Le portail officiel de la France va prochainement être refondu afin de mieux contenter les internautes français et étrangers. C'est finalement Publicis Dialog qui a remporté l'appel d'offres publié en début d'année. Le budget pour ces travaux est estimé à 800 000 euros.

Le portail officiel de la France va bientôt faire peau neuve. Plus d’un an après son lancement calamiteux au cours de l’été 2010, France.fr va prochainement subir sa première grande rénovation dans le cadre d’un appel d’offres publié en début d’année. Le chantier sera chapeauté par Publicis Dialog, une agence de marketing service qui a décroché le marché au début du mois d’août.

D’après l’hebdomadaire français Stratégies, cité par Clubic, le budget destiné à refondre France.fr sera de 800 000 euros sur une période de 18 mois. C’est une somme nettement moins élevée que le budget prévisionnel estimatif estimé par la direction du Service d’Information du Gouvernement (SIG). Celui-ci avait estimé en février que les 18 premiers mois d’exécution du marché nécessiteraient un budget de 2 millions d’euros hors taxe.

En février, l’appel d’offres couvrait des demandes comme l’optimisation et adaptation techniques des contenus du site France.fr pour leur diffusion sur tous types de supports (smartphones, TV sur IP par exemple) et la création et la réalisation d’interfaces graphiques interactives et animations graphiques. Il était également aussi question de lancer des versions du site dans des langues non européennes (chinois, arabe…).

Selon les informations obtenues par Stratégies, cette rénovation sera également l’occasion de repositionner le portail afin de satisfaire à la fois les internautes français et les visiteurs étrangers. « Le site était à cheval sur deux cibles et ne répondait finalement pas aux besoins » des uns et des autres, à en croire le SIG. Selon Ad Planner, l’audience du site n’a cessé de reculer ces derniers mois.

Lancé l’année dernière, France.fr avait rapidement mis hors-service à cause, selon le SIG, d’un trop grand nombre de connexions simultanées. Le site avait alors été indisponible pendant quelques mois, provoquant l’indignation de quelques hébergeurs français renommés comme OVH ou Over-Blog. Certains avaient même proposé de prendre en main l’hébergement de France.fr.

À la mi-août 2010, France.fr est finalement réapparu sur la toile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés