), ils viennent nous bassiner avec la violence dans les jeux de guerre.

C'est exactement comme quand un président fait un discours stigmatisant la fraude aux prestation sociales (et donc pour être clair on pointe du doigt les pauvres, ces tricheurs) alors qu'elle ne représente même pas 20% du total de la fraude et que c'est loin d'être celle qui occasionne le manque à gagner le plus important pour l'état. C'est de la distraction pure et simple et franchement, on commence à en avoir marre...


+1
J'aurais pas dit mieux.
En gros cette histoire c'est juste un moyen pour essayer de prouver que la croix rouge sert à quelque chose alors qu'en réalité ils sont dans l'incapacité de régler les vrais problèmes
C'est un peu aussi comme la loi LOPPSI et le filtrage des sites pédopornographique, voté pour faire croire à madame Michu que l'on s'occupe sérieusement de ce fléau et cacher l'absence d'une police internationale efficace qui puisse combattre le problème à la racine.
Imposer la convention de Genève dans les jeux vidéos n’empêchera pas les crimes de guerre de continuer et la LOPPSI n’empêchera pas que des gamins se fasse violer et filmer par des pervers.
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
les cons. Ils n'ont pas autre chose de plus intéressant à faire ?
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
milord, le 09/12/2011 - 21:51
les cons. Ils n'ont pas autre chose de plus intéressant à faire ?


Si. Mais c'est chiant faut bosser.
Inscrit le 02/04/2010
1061 messages publiés
C'est une intervention idiote a plus d'un titre.

- Les personnages virtuels ont-ils des droits? Si oui, les auteurs de livres, films et autres creations artistiques mettant en scene des crimes devrait-ils etre poursuivi? Parce c'est bien beau de parler des jeux video, mais ils ne sont que les derniers d'une longue liste de formes de creation.
Question subsidiaire, suffirait-il de transposer les faits dans un monde imaginaire, sans conventions de Geneve, pour eluder le probleme?

- Les jeux video influent-ils sur les comportements? La reponse nuancee la plus communement admise (on exclut donc les extremes "les jv causent des crimes" ou "absolument aucun rapport") expriment que les joueurs equilibres le restent et que certains individus instables peuvent basculer ainsi. OK... mais ils peuvent tout aussi bien basculer pour d'autres raisons: armes a feu au domicile familial, stress general, etc. Et pour reprendre les arts, des livres ou des films ont eu plus d'influence sur les desequilibres a grande echelle que les jeux video a ce jour. Je n'en citerai aucun, mais certains best sellers universels ne sont pas innocents.

- La convention de Geneve n'est pas toujours respectee dans la realite. Il serait idiot de dire "qu'il ne sert a rien de s'attaquer au virtuel tant que la realite ne s'y conformera pas", mais il faudrait tout de meme consacrer plus d'energie a en denoncer et attaquer les atteintes les plus flagrantes. Sans ce type d'efforts, une action "bien pensante" contre les jeux video violents est une pure hypocrisie.
Inscrit le 09/12/2011
1 messages publiés
La croix rouge vient de gagner le titre d'association la plus détestée de France, et elle mérite pour cette insulte.
Inscrit le 18/03/2008
813 messages publiés
La convention de Genève n'a de valeur que pour les pays qui l'ont signés.

Du coup a partir du moment ou c'est la principauté de Banoi ou la république Takistanaise...
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
bourgpat, le 09/12/2011 - 19:49
Désolé mais il faut comprendre ce qu'est une simulation. Une simulation de grand prix automobile qui respecterait une limitation à 50 km/h lors du grand prix de Monaco ne serait pas une simulation.


Il y a des limitations lors des grands prix : la vitesse est limitée dans la zone des stands , idem lorsque la voiture de sécurité est de sortie.

Pour revenir à la Convention de Genève :

* Rajouter ces règles ne ferait que renforcer le réalisme de la simulation, d'une part.

* Et d'autre part, il faut voir les effets sur le long terme. Les jeunes joueurs sensibilisés à ces règles seront plus à même de les respecter s'ils viennent un jour à participer à un conflit armé.
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 01:02

bourgpat, le 09/12/2011 - 19:49
Désolé mais il faut comprendre ce qu'est une simulation. Une simulation de grand prix automobile qui respecterait une limitation à 50 km/h lors du grand prix de Monaco ne serait pas une simulation.


Il y a des limitations lors des grands prix : la vitesse est limitée dans la zone des stands , idem lorsque la voiture de sécurité est de sortie.

Pour revenir à la Convention de Genève :

* Rajouter ces règles ne ferait que renforcer le réalisme de la simulation, d'une part.

* Et d'autre part, il faut voir les effets sur le long terme. Les jeunes joueurs sensibilisés à ces règles seront plus à même de les respecter s'ils viennent un jour à participer à un conflit armé.


La FIA fait respecter cette règle dans la vraie vie et les jeux de simulation reproduisent à l'identique le respect de cette règle dans la vraie vie. Or tous les pays même les nôtres qui se veulent civilisés ne respectent pas la convention de Genève quand ca les arrange. En quoi des jeux qui devraient respecter la vérité devraient alors respecter cette convention qui n'est pas respectée en vrai.

Il est amusant d'avoir un discours schizophrène sur les joueurs qui ne font pas la part du vrai et du faux et de vouloir les leurrer par le jeux en essayant de faire croire que le faux est vrai.

Et non une guerre ce n'est pas un joueur unique contre une IA. c'est des hommes qui se comportent selon de relations de groupe, qui ont peur, qui ont la haine de leur ennemis, qui s'ennuient et qui respecteront les ordres de leurs supérieurs la baïonnette dans le dos si ceux ci leurs demandent de ne pas respecter les conventions de Genève. Et encore dans les jeux, tu n'as pas les trafics avec la population civile, la prostitution des populations civile pour avoir accès à de l'aide d'urgence et les viols.
[message édité par bourgpat le 10/12/2011 à 09:27 ]
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
bourgpat, le 09/12/2011 - 19:49
Désolé mais il faut comprendre ce qu'est une simulation. Une simulation de grand prix automobile qui respecterait une limitation à 50 km/h lors du grand prix de Monaco ne serait pas une simulation.


Pour revenir à la Convention de Genève :

* Rajouter ces règles ne ferait que renforcer le réalisme de la simulation, d'une part.

* Et d'autre part, il faut voir les effets sur le long terme. Les jeunes joueurs sensibilisés à ces règles seront plus à même de les respecter s'ils viennent un jour à participer à un conflit armé.


D'ou sors tu ce tissu de conneries ? C'est prouvé ce que tu racontes ou tu viens juste donner ton avis sur un sujet que tu ne connais absolument pas ? Non parce que respecter la convention de Geneve dans un jeu ou tu dois, par exemple, capturer un drapeau je ne vois pas trop ce que va vient faire la dedans !!!! Completement debile.
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
fourden, le 10/12/2011 - 01:54
Non parce que respecter la convention de Geneve dans un jeu ou tu dois, par exemple, capturer un drapeau je ne vois pas trop ce que va vient faire la dedans !!!! Completement debile.


Laisser entendre que ça devrait s'appliquer à tous les types de jeux, est complètement débile (je te cite).

Par contre dans les jeux de guerre hyper-réalistes ça peut être un plus, même si tu n'arrives pas à saisir cela puisque visiblement tu ne donnes aucun contre argument, à par un "complètement débile".
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 13:07

fourden, le 10/12/2011 - 01:54
Non parce que respecter la convention de Geneve dans un jeu ou tu dois, par exemple, capturer un drapeau je ne vois pas trop ce que va vient faire la dedans !!!! Completement debile.


Laisser entendre que ça devrait s'appliquer à tous les types de jeux, est complètement débile (je te cite).

Par contre dans les jeux de guerre hyper-réalistes ça peut être un plus, même si tu n'arrives pas à saisir cela puisque visiblement tu ne donnes aucun contre argument, à par un "complètement débile".


Ca n'est pas réaliste et c'est pervers car ca véhicule l'idée que la guerre respecte ce genre de convention.

Or, les états unis et Israël sont contre la possibilité que leur soldats soient jugé par le tribunal pénal international, les règles d'engagement américaine prônent délibérément la possibilité de violer les conventions de Genève (et la machine hollywoodienne est là par derrière pour t'expliquer à longueur de film et séries que les conventions de Genève c'est pour les gueux et qu'il faut les violer pour plein de bonnes raisons).

Enfin, un jeux de guerre n'est pas réaliste sur certains points, les soldat en Afghanistan se font chier (c'est des guerres asymétrique et les insurgés ne sont pas assez cons pour attaquer les américains de front), ils vivent dans la peur des engin piégé et à distance des populations civiles, ca manque tellement d'action que certain soldats se sont amusé à tirer sur des civiles et à maquiller les preuves pour faire passer ces actes comme des escarmouches pour pouvoir se faire mousser à leur retour.

Et même dans les opérations de maintient de la pays, les casques bleus se font régulièrement prendre pour des affaires de scandales sexuels. La dernières fois au congo c’était sur l’échange d'aide alimentaire contre de la prostitution impliquant des mineures.

Déjà ces jeux participent à une glorification de la guerre, désinformer encore plus en faisant croire que les conventions de Genève sont appliquée serait encore plus néfaste.
Inscrit le 02/04/2010
1061 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 01:02
Il y a des limitations lors des grands prix : la vitesse est limitée dans la zone des stands , idem lorsque la voiture de sécurité est de sortie.

Pour revenir à la Convention de Genève :

* Rajouter ces règles ne ferait que renforcer le réalisme de la simulation, d'une part.

* Et d'autre part, il faut voir les effets sur le long terme. Les jeunes joueurs sensibilisés à ces règles seront plus à même de les respecter s'ils viennent un jour à participer à un conflit armé.

* Les "regles" de realisme sont tres subjectives.
Le realisme qu'on attend d'un jeu est celui qui donne un interet ludique.
Pour les simulations automobiles, il s'agit surtout du realisme "technique" plutot que juridique. Si on devait pousser le realisme jusqu'a l'extreme, ca n'interesserait plus grand monde. De meme pour le sport: imaginez-vous vous voir interdire de jouer parce que vous vous seriez pris un carton rouge au football?

Dans les simulations de tir, les fps en priorite, beaucoup d'aspects realistes pourraient etre ajoutes au jeu sans qu'il s'agit de questions techniques: on peut pousser la mesure de la fatigue, du poids des munitions, et j'en passe jusqu'a un point bien superieur a ce qui est fait acutellement. Mais l'interet ludique baisserait.

Apres, si tu veux pousser le realisme, rappelons encore une fois que le respect de la Convention de Geneve est tres relatif. Pourquoi voudrais-tu interdire a un joueur le choix de violer cette convention quand un soldat reel garde ce choix? Ce n'est pas realiste, voyons...

Et soyons honnetes, meme la Croix Rouge ne demandait pas ca pour des questions de realisme technique, mais pour des questions juridiques. (Si leur argument avait ete que ca rendrait le jeu plus interessant, le debat serait different.)

* Sur le long terme, j'ai tue une quantite d'humains, d'animaux et de creatures fictives proprement hallucinante. Et parfois, meme si ca reste globalement minoritaire, dans des conditions ou pour des objectifs que pratiquement n'importe quel code moral reprouverait. (Quelqu'un a deja teste les jeux "Overlord" ou Dungeon Keeper?)

Dans la realite, je prefererais etre tue que devoir tuer quelqu'un (bien du courage a celui qui tenterait de m'enroler dans une armee) et je place la notion de respect en haute estime. Curieux, non?
[message édité par wormlore le 10/12/2011 à 02:25 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Moi ça me fait bien marrer ceux qui parlent de réalisme dans les jeux de FPS alors que dans ce type de jeux, et dans tout les jeux vidéos d'ailleurs, si tu meurs et bien tu recommences la partie là où tu t'es fais buter. C'est bien connu dans que dans la vrai vie, si on se fait tuer on peut recommencer à vivre
Inscrit le 31/01/2011
671 messages publiés
J'en connais certains, qui n'ont pas signé le traité de non prolifération des armes nucléaires et qui me font des génocides de drones sur SCII , les BARBARES......T...T mes POV' travailleurs paisible :/
http://www.__youtube...h?v=Wj98UHpplsM
http://fr.wikipedia....mes_nucléaires


Et que sa t'utilises du napalm bleu pour m'empêcher de récolter des ressources...
http://www.__youtube...h?v=tD9cfDuhBuk
http://fr.wikipedia....ki/Agent_orange

C Pà ZUSTE !! nan mais c'est quoi ce délire encore, quoiqu'il manquent peut être de boulot en ce moment à la croix rouge ...ouais c'est ça , il on du embaucher "Roger" mon pote le créa...

[joke mise à part]

Le dernier fait marquant qui me reviens c'est la mission "Pas de Russes" dans COD2, celle là était vraiment borderline. Mais la confusion entre le réel et le virtuel est un argument récurent dans ce genre de critique du jeu vidéo, comme le fait que ce soit chronophage ou encore bien sur, la violence.
C'est pour cela que les PEGI et logo déconseillant au plus jeunes certains jeux existent me semble-t-il.
[message édité par nosferatus le 10/12/2011 à 03:52 ]
Inscrit le 08/01/2003
3069 messages publiés
C'est vrai que la convention de Genève à l'ère de la bombe atomique,des bombes à fragmentation et à phosphore, ça fait doucement rigoler quant même.
[message édité par SIDI le 10/12/2011 à 05:21 ]
Inscrit le 25/11/2006
1140 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 01:02
bourgpat, le 09/12/2011 - 19:49
Désolé mais il faut comprendre ce qu'est une simulation. Une simulation de grand prix automobile qui respecterait une limitation à 50 km/h lors du grand prix de Monaco ne serait pas une simulation.


Il y a des limitations lors des grands prix : la vitesse est limitée dans la zone des stands , idem lorsque la voiture de sécurité est de sortie.

Pour revenir à la Convention de Genève :

* Rajouter ces règles ne ferait que renforcer le réalisme de la simulation, d'une part.

* Et d'autre part, il faut voir les effets sur le long terme. Les jeunes joueurs sensibilisés à ces règles seront plus à même de les respecter s'ils viennent un jour à participer à un conflit armé.


pour la convention de Genève va en parler aux pays africain, du moyens-orient ou aux dictatures du sud est asiatique.
après tu pourra revenir ici .
Inscrit le 10/12/2011
1 messages publiés
Ces mêmes personnes qui partent la queue basse des pays partenaires commerciaux qui font ce qu'ils veulent de leur populace...
Faut arrêter de délirer à un moment : ce n'est pas une référence en terme de guerre, c'est UN JEU, pas la réalité, on ne tue pas des gens pour le plaisir, qu'ils soient militaires ou civils ! Il y a un énorme décalage entre ceux qui sont amenés à faire la guerre actuellement et ces 600M qui ne la feront, pour la plupart j'espère, jamais. bordel mais allumez une console et vous comprendrez au lieu de rédiger des conneries pareilles --'
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Au lieu de s'atteler d'abord à faire respecter les conventions internationales aux vrais états guerriers qui ne s'embarrassent que de peu de principes sur le terrain (regardez à quoi ressemblent les guerres du côté des occidentaux mais surtout les exactions qu'ils commettent alors que ce sont leurs adversaires qu'ils traitent de barbares, terroristes,etc), ils viennent nous bassiner avec la violence dans les jeux de guerre.


Parce que tu penses vraiment que ce n'est pas leur préoccupation première et qu'ils passent l'essentiel de leur temps ? Parce que tu penses vraiment que d'avoir fait une réunion de 2h sur les jeux vidéos et mis 30 minutes à pondre un communiqué les détourne des vrais problèmes ? Parce que tu penses vraiment que les dizaines de milliers de personnes qui sont salariés de la Croix Rouge ou qui y bossent bénévolement ont tous été réquisitionnés pour réfléchir sur les jeux vidéos ? Parce que tu crois qu'un organisme comme la Croix Rouge n'est pas capable de traiter deux dossiers en même temps et de pouvoir y mettre des priorités ?

Soyons sérieux ! Mais comme je le disais, quand il y a une réaction épidermique comme cela de la part d'une communauté, c'est peut-être parce qu'on a réussi à mettre le doigt sur quelque chose qui fait mal.

les cons. Ils n'ont pas autre chose de plus intéressant à faire ?

Je suppose que ta remarque s'adresse aux gens qui n'ont rien de plus intéressant à faire que de s'abrutir avec des jeux dont le but est de dégommer "l'ennemi".

En gros cette histoire c'est juste un moyen pour essayer de prouver que la croix rouge sert à quelque chose alors qu'en réalité ils sont dans l'incapacité de régler les vrais problèmes

Renseigne-toi sur les missions de la Croix Rouge avant de dire que c'est à eux de régler les problèmes. Ce n'est pas leur mission : leur mission c'est de soigner, mais de prévenir les conflits. Ca c'est le rôle de l'ONU. Leur mission n'est pas non plus d'empêcher les crimes de guerre ou les crimes contre l'humanité : ça c'est le rôle de l'ONU. Leur mission n'est pas de sanctionner les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité : ça c'est le rôle du tribunal pénal international.

Cherche les membres de la croix rouge sur un terrain de conflit : tu les trouveras vite, ce sont les seuls qui ne sont pas armés. Alors ne leur demande pas de régler les problèmes !
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
zig, le 10/12/2011 - 11:50

les cons. Ils n'ont pas autre chose de plus intéressant à faire ?

Je suppose

Ouais. Ben arrête de supposer.
Inscrit le 17/02/2010
1205 messages publiés
A la croix rouge, ils devraient arreter de se shooter a l'héroine.
[message édité par H4rlocK le 10/12/2011 à 12:05 ]
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
@ zig et puce

Je cite :

"Je suppose que ta remarque s'adresse aux gens qui n'ont rien de plus intéressant à faire que de s'abrutir avec des jeux dont le but est de dégommer "l'ennemi". "

T'es vraiment à la hauteur de ta reputation de troll toi En fait les gens ont le droit de faire quoi pour que ca bien à tes yeux ? j'aimerai bien savoir (à part se connecter sur le site du Figaro bien sur)
Inscrit le 29/08/2008
1135 messages publiés
Tuxman, le 10/12/2011 - 08:50
Croux, le 10/12/2011 - 01:02
bourgpat, le 09/12/2011 - 19:49
Désolé mais il faut comprendre ce qu'est une simulation. Une simulation de grand prix automobile qui respecterait une limitation à 50 km/h lors du grand prix de Monaco ne serait pas une simulation.


Il y a des limitations lors des grands prix : la vitesse est limitée dans la zone des stands , idem lorsque la voiture de sécurité est de sortie.

Pour revenir à la Convention de Genève :

* Rajouter ces règles ne ferait que renforcer le réalisme de la simulation, d'une part.

* Et d'autre part, il faut voir les effets sur le long terme. Les jeunes joueurs sensibilisés à ces règles seront plus à même de les respecter s'ils viennent un jour à participer à un conflit armé.


pour la convention de Genève va en parler aux pays africain, du moyens-orient ou aux dictatures du sud est asiatique.
après tu pourra revenir ici .


Ben a ce moment la, faut arreter de s'auto-encenser en permanence (la France ci, les droits de l'homme là, liberté de ci de là, bref notre pays est parfait à en entendre certains) et on s'abaissera alors au meme niveau que ces pays, si tel est ton souhait...

Un flic te controle, tu lui dis: "aller voir dans la cité à coté avant et revenez me voir?"
Inscrit le 02/04/2011
113 messages publiés
Ben leur rôle ce n'est pas non plus de s'occuper du réalisme des jeux-vidéos ou de la violence de ceux-ci. Je ne vois pas en quoi ça les concerne dans ce cas là non plus puisque tu le dis si bien eux leur mission c'est de soigner.

Ensuite discutons en de ces organisations internationales comme la Croix-Rouge qui ne servent à rien. Je m'explique : elles ont un rôle très pervers (je pensais au départ que c'était malgré elles mais en fait pas tant que ça); elles adoucissent les atrocités de la guerre. Moi je suis pour que les armées qui vont en guerre assument elles-même les conséquences de leurs actes. Parce que la Croix-Rouge en l'Etat actuel joue le rôle de femme de ménage. Elle essaie de nettoyer un peu les saletés laissées par les combats et donc les protagonistes des guerres ne se soucient même plus des conventions internationales (comme si ça avait déjà été leur souci) puisqu'ils savent que derrière eux viendra tout un tas d'ONG qui sont bien souvent financés par eux et qui s'occuperont de rendre un peu plus humain ce qui reste.

Au moins comme ça on se rendra compte à quel point c'est dégueulasse de faire la guerre et on verra moins d'idiots qui seront d'accord avec les guerres qu'on fait chez les autres [évidemment; chez eux il faut négocier] pour préserver la paix (ils ne se rendent même pas compte qu'il y a comme une absurdité dans l'histoire...) ou alors moins d'hypocrisie sur les raisons qui poussent vraiment à faire la guerre.
Inscrit le 09/12/2011
8 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 13:07
fourden, le 10/12/2011 - 01:54
Non parce que respecter la convention de Geneve dans un jeu ou tu dois, par exemple, capturer un drapeau je ne vois pas trop ce que va vient faire la dedans !!!! Completement debile.


Laisser entendre que ça devrait s'appliquer à tous les types de jeux, est complètement débile (je te cite).

Par contre dans les jeux de guerre hyper-réalistes ça peut être un plus, même si tu n'arrives pas à saisir cela puisque visiblement tu ne donnes aucun contre argument, à par un "complètement débile".

Ce serait peut-être un plus, mais un jeu vidéo n'a pas pour obligation d'instruire, que ce soit sur la convention de Genève ou sur un autre sujet. Après, libre à qui que ce soit de tenter de sensibiliser les développeurs pour qu'ils en tiennent compte. Mais créer une résolution pour les y obliger est juste absurde et contre la liberté d'expression. Tant qu'il n'y a pas d'INCITATION à la violence réelle dans un média, chacun est libre de divertir de la manière souhaitée, aussi "virtuellement" immorale soit-elle.

La convention de Genève a été créée pour une raison bien concrète, pour un contexte précis qui est celui des conflits armés. Commencer à lui donner des autres fonctions farfelues ne fera que lui faire perdre de sa puissance.

Et puis faut arrêter, c'est déjà n'importe quoi à la base ce débat franchement. Oui bien sûr les jeux vidéo enfreignent la convention de Genève.
[message édité par Timorite le 10/12/2011 à 13:30 ]
Inscrit le 24/04/2007
3021 messages publiés
Moi, je propose de faire des FPS où le soldat est chargé de dénoncer ces petits camarades qui violent les conventions de Genève .
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
bourgpat, le 10/12/2011 - 13:55
Ca n'est pas réaliste et c'est pervers car ca véhicule l'idée que la guerre respecte ce genre de convention.

Or, les états unis et Israël sont contre la possibilité que leur soldats soient jugé par le tribunal pénal international [...]


Ce qui est pervers c'est que des populations non suffisamment sensibilisées permettent que leurs états violent des conventions qu'ils ont signées. Si les peuples abandonnent leur droit de contrôle démocratique, ces états vont continuer dans leurs dérives.

N'est-il pas plus sain d'instruire, au travers de quelques jeux vidéo, du droit à exiger de son Etat le respect des engagements humanitaires ? Un citoyen informé et sensibilisé n'est-il pas plus difficile à manipuler lorsqu'on essaye de lui faire croire que violer les conventions de Genève est justifié ?


Enfin, un jeux de guerre n'est pas réaliste sur certains points


Entre les jeux des années 1980 et ceux des années 2010, le réalisme n'a cessé de progresser.


Déjà ces jeux participent à une glorification de la guerre, désinformer encore plus en faisant croire que les conventions de Genève sont appliquée serait encore plus néfaste.


Il ne s'agit pas de désinformer sur l'application des conventions, il s'agit tout au contraire d'informer de leur existence, et d'inciter ludiquement que leur respect peut être un plus dans le jeu mais aussi dans la réalité. D'une part un soldat qui aura violé les conventions de Genève, commis des crimes de guerre, ... aura plus de difficultés à reprendre un semblant de vie normale lorsque la guerre sera finie. Et d'autre part, le non respect des conventions, générera plus de tensions et appellera à davantage de vengeance chez les victimes de ces crimes.
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Pour l'information c'est déjà vers les séries et les films. 24 heures et combiens d'autres séries justifient l'emploie de la torture.

Les jeux vidéo comme les films traitent la guerre à travers l'action. Il n' y a pas de temps morts. Or sur des guerres asymétriques avec des guerrillats c'est bcp d'attente d'un ennemi qui n'a pas intérêt à attaquer de front. De la guerre de sape. La guerre n'est pas réalistes en film, en série ou en jeux vidéo, ca n'est pas une question de graphismesou de détails. C'est une question de temps. Tu as des jeux d'action, là ou en vérité tu as bcp d'attente et aucune certitude du moment où tu va être attaqué. Tu as des jeux où le joueur est globalement seul, où il maîtrise bcp plus ses objectifs sans camarades ni effets de groupe.

Au niveau des peuples, c'est tous les coups sont permis, la convention de Genève de toute façon ne s'appliquera qu'aux perdants. Revoit l'emploi de la torture pendant la guerre d'Algérie.
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
bourgpat, le 10/12/2011 - 18:05
Pour l'information c'est déjà vers les séries et les films. 24 heures et combiens d'autres séries justifient l'emploie de la torture.


La série 24 ne justifie pas l'utilisation de la torture. Elle la met en action comme une réponse immédiate à un problème qui trouve sa source dans l'attitude même des états... Parfois elle n'est qu'une forme de vengeance, et parfois elle ne donne même aucun "résultat".


Les jeux vidéo comme les films traitent la guerre à travers l'action. Il n' y a pas de temps morts. [...] Tu as des jeux d'action, là ou en vérité tu as bcp d'attente et aucune certitude du moment où tu va être attaqué. Tu as des jeux où le joueur est globalement seul, où il maîtrise bcp plus ses objectifs sans camarades ni effets de groupe.


Par essence les jeux de guerre se focalisent sur la partie action, celle génératrice des sensations fortes que recherchent les joueurs. Qui peut imaginer intégrer le temps réel dans un jeu simulant un conflit de plusieurs années...

Maintenant quel problème cela pose-t-il de rajouter dans un jeu des lois à respecter ? Après tout, dans un jeu il y a des règles imposées, cela ne ferait que des règles en plus (des règles bien réelles qui plus est).


Au niveau des peuples, c'est tous les coups sont permis, la convention de Genève de toute façon ne s'appliquera qu'aux perdants. Revoit l'emploi de la torture pendant la guerre d'Algérie.


La torture pratiquée des deux côtés ne grandit ni les hommes ni les peuples.
Il ne devrait y avoir aucun compromis. Sinon autant se soumettre tout de suite à toutes les dérives inhumaines, même en dehors des guerres : répressions policières, rafles, ...
Inscrit le 12/08/2011
1165 messages publiés
Ils devraient pas plutôt tenter de s'occuper de la misère plutôt que de gaspiller du pognon et faire de la merde?
Inscrit le 31/01/2011
671 messages publiés
Hybrid, le 10/12/2011 - 15:33
Moi, je propose de faire des FPS où le soldat est chargé de dénoncer ces petits camarades qui violent les conventions de Genève .


un nouveau genre est née ! le FP-SS...
[message édité par nosferatus le 10/12/2011 à 18:32 ]
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 13:07
fourden, le 10/12/2011 - 01:54
Non parce que respecter la convention de Geneve dans un jeu ou tu dois, par exemple, capturer un drapeau je ne vois pas trop ce que va vient faire la dedans !!!! Completement debile.


Par contre dans les jeux de guerre hyper-réalistes ça peut être un plus, même si tu n'arrives pas à saisir cela puisque visiblement tu ne donnes aucun contre argument, à par un "complètement débile".


Mais tu veux que je te dise quoi ? Dans un jeu video il n'y a pas de prisonnier, pas de blesse, etc ... Donc à partir de la je ne vois pas quoi rajouter si ce n'est que c'est competement debile, oui.

Si tiens je rajoute un truc quand meme : la convention de Geneve doit elle s'appliquer egalement quand des enfants jouent à la guerre en imitant des pistolets avec leurs doigts ?

Non mais franchement on croit rever .....
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
fourden, le 10/12/2011 - 18:41
Mais tu veux que je te dise quoi ? Dans un jeu video il n'y a pas de prisonnier, pas de blesse, etc ... Donc à partir de la je ne vois pas quoi rajouter si ce n'est que c'est competement debile, oui.


Tu noteras que dans la majorité des jeux de guerre, l'ennemi est en uniforme. Préférerais-tu que tous soient habillés en civil, de sorte de ne pas pouvoir faire la différence entre ennemis et alliés, afin de tirer sur tout ce qui bouge ?

Pour revenir sur le fond il y a des jeux, dont certaines missions consistent à faire des prisonniers, à mettre hors d'état de nuire une cible. Pourquoi ne serait-il pas envisageable de rajouter des contraintes du style : minimiser les pertes ennemies ou les dommages collatéraux, ne pas descendre un soldat qui s'est rendu, ne pas faire exploser une ambulance, ... en incitant au respect de ces règles par le nombre de points à gagner, ou l'accès à l'arsenal des armes disponibles au cours du jeu. Est-ce réellement débile ?

Je comprends ton point de vue, tu te dis que comme ce sont des jeux on doit pouvoir tout faire sans contraintes. Seulement les contraintes elles existent déjà de par le scénario, la conception du jeu et même de par la législation (pornographie interdite aux mineurs, nazisme, ...). Il s'agirait simplement d'en intégrer d'autres, qui trouveraient pleinement leur place dans le cadre du jeu.
Inscrit le 09/12/2011
8 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 16:02
...N'est-il pas plus sain d'instruire, au travers de quelques jeux vidéo, du droit à exiger de son Etat le respect des engagements humanitaires ? Un citoyen informé et sensibilisé n'est-il pas plus difficile à manipuler lorsqu'on essaye de lui faire croire que violer les conventions de Genève est justifié ?

Oui ce serait sain, en tout cas je n'y vois pas d'inconvénient. Mais encore une fois je ne vois aucune raison d'OBLIGER les développeurs à ce que tout se passe dans leur jeu de "bonne" manière. D'ailleurs une telle obligation serait tout simplement impossible à appliquer, pour plusieurs raisons. Tu voudrais instaurer un quota de références aux Conventions de Genève dans chaque jeu? Déjà il n'y a pratiquement aucun jeu où on a la possibilité de faire des prisonniers, ni de laisser vivre les blessés vu qu'ils nous attaquent toujours jusqu'à leur dernier souffle. Il y clairement un manque de réalisme à ce point de vue, d'ailleurs justement ça empêche tout éventuel problème d'éthique.

Tout ce débat est simplement un stigmate de la grosse paranoïa envers le jeu vidéo, qui soit-disant va pervertir notre jeunesse, accusation qui ne date pas d'hier et qui n'est pas spécifique au jeu vidéo.
Inscrit le 12/06/2009
367 messages publiés
Les jeux COD et autres ne reflètent peut-être exactement la réalité mais en disent beaucoup sur le climat idéologique et culturel dans lequel on évolue. Libre à vous de vous mettre toutes les oeillères du monde. Mais raisonner par sophisme n'est peut-être pas la solution...

J'aimerais beaucoup voir Numerama commencer à réfléchir sur le jeu vidéo plutôt que nous ressortir systématiquement la même rhétorique défensive...qui ne donne à manger que des opinions prémâchées.
[message édité par Fren le 10/12/2011 à 19:10 ]
Inscrit le 09/12/2011
8 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 19:07
(...)Pour revenir sur le fond il y a des jeux, dont certaines missions consistent à faire des prisonniers, à mettre hors d'état de nuire une cible. Pourquoi ne serait-il pas envisageable de rajouter des contraintes du style : minimiser les pertes ennemies ou les dommages collatéraux, ne pas descendre un soldat qui s'est rendu, ne pas faire exploser une ambulance, ... en incitant au respect de ces règles par le nombre de points à gagner, ou l'accès à l'arsenal des armes disponibles au cours du jeu. Est-ce réellement débile ?

Je suis globalement d'accord, d'ailleurs il existe des jeux où on a des malus lorsqu'on tue des innocents. Mais je ne suis pas tout à fait sûr du bien fondé de la chose, surtout concernant "minimiser les pertes ennemies". Déjà ce ne serait pas réaliste, je ne sais pas quelle état demande à ses militaires de tuer un minimum d'opposants armés, à moins qu'ils ne se rendent d'eux-mêmes. Si c'est pour faire penser aux gens que les guerres sont propres à ce point, ce serait de l'hypocrisie contre-productive. Au contraire, c'est en montrant l'horreur de la guerre telle qu'elle est qu'on sensibilisera les gens, pas en obligeant les développeurs à faire respecter des règles qui ne le sont pas forcément dans la réalité. :s
Inscrit le 12/06/2009
367 messages publiés
Et les contraintes ne sont jamais aussi fortes que dans les campagnes solo de COD ou de BF3, qui sont des jeux ultra-dirigistes. Donc conclure l'article en disant "savoir faire la part des choses et de choisir la morale qu'il souhaite adopter dans ses parties" est juste inadapté, en l'occurence...
Inscrit le 09/12/2011
8 messages publiés
...J'ajouterais même qu'il faut profiter du fait que les jeux vidéo soient tout à fait virtuels pour montrer les pires situations de manière détaillées. Le manque de réalisme des jeux est justement un frein vers plus de sensibilisations. Et quand je relis les phrases du rapport "les jeux ne peuvent pas être des zones de non droit. Il serait fort appréciable s'ils incluaient les règles qui s'appliquent aux conflits armés" je me dis que ces personnes sont d'une naïveté sans nom, et ne comprennent pas elles-même ce qu'elles disent.
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 19:07
fourden, le 10/12/2011 - 18:41
Mais tu veux que je te dise quoi ? Dans un jeu video il n'y a pas de prisonnier, pas de blesse, etc ... Donc à partir de la je ne vois pas quoi rajouter si ce n'est que c'est competement debile, oui.


Tu noteras que dans la majorité des jeux de guerre, l'ennemi est en uniforme.




Heuuu oui normal, encore une fois c'est un jeu....

Puis tiens, mettons que finalement ca passe, faut respecter la convention de Geneve. Bon. Que se passera t'il quand le prochain FPS à la mode se deroulera en 14-18, au Far-West ou au Moyen-age ? Faudra respecter quoi vu que la convention de Geneve n'existait pas à cette epoque ? lol
Inscrit le 09/12/2011
8 messages publiés
fourden, le 10/12/2011 - 19:54
Heuuu oui normal, encore une fois c'est un jeu....

Puis tiens, mettons que finalement ca passe, faut respecter la convention de Geneve. Bon. Que se passera t'il quand le prochain FPS à la mode se deroulera en 14-18, au Far-West ou au Moyen-age ? Faudra respecter quoi vu que la convention de Geneve n'existait pas à cette epoque ? lol

C'est clair que toute cette histoire beigne dans l'absurdité. Selon moi ils posent une vraie question - à savoir l'éventuelle responsabilité des développeurs dans notre appréhension du monde - mais proposent une réponse rapide et stupide.
Inscrit le 04/06/2010
2927 messages publiés
zig, le 09/12/2011 - 17:50
A moins que la violence dans les jeux vidéo n'ait aucun effet sur les joueurs et que ce soit au joueur de savoir faire la part des choses et de choisir la morale qu'il souhaite adopter dans ses parties qui, par définition, n'ont pas vocation à reproduire exactement la réalité.

Ou comme l'a montré l'étude probablement la plus réaliste : les jeux violents n'ont aucun effet sur les personnes équilibrées ; par contre, ils peuvent être des facteurs aggravants pour des personnes qui ont déjà des tendance à la violence.
Ce qui mérite quand même de mener une réflexion au lieu de nier le problème ?

Preuve quand même que ce sujet traite d'un point sensible, ce sont les réactions épidermiques des forumeurs qui tentent d'évacuer leur mal-être par rapport au sujet en se gaussant et en caricaturant en invoquant des jeux qui n'ont rien à voir avec l'ultraviolence.


excellent commentaire.
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
marinebis, le 10/12/2011 - 21:57

zig, le 09/12/2011 - 17:50
A moins que la violence dans les jeux vidéo n'ait aucun effet sur les joueurs et que ce soit au joueur de savoir faire la part des choses et de choisir la morale qu'il souhaite adopter dans ses parties qui, par définition, n'ont pas vocation à reproduire exactement la réalité.

Ou comme l'a montré l'étude probablement la plus réaliste : les jeux violents n'ont aucun effet sur les personnes équilibrées ; par contre, ils peuvent être des facteurs aggravants pour des personnes qui ont déjà des tendance à la violence.
Ce qui mérite quand même de mener une réflexion au lieu de nier le problème ?

Preuve quand même que ce sujet traite d'un point sensible, ce sont les réactions épidermiques des forumeurs qui tentent d'évacuer leur mal-être par rapport au sujet en se gaussant et en caricaturant en invoquant des jeux qui n'ont rien à voir avec l'ultraviolence.


excellent commentaire.


Si tu ne vois pas une connerie, c'est compliqué. Le problème c'est le joueur et tu traite le jeux vidéo à la place. C'est à peut près aussi con que de dire à la victime d'un viol qu'elle excite les violeurs et qu'il faut qu'elle s'habille avec et une tente accompagnée tout le temps avec u membre de sa famille pour ne pas exciter les violeurs.

Si le problème est au niveau des joueurs, c'est au niveau des joueurs qu'il doit être traité. Le traiter au niveau du jeux vidéo ne réglera l'inadaptation du joueur comme le fait de mettre une tente sur les femmes ne règle pas le problème des violences qui leurs sont appliquées.
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
Timorite, le 10/12/2011 - 20:08
C'est clair que toute cette histoire beigne dans l'absurdité. Selon moi ils posent une vraie question - à savoir l'éventuelle responsabilité des développeurs dans notre appréhension du monde - mais proposent une réponse rapide et stupide.


Pourtant ce que l'on apprend nous change réellement ( science.slashdot.org ).


bourgpat, le 10/12/2011 - 22:12
Si le problème est au niveau des joueurs, c'est au niveau des joueurs qu'il doit être traité.


En agissant sur les jeux auxquels s'adonnent le joueur, on agit sur l'environnement du joueur et donc sur le joueur lui-même. Le jeu vidéo révèle à la fois des troubles chez des joueurs, mais permet aussi d'en soigner.
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Donc en niant le problème du joueur, tu le traites!

En quoi éviter que le joueur soit confronté à ses problèmes et puisse en prendre conscience permet de le traiter.

Ps, sinon tu crois réellement qu'en jouant sur l'environnement des violeurs potentiels en deguisant les femmes avec des sacs à patate pour éviter qu'elles provoquent une exitation sexuelle, tu règle le problème des viols et des violences faîtes aux femmes.
[message édité par bourgpat le 10/12/2011 à 23:56 ]
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
Croux, le 10/12/2011 - 23:16
Timorite, le 10/12/2011 - 20:08
C'est clair que toute cette histoire beigne dans l'absurdité. Selon moi ils posent une vraie question - à savoir l'éventuelle responsabilité des développeurs dans notre appréhension du monde - mais proposent une réponse rapide et stupide.


Pourtant ce que l'on apprend nous change réellement (science.slashdot.org).


bourgpat, le 10/12/2011 - 22:12
Si le problème est au niveau des joueurs, c'est au niveau des joueurs qu'il doit être traité.


En agissant sur les jeux auxquels s'adonnent le joueur, on agit sur l'environnement du joueur et donc sur le joueur lui-même. Le jeu vidéo révèle à la fois des troubles chez des joueurs, mais permet aussi d'en soigner.


Merci docteur Croux, apres le jeu video nous attendons votre avis sur le cinema (de nombreux films peuvent detraquer les esprits faibles) , la litterature ( beaucoup d'oeuvres peuvent deranger les esprits malades), la musique hard rock (qui contient des message sataniques)etc, etc, etc ........
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
fourden, le 10/12/2011 - 23:58
Merci docteur Croux, apres le jeu video nous attendons votre avis sur [...]


Dénigrer est tellement facile... malheureusement cela prouve ta méconnaissance des thérapies par le jeu vidéo ( Des jeux vidéos pour soigner les enfants ) et des troubles addictifs ou sociaux qu'ils mettent en évidence ( Dépendance_au_jeu_vidéo )


le cinema (de nombreux films peuvent detraquer les esprits faibles) , la litterature ( beaucoup d'oeuvres peuvent deranger les esprits malades), la musique hard rock (qui contient des message sataniques)etc, etc, etc ........


Si des images violentes ou pornographiques peuvent avoir des effets sur des enfants ( source ) il faut alors considérer que c'est aussi le cas sur certains majeurs.

Si tu n'es pas convaincu il y a ceci : " Scream (le film) - Dérives dans la réalité ". Voici une petite compilation : Les films qui inspirent la realite .
[message édité par Croux le 11/12/2011 à 01:24 ]
Inscrit le 21/12/2005
1386 messages publiés
@ Croux

Mais je ne denigre absolument pas les bienfaits des jeux videos ! Elle est bien bonne celle la ! C'est justement tout le contraire ! Je dis juste que les jeux doivent rester des jeux et que la realite doit rester ce qu'elle est. Point barre. Pas besoin de convention de Geneve dans un jeu parce que la on melange les genres. Le virtuel doit etre un echappatoire ou le reel n'a pas sa place.

Apres si il y a des tarés qui confondent les deux (mais honnetement combien d'individus sur des dizaines de millions de joueurs ? ) je ne vois pas ce qu'on peut y faire. Tous les pretextes seront bons pour faire un carnage. Peut etre que le prochain ca sera un fou avec un masque de Dark Vador .... Ou de Gargamel.
[message édité par fourden le 11/12/2011 à 02:31 ]
Inscrit le 24/04/2007
3021 messages publiés
nosferatus, le 10/12/2011 - 18:32
un nouveau genre est née ! le FP-SS...

Je ne comprends pas cette façon de toujours stigmatiser les délateurs. C'est du racisme !
Moi, je pense que ton message nous rappelle les heures les plus noires de notre histoire !
bourgpat, le 10/12/2011 - 22:12
comme le fait de mettre une tente sur les femmes ne règle pas le problème des violences qui leurs sont appliquées.

Ah, mais personne ne pourrait être assez con pour penser ça, n'est-ce pas ?
Inscrit le 12/06/2009
367 messages publiés
fourden, le 10/12/2011 - 23:58
Croux, le 10/12/2011 - 23:16
Timorite, le 10/12/2011 - 20:08
C'est clair que toute cette histoire beigne dans l'absurdité. Selon moi ils posent une vraie question - à savoir l'éventuelle responsabilité des développeurs dans notre appréhension du monde - mais proposent une réponse rapide et stupide.


Pourtant ce que l'on apprend nous change réellement (science.slashdot.org).


bourgpat, le 10/12/2011 - 22:12
Si le problème est au niveau des joueurs, c'est au niveau des joueurs qu'il doit être traité.


En agissant sur les jeux auxquels s'adonnent le joueur, on agit sur l'environnement du joueur et donc sur le joueur lui-même. Le jeu vidéo révèle à la fois des troubles chez des joueurs, mais permet aussi d'en soigner.


Merci docteur Croux, apres le jeu video nous attendons votre avis sur le cinema (de nombreux films peuvent detraquer les esprits faibles) , la litterature ( beaucoup d'oeuvres peuvent deranger les esprits malades), la musique hard rock (qui contient des message sataniques)etc, etc, etc ........


En attendant ca fait très longtemps que beaucoup de critiques de cinéma (par ex) ne donnent plus de réponse d'ensemble quand le cinéma est attaqué, et ne se gênent pas de dire ce qu'ils pensent d'une oeuvre en particulier. C'est comme ça aussi que le cinéma a progressé. Tu les vois dire "c'est au spectateur de se faire sa propre morale", "rien ne prouve que cela a une influence sur les spectateurs", quand ils sont manifestement en face d'une oeuvre abrutissante ou de propagande?
Inscrit le 09/12/2011
8 messages publiés
Croux, oui ce qu'on apprend nous influence, forcément. Mais tu penses vraiment qu'un militaire va changer sa manière d'agir face à la peur constante et l'horreur de la guerre, simplement parce que dans son enfance il a joué à un jeu vidéo de guerre très propre, où on faisait attention à ne pas enfreindre les règles des droits de l'homme pour ne pas perdre des points? C'est naïf aussi si je peux me permettre. Ceux qu'il faut sensibiliser c'est l'opinion public, en leur montrant via les médias de quoi il s'agit vraiment.

Les gens distinguent très bien d'eux-même ce qui est juste et ce qui ne l'est pas. Encore une fois, un jeu vidéo n'a pas forcément pour fonction d'éduquer, mais au contraire le mieux qu'il puisse faire c'est défouler et purger une partie de nos instincts violents.
Inscrit le 28/11/2011
2 messages publiés
Tous ces commentaires sont très drôles et soulignent bien l'aberration de la proposition de la Croix Rouge. Un jeu vidéo est forcément irréel et transgressif (comme de nombreux films de cinéma) et il serait absurde de vouloir les modeler selon les règles du "monde réel".
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
Timorite, le 11/12/2011 - 10:54
Ceux qu'il faut sensibiliser c'est l'opinion public, en leur montrant via les médias de quoi il s'agit vraiment.


Je suis d'accord, mais je suis aussi conscient que changer le regard des adultes est souvent une tache impossible lorsqu'ils ne sont pas eux même affectés. La meilleurs solution est donc d'aborder le problème sur toutes les tranches d'âge et donc pourquoi pas en passant par le jeu vidéo.
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Croux, le 11/12/2011 - 16:47

Timorite, le 11/12/2011 - 10:54
Ceux qu'il faut sensibiliser c'est l'opinion public, en leur montrant via les médias de quoi il s'agit vraiment.


Je suis d'accord, mais je suis aussi conscient que changer le regard des adultes est souvent une tache impossible lorsqu'ils ne sont pas eux même affectés. La meilleurs solution est donc d'aborder le problème sur toutes les tranches d'âge et donc pourquoi pas en passant par le jeu vidéo.


La plupart des jeux vidéo en question réalistes sur la guerre c'est du 16 ans voir aujourd'hui du 18 ans. C'est déjà plus des enfants sur bcp de points.
Par contre nombres de séries multi rediffusées sont du 10 ans.

Enfin, il faudra parler des effets des formations militaires et des esprits de corps qui se forment entre combattants d'une unité. Si des soldats au combats étaient des individualités qui avaient leur autonomie par rapport à la chaîne de commandement, jouer sur le contenu des jeux vidéo aurait un intérêt.
[message édité par bourgpat le 11/12/2011 à 23:22 ]
Inscrit le 09/12/2011
8 messages publiés
Oui, pourquoi pas. Mais encore une fois je ne vois pas de raison valable d'obliger les développeurs à en tenir compte. Ce n'est pas leur rôle. En parler à l'école aurait déjà plus de sens. ;-)
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
bourgpat, le 11/12/2011 - 20:09
Si des soldats au combats étaient des individualités qui avaient leur autonomie par rapport à la chaîne de commandement, jouer sur le contenu des jeux vidéo aurait un intérêt.


Justement ils ont de l'autonomie, en tout cas suffisamment pour que cela puisse dériver en le "scandale d'Abou Ghraib" et le "Collateral Murder"...
[message édité par Croux le 11/12/2011 à 23:44 ]
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Il faut que tu revois les problèmes des effets de meute. Abou grahib, ca n'a jamais été des actes isolés, c'est l'exemple parfait des effets de meute.
Inscrit le 05/03/2009
661 messages publiés
Il serait bon que le Rotary Club (MSF, CR et SR) s'en occupe de leurs affaires sur le terrain car aujourd'hui ils peinent à convaincre.
Inscrit le 26/11/2010
195 messages publiés
Heureusement qu'ils n'ont pas testé Duke Nukem Ces pauvres cochons...
Inscrit le 10/10/2010
1898 messages publiés
Avec tout le respect que je dois à la croix rouge, une organisation phénoménale, être dans son rôle, c'est bien. Ne pas se tromper de cible, c'est mieux.

- J'ai même souvenir que de nombreuses études ont été effectués sur les jeux éducatifs, pour démontrer qu'ils n'avaient aucune influence sur le développement des enfants scolarisés. Avis aux gens qui pensaient faire de leurs enfants des surdoués comme cela ou palier au suivis des devoirs. Et souvent, ceux qui ont des facilités, en ont déjà hors virtuel. Ce n'est fait que pour rassurer les parents.

Une autre étude sur le sur best seller 'docteur kamawashi' ou je ne sais plus. Idem. L'influence sur l'intellect/mémorisation par rapport à une autre activité est toute aussi relative.

Dans les deux cas, C'est Madame capitaliste qui s'en met plein les poches.

- Pour les jeux 'violent', on ne peut nier qu'ils peuvent affecter quelques personnes sensibles. Mais est-ce le jeux qui les aura rendu sensible ?. Pas forcément. Si on supprime ce qu'on pense être la cause (le jeux vidéo) et que le problème ne se résoud pas, c'est peut-être que le pb est ailleurs (on écarte en attendant un facteur aggravant mais la pathologie est ailleurs). moi aussi j'aimerai des jeux moins violent, mais j'ai du mal avec certains raccourcis car je pense que le traitement est davantage au cas par cas.

Je ne sais pas comment cette institution respectable arrivent à faire le lien entre respect des conventions dans des jeux, et le devenir d'un joueur de JV virtuel en tant que futur adulte responsable dans la vie réelle ?.

Entre autres, j'aurai pensé qu'ils condamnent toutes formes de violence, plutôt que de vouloir encadrer (virtuellement) certaines pratiques, mais mettre de coté de se faire éclater la cervelle ... ; Des violences qui passent et d'autres non ?. Niveau efficacité, je sais pas et connaissant leurs principes, c'est curieux ().

Admettons qu'ils y arrivent, il y a une grande différence entre connaitre des règles, et les respecter. Les militaires d'une certaines armés savaient torturer en Irak. Savaient aussi que c'était interdit. Dans la mesure ou au plus haut niveau on laisse faire (ou incite à faire), il n'y a plus de règles, même si ces soldats ont joués à Poney-club/sauvez willy avant.


Ma réflexion va du coté économique :

il y a des aspects financiers et cela va être difficile de forcer un joueur à acheter un jeux qu'il ne veut pas. Les éditeurs essayent de contenter des joueurs et il en existent de toutes sorte.

Est-ce-que les joueurs veulent des FPS avec des civils et des dispositifs pénalisants dessus?. Si oui, il le feront. D'ailleurs, cela existe déjà mais cela au travers de FPS tactique, qui intègrent depuis belle lurette Menottage, missions de sauvetage d'hôtages avec casualties à minima.

Si le joueur veut un FPS pour se défouler, il l'aura. Je ne sais pas si de Gros éditeurs prendront le risque d'imposer pour sensibiliser les joueurs, des règles conventions internationales dont le joueur se fiche éperdument si cela ne correspond pas à leurs besoins ludiques, et risques de perdre des ventes. Cela viendra peut-être de petits éditeurs, sauf que ces derniers ne font rarement des FPS.

Sinon, je pense qu'il est très simple de faire dans un jeux des PNJ invulnérable. Je pense que les éditeurs passeront par là plutôt que de transformer un FPS en FPS tactique.

Je me souviens d'ancienne critiques, et par la suite, l'option Gore/pas gore apparaitre dans les jeux, donc pour les conventions ds les jeux vidéos... peut-être un jour, mais c'est pas gagné. A moins que la croix-rouge ou l'institution avec une association subventionne une opération pour développer un jeux spécifique avec ces règles de sensibilisation. Peut-être commencer par là et tenter de mesurer l'efficacité ?.
[message édité par lot le 12/12/2011 à 14:51 ]
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Avant les jeux vidéo, le problème est au niveau des armées.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Croux, le 11/12/2011 - 16:47
Timorite, le 11/12/2011 - 10:54
Ceux qu'il faut sensibiliser c'est l'opinion public, en leur montrant via les médias de quoi il s'agit vraiment.


Je suis d'accord, mais je suis aussi conscient que changer le regard des adultes est souvent une tache impossible lorsqu'ils ne sont pas eux même affectés. La meilleurs solution est donc d'aborder le problème sur toutes les tranches d'âge et donc pourquoi pas en passant par le jeu vidéo.


Monsieur veut faire passer de la censure pour de l'éducation, t'es fort mon petit !

Faudrait savoir, le jeu vidéo est un art ou pas ? Doit on interdire Sade ? Cannibal Holocaust ? Que dire des paroles d'Anal Cunt ou du jeu Carmageddon...

Brider l'art au nom d'une soit-disant morale c'est le premier pas vers la dictature non ?

L'enfer est pavé de bonnes intentions.
Inscrit le 20/12/2011
1 messages publiés
Un jour, nous serons coupables d'homicide après un kill sur BF3. Il y a certains moments où il faut penser à réfléchir, bien que ce ne soit pas la spécialité des juristes, hélas...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8