Big Fish Games proposait depuis mardi une application de jeux sur l'App Store d'Apple. Elle avait la particularité de fonctionner avec un système d'abonnement, donnant un accès illimité aux jeux et à de nouveaux jeux à paraître. Mais deux jours après, l'application n'est plus disponible et c'est l'abonnement, non prévu pour ce type d'application, qui semble être en cause. C'est pourtant un modèle qui a fait ses preuves sur PC et console.

L’éditeur de jeux Big Fish Games se félicitait ce mardi d’avoir lancé une application d’un nouveau genre sur l’App Store d’Apple. En effet, l’application appelée Play Instantly ! rassemblait plusieurs mini-jeux auxquels il était possible de jouer pour un temps limité et avec de la publicité dans sa version gratuite, ou sans limite de temps et sans publicité en la payant.

Ce paiement consistait en un abonnement de 6,99$ par mois. Il s’agissait du premier jeu à se baser sur ce modèle économique, pourtant interdit par Apple qui ne propose aucun dispositif permettant de l’inclure dans ce type d’applications. Le système d’abonnement lancé par la firme en février est, en principe, réservé aux magazines, vidéos ou morceaux de musique. Le logiciel a tout de même passé le processus de validation imposé par la firme de Cupertino.

L’application n’est plus, aujourd’hui, disponible dans le catalogue d’Apple et il semblerait que ce soit la raison de sa disparition. Big Fish Games a dit « se renseigner auprès d’Apple pour comprendre ce qui s’était passé » mais de nombreux observateurs penchent pour cette solution. La possibilié pour l’éditeur d’ajouter de nouveaux jeux à son application sans les faire valider à chaque fois par Apple pourrait également avoir pesé dans la balance.

Mais Apple aurait tout intérêt à autoriser ces jeux avec abonnement. Ils ont fait la fortune de nombreux éditeurs de jeux PC ou console, notamment ceux travaillant sur des jeux en ligne massivement multijoueurs (MMORPG) auxquels il faut s’abonner si l’on souhaite rejoindre les serveurs et donc les autres joueurs. Le modèle économique des applications mobiles étant en train d’évoluer, cela pourrait aussi être une nouvelle source de revenus récurrents pour les développeurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés