Alors que l'iPhone 4S sort officiellement en fin de semaine, Samsung a décidé de perturber le plan marketing bien huilé d'Apple. En Australie, la firme sud-coréenne a organisé une vente flash de Galaxy S2 à quelques mètres de l'Apple Store de Sydney. Les dix premiers clients ont pu repartir avec un smartphone vendu 2 dollars.

La rivalité entre Apple et Samsung est loin de se limiter à la guerre des brevets que se livrent les deux constructeurs à travers les tribunaux du monde entier. Pour gagner les faveurs des consommateurs, les deux sociétés rivalisent d’astuces marketing pour accroitre leurs parts de marché respectives et vendre toujours plus de smartphones et de tablettes.

À ce petit jeu, Samsung s’est laissé aller à une petite provocation amicale contre Apple. Dans son édition du jour, repérée par Benjamin Ferran, le journal australien Muswellbrook Chronicle rapporte que la firme sud-coréenne a organisé une vente flash spontanée à quelques mètres de l’Apple Store de Sydney. L’objectif ? Mettre en avant l’un des smartphones phares de Samsung et enquiquiner les clients d’Apple en attente de l’iPhone 4S.

C’est ainsi que les dix premiers clients se présentant au stand improvisé de Samsung ont pu repartir avec un Samsung Galaxy S2 bradé 2 dollars (1,4 euro), alors que ce smartphone coûte entre 480 et 630 euros en fonction des boutiques. Pour Samsung, l’objectif n’était pas tant de convertir les clients tout acquis à la cause d’Apple que de perturber quelque peu le lancement bien huilé de l’iPhone 4S dans le monde.

En effet, la sortie du dernier-né de la gamme iPhone est programmée pour le vendredi 14 octobre dans sept pays, incluant la France et l’Australie. Le choix de ce pays pour l’opération marketing n’est sans doute pas dû au hasard. Il est très probable que Samsung ait voulu glisser à cette occasion un message à l’intention d’Apple, car c’est de ce pays qu’a démarré la vaste bataille judiciaire entre les deux entreprises.

Si l’opération a attiré quelques curieux, d’autres se montrent beaucoup moins sensibles aux charmes déployés par Samsung pour les convaincre de jeter un oeil aux Galaxy S2. C’est le cas d’un adolescent de 15 ans interrogé par le Muswellbrook Chronicle. « Il y a un type qui est venu vers nous pour nous essayer de nous convaincre d’acheter le Samsung Galaxy S2 […]. C’est un idiot« .

Alors qu’elle a connu une pause avec le décès de Steve Jobs, Samsung et Google ayant annoncé la semaine dernière avoir reporté la présentation du smartphone Nexus Prime et d’Android Ice Cream Sandwich par respect pour le fondateur de la firme de Cupertino, la guérilla marketing entre les deux constructeurs de mobiles semble avoir repris ses droits.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés