Les hommes et les femmes sont pratiquement à égalité sur Internet. La dernière étude conduite par Médiamétrie révèle que 51 % des internautes français sont des hommes et 49 % sont des femmes. En revanche, les usages divergent selon les sexes. Ainsi, la gent féminine est plus active sur les réseaux sociaux, tandis que les internautes masculins sont très présents sur les forums ou les blogs.

La tendance déjà perçue cet été se confirme. La parité entre les hommes et les femmes en France est pratiquement à l’équilibre sur Internet. C’est ce que révèle le dernier dernier observatoire des usages Internet établi par Médiamétrie. Celui-ci montre que les deux sexes sont tout proche de l’égalité, puisque 51 % des internautes sont des hommes et 49 % sont des femmes.

Au-delà de ce premier constat, l’enquête révèle que si les femmes sont aussi présentes sur la toile que les hommes, les usages sont loin d’être similaires. Des disparités assez nettes apparaissent dans la manière de communiquer avec d’autres internautes. Ainsi, les messageries instantanées sont utilisées par la moitié de la gent féminine, tandis que les hommes ne sont que 40 % à s’y connecter.

Du côté des réseaux sociaux et des sites communautaires, les femmes sont là aussi en tête même si l’écart avec les hommes est nettement plus mince. 68 % des femmes sont inscrites sur ces espaces contre 65 % des hommes. En revanche, le courrier électronique fédère largement les deux groupes, puisque hommes et femmes l’utilisent à 86 %.

L’attrait plus mesuré des hommes pour les réseaux sociaux avait déjà été remérqué il y a deux ans, dans le cadre d’une infographie réalisée par le site Information is Beautiful. Croisant de nombreuses sources d’information, le site avait mis en lumière la présence importante des femmes sur des sites comme Facebook, MySpace, Friendfeed ou encore Classmates.

Si les hommes sont moins actifs que les femmes sur les messageries instantanées et les médias sociaux, ils se rattrapent dans d’autres domaines. La gent masculine est ainsi plus active en ce qui concerna la consultation des blogs (près d’un homme sur trois), des forums (47 % contre 36 %) et des messages sur Twitter (10 % contre 5 %).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés