Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 18 Juillet 2011

La mort d'internet se confirme un peu plus à Bruxelles

Les grands patrons des télécoms réunis par Bruxelles pour plancher sur les modes de financement du très haut débit à court terme dans l'Union Européenne ont accouché, sans surprise, d'une série de propositions qui enterrent la neutralité du net au profit d'un accès à plusieurs internets, plus ou moins riches selon l'abonnement payé. Des propositions qui enfoncent la porte déjà ouverte par la Commission Européenne.

Souvenez-vous. C'était en mars dernier. Sans grand bruit, la Commission Européenne réunissait à Bruxelles près d'une quarantaine de grands patrons des télécoms : Steve Jobs (Apple), Xavier Niel (Free), Stéphane Richard (Orange), Jean-Phillipe Courtois (Microsoft), Jean-Bernard Lévy (Vivendi), Stephen Elop (Nokia),..

La réunion avait pour but de demander aux industriels comment, selon eux, "assurer au mieux les investissements de très haut niveau du secteur privé nécessaires pour le déploiement des réseaux haut-débit de prochaine génération pour maintenir la croissance d'internet". La Commission souhaite en effet rendre possible l'objectif fixé par l'Agenda Numérique de l'Europe, qui prévoit que tous les Européens aient accès à Internet à 30 Mbps minimum d'ici 2020, et au moins la moitié d'entre eux à 100 Mbps.

Pour élaborer les propositions, un groupe de pilotage composé avait été désigné, composé par Jean-Bernard Lévy de Vivendi, Ben Verwaayen d'Alcatel-Lucent, et René Obermann de Deutsche Telekom. "Preuve qu'il y a dès la composition du groupe la volonté de trouver un équilibre entre le financement des réseaux et le financement des contenus, ce qui n'est jamais très bon signe pour la neutralité du net", pressentions-nous alors.

Le résultat est encore pire que nos craintes de l'époque, et confirme la tendance exprimée par la Commission Européenne le mois dernier, lorsqu'elle a dit vouloir privilégier le libre marché à la défense de la neutralité du net.

11 propositions pour enterrer la neutralité des réseaux

Lors d'une seconde réunion le 13 juillet dernier, les trois compères ont en effet remis une série de 11 propositions, insoutenables pour les partisans de la neutralité du net. Prenant l'objectif européen comme une aubaine pour prétendre que le déploiement du très haut-débit à court terme ne peut se faire sur les mêmes bases que précédemment, le groupe conclut que l'Europe "doit encourager la différenciation en matière de gestion du trafic pour promouvoir l'innovation et les nouveaux services, et répondre à la demande de niveaux de qualité différents". Il s'agit donc de faire payer plus cher ceux qui souhaitent accéder sans bridage à certains services qui demandent davantage de bande passante, ou "une moindre latence, ce qui est capital dans le jeu vidéo", explique le patron de Vivendi à la Tribune.

Il est aussi clairement envisagé de permettre aux éditeurs de services d'acheter un accès privilégié aux abonnés à Internet, pour que leur service soit plus rapide que celui des concurrents qui ne paieraient pas la dîme. "La valorisation du potentiel des marchés bifaces apportera plus d'innovation, d'efficacité et un déploiement plus rapide des réseaux de nouvelle génération, au bénéfice des consommateurs et des industries créatives", croit pouvoir affirmer le groupe de travail.

Par ailleurs, il justifie l'absence de représentants d'organisations de citoyens et de consommateurs parmi la quarantaine de dirigeants consultés par Bruxelles. "Les intérêts à long terme des consommateurs coïncident avec la promotion de l'innovation et l'investissement". Ils n'ont qu'à subir la mort de la neutralité du net, c'est au final dans leur intérêt, assurent les patrons des télécoms.

Dans La Tribune, Jean-Bernard Lévy raconte que la réunion du 13 juillet s'est "formidablement mieux passée que l'on ne pensait", et qu'elle a parmi de découvrir "un degré de consensus remarquable et inattendu entre ces acteurs de toute la chaîne de valeur, opérateurs, fabricants, agrégateurs, éditeurs de chaînes, etc". En oubliant, au passage, que les internautes sont les premiers acteurs de cette chaîne de valeur. Non seulement parce qu'ils payent leur accès à Internet. Mais aussi parce qu'ils sont aujourd'hui, et de très loin, les premiers producteurs des contenus qui y circulent.

Publié par Guillaume Champeau, le 18 Juillet 2011 à 10h39
 
250
Commentaires à propos de «La mort d'internet se confirme un peu plus à Bruxelles»
Inscrit le 04/04/2008
1492 messages publiés
Le peuple réclame de l'internet libre ... qu'on leur donne du facebook ...

C'est bizarre ca me rappelle un truc .... mais je sais plus quoi ...
Inscrit le 09/08/2010
600 messages publiés
Putain d'Europe, putain de système ou toutes choses même non matérielle doit générer du profit, putain de monde.
Inscrit le 27/10/2008
681 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.
Inscrit le 18/03/2008
813 messages publiés
J_P_M, le 18/07/2011 - 10:52
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


Tu sais pour dire ce genre de bètises c'est pas la peine de prendre la peine de poster, j'aime pas les nyancat et youtubepoop ça m'empèche pas de les considérer comme des usages valides du net.
Inscrit le 17/03/2010
119 messages publiés
Bonjour, je voudrais un big mac avec des frites et une connection youtube s'il vous plait. A emporter.
Inscrit le 29/10/2010
151 messages publiés
Outch ... c'est toujours le même principe en politique. On demande aux parties d'être juge. Sauf que dans le cas présent on demande pas l'avis à tous les parties. Juste à celui qui à le plus à gagner.

Oui à une augmentation des prix en fonction du débit, mais stop à la découpe de l'accès internet.

Payer plus pour avoir un débit plus gros, c'est logique. On ne peut pas vendre de la BP à 10€/mois le Mega et vendre aux consommateurs du 20mega à 30€/mois.

Par contre ce que je ne comprend pas, c'est leur logique à la con du "faire payer les services qui consomment le plus de BP". Ces services payent déjà! Ils achètent leur BP aux près de prestataire qui vendent aussi de la BP sur leur réseau.

En finalité les Opérateurs télécom souhaitent appliquer une logique qu'on applique dans la réalité : une valeur de positionnement. Si on souhaite toucher un maximum de gens le vendeur doit louer un local dans des zones dont la valeur foncière est élevé (Champs Élysée par exemple). hors nous sommes sur un univers virtuel, il n'y a donc pas de lieux à forte valeur ajouté. Il n'y a que les NDD et encore ...

Cette manipulation de la part des télécoms est logique commercialement. C'est un scandale si la CE la valide.
Inscrit le 12/09/2007
4118 messages publiés
Il devrait en être du réseau Internet comme du réseau routier, sauf à nous obliger de prendre les autoroutes pour des raisons discutables, pas grand-chose ne pourra nous obliger le très haut débit très cher à moins qu'il n'y ait plus aucun autre choix. Et ce ne sera surement pas leurs contenus à la noix qui créeront le besoin.
Inscrit le 18/12/2004
560 messages publiés
Finalement, Orange avec leur 'il y a Internet et l'Internet selon d'Orange' (citation approximative) sont malheureusement des visionnaires :'(
Inscrit le 18/03/2008
813 messages publiés
Non c'est plutôt la logique capitaliste: "T'as pas de chiffre d'affaire, t'es pas au cac40? Mais qu'est-ce que tu viens me parler petit?"
Inscrit le 03/12/2009
83 messages publiés
Heu, ca va entrer en conflit avec les pays qui ont légiférés sur la neutralité du net en l'intégrant dans leur lois/constitution.
Inscrit le 25/05/2011
7 messages publiés
Mais leur haut débit il se le carre dans l'oignon, sa sert à rien si le réseaux est bridé. Mais la c'est même plus prendre les gens pour des cons, c'est leur cracher directement au visage
Inscrit le 10/07/2009
1202 messages publiés
Bof, elle crève l'Europe de toute façon.
Inscrit le 21/06/2011
48 messages publiés
Je suis absolument contre ce découpage du net et cette surenchère dans le prix final de la connexion ! Cela va non-seulement nuire à la neutralité du Net, mais à terme, cela nuit à la liberté d'expression par des voies et des médias différenciés mais interconnectés.
Le seul endroit de liberté que constituait encore Internet est en sursis. Dès que cet espace sera sous contrôle, notre chute vers l'infernal 1984 d'Orwell sera inévitable...
Inscrit le 14/04/2011
167 messages publiés
Raisonnement injuste qui ne sert qu'à augmenter les rentrées fiscales... Juste un moyen de taxer le net au travers de la tva et d'une hausse des abonnements...
Inscrit le 16/03/2009
53 messages publiés
Il est beau mon minitel haut débit, qui n'en veut.
Inscrit le 20/09/2009
6369 messages publiés
Le parlement européen a son mot à dire, ou est-ce que l'illégitime commission va décider ça toute seule dans son coin ?
Inscrit le 14/05/2009
486 messages publiés
Si ce sont ceux qui s'abrutissent sur les jeux vidéo ou qui regardent des séries à la con qui financent le très haut débit, on ne va pas se plaindre. Dans la majorité des cas on n'a pas besoin d'un débit de 100 Mbps.
Inscrit le 03/11/2008
565 messages publiés
5$ (qui seront automatiquement converti en 5€) de plus pour jouer à wow en plus de l'abonnement à 12 € par mois,la pilule va surement être dur à avaler.
avec une proposition pareil,vivendi va s'en mordre les doigts en voyant le nombre de ses joueurs vache-à-lait fondre comme neige au soleil.

et franchement 30 Mbps à quoi çà sert dans un pays ou telecharger t'envoi en prison ?
Inscrit le 10/02/2010
89 messages publiés
Cette politique se justifie par la volonté d'augmenter les débits ?
Mais si c'est pout tuer internet, pas besoin d'augmenter les débits !

Les opérateurs font déjà des millions voir des milliards de bénéfices, mais ils devraient en faire encore plus pour nous amener le haut débit ?
Mais ils sont censés nous le fournir, sans qu'on demande rien ! Et quand tu payes une ligne 20Mo et que t'en as que 1, c'est peut-être sur ce problème là qu'il faut se pencher. Et je ne parle pas de différencier les prix mais d'assurer la même qualité de ligne.

Aujourd'hui, pour tous les services, il n'y a qu'un mot à la bouche : faire payer le consommateur !
Et on nous dit, qu'en France, en Europe, on a pas à se plaindre ? O_o

J'en ai vraiment ral le bol de ces politiques. On nous parle de nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté, la démocratie mais derrière on nous enlève petit à petit tout ça.
A ce rythme là, il n'y aura bientôt plus d'Etat, seulement des entreprises privées qui contrôleront tout.
Inscrit le 06/10/2009
487 messages publiés
Et voilà comment il existera à présent un internet pour le "pauvre" et un pour le "riche".
Ah quand un internet pour "le blanc" un pour le "noir" ?
Ah oui la carte d'identité numérique arrive ... bientot donc ?

Et je parle même pas du problème de privilégiée X ou Y protocole ou site web, c'est une forme de censure qui risque de détruire le coté "Monsieur tout le monde du net" pour juste "Le web des entreprises".

Pitoyable vraiment, y'a pas a dire l'europe c'est vraiment une belle connerie
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
wykaaa : lol ouais, tant que c'est pas nous qui trinquons, fermons les yeux
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
Les FAI ont calqué leur modèle économique aux centrales d'achat d'hypermarché à savoir entroudebaler sur les 2 tableaux , à l'achat au producteur ou là, en rançonnant le site et pour le client final qui paie X fois le prix à l'hyper ou l'abonné FAI qui doit prendre des options .
L'époque de merde actuelle en somme . heuresement qu' il reste quelques parades à leur truc immonde ..

Par contre j'arrive pas à me projeter dans le futur , la suite c'est quoi ,
Lecture de la CNI à puce dans le lecteur , scan empreintes digitales , scan iris , si tout OK ouverture de l'explorateur dont la page d'acceuil n'est pas modifiable internet-civilisé-marchand.fr

1 lire les infos civilisées
2 acheter des produits culturels
3 discuter de tes futurs achats de produits culturel
4 spécial election 4-1 FAQ, 4-2 liste des candidats, 4-3 votez
5 mails

un fabuleux minitel en mieux , couleurs haute résolution et pas 1.27frs ou 2.19 frs la minute . j' en revais ....
[message édité par speed le 18/07/2011 à 11:43 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
On demande à une bande d'industriels comment financer la généralisation d'un système supérieur au précédent. Pas étonnant de les découvrir en train de maquiller derrière leurs solutions les moyens d'asseoir leur domination économique et la captivité du consommateur.

Si on pourrait l'admettre de PME dont le but est bien la création de richesses, en revanche ça n'est pas admissible venant d'oligopoles mondiaux. ça illustre une fois de plus la démission des élus politiques, les instances européennes étant une grosse machine à mettre au pas les élus.
Inscrit le 19/04/2011
1421 messages publiés
On peut aimer ou ne pas aimer, il s'agit d'une évolution naturelle. Cela fait 4 ou 5 ans que je pense que c'est comme ça qu'Internet va évoluer.

L'Internet que nous avons connu est celui des débuts, c'est une maquette, un prototype. Comme toutes les réalisations humaines, il y a une phase exploratoire, puis on passe à une phase organisée. Internet dans 10 ans ne ressemblera pas à Internet d'il y a 20 ans.

Internet s'est bâti sur une notion de village. Mais depuis 30 ans le village est devenue la plus grande cité du monde. Et on ne peut pas gérer une cité de plusieurs milliards d'individus de la même manière qu'un village de quelques milliers d'habitants.

Citez-moi une ville où vous trouvez dans la même rue des banques, des commerces, des cinémas pornos, des écoles, des maisons d'habitations et des usines. Si au niveau d'un village, il peut y avoir quelques mélanges, dans une ville, il y a obligatoirement une segmentation en fonction des types d'activités. Regardez les villes autour de vous : c'est une tendance innée de la nature humaine que de classer et segmenter. Et plus elles sont grosses, plus elles sont segmentées.

En pensant Internet comme une cité, cette segmentation est inévitable : il y aura un Internet du business, un Internet du divertissement, un Internet familial, un Internet pour adultes, un Internet pour enfants, ...

De toute façon, les prémices de cette segmentation existent depuis le début d'Internet : les suffixes .com, .net, .edu, .gov, ... sont déjà une forme ambryonnaire de segmentation. Elle s'amplifie avec les .xxx, les .travel, les .info, les .biz, ...

Alors quelle forme cela prendra, je ne sais pas. Des réseaux spécialisés auquel on s'abonnera ou pas ? Des segmentations au niveau des préférences de l'abonnement, ? Des listes de sites ou carrément des réseaux physiques différents ? Des filtrages au niveau des moteurs de recherche ?

Mais cette segmentation, nous commençons déjà à la demander : quand nous allons sur Google, nous acceptons que par défaut ce soient des sites dans notre langue et même dans notre pays qui soient présentés en priorité. Nous en avons besoin.

Le combat qui consiste à se battre contre cette segmentation est perdu d'avance. Par contre, le combat consiste à trouver comment NOUS, citoyens, nous allons influer sur cette segmentation et comment NOUS, citoyens, nous allons pouvoir circuler librement entre ces différents segments quand nous le souhaitons, ou au contraire restreindre volontairement notre champ d'action à un moment donné.

Toujours en reprenant cette métaphore de la cité : quand je vais dans le quartier des affaires d'une ville, je m'attends à y trouver des banques, des entreprises du secteur tertiaires. Quand je vais dans une zone industrielle, je m'attends à y trouver des entreprises. Quand j'envoie mon gamin à l'école, j'espère qu'il ne passera pas par le quartier chaud. ... Ces comportements naturels dans la vie physique, nous allons les reproduire sur le Net : j'ai envie que mes enfants (et mes petits enfants) puissent circuler sur un Internet qui est le leur, c'est-à-dire sans porno (bien entendu), mais également sans banque. Quand je suis au boulot, je n'ai pas envie que mes recherches soient polluées par des sites qui n'ont rien à voir. Et inversement quand je suis à la maison en mode divertissement, je n'ai pas envie d'avoir des informations à caractère professionnel.
Mais ce que je veux, c'est pouvoir passer librement du quartier des affaires au centre commercial sans avoir à payer de péage.
[message édité par tanagra le 18/07/2011 à 11:48 ]
Inscrit le 07/07/2009
106 messages publiés
Fondamentalement, Internet a un problème: les clients peuvent devenir serveurs.

C'est la faille qui interdit la sécurisation de l'Internet. La séparation en plusieurs "Internet" est inévitable, au moins pour séparer les entreprises Militaires, Bancaires et Commerciales.

La question est de savoir s'il y aura toujours aussi un "Internet" Libre, a côté des 3 premiers.

Il suffit de voir la construction de l'Europe pour répondre: NON.
Un "Internet" qui n'est ni Militaire, ni Bancaire, ni Commercial n'existe pas, car ca n'a pas de sens dans notre Société.

Vive la Révolution
Inscrit le 03/10/2008
1379 messages publiés
J_P_M, le 18/07/2011 - 10:52
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.

Non, mais pour l'instant il n'y a presque personne qui dispose de plus de 1Mb/s en France.

Je dis pas que 100Mb/s c'est indispensable, mais 10Mb/s ça serait déjà bien.
Inscrit le 18/08/2010
2 messages publiés
Si ce sont ceux qui s'abrutissent sur les jeux vidéo ou qui regardent des séries à la con qui financent le très haut débit, on ne va pas se plaindre. Dans la majorité des cas on n'a pas besoin d'un débit de 100 Mbps.


T'es qui pour généraliser les gamers de la sorte ? A dose raisonnable les jeux vidéos sont bénéfique (meilleurs réflexe, activité cérébrale intense car il faut réfléchir à des stratégies pour s'améliorer (contrairement à la TV ou on s'assoie et on met son cerveau sur OFF). Bref garde tes préjugés pour toi.
Inscrit le 16/10/2009
261 messages publiés
Pour ceux qui sont contre ce système, vous pouvez voter contre !
Voter pour le seul parti qui est l'ennemi du système !
Inscrit le 02/04/2010
1061 messages publiés
De la part des entreprises, la réponse est normale: une "entité" (personne ou entreprise) qui est au sommet tient à y rester, quite à balancer des cailloux sur ceux qui grimpent.

(On voit ça dans tous les domaines, dont "l'industrie culturelle" qui tente... et parvient dans une certaine mesure... à réduire le domaine public en étendant régulièrement la durée des droits sur les oeuvres, ou dans les entreprises technologiques qui bloquent l'innovation à coups de brevets plus ou moins légitimes.)

Maintenant, ce qui serait moins acceptable, ce serait que les politiques, élus pour gérer le peuple dans son ensemble et non pour asseoir la position de la minorité "au sommet", appliquent ces propositions telles quelles.
Hélas, les politiciens de nos jours ont l'oreille très sélective.
Inscrit le 18/07/2011
141 messages publiés
Que ces propositions passent, on va voir un beau bordel sur le net ! Cornez les pages de vos bouquins de progs et apprenez à sécuriser vos connexions, à hack, à utiliser les slowloris et autres.

On va bientôt avoir besoin de francs-tireurs

Réagissez à l'indignation européenne ou il sera bientôt trop tard !
Inscrit le 05/04/2011
1613 messages publiés
crasic, le 18/07/2011 - 10:50
Putain d'Europe, putain de système ou toutes choses même non matérielle doit générer du profit, putain de monde.

Tu veux une corde ?
J'ai un collègue de France Télécom qui n'en a plus besoin !
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
@ tanagra ,moi je ferais un parallèle mais en musique

Un courant musical nait , une poignée de précurseurs , d'avant gardiste en sont les créateurs . Quelques musiciens qui finissent par entendre ces sons ont une révelation , ça leur plait ils veulent faire dans ce style , ils s'inspirent et créent leurs propres compos ,le style musical interresse une poignée de personnes , tout est fabuleux , puis de plus en plus de personnes s'y interressent et le style musical explose.... Et là c'est le drame , t'as plein de producteurs qui ne pensent qu'au fric et qui sortent de la soupe musicale formatée dans le style qui plaisait et ça part en couille pour les puristes.

le grand public est, quand à lui ébahi devant tant de bouzes
Inscrit le 19/04/2011
1421 messages publiés
J_P_M, le 18/07/2011 - 10:52
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


Ce genre de phrase me fait penser à Michelet qui se demandait à quoi sert d'avoir un train qui fait Paris-Marseille en 24 heures. Probablement parce que Michelet était historien et regardait le passé et n'avais pas une culture prospective. Paris-Marseille en 24 heures a révolutionné la façon de vivre, tout comme Paris-Marseille en 8 heures, puis maintenant la possibilité de faire l'aller-retour dans la journée, que ce soit en avion ou en TGV.

Qui pensait il y a 15 ans qu'on aurait la télévision par Internet ? ou la VOD ? Ou du streaming ?

Un exemple : avant les trains et les voitures, les gens restaient dans la même région et le plus souvent même dans la même ville ou le même village. D'où des relations fortes entre les générations. La démocratisation et la vitesse des moyens de transports ont dispersés les familles dans un pays ou dans le monde entier avec donc un éclatement de ces relations inter-générationnelles.
Regardez un truc comme Skype : je connais des grand-parents qui grâce à Skype, communiquent plusieurs fois par mois avec leurs petits-enfants qui sont de l'autre côté de la planète. C'est un bouleversement total dans les relations familiales qui inverse cet éclatement des familles dû aux transports modernes. La démocratisation et la vitesse des réseaux permettent aux familles de se reconcentrer.

Alors de nouvelles possibilités techniques vont entraîner de nouveaux usages et de nouvelles demandes vont entraîner de nouvelles possibilités techniques.
Inscrit le 09/08/2010
600 messages publiés
ccomp, le 18/07/2011 - 12:01
crasic, le 18/07/2011 - 10:50
Putain d'Europe, putain de système ou toutes choses même non matérielle doit générer du profit, putain de monde.

Tu veux une corde ?
J'ai un collègue de France Télécom qui n'en a plus besoin !


Bonne idée, il faudrait en envoyer une à chaque acteur (qu'il soit politique, civile, connu, anonyme, ...) de ces situations qui vont dans le direction opposée au sens commun ...
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Bon, vu que le Parti Socialiste veut inscrire la neutralité du net dans la loi ( http://goo.gl/AeMqO p.30-31), tout en ayant un plan pour déployer la fibre optique, on est pas encore foutu. Virons rapidement les libéralistes et leur obsession à vouloir un pays sous le joug du marché et ce, dès 2012 !
Inscrit le 22/02/2011
10 messages publiés
"la Commission Européenne réunissait à Bruxelles près d'une quarantaine de grands patrons des télécoms"
les étrennes sont en avance cette année!
Inscrit le 18/07/2011
4 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.

On croit rêver quand on entend ce genre de blague ! Non mais sérieusement ? Vous pensez que c'est la faute aux jeux vidéo encore ? Encore une fois ?
Je suis persuadé que c'est ce même genre d'illuminé qui vont passer leur journées a mater du streaming et regarder la TV en ligne qui vont se permettre de dire que le jeu vidéo bouffe de la bande passante.
Comme le dit justement crasic, c'est quand même dingue que des société de service, qui, à la base, sont là pour justement rendre service n'aient que le profit en tête. Il faut que les petits investisseurs, aussi bien que les gros touchent leur part de bénêf. Sauf que quand il n'y a pas d'entrée d'argent il ne faut pas prendre le consommateur a la gorge en lui faisant claquer $20 supplémentaire par mois pour qu'il puisse faire ses recherches google, lire son journal et se détendre en jouant en ligne.
Vous imaginez votre banque, vous obliger a prendre des options supplémentaire pour votre carte et votre chéquier pour bénéficier d'avantage que vous aviez jusque là gratuitement ? Ou les commerçants ? Si tu prend des oranges, oublie pas le couteau pour les peler, et c'est obligatoire.
Des exemples absurdes j'en conviens, mais tout aussi absurde que de faire payer des recharges aux internautes pour renflouer leur comptes en banques.
C'est scandaleux.
Inscrit le 29/06/2011
2 messages publiés
Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


Je ne pense pas que ce genre de remarque improductive fasse avancer le débat, "Diviser pour mieux régner" est une règle de base. Ne jouons pas les moutons en tirant dans les pattes d'une partie d'utilisateurs!! On se plein du système mais nous l'avons tellement intégré que nous l'appliquons tous (à son échelle propre bien entendu).
Inscrit le 18/07/2011
4 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.

On croit rêver quand on entend ce genre de blague ! Non mais sérieusement ? Vous pensez que c'est la faute aux jeux vidéo encore ? Encore une fois ?
Je suis persuadé que c'est ce même genre d'illuminé qui vont passer leur journées a mater du streaming et regarder la TV en ligne qui vont se permettre de dire que le jeu vidéo bouffe de la bande passante.
Comme le dit justement crasic, c'est quand même dingue que des société de service, qui, à la base, sont là pour justement rendre service n'aient que le profit en tête. Il faut que les petits investisseurs, aussi bien que les gros touchent leur part de bénêf. Sauf que quand il n'y a pas d'entrée d'argent il ne faut pas prendre le consommateur a la gorge en lui faisant claquer $20 supplémentaire par mois pour qu'il puisse faire ses recherches google, lire son journal et se détendre en jouant en ligne.
Vous imaginez votre banque, vous obliger a prendre des options supplémentaire pour votre carte et votre chéquier pour bénéficier d'avantage que vous aviez jusque là gratuitement ? Ou les commerçants ? Si tu prend des oranges, oublie pas le couteau pour les peler, et c'est obligatoire.
Des exemples absurdes j'en conviens, mais tout aussi absurde que de faire payer des recharges aux internautes pour renflouer leur comptes en banques.
C'est scandaleux.
Inscrit le 24/03/2010
379 messages publiés
De toute façon, une connexion de cette vitesse, c'est quasiment inutile...

Ah si, peut-être pour le p2p et le direct download... Mais bon, comme ça risque d'être bloqué prochainement par les FAI...

Sinon, il y a les jeux en ligne... Boarf, le tout c'est d'avoir un ping inférieur à 100.

Et de toute façon, si ça devient trop mafieux (les tellement petites clauses bien vicieuses dans les contrats écrites en tellement petit qu'il faut un microscope) il reste toujours FDN qui lui ne sera jamais à la recherche du profit maximal

Il existe encore des solutions pour se sortir de leur système. Il existe encore des solutions pour les faire couler. Mais il faut que chacun d'entre nous s'y mette.
Inscrit le 04/11/2010
113 messages publiés
"De toute façon, une connexion de cette vitesse, c'est quasiment inutile... "

si vous saviez a quel point ça m'agace d'entendre encore des trucs pareils...
un jour j'avais acheté un disque dur de 1 Go pour mon beau 486 DX2 66 Mhz. Un copain m'a dit "bah ça sert a rien d'avoir autant de place, tu le rempliras jamais"; pas besoin de raconter la suite, hein ?

en fait un exemple simple que tout le monde a vécu au moins une fois. On prend une centaine de photos pendant des vacances en famille. Une fois rentré à la maison, je veux les envoyer aux gens qui étaient avec moi en vacances et qui sont maintenant très loin.
Avec une connexion fibre a débit symétrique on ne se pose même pas la question de savoir comment et en combien de temps on va transférer 1 Go de données. Avec l'ADSL, ben on envoie un DVD par la poste, ça va "plus vite"...

qu'on arrete de dire que les gens n'ont pas besoin de 100 Mb symetrique. Les pratiques s'adaptent comme le disait Tanagra avec son exemple du train.
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
@tanagra , j'ai jamais lu autant de connerie d'un gars qui ne connais vraiment rien a ce qu'est internet.
Tu travaillerai pas pour les telecom ? , la on comprendrai ton état ignare et bas de plafond.

un reseau = une ville , non mais faut que t'arrete la fumette (quoique dans ton cas ça doit etre nettement plus fort), et y a rien a argumenter sur tes élucubrations , c'est de la connerie de haut en bas.
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
clickux, le 18/07/2011 - 12:49
"De toute façon, une connexion de cette vitesse, c'est quasiment inutile... "

si vous saviez a quel point ça m'agace d'entendre encore des trucs pareils...
un jour j'avais acheté un disque dur de 1 Go pour mon beau 486 DX2 66 Mhz. Un copain m'a dit "bah ça sert a rien d'avoir autant de place, tu le rempliras jamais"; pas besoin de raconter la suite, hein ?

en fait un exemple simple que tout le monde a vécu au moins une fois. On prend une centaine de photos pendant des vacances en famille. Une fois rentré à la maison, je veux les envoyer aux gens qui étaient avec moi en vacances et qui sont maintenant très loin.
Avec une connexion fibre a débit symétrique on ne se pose même pas la question de savoir comment et en combien de temps on va transférer 1 Go de données. Avec l'ADSL, ben on envoie un DVD par la poste, ça va "plus vite"...

qu'on arrete de dire que les gens n'ont pas besoin de 100 Mb symetrique. Les pratiques s'adaptent comme le disait Tanagra avec son exemple du train.


parceque tu crois qu il vont te refiler du symetrique ? faut arreter de rever
il vont te la mettre dans le cul profond.
Inscrit le 07/03/2006
2114 messages publiés
Question : comment assurer l'avenir d'Internet avec le haut débit
Réponse : en facturant au maximum tout ce qui est utile à l'internaute.

ça vous surprend de la part des décideurs actuels, engoncés dans leur idéologie ?

Imaginez ces mêmes décideurs lors qu'il a fallu construire le réseau électrique français, le réseau téléphonique filaire...

Il n'y a plus de prise en compte de l'intérêt collectif... ça fait has been lorsqu'il faut payer les actionnaires.
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
golem, le 18/07/2011 - 12:54


parceque tu crois qu il vont te refiler du symetrique ? faut arreter de rever
il vont te la mettre dans le cul profond.


si à terme il calquent sur l'ADSL pour le ratio, beaucoup vont déchanter . Meme le fameux minitel (le 1 , le monochrome) avait un ratio up,down plus favorable que l' ADSL. si si
[message édité par speed le 18/07/2011 à 13:04 ]
Inscrit le 19/04/2011
1421 messages publiés
golem, le 18/07/2011 - 12:50
@tanagra , j'ai jamais lu autant de connerie d'un gars qui ne connais vraiment rien a ce qu'est internet.
Tu travaillerai pas pour les telecom ? , la on comprendrai ton état ignare et bas de plafond.

un reseau = une ville , non mais faut que t'arrete la fumette (quoique dans ton cas ça doit etre nettement plus fort), et y a rien a argumenter sur tes élucubrations , c'est de la connerie de haut en bas.

C'est le problème avec les mammifères inférieurs : quand on fait appel à des stimulis qui vont au-delà des besoins primaires (manger, déféquer, se reproduire), ils sont déstabilisés donc deviennent agressifs.
Dans l'évolution, il y a toujours quelques individus qui n'arrivent pas à appréhender le contexte, à s'y adapter et donc qui disparaissent. Mais cela n'a aucune importance. Continue à rester dans ton arbre.

Petite note pour les autres : la notion de village planétaire existe depuis 1967 et a été formalisée par McLuhan, un théoricien de la communication électronique.
http://fr.wikipedia....age_planétaire
http://fr.wikipedia....tés_virtuelles

Vous pourrez également vous reporter au Singe Nu et au Zoo humain de Desmond Morris, livres écrit avant l'avènement d'Internet mais qui décrivent parfaitement les comportements humains en société avec notamment ce passage du village à la mégapole.
Inscrit le 18/07/2011
4 messages publiés
J'aime les soit disant bien pensant qui se permette de critiquer les mecs qui proposent des allégorie pour expliquer a Madame Michaud comment ca "se passe" internet.
N'est ce pas Golem ? Par ce qu'a part descendre tanagra, tes deux post ne servent a rien a part montrer que ça ne te dérangerai pas de baisser ton froc pour te faire enfiler en disant "toute manière on y peut rien, c'est la vie".

A quoi ça sert d'avoir des processeur de plus en plus performant ? des écrans avec des qualités de plus en plus poussées ? ça aussi c'est du vent. Vous prenez un bon DD 80Go. Même pas, un 20Go avec XP ca suffit largement sur un écran cathodique 14" et c'est bon.

La fibre est utile car elle va permettre d'ouvrir de nouvelles facons de faire. Le transfert de données est de plus en plus important, et les fichiers deviennent de plus en plus gros.

La plupart des logiciel, que ce soit de la bureautique ou du jeu ou des logiciel pro se téléchargent maintenant (Cf. Steam), et un jeu de 14Go, je serai bien content de pouvoir le dl a 2M/s, par ce qu'avec mes 300Ko/s actuel, c'est un peu long.
Et ce n'est qu'un exemple, quand on vois les suites genre Adobe ou les logiciel d'archi a coup de 30 ou 40Go, quand tu dois te les tapper avec ton Free ADSL+ 30Mo, tu pleure ta mère.
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
J_P_M, le 18/07/2011 - 10:52
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


Qu'est-ce que c'est que cette mentalité à 2 balles? Tu es totalement dans l'erreur en plus. Si c'est pour raconter des ânneries,ce n'est pas la peine de poster.

C'est justement cette "minorité" (ne parlons pas des millions voire milliards de personnes qui jouent à des jeux en ligne casual en flash style facebook, zylom, j'en passe et des meilleures)qui constitue qui fait vivre et écrit la plupart des contenus du web (articles wikipidédia, sites spécialisés au contenu bien plus développé qu'un site lambda généraliste, organisation de conventions, évènements, ralliements). C'est cette minorité à laquelle tu ne t'intéresses pas qui te permets d'avoir accès à un point de vue indépendant et alternatif(je ne parle évidement pas des Kevin, trolls et autres kikoolol) mais de gens sérieux et passionnés)et dont la plupart sont des codeurs hors pair.
Inscrit le 18/03/2008
813 messages publiés
jusqu'a présent je trouvais que le net avec son réseau maillé marchait plutôt bien.

A mais non en fait ça déconne depuis qu'on fait de la centralisation a fond avec passage obligatoire par Paris, coïncidence?
Inscrit le 07/03/2006
2114 messages publiés
n'importe quoi tanagra.

la neutralité du net, c'est la neutralité des tuyaux. Donc dans ton analogie à 2 balles, il faut examiner la neutralité du réseau routier pour accéder aux services (boutiques, hopitaux, entreprises, casernes)... Existe-t-il des réseaux routiers spécifiques pour les militaires et les commerçants ???

Le lieu où se trouve chaque service importe peu du coup... Que ce soit regroupé en zone commerciale ou éclaté sur la ville, peu importe, tout le monde y va de la même façon, à armes égales, riches ou pauvres...

S'il doit y avoir une ségrégation (comme les voies d'autobus, les véhicules prioritaires) elle ne doit en aucun cas se faire sur le portefeuille mais sur l'utilité publique ! Qu'est ce qui est d'utilité publique sur le net ?
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
et c'est alors que la politique payer plus pour avoir la même chose poursuit son effroyable ascension du monde moderne

payer plus oui, c'est la volonté de tous ceux qui veulent gagner plus de fric pour finir comme pour l'informatique ou l'évolution constante des produits nous font croire que nous gagnons réellement plus de rapidité

pour la même chose, car la seule chose qui est transmise ce sont des données toujours plus gourmands en ressources et qui ne sont plus canalisées pour en réduire l'exploitation

alors si c'est ainsi, lorsque cela sera mis en application, je résilierai mon abonnement, et je deviendrai comme ceux qui le feront je pense, un abonné de moins, un abonné qui ne veut pas payer la marque plutôt que le produit.

vive l'évolution de l'humanité ou soit disant on a plus pour avoir plus et on se retrouve à avoir plus pour avoir moins

la voiture en moins, 300€/mois
le tél en moins, 50€/mois
internet en moins, 40€/mois

et c'est ainsi que parti pendant 6 mois un consommateur qui gagne moins de 500€/mois
vive l'évolution
Inscrit le 18/07/2011
4 messages publiés
Je viens de tapper l'explication de tanagra et je suis entièrement d'accord avec lui. Il faut une segmentation d'internet, mais pas payer pour passer de l'un a l'autre.
Vous payez pas quand vous passez du rayon conserve au rayon céréales a carrefour ?
pourquoi le feriez vous sur votre PC.

Et ca ne choque personne que les réseaux sociaux soient gratos ? C'est une des sources de conneries les plus flagrantes, MAIS c'est en libre accès.
Alors que les chaines d'info sont payantes ... y'a pas un truc qui cloche là ?

La pauvre mère de famille qui a un gamin joueur, un qui fait du troc sur amazon, un mari a fond dans l'info et une fille passionnée de musique, elle va payer $75/mois.
NORMAL !!!
Inscrit le 22/12/2009
466 messages publiés
clickux, le 18/07/2011 - 12:49
"De toute façon, une connexion de cette vitesse, c'est quasiment inutile... "

si vous saviez a quel point ça m'agace d'entendre encore des trucs pareils...
un jour j'avais acheté un disque dur de 1 Go pour mon beau 486 DX2 66 Mhz. Un copain m'a dit "bah ça sert a rien d'avoir autant de place, tu le rempliras jamais"; pas besoin de raconter la suite, hein ?

en fait un exemple simple que tout le monde a vécu au moins une fois. On prend une centaine de photos pendant des vacances en famille. Une fois rentré à la maison, je veux les envoyer aux gens qui étaient avec moi en vacances et qui sont maintenant très loin.
Avec une connexion fibre a débit symétrique on ne se pose même pas la question de savoir comment et en combien de temps on va transférer 1 Go de données. Avec l'ADSL, ben on envoie un DVD par la poste, ça va "plus vite"...

qu'on arrete de dire que les gens n'ont pas besoin de 100 Mb symetrique. Les pratiques s'adaptent comme le disait Tanagra avec son exemple du train.

Cela sent le vécu.. idem pour moi...
mais je me demande si les FAI ne pourraient ils pas symétrisé le "up" en option?? (par tranche horaire, par volume uppé..etc)
Bien du sûr du vrai symétrique et permanent serait la suite logique de l'évolution du net..
mais dans une europe qui commence déjà à sentir le cadavre..
[message édité par laclape le 18/07/2011 à 13:31 ]
Inscrit le 07/03/2006
2114 messages publiés
@nako : une segmentation d'internet est faite justement pour faire payer chaque accès à chaque segment !! Aujourd'hui tu as tout dispo depuis ton abonnement FAI. Tu payes ensuite les services qui te sont nécessaires (abonnement presse, abonnement site de jeu, achat musique...)

Demain, tu devras payer des abonnements segmentés pour pouvoir toujours utiliser certains services "gratuits" aujourd'hui et continuer à payer les abonnements supplémentaires que tu paies aujourd'hui. Qui te dit que ce sera moins cher au final ?

la segmentation, c'est diviser pour mieux régner. Cloisonner les réseaux pour réduire progressivement tout ce qui n'est pas marchand dans un net lent, non prioritaire, couteux qui au final rebutera Mme Michu qui préfèrera payer le prix fort dans un internet-minitel2 où elle sera enfermée (comme l'écosystème Apple) ave cune illusion de confort (rapide et coloré) artificeillement mis en place en toute légalité.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
darthbob, le 18/07/2011 - 13:31

@nako : une segmentation d'internet est faite justement pour faire payer chaque accès à chaque segment !! Aujourd'hui tu as tout dispo depuis ton abonnement FAI. Tu payes ensuite les services qui te sont nécessaires (abonnement presse, abonnement site de jeu, achat musique...)

Demain, tu devras payer des abonnements segmentés pour pouvoir toujours utiliser certains services "gratuits" aujourd'hui et continuer à payer les abonnements supplémentaires que tu paies aujourd'hui. Qui te dit que ce sera moins cher au final ?

la segmentation, c'est diviser pour mieux régner. Cloisonner les réseaux pour réduire progressivement tout ce qui n'est pas marchand dans un net lent, non prioritaire, couteux qui au final rebutera Mme Michu qui préfèrera payer le prix fort dans un internet-minitel2 où elle sera enfermée (comme l'écosystème Apple) avec une illusion de confort (rapide et coloré) artificiellement mis en place en toute légalité.


C'est une bonne illustration de "l'internet civilisé" que veulent certains politiques et la plupart des industriels.

C'est mettre à mort la créativité / la diffusion / la neutralité qui ont justement amené le web là où il en est aujourd'hui, c'est-à-dire partout.
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Moi je vois 2 points:
- Faire payer les petits consommateurs pour développer un réseau adapté aux entreprises
- Développer la bande passante pour favoriser la VOD et le téléchargement de logiciel => Plus de support physique (DVD) donc plus de possibilité de préter ton film ou logiciel ou de le revendre/acheter en occasion

Pour moi la vraie solution est une offre à la carte en fonction du débit voulu par l'utilisateur. Ceux qui veulent un trés haut débit (entrerpise/particulier) sont ceux qui ont besoin que les investissements en fibre & co soient réalisés. Il serait donc normal que ces gens là payent pour le service souhaité, pas les autres. Pour illustrer je vais prendre le parrallèle des voitures: tu veux une voiture luxueuse, super confortable avec plein d'option dont tu ne soupconne même pas l'existence, ben sort le porte monnaie, tu veux une voiture qui te permet d'aller de A à B et qui fait l'essentiel, achête une Logan. Ca marche aussi avec les téléphones.

Bref, un internet "bridé" en débit pas en contenu!
[message édité par Frantz2012 le 18/07/2011 à 13:40 ]
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Il devrait en être du réseau Internet comme du réseau routier...

Oui. Et lorsque ça sature que fait-on ? on interdit la circulation des poids lourds genre youtube ? qui du contribuable, du riverain, ou de l'automobiliste paie pour aggrandit les routes ?
Inscrit le 12/09/2007
4118 messages publiés
guyk, le 18/07/2011 - 13:47

Il devrait en être du réseau Internet comme du réseau routier...

Oui. Et lorsque ça sature que fait-on ? on interdit la circulation des poids lourds genre youtube ? qui du contribuable, du riverain, ou de l'automobiliste paie pour aggrandit les routes ?


Tu fais trois distinctions qui regroupent la même personne et c’est toujours le consommateur qui paye, peu importe comment tu veux l’appeler. Tu vas comprendre quand tu auras payé et payé et re payé, ne t’inquiète pas ça viendra.
Inscrit le 09/03/2010
1096 messages publiés
de toute façon,dans quelques mois c'est tout le système qui va imploser et internet sera le cadet de nos soucis...
Inscrit le 21/05/2010
293 messages publiés
"Par ailleurs, il justifie l'absence de représentants d'organisations de citoyens et de consommateurs parmi la quarantaine de dirigeants consultés par Bruxelles. "Les intérêts à long terme des consommateurs coïncident avec la promotion de l'innovation et l'investissement". Ils n'ont qu'à subir la mort de la neutralité du net, c'est au final dans leur intérêt, assurent les patrons des télécoms."

Ben pardi !

Tout est dit !
Si des associations de consommateurs -avec ou sans battes de base ball, perso, je préfère avec.- avait été présentes (si tant est qu'on nous invite...) les choses se serait passée autrement.

La bonne nouvelle est que ce que la loi fait, la loi peu le defaire.
A condition de se bouger le cul, bien sur.
Inscrit le 17/03/2008
2752 messages publiés
tanagra, le 18/07/2011 - 11:46
On peut aimer ou ne pas aimer, il s'agit d'une évolution naturelle. Cela fait 4 ou 5 ans que je pense que c'est comme ça qu'Internet va évoluer.

[...]

Le combat qui consiste à se battre contre cette segmentation est perdu d'avance. Par contre, le combat consiste à trouver comment NOUS, citoyens, nous allons influer sur cette segmentation et comment NOUS, citoyens, nous allons pouvoir circuler librement entre ces différents segments quand nous le souhaitons, ou au contraire restreindre volontairement notre champ d'action à un moment donné.


Globalement je suis d'accord avec toi sur le coté inéluctable (*).

Ce que je vois par contre, c'est que dans l'esprit des opérateurs, quand ils disent :

"une moindre latence, ce qui est capital dans le jeu vidéo",


il ne s'agit pas d'accélérer les connections de ceux qui ont payé plus.

Il s'agit de ralentir celles de ceux qui n'ont pas payé le supplément, quitte à acheter & installer des équipements réseaux exprès pour ça: C'est déjà comme ça dans le monde de la 3G.

Pour être très très clair, si par exemple, Free sort une "chaîne Youtube" sur sa Freebox TV, sur un sous-réseau privé qui est directement interconnecté à Youtube pour aller plus vite, ben ça ne me pose AUCUN problème: C'est pas du net.

Le problème arrivera (et il VA arriver) lorsque Free décidera que *sur Internet*, puisque les Freenautes ont cette solution de Youtube-sur-freebox, ce n'est pas un problème de brider Youtube, ou, ce qui reviens au même, laisser congestionner le lien "générique" entre Google et Free, et répondront aux plaintes des internautes par "vous avez qu'a prendre le service TV, ya youtube dedans").


Quand je suis au boulot, je n'ai pas envie que mes recherches soient polluées par des sites qui n'ont rien à voir. Et inversement quand je suis à la maison en mode divertissement, je n'ai pas envie d'avoir des informations à caractère professionnel.
Mais ce que je veux, c'est pouvoir passer librement du quartier des affaires au centre commercial sans avoir à payer de péage.


C'est une segmentation que toi tu souhaites. Mais pas moi.
La difficulté, c'est comment faire pour avoir tout et son contraire sur un réseau global...?

Moi je pense qu'on va chercher un compromis, qui, comme tous les compromis, ne satisferont personne.


(*) C'est pour ça que j'aimerais revenir à une situation où l'on ait un très grand choix de FAI diversifiés, et non pas 3 FAI qui font globalement strictement les mêmes offres.
Mais ça implique des actions sur le réseau de transport à un niveau très bas puisque à l'heure actuelle, les réseaux physique appartiennent au plus gros et plus sclérosé de ces 3 FAI...
Inscrit le 11/06/2010
184 messages publiés
Cette évolution est logique quelque part, mais elle se fera sans moi et je n'aurai pas grand mal à retourner à ma vie d'avant internet. D'ici là j'aurai déjà téléchargé l'essentiel de la musique que j'aime, pareil pour les films et au pire je piraterai une connection wifi pour profiter gratuitement du web.
[message édité par Max Torrent le 18/07/2011 à 14:03 ]
Inscrit le 21/01/2010
348 messages publiés
Demandez à Vivendi ce qu'il pense des réseaux, de la neutralité, ... Faut vraiment être très cons.
Depuis que cette boite existe, elle n'a jamais posé un seule câble, poteau, pas plus que les canalisations pour l'eau.
Elle s'est spécialisée dans la récupération de fric qu'elle n'investit pas, y a des tuyaux que les services publics ont créés, dans lesquels passent de l'eau, de l'électricité, des informations, Vivendi les vend mais ne s'occupent de rien d'autres, c'est tout bénef, je paye 1 et je revend 10 mais j'ai rien fait pour valoriser le contenu. Et après on va leur demander si ils veulent installer de leurs poches la fibre optique dans les campagnes, bande de débiles.
Inscrit le 31/01/2011
671 messages publiés
comme si internet n'était pas déjà limité en débit, je crois pouvoir choisir entre différents abonnements qui me donnent accès à différents débits, adsl 512, 1,2,2+...
par contre me faire payer plus pour utiliser des macro réseaux qui seront les même quelque soit l'usage et prétendre que c'est pour le bien général....comment dire....alors que je finance par mutualisation le réseau avec mon abonnement .... et que toute les deux génération de bécane je change d'ordinateur ....

je sait pourquoi c'est une réunion privé maintenant. la peur =)
Inscrit le 04/09/2002
2798 messages publiés
En attendant, Apres la Grèce, l Irlande, le Portugal, l Espagne puis l Italie, ça va être prochainement au tour de la France de subir un plan d' austérité, donc ici, la majorité s en tiendra a prendre les forfaits les moins chers, rendant caduque ce qu ils sont en train de nous préparer. D' autant que les gens auront désormais d' autres préoccupations plus importantes.
Inscrit le 25/08/2009
29 messages publiés
@tanagra: Certes, t'as raison pour le besoin d'organisation (j'ai volontairement pas dit segmentation qui me fait trop penser a un cloisonement). Mais ils ne sont pas dans la même logique que ce que tu décris. Leur vonlonter de segmenter ne répond pas à un besoin mais au contraire pour creer artificiellement un manque et donc un besoin. C'est exactement ce que fait l'industrie "artistique" (oh que ca fait mal a la gorge) en s'acharnant a creer une économie de rareté pour le numérique.

L'organisation dont tu parles (et je partage totalement ton avis, autant sur son coté naturel que bénéfique) existe déjà. En reprenant l'analogie de la ville. L'internet n'est que le reseau routier et pas la ville. Les quartiers se sont les sites/servies, ou plus précisement, les objets de nature similaire qui s'interconnectent comme les sites (sites marchants, associatifs, de jeux se référençant mutuellement).

Dans une ville, pour que l'écoystème marche bien il faut du mélange. Une segmentation violente peut tuer ton écosystème. Ce qu'ils sont en train de faire s'appelle dans le cas d'une ville le processus de gentrification qui se résume ainsi: des pionniers s'installe quelque part (quartier ou ici internet). Au début ce nouvel espace n'est très rentable et donc pas très attractifs économiquement. Mais les pionners le développent et ainsi en augmentent le potentiel jusqu'a ce qu'il devienne intéressant écnomiquement, là les haut revenus et les enteprises de plus en plus puissantes financièrement s'y installe en chassant les pionners qui doivent trouver un nouvel espace vierge et le cycle continue.

Et ca en effet, ca segmente a mort, mais ce n'est pas bon pour une ville. L'histoire montre bien que le mélange est un facteur important d'enrichissement collectif. Pour qu'un quatier se porte bien il faut y avoir des "petits" acteurs (commerces de proximité, écoles, ...) . Même a l'échelle d'un pays, que ce serait la france sans les associations et les PME? En revanche la segmentation est rentable pour un petits nombre au détriment de la majorité.

La différence entre internet et une ville c'est qu'internet ne souffre pas de contraintes de tailles. Tes quatiers s'étendent a volonté (la joie du numérique sur le matériel). Pour reproduire leur schéma et commencer la gentrification, il faut couper les routes et c'est ce qu'ils sont en train de faire.

Pour conclure, un processus d'organisation c'est naturel et c'est bien, pour réussir a s'y retrouver. Mais ce qu'ils font là n'y ressemble pas, c'est juste une ènième itération du processus capitalistique d'apauvrissement de la majorité au bénéfice de quelques uns.
Inscrit le 28/07/2004
1241 messages publiés
Puisque je vous répète depuis des années que sans violence, point de salut.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
tanagra, le 18/07/2011 - 11:46
On peut aimer ou ne pas aimer, il s'agit d'une évolution naturelle. Cela fait 4 ou 5 ans que je pense que c'est comme ça qu'Internet va évoluer.

L'Internet que nous avons connu est celui des débuts, c'est une maquette, un prototype. Comme toutes les réalisations humaines, il y a une phase exploratoire, puis on passe à une phase organisée. Internet dans 10 ans ne ressemblera pas à Internet d'il y a 20 ans.

Internet s'est bâti sur une notion de village. Mais depuis 30 ans le village est devenue la plus grande cité du monde. Et on ne peut pas gérer une cité de plusieurs milliards d'individus de la même manière qu'un village de quelques milliers d'habitants.


Mouais, bof. C'est peut-être vrai s'agissant de l'infrastructure à développer pour permettre l'augmentation à la fois des connexions et du débit, mais c'est assez relatif quand on sait le rythme de miniaturisation des composants, qui continue d'augmenter.

C'est en revanche faux s'agissant des contenus qui transitent sur le web, puisqu'ils sont par définition duplicables, et suppriment donc la rareté qui a présidé à la mise en place de modèles économiques dans la vie matérielle durant les 200 dernières années.

Donc, le parallèle entre village et ville est très trompeur, parce qu'on n'a pas sur internet le problème de la rareté des ressources.

Internet ne s'est nullement construit sur une idée de "village". ça, ce sont les happy few du début qui l'ont illustré ainsi. Mais internet s'est développé sur l'idée d'un dialogue de pair à pair, sur un pied d'égalité, sans avantage technique particulier.

Internet n'est pas comparable à une ville ou un village, mais déjà plus facilement à un réseau routier. Et selon nos bons vieux principes démocratiques, si certaines portions peuvent être payantes, la tarification doit être justifiée par un intérêt général particulièrement consensuel, et n'aboutir à aucune discrimination. En un mot, la route est neutre, les péages sont l'exception, et on peut transporter tout ce qu'on veut sur l'autoroute. Même si certains tronçons sont confiés à des concessionnaires du service public : ils ne peuvent pas discriminer les automobilistes, ni proposer des services qui ne soient pas communs à tous.

Et même cette comparaison a ses limites. Il ne faut jamais oublier que le web est entièrement neuf, d'un point de vue philosophique, qu'il n'a d'équivalent historique que l'invention de l'imprimerie, et qu'il se caractérise en outre par une innovation extrêmement récente, la dématérialisation. On ignore tous où ça va. La seule chose qu'on peut dire, c'est qu'il est proprement délirant de limiter les potentiels de cette révolution technologique en lui appliquant les thèses conjoncturelles et dévastatrices du capitalisme des années 2000 et son néolibéralisme.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Citez-moi une ville où vous trouvez dans la même rue des banques, des commerces, des cinémas pornos, des écoles, des maisons d'habitations et des usines.


Pigalle ?

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Si au niveau d'un village, il peut y avoir quelques mélanges, dans une ville, il y a obligatoirement une segmentation en fonction des types d'activités. Regardez les villes autour de vous : c'est une tendance innée de la nature humaine que de classer et segmenter. Et plus elles sont grosses, plus elles sont segmentées.


Sauf que le parallèle avec la ville me semble erroné.

Le classement sur le web, il existe déjà : c'est ta liste de signets, tes favoris. C'est toi qui segmentes, et ça sera toujours infiniment plus démocratique, plus sécurisant, plus légitime, plus souverain, plus humain, que la segmentation décidée par Apple - Google - Vivendi - Facebook - etc.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

En pensant Internet comme une cité, cette segmentation est inévitable : il y aura un Internet du business, un Internet du divertissement, un Internet familial, un Internet pour adultes, un Internet pour enfants, ...


Mais plus de web réellement ouvert, neutre et commun à tous. C'est dire que l'outil qui permet par excellence le dialogue, l'innovation et la création de pair à pair va être segmenté, selon des principes purement capitalistes et consuméristes. C'est dire que le seul instrument qui pouvait permettre à l'individu et aux communautés humaines de s'affranchir des barrières économiques et techniques IRL est sur le point d'être arraisonné par les grands groupes, dont on sait qu'ils n'ont rien de visionnaire.

Si tu veux faire un parallèle, trace-le avec l'imprimerie. Quid si l'imprimerie avait été trustée, dans les 15 ans qui ont suivi sa création, par uniquement deux entités, disons deux sectes religieuses quelconques. ça n'est qu'en violant ces monopoles que l'écrit aurait pu se développer, grâce à des pirates.

Les mastodontes qui sont cités dans l'article sont une menace réelle sur le web tel qu'il existe aujourd'hui, et tel qu'il doit continuer à exister pour permettre l'intensification des recherches et créations collaboratives, les échanges culturels et même les échanges économiques.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

De toute façon, les prémices de cette segmentation existent depuis le début d'Internet : les suffixes .com, .net, .edu, .gov, ... sont déjà une forme ambryonnaire de segmentation. Elle s'amplifie avec les .xxx, les .travel, les .info, les .biz, ...


Il s'agit d'une segmentation purement technique qui ne change rien au véritable adressage des sites. Par contre, ça peut certainement fournir le socle d'un filtrage par nation, par exemple. On peut dès lors s'interroger sur la légitimité, le fondement et surtout les effets d'un filtrage interdisant tous les sites en .it, .fr ou .edu, par exemple. On peut s'interroger sur ce qui reste d'internet dans une telle perspective.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Alors quelle forme cela prendra, je ne sais pas. Des réseaux spécialisés auquel on s'abonnera ou pas ? Des segmentations au niveau des préférences de l'abonnement, ? Des listes de sites ou carrément des réseaux physiques différents ? Des filtrages au niveau des moteurs de recherche ?


Quelle que soit la forme que cela prendra, nous allons y perdre. Les possibilités de résister aux menaces modernes (destruction de l'environnement, raréfaction de l'énergie, prédation néoconservatrice, standardisation culturelle) dépendent très directement des outils de communication et de création mis à la disposition de l'espèce humaine. Influer de telle ou telle façon sur ces outils, c'est orienter l'hominisation.

Partant, ces décisions ne doivent pas relever que d'une catégorie, fictive qui plus est, et dont les schèmes de pensée sont soit archaïques, soit purement rentabilistes. Dans les deux cas, c'est un peu comme si un oligopole médieval confisquait l'imprimerie dès ses premiers pas.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Mais cette segmentation, nous commençons déjà à la demander : quand nous allons sur Google, nous acceptons que par défaut ce soient des sites dans notre langue et même dans notre pays qui soient présentés en priorité. Nous en avons besoin.


Il ne s'agit nullement de segmentation, mais d'interface. Et ces interfaces ne peuvent pas permettre d'accès différencié au net en fonction d'un prix ou d'une vitesse de débit.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Le combat qui consiste à se battre contre cette segmentation est perdu d'avance.


C'est dommage, parce que c'est probablement le dernier combat à livrer pour empêcher le capitalisme de 3e espèce de précipiter les crises mondiales majeures qu'il prépare tous les jours.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Par contre, le combat consiste à trouver comment NOUS, citoyens, nous allons influer sur cette segmentation et comment NOUS, citoyens, nous allons pouvoir circuler librement entre ces différents segments quand nous le souhaitons, ou au contraire restreindre volontairement notre champ d'action à un moment donné.


Tu crois pouvoir ici opposer régulation démocratique et rêverie libertaire. J'incline au contraire à penser que le web n'est pas une invention comme les autres, mais, à l'instar de la roue ou de l'imprimerie, une invention qui va conditionner la suite de l'existence humaine sur terre. S'en remettre avec fatalisme au pragmatisme matérialiste e consumériste de l'époque est une erreur gravissime.

Il est d'ailleurs amusant que le même néolibéralisme souhaite abattre les frontières (économiques s'entend, en revanche on doit pouvoir refouler les étrangers, selon les cadors du néoconservatisme), souhaite en même temps créer des frontières et des péages sur le seul territoire qui n'en comporte pas.

Il est vital de s'interroger sur cette contradiction apparente.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Toujours en reprenant cette métaphore de la cité : quand je vais dans le quartier des affaires d'une ville, je m'attends à y trouver des banques, des entreprises du secteur tertiaires.


Métaphore qui me semble aussi erronée que de comparer un téléchargement à un vol de bagnole, mais continuons.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Quand je vais dans une zone industrielle, je m'attends à y trouver des entreprises. Quand j'envoie mon gamin à l'école, j'espère qu'il ne passera pas par le quartier chaud. ... Ces comportements naturels dans la vie physique, nous allons les reproduire sur le Net : j'ai envie que mes enfants (et mes petits enfants) puissent circuler sur un Internet qui est le leur, c'est-à-dire sans porno (bien entendu), mais également sans banque.


Le problème, Tanagra, c'est que là, tu fais allusion à un bon gros Parental Check. Or, les projets des mastodontes évoqués plus haut, ça consistera à faire en sorte que ton mouflet qui va à l'école passe systématiquement devant un mur d'images publicitaires, puis par le centre commercial, et jamais jamais devant le petit libraire indépendant.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Quand je suis au boulot, je n'ai pas envie que mes recherches soient polluées par des sites qui n'ont rien à voir. Et inversement quand je suis à la maison en mode divertissement, je n'ai pas envie d'avoir des informations à caractère professionnel.


Et au lieu de décider seul de ce que tu as envie, tu veux donc laisser un quarteron d'industriels décider à ta place ?

Ne vaut-il pas mieux mettre en oeuvre une véritable éducation au web, pour faire en sorte que sans filtrages indus ni segmentation subie du web, on puisse y trouver à chaque instant ce qu'on y cherche, et y apporter librement tout ce qu'on veut y apporter ?

Parce que des terroristes ont déglingué deux tours en 2001, la liberté de circulation est redevenue un voeu pieu y compris dans les pays dits "démocratiques". Elle est de plus en plus semée d'embuches : essaie de prononcer le terme "bombe" dans un aéroport occidental, constate que certains pays te refusent l'embarquement si tu fais ne serait-ce que plaisanter sur les mesures de sécurité, ça n'est pas un délire de beatnick gauchiste : la liberté de circulation est en recul dans la vraie vie.

Est-ce que, tétanisés par la pédopornographie ou le terrorisme, on va aussi accepter de segmenter le net et d'y apposer des barrières ? Ou est-ce plus probablement la logique purement économique, celle qui réserve des semences à Monsanto, des médicaments à Pfizer, est-ce cette logique de la rareté sur laquelle on appose des monopoles d'exploitation, que tu souhaites voir advenir sur le web ?

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Mais ce que je veux, c'est pouvoir passer librement du quartier des affaires au centre commercial sans avoir à payer de péage.


Mais ça, c'est précisément ce qui t'est possible aujourd'hui, et qui le sera déjà moins demain, si on se fie aux travaux objets de l'article.

La seule régulation à imaginer, c'est justement de redonner à chacun le contrôle et donc le choix. Un choix parmi 15 offres marketées, ça n'est un choix que dans l'époque débile dans laquelle on vit. Mais si c'est cela l'avenir du net, l'humanité n'aura eu que ce qu'elle mérite : le fin du fin technologique pour la plonger toute entière dans la léthargie consumériste et marketing.
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Soyons optimistes !
Cet "Internet Plus" était le modèle économique de Compuserve et d'AOL il y a quelques années. Modèle économique tellement porteur que plus personne ne parle de Compuserve ni d'AOL aujourd'hui.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Tochiro, le 18/07/2011 - 14:14
@tanagra: Certes, t'as raison pour le besoin d'organisation (j'ai volontairement pas dit segmentation qui me fait trop penser a un cloisonement). Mais ils ne sont pas dans la même logique que ce que tu décris. Leur vonlonter de segmenter ne répond pas à un besoin mais au contraire pour creer artificiellement un manque et donc un besoin. C'est exactement ce que fait l'industrie "artistique" (oh que ca fait mal a la gorge) en s'acharnant a creer une économie de rareté pour le numérique.

L'organisation dont tu parles (et je partage totalement ton avis, autant sur son coté naturel que bénéfique) existe déjà. En reprenant l'analogie de la ville. L'internet n'est que le reseau routier et pas la ville. Les quartiers se sont les sites/servies, ou plus précisement, les objets de nature similaire qui s'interconnectent comme les sites (sites marchants, associatifs, de jeux se référençant mutuellement).

Dans une ville, pour que l'écoystème marche bien il faut du mélange. Une segmentation violente peut tuer ton écosystème. Ce qu'ils sont en train de faire s'appelle dans le cas d'une ville le processus de gentrification qui se résume ainsi: des pionniers s'installe quelque part (quartier ou ici internet). Au début ce nouvel espace n'est très rentable et donc pas très attractifs économiquement. Mais les pionners le développent et ainsi en augmentent le potentiel jusqu'a ce qu'il devienne intéressant écnomiquement, là les haut revenus et les enteprises de plus en plus puissantes financièrement s'y installe en chassant les pionners qui doivent trouver un nouvel espace vierge et le cycle continue.

Et ca en effet, ca segmente a mort, mais ce n'est pas bon pour une ville. L'histoire montre bien que le mélange est un facteur important d'enrichissement collectif. Pour qu'un quatier se porte bien il faut y avoir des "petits" acteurs (commerces de proximité, écoles, ...) . Même a l'échelle d'un pays, que ce serait la france sans les associations et les PME? En revanche la segmentation est rentable pour un petits nombre au détriment de la majorité.

La différence entre internet et une ville c'est qu'internet ne souffre pas de contraintes de tailles. Tes quatiers s'étendent a volonté (la joie du numérique sur le matériel). Pour reproduire leur schéma et commencer la gentrification, il faut couper les routes et c'est ce qu'ils sont en train de faire.

Pour conclure, un processus d'organisation c'est naturel et c'est bien, pour réussir a s'y retrouver. Mais ce qu'ils font là n'y ressemble pas, c'est juste une ènième itération du processus capitalistique d'apauvrissement de la majorité au bénéfice de quelques uns.


Je trouve ton commentaire assez lumineux.

J'ajoute que peu nombreux sont ceux qui refusent toute régulation du web. Le web, comme toute activité humaine, doit suivre quelques règles de fonctionnement ; un peu comme on réserve certains écrits à un public averti. Un peu comme toute liberté a ses exceptions résiduelles.

Mais cette régulation ne peut procéder que d'une démarche d'abord philosophique, et en tous cas collective, une décision-régulation émanant du plus grand nombre, et non pas des seules industries qui tirent leurs bénéfices de l'outil en question.

Quelqu'un comme Tanagra, attaché aux principes de démocratie, de souveraineté populaire en particulier, ne peut à aucun moment adhérer aux projets des industries expliqués dans l'article. Ou alors, c'est qu'il n'a pas vraiment compris les enjeux et les potentiels du web. Pourtant, le logiciel libre ou la wikinomie montrent déjà aujourd'hui, souvent sans éclat mais de manière exponentielle et panoptique, que ça fonctionne, que l'intelligence collaborative est supérieure à l'intelligence segmentée, que la diffusion libre est plus efficace que la diffusion bornée, et que les anciennes régulations, fondées sur la rareté et pensées en termes production/consommation, sont dépassées.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 18/07/2011 à 14:52 ]
Inscrit le 30/12/2010
208 messages publiés
@logicos (page 2), Je souhaite de tout mon coeur que tu faisais de l'ironie, sinon tu as un sacré problème de compréhension.

logicos, le 18/07/2011 - 11:51
Fondamentalement, Internet a un problème: les clients peuvent devenir serveurs.
Sauf que ce problème c'est justement la définition même d'internet.



Quand a ceux qui rêvent d'avoir du 100M symétrique, réveillez-vous aussi.
Mettre en place du symétrique c'est affirmer que l'utilisateur peux aussi bien consulter du contenu qu'en produire.
Comment gagner de l'argent si on laisse aux gens le pouvoir de créer des trucs qu'on ne pourra pas faire payer...

C'est triste à dire mais les connections les plus "internet" qu'il y ai eu jusqu'à aujourd'hui c'est les 56k.
L'ADSL et l'accroissement du différentiel uplaod/download sont les meurtriers d'internet et les créateurs du minitel 2.0 !
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Zangoo, le 18/07/2011 - 14:51
L'ADSL et l'accroissement du différentiel uplaod/download sont les meurtriers d'internet et les créateurs du minitel 2.0 !


J'ignore si ce sont les meurtriers. Le web ne se serait pas développé de la même façon si on était restés au 56k. Par contre, c'est sans doute le progrès technique qui a permis que germe l'idée, chez les industriels, d'un internet à plusieurs vitesses.
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Excellent papier, l'enjeu est posé très clairement : voulez-vous à l'image de la télé vous en remettre aux marchand de soupe, vous cantonner vous-même au rôle de gros con-sommateur passif et archi surveillé et pannellisé, qui paiera de plus en plus cher des m... déjà amortie sur grand écran, et qui n'a que sa dérisoire petite zapette pour "influencer" (mouahaha) les gros marchands de pub; ou bien rester (ou devenir)un peu acteur de votre vie sur le net ? la question est posée. Et bien entendu on attendra encore à la saint Glinglin de fermes déclarations des politiques sur cette question cruciale...

JMB [ blog.lepartisan.info ]
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
C'est révoltant! Il faut réagir et réagir vite!
Il faut viser le coeur de la cible, c'est à dire la Commission européenne, cette assemblée de technocrates corrompus, sans aucune légitimité qui, depuis trop longtemps, sert les intérêts des grands groupes au détriment de ceux des simples citoyens.
Eh bien, il faut leur montrer de quel bois se chauffent les citoyens "consommateurs"comme on les appellent, lorsqu'ils décident de se regrouper et d'agir ensemble!
Proposez les moyens les plus efficaces...
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
c'est deja le cas kevinh44fr
Inscrit le 13/05/2009
310 messages publiés
L'abo réseaux sociaux n'est pas gratuit, 5€ après 3 mois.
Moi ce qui me fait rire c'est la limite a 500 mb (génial quand on envoie des photo par GO) et payer aussi cher pour pouvoir utiliser les moteurs de recherche qu pour pouvoir utiliser les sites de musiques alors que l'utilisation de la BP n'est pas du tout la même.
Bah oui ils ne sont pas fou non plus c'est le service le plus utilisé sur le net...

Enfin bon de toute façon l'Europe d'ici quelque mois aura changer de visage ou disparu... Ce sont les paroles d'un véritable condamné à mort.

Sinon à ceux qui parlent du projet PS, petit rappel: droit européen > droit français, même si ça peut nous laisser quelques années de répit.
[message édité par tcuvillier le 18/07/2011 à 15:15 ]
Inscrit le 16/06/2009
693 messages publiés
tanagra, le 18/07/2011 - 11:46

Citez-moi une ville où vous trouvez dans la même rue des banques, des commerces, des cinémas pornos, des écoles, des maisons d'habitations et des usines. Si au niveau d'un village, il peut y avoir quelques mélanges, dans une ville, il y a obligatoirement une segmentation en fonction des types d'activités. Regardez les villes autour de vous : c'est une tendance innée de la nature humaine que de classer et segmenter. Et plus elles sont grosses, plus elles sont segmentées.


Uniquement en raison des contraintes de densité géographique !
Toutes les boutiques du même type ont tendance à s'installer dans le même quartier voire la même rue parce qu'elles savent que le client qui visitera la boutique voisine sera plus facilement tenter de visiter la leur si elle est juste à côté qu'à 1 heure de transport.

Ce type de contrainte n'existe *absolument* pas dans Internet.
Passer d'un site de e-commerce à un autre n'est qu'une question de résolution DNS, rien de plus. Quand bien même le site A est hébergé dans la même ville que le site B ou à l'autre bout du monde, cela n'a strictement aucune influence !

Avoir 1 million d'extension DNS différents ne prend pas plus de bande passante que s'il y en a que 10. Avoir 100 millions d'adresses IP ne prend pas plus de bande passante que s'il y en a que 1000.

La seule contrainte sur Internet, c'est la quantité de données transportable (la bande passante), c.a.d. à quelle vitesse moyenne l'information peut circuler entre un point A et un point B.
C'est une question d'infrastructure de transports de données, pas de densité géographique ou de segmentation de l'activité, mais purement de volume.

La seule analogie qui vaille donc n'est pas la segmentation des secteurs géographiques dans les villes mais bien la création d'autoroutes à péages pour ceux qui veulent (et peuvent se le payer) aller plus vite d'un point A à un point B.
Ajoutons l'abandon volontaire de l'entretien des routes traditionnelles pour forcer (du racket pur et simple) les usages à se payer les autoroutes, et l'installation de grandes enseignes directement sur le réseau autoroutier donc accessible uniquement en payant le péage, et là on a une analogie qui est plus légitime.

La segmentation du trafic justifié par le soit-disant besoin de séparer les différents données, c'est de l'argument à deux balles. N'importe quel VPN fait cela déjà très bien, et tous les gros routeurs ont des mécanismes QoS dynamiques.

La réalité, c'est que les FAIs ne font plus de grosses marges sur les abonnements comme y'a 10 ans, et la seule manière de les augmenter à leur yeux c'est de dégrader l'offre actuel pour pousser une partie de la clientèle à payer plus pour avoir grosso-modo ce qu'ils ont déjà mais de manière non garanti. Et évidement les CGV de ces abonnements Premium n'offriront toujours pas réellement de garantie de résultats de toute façon.
La segmentation c'est eux qui en ont *commercialement* besoin.

Le client, lui, n'a jamais exprimé ce besoin.

Mais cette segmentation, nous commençons déjà à la demander : quand nous allons sur Google, nous acceptons que par défaut ce soient des sites dans notre langue et même dans notre pays qui soient présentés en priorité. Nous en avons besoin.


Merci de ne pas prendre votre avis comme celui de tout le monde.
Il y a des personnes qui font systématiquement leur recherche sur plusieurs moteurs de recherche, en version internationale par exemple.

Mais ce que je veux, c'est pouvoir passer librement du quartier des affaires au centre commercial sans avoir à payer de péage.


C'est pourtant précisément et exactement la motivation de ceux qui prônent justement la fin de la neutralité du net : installer des péages à trafic de données.

Réveillez-vous !
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
Nako, le 18/07/2011 - 13:12
J'aime les soit disant bien pensant qui se permette de critiquer les mecs qui proposent des allégorie pour expliquer a Madame Michaud comment ca "se passe" internet.
N'est ce pas Golem ? Par ce qu'a part descendre tanagra, tes deux post ne servent a rien a part montrer que ça ne te dérangerai pas de baisser ton froc pour te faire enfiler en disant "toute manière on y peut rien, c'est la vie".

A quoi ça sert d'avoir des processeur de plus en plus performant ? des écrans avec des qualités de plus en plus poussées ? ça aussi c'est du vent. Vous prenez un bon DD 80Go. Même pas, un 20Go avec XP ca suffit largement sur un écran cathodique 14" et c'est bon.

La fibre est utile car elle va permettre d'ouvrir de nouvelles facons de faire. Le transfert de données est de plus en plus important, et les fichiers deviennent de plus en plus gros.

La plupart des logiciel, que ce soit de la bureautique ou du jeu ou des logiciel pro se téléchargent maintenant (Cf. Steam), et un jeu de 14Go, je serai bien content de pouvoir le dl a 2M/s, par ce qu'avec mes 300Ko/s actuel, c'est un peu long.
Et ce n'est qu'un exemple, quand on vois les suites genre Adobe ou les logiciel d'archi a coup de 30 ou 40Go, quand tu dois te les tapper avec ton Free ADSL+ 30Mo, tu pleure ta mère.


lol , perso j'ai rien contre la vitesse , par contre je suis pas du tous d'accord de perdre ma liberté de contacter n'importe quel serveur par n'importe quel port accessible pour que des pignouf dans ton genre puissent ce la péter sur le "ta vu comme ça va vite, ouais trop fort brheuuuuuuu".
Inscrit le 11/02/2011
372 messages publiés
C'est le meilleur moyen qu'ils ont trouvé pour se faire plus de fric ... mais ce qui risque d'arriver c'est que les gens investissent plutôt dans un vpn obscure du côté de la russie ou dans les pays du sud est asiatique pour avoir accès à ce qu'ils devaient avoir gratuitement.
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


wow, sympa. Ta créativitée elle est bien, mais seulement dans la catégorie connerie.
Inscrit le 16/06/2009
693 messages publiés
guyk, le 18/07/2011 - 13:47
Il devrait en être du réseau Internet comme du réseau routier...

Oui. Et lorsque ça sature que fait-on ? on interdit la circulation des poids lourds genre youtube ? qui du contribuable, du riverain, ou de l'automobiliste paie pour aggrandit les routes ?


Quand un réseau routier sature, ce qui se passe habituellement :
1) le contribuable finance la construction d'une nouvelle (auto)route
2) l'état la revend pour une bouchée de pain à un opérateur privé
3) cet opérateur installe un péage, plus chère que l'ancienne route (mais bon, vous comprenez, c'est plus rapide, c'est plus sécurisé, c'est mieux entretenu...)
4) l'état n'entretient plus l'ancienne route, s'étant fait (volontairement ?) roulé il n'a plus d'argent pour ça...
5) le contribuable repaye une seconde fois la désormais unique route, chaque jour, au péage
6) l'opérateur voit sa marge augmenter
7) retourner 1)

Evidement, et très étrangement, jamais oh grand jamais on envisage simplement d'ajouter une nouvelle voie de circulation à la route existante. Ben non, hein, parce qu'on peut pas faire payer plus une 3 voies qu'une deux voies...
Alors qu'une nouvelle route, là, c'est possible.

C'est pas financer l'augmentation du trafic qui les préoccupent, c'est comment faire payer plus le trafic actuel. Et comme cela implique l'usage de techno qui rejoint la volonté de contrôle du pouvoir, cela rencontre malencontreusement une oreille attentive chez nos *décideurs*.
Inscrit le 16/06/2009
693 messages publiés
U., le 18/07/2011 - 14:57
Par contre, c'est sans doute le progrès technique qui a permis que germe l'idée, chez les industriels, d'un internet à plusieurs vitesses.


Du tout. Même au temps du Minitel y'avait une volonté de segmenter les services (par numéro 3614, 3615, 3617, etc) pour des raisons purement commerciales : les 3617 rapportaient nettement plus qu'un 3614.

Segmenter un *marché*, c'est toujours pour augmenter les profits. Le *marché* en à rien à faire d'être organisé ou en bordel, le seul truc qui l'intéresse c'est la profitabilité.
Faut être naïf pour croire qu'on réunit les pouvoirs publics et les acteurs privés pour discuter de l'avenir de l'accès à Internet pour le bien public de tous les internautes. Sauf évidement si vous êtes encore naïf au point de croire que les pouvoirs publics se préoccupent encore de l'intérêt commun...
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
quand on dit :"je ne crois pas aux fai", alors un fai s'éteint dans le monde.

si plus personne ne croit dans les fai, alors un internet libre et anarchique, où chaqu' un sera diffuseur et récepteur, pourra se déployer.

mais comme on dit :" les fai sont tenaces"... donc on est pas sorti de l'auberge.
[message édité par pleindeuss le 18/07/2011 à 15:53 ]
Inscrit le 30/03/2011
49 messages publiés
Le raccordement fibre d'un seul abonné coûte dans les 1200€ par mois a un FAI, a environ 40€ par mois, il faudrait donc 30 mois d'abonnement pour couvrir les frais, et encore je ne compte pas l'entretien du réseau et le reste. On comprend donc que l'Europe, et donc les sociétés, veulent faire payer le service.
Quand on voit le faible taux d'abonné fibre dans un immeuble, qui ne dépasse pas les 5%, je vois mal comment on pourrait nous imposer des prix plus élevés pour un service dont on peut se passer.
Pour moi tout ce qu'il risque de se passer c'est juste que je paierais moins c'est tout et je n'achèterais que le strict nécessaire pour mes loisirs.
Inscrit le 30/12/2010
208 messages publiés
U., le 18/07/2011 - 14:57
Zangoo, le 18/07/2011 - 14:51
L'ADSL et l'accroissement du différentiel uplaod/download sont les meurtriers d'internet et les créateurs du minitel 2.0 !


J'ignore si ce sont les meurtriers. Le web ne se serait pas développé de la même façon si on était restés au 56k. Par contre, c'est sans doute le progrès technique qui a permis que germe l'idée, chez les industriels, d'un internet à plusieurs vitesses.


Quand je dis meurtrier j'entend l'analogie suivante :
quand on a une connexion de 56K upload et 56k download, on a du 1/1 d'internet
quand on a une connexion de 1M upload et 100M download, on a du 1/100 d'internet

Je sait que la comparaison est digne d'un troll, mais quand on se rapproche du 1/100 d'internet, c'est se rapprocher du minitel 2.0 tout beau, tout propre, tout civilisé que souhaitent certaines personnes.
Inscrit le 01/08/2006
123 messages publiés
Wouais bah vive le Minitel 2.0 !! moi ce que j'en dis !!
Inscrit le 12/03/2009
279 messages publiés
ON a déjà vu ce modèle

AOL Compuserve j'en passe, on peut l'assimiler à un bouquet satellite ça ne marchera pas... ça ne peut pas marcher.

La base d'un service web est de pouvoir se déployer de façon libre et sereine.

La base de ces services est tronquée son auditoire sera par nature restreint... Donc à terme le flux est bridé limité sans autre possibilité de croissance que la fusion ou l'acquisition...

Ce projet est mort... né
Inscrit le 18/07/2011
2 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.

Minorité non créative ? Je vais rester polis, mais sache que ce type de réflexion dénote d'une certaine fermeture d'esprit. Je vois pas pourquoi les joueurs dont je fais partie devraient payer plus que les autres, serions-nous des sous-hommes ? En quoi joues est-il un usage plus nase que aller sur facebook, poster sur un forum, ou des trucs comme ça ?

En tout cas ce système est révoltant, donner l'avantage à des secteurs du Web par rapport à d'autres est une encontre à la neutralité du web, et la mort de tout ceux qui voudraient rester indépendants.
Inscrit le 13/05/2011
4 messages publiés
ce modele que vous décrivez ressemble aux abonnements TV et ca n'a jamais choqué personne.. pourtant une fois la parabole achetée, pourquoi ne pas tout avoir au meme prix? Où sont les dossiers de dénonciations de numérama ou de l'UFC?
n'est ce pas un peu démagogique de dire que le petit consommateur de Bande Passante doit payer le même prix que le gros? Le mec de Free à 29€90 au fin fond de la campagne est bien content de savoir qu'il paye le meme tarif (pour du 1mo) que le mec à Paris pour de la fibre... Perso j'aime pas trop.
Inscrit le 13/05/2011
4 messages publiés
kevinh44fr, le 18/07/2011 - 11:33
Cette politique se justifie par la volonté d'augmenter les débits ?
Mais si c'est pout tuer internet, pas besoin d'augmenter les débits !

Les opérateurs font déjà des millions voir des milliards de bénéfices, mais ils devraient en faire encore plus pour nous amener le haut débit ?
Mais ils sont censés nous le fournir, sans qu'on demande rien ! Et quand tu payes une ligne 20Mo et que t'en as que 1, c'est peut-être sur ce problème là qu'il faut se pencher. Et je ne parle pas de différencier les prix mais d'assurer la même qualité de ligne.

Aujourd'hui, pour tous les services, il n'y a qu'un mot à la bouche : faire payer le consommateur !
Et on nous dit, qu'en France, en Europe, on a pas à se plaindre ? O_o

J'en ai vraiment ral le bol de ces politiques. On nous parle de nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté, la démocratie mais derrière on nous enlève petit à petit tout ça.
A ce rythme là, il n'y aura bientôt plus d'Etat, seulement des entreprises privées qui contrôleront tout.


Mais quelque part n'est ce pas deja le cas? est ce vraiment les gouvernements qui dirigent? regardez aux USA, il y a 1 an, le trésor a renflouer des banques à tout va et la elles sont plus riches que ce même trésor qui peine à gérer la dette..

Ca me fait penser à l'univers de jeux de rôles Shadowrun.. Plus de pays que des MégaCorps :/
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Il y a quand meme quelque chose que j'ai du mal à comprendre dans leur raisonnement.
Le haut débit signifie vendre plus de contenu aux personnes, plus de services plus de produits dérivés (télés connectées) etc...
Il suffirait de faire participer ceux qui profitent de ce marcher (constructeurs de télé par exemple, ou jeux dématérialisés) et pour les FAI qui développent le réseau les prix exorbitants entre 2 et 5 euros de location pour un film plus les options de chaines et services devraient largement couvrir les frais.
Ils ont trop pris l'habitude des mobiles ou comment plumer les usagers ...
C'est complètement ridicule , comment des gens pareils peuvent s'engraisser plus que de raison? Internet a généré beaucoup d'argent à beaucoup de grosses sociétés (vivendi y compris) alors qu'ils se servenr d'une partie pour financer le haut débit et qu'une loi soit faire pour imposer une participation (taxe) à ceux qui en profitent sans vraiment participer (steam, amazone, fnac, etc..)
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
byte_order, le 18/07/2011 - 15:35
U., le 18/07/2011 - 14:57
Par contre, c'est sans doute le progrès technique qui a permis que germe l'idée, chez les industriels, d'un internet à plusieurs vitesses.


Du tout. Même au temps du Minitel y'avait une volonté de segmenter les services (par numéro 3614, 3615, 3617, etc) pour des raisons purement commerciales : les 3617 rapportaient nettement plus qu'un 3614.

Segmenter un *marché*, c'est toujours pour augmenter les profits. Le *marché* en à rien à faire d'être organisé ou en bordel, le seul truc qui l'intéresse c'est la profitabilité.
Faut être naïf pour croire qu'on réunit les pouvoirs publics et les acteurs privés pour discuter de l'avenir de l'accès à Internet pour le bien public de tous les internautes. Sauf évidement si vous êtes encore naïf au point de croire que les pouvoirs publics se préoccupent encore de l'intérêt commun...


Internet n'est pas successeur du minitel. Les deux phénomènes sont contemporains, mais pas consubstantiels. IL n'y a eu aucune volonté de segmenter quoi que ce soit avec internet, c'était même tout l'inverse. Internet n'était pas à l'origine un marché, et ça n'est pas une logique commerciale qui a présidé à son avènement.

Réunir les pouvoirs publics et les entreprises privées ne répondrait donc pas au bien public de tous les internautes ? ça serait donc de la naïveté que de demander que les pouvoirs publics agissent dans l'intérêt du public ? Toi qui connais si bien les principes démocratiques, ça te pose aucun problème ?

Que dirais-tu si l'élaboration des programmes scolaires ne dépendait que d'une réunion entre pouvoirs publics et éditeurs et imprimeurs de manuels ? Si la santé ne dépendait que d'une réunion entre pouvoirs publics et laboratoires privés ? Ah mais, c'est souvent déjà le cas, non ?

S'il est naïf d'y trouver matière à critiquer, alors tu ne peux plus venir nous dire que "nous avons les dirigeants que nous méritons", qui "reflètent très exactement les desiderata du peuple", et que hors du bulletin de vote en 2012, rien n'est pertinent. Parce que si les pouvoirs publics ne travaillent pas dans le sens de l'intérêt général, et qu'ils se réunissent régulièrement avec des entités privées qui, pour autant qu'on le sache, sont prêtes à nous empoisonner pour maintenir leurs profits, il est urgent de leur trancher la tête.

Bon, blague à part : les pouvoirs publics qui ne se préoccupent plus du bien commun, ça devrait te rendre malade, et plutôt que de traiter de naïfs ceux qui semblent encore et toujours le découvrir, tu pourrais lister tous les principes constitutionnels que les pouvoirs publics violent en se comportant ainsi, par exemple.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Sur le marché, sa profitabilité, sa segmentation : sans doute le marché préfère-t-il ce qui est segmenté à ce qui ne l'est point. Ce qui est segmenté permet la différenciation marketing, et donc le contrôle de la consommation. Je ne pense pas que le "marché" se satisfasse d'une consommation bordélique sans vitesses différentes, segments marketing, classes de consommateurs, packs premium et discount.

Mais au-delà, internet ne doit-il répondre qu'aux injonctions du marché ? Le marché est-il l'alpha et l'oméga du web ? Vraiment pas, non...

D'ailleurs, quand on constate ce que le "marché" fait à la Grèce, au Portugal, après l'avoir fait pendant des décennies à des dizaines d'autres états dans le monde, quand on essaie de visualiser ce que le "marché" est en train de faire à l'Europe, on se dit que "le marché" ferait bien de faire profil bas, avant qu'on se pique d'aller lui couper la tête et de le pendre par les burnes.
Inscrit le 01/07/2009
64 messages publiés
tanagra, le 18/07/2011 - 11:46
On peut aimer ou ne pas aimer, il s'agit d'une évolution naturelle. Cela fait 4 ou 5 ans que je pense que c'est comme ça qu'Internet va évoluer.

L'Internet que nous avons connu est celui des débuts, c'est une maquette, un prototype. Comme toutes les réalisations humaines, il y a une phase exploratoire, puis on passe à une phase organisée. Internet dans 10 ans ne ressemblera pas à Internet d'il y a 20 ans.

Internet s'est bâti sur une notion de village. Mais depuis 30 ans le village est devenue la plus grande cité du monde. Et on ne peut pas gérer une cité de plusieurs milliards d'individus de la même manière qu'un village de quelques milliers d'habitants.


Euh... internet n'est pas comme un village... c'est une route, ou éventuellement une poste. Tu ne peux pas dire au gens: "bon, avant d'envoyer ta lettre je dois savoir: c'est perso? pro? amusement? Enterrement? Mariage?" et dire que le prix de la lettre diffère en fonction de ce qu'elle contient.
Qu'on paye en fonction du poids et de la taille, ca me parait logique, d'ou le prix qui diffère en fonction de la vitesse de connexion... mais ce qu'il y a dedans ne regarde que l'expéditeur et le destinataire.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46
De toute façon, les prémices de cette segmentation existent depuis le début d'Internet : les suffixes .com, .net, .edu, .gov, ... sont déjà une forme ambryonnaire de segmentation. Elle s'amplifie avec les .xxx, les .travel, les .info, les .biz, ...


*tousse* Non mais ca, on appel ca du "tri", du classement, pas de la segmentation... c'est comme des onglets de classeur.

Avant tu payais ton classeur avec ses 10 intercalaires et son contenu 30€.
Demain si tu veux le même classeur avec le même contenu, bah ca sera 90€, et en plus on te dit que c'est mieux pour toi.

tanagra, le 18/07/2011 - 11:46
Le combat qui consiste à se battre contre cette segmentation est perdu d'avance


C'est bien... Enfin, c'est bien à cause de personnes comme toi que nous courons a notre perte...
[message édité par mikoma le 18/07/2011 à 18:27 ]
Inscrit le 17/10/2004
154 messages publiés
ça commencerait quand au plus tôt ce nouvel internet ?

finalement c'est maintenant le moyen-age !!!
Inscrit le 17/10/2004
154 messages publiés
je voulais dire au plus tard
Inscrit le 21/01/2010
348 messages publiés
mikoma, le 18/07/2011 - 18:06
... mais ce qu'il y a dedans ne regarde que l'expéditeur et le destinataire.

Article 432-9 du code pénal
Inscrit le 15/04/2010
883 messages publiés
Je viens de courir aux toilettes pour vomir ....
Inscrit le 23/07/2010
106 messages publiés
C'est pas mal ces propositions, ca va developper les motivations pour un 'home-made' Internet, peut-etre moins mondiale en revanche. J'ai tout de meme l'impression que ces geants des telecoms ne se rendent pas comptes qu'ils coupents la branche sur laquelle il sont assie...
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
ce modele que vous décrivez ressemble aux abonnements TV et ca n'a jamais choqué personne.. pourtant une fois la parabole achetée, pourquoi ne pas tout avoir au meme prix? Où sont les dossiers de dénonciations de numérama ou de l'UFC?
n'est ce pas un peu démagogique de dire que le petit consommateur de Bande Passante doit payer le même prix que le gros? Le mec de Free à 29€90 au fin fond de la campagne est bien content de savoir qu'il paye le meme tarif (pour du 1mo) que le mec à Paris pour de la fibre... Perso j'aime pas trop.


Pas vraiment. Dis toi que là si tu veux jouer à wow par exemple, tu dois payer pour ton modem, ensuite pour ta connexion, enfin le suplément et pour finir l'abonnement du jeu. C'est un peu comme si tu devais payer ta parabole, un abonnement pour avoir le droit d'utiliser ta parabole, un pour avoir tel ou tel chaine et enfin un dernier pour avoir le droit de voir une émission sur cette chaine. La différence c'est que tu passe de 1paiement a 3 paiements.

Et puis là pour le coup c'est même pas une question de débit, c'est une question de contenu. Tu pourrais très bien avoir une connexion 2méga que tu paye plus cher qu'une connexion fible optique...
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Au sortir de la 2° guerre mondiale, quand la France était riche, elle avait les moyens de se payer un service public de la poste.
Maintenant qu'elle est pauvre, il faut brader tout ça à DHL &Co. Brader un patrimoine public est le seul moyen de rassurer les marchés, y a qu'à demander aux Grecs...

Nationaliser les FAI, quelle horreur !!! (y a le point Godwin, j'aimerais décerner des points Badloose aux pavloviens que j'entends déjà hurler à la Corée du Nord...)
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Dès qu'il s'agit de loisirs ou culture vous trouverez toujours nos gouvernants dans les parages pour essayer de nous la mettre. Le savoir et la connaissance sont devenu des marchandises commerciales et une arme très puissante. Fini le temps ou le contenu devai être accessible à tous.

Demain seul les riches pourront avoir facebook, youtube et enchérir sur ebay. Les autres devrons se contenter d'IRC ou Caramail
Check ses mails avec une fibre optique ça doit être vachement classe lool
Je plains celui qui joue en ligne, achète et vend sur ebay en écoutant une playlist youtube pendant que la petite soeur cherche des infos pour son exposé sur wikipédia. Ancien abo 29.99€ - Nouveau prix : 55€ pour le même service.

Moi je leur propose de revenir à une bonne vieille méthode qui fonctionnait du tonnerre de dieu. Faire payer le temps de communication ou encore limité le download et upload gratuit. Un peu comme l'avait fait Cybercable (Numericable) il y a 11 ans. Un voisin avait reçu une facture de 1500€ à l'époque...Il avait DLL 55 go en un mois
Inscrit le 17/10/2008
407 messages publiés
darknet s'impose.
Ça va finir chez les FAI alternatif comme FDN ou autre locaux .
Voir un réseaux type internet citoyen / bonbolong, via le wifi avec des antennes fait maison, pour une plus grande porter entre les villes et la les usagés reviendrons au fondement d'internet.
Mais combien de consommateur de minitel 2.0 diront " mais enfin quoi ça marche bien chez vivendi et le site de la pravda de tf1 me convient largement, ils font un bon bouleau de journaliste." ou " t'est complètement parano, on est encore en démocratie. Et internet by ORANGE et neutre, la preuve j’accède au site de l'UMP sans problème."
[message édité par z6100 le 18/07/2011 à 21:50 ]
apres si le tres haut debit est cher en investissement cest a cause de la volontee politique europeene de deservir en tres haut debit les zones peu dense en population et au meme prix que les zones denses ce qui est foncierement injuste pour les citadins de grande ville qui paye plus cher un service pour que les autres le paye moins cher .
si les tarifs etaient fonction de la densitee de population cest clair que beaucoup de choses seraient moins couteuses en ville (eau , gaz 'electricitee , internet , etc etc ..........)
apres cest un choix de vivre a la campagne comme cest un choix que de vivre en ville chaque choix a des inconveignants comme la pollution pour la ville et les services moins nombreux pour la campagne .
faut choisir et la on parlerais pas de ca car dans ce cas la la fibre elle serait deja deployee depuis longtemps
Inscrit le 08/02/2005
920 messages publiés
ah bah ué à force de croire que les services publics c'est pourri, on aura le droit à du tout privé.
Faudrait vraiment que la droite arrête de gouverner. C'est eux le cancer de la france, ni les assistés, ni les fonctionnaires...

Le bulletin de vote est l'arme la plus puissante du citoyen, si on ne l'utilise pas à bon escient, il ne faudra pas pleurer que le pire arrive...
Inscrit le 17/03/2008
2752 messages publiés
Neochrome, le 18/07/2011 - 21:39

Moi je leur propose de revenir à une bonne vieille méthode qui fonctionnait du tonnerre de dieu. Faire payer le temps de communication ou encore limité le download et upload gratuit. Un peu comme l'avait fait Cybercable (Numericable) il y a 11 ans. Un voisin avait reçu une facture de 1500€ à l'époque...Il avait DLL 55 go en un mois


Ben moi je suis contre ça, parce que ça constitue une rente:
Certes ça coûte cher au départ l'installation des équipements, mais ensuite, le réseau, c'est pas comme l'eau, le gaz ou l'électricité: Les octets que tu n'échangent pas sur le réseau ne peuvent pas être revendus à quelqu'un d'autre: Un routeur, il consomme pareil qu'il achemine des paquets ou pas.

Il n'y a qu'en cas de congestion des tuyaux que le problème se pose. Or dans les réseaux, justement, le but est que la congestion n'arrive jamais: Une congestion récurrente, c'est un signe de sous-investissement par le FAI.

Donc toute tentative de faire payer un lien réseau au débit consommé, ça revient à une rente, et *surtout*, ça incite au sous-investissement, puisque plus il y a de congestion, plus les gens payent cher pour le service (Autrement dis ça recréer une rareté artificielle)
C'est d'ailleurs l'objectif de ces multinationales.

C'est très exactement ce qui s'est passé à l'époque du minitel, la conséquence a été un enrichissement personnel fulgurant de tous les investisseurs du domaine (à condition d'avoir un paquet de fric a mettre sur la table parce que le droit d'entré sur un 36* était très cher), un très gros chiffre d'affaire pour FT qui prenait sa dîme au passage, et des tas de factures télécoms à 4 chiffres, ou plus, à l'époque.
Sans parler des fraudes que FT & les opérateurs ne réprimais que très modérément vu le paquet de fric que ça leur rapportait.
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
J'ai une question, qu'en pensent les géants du web ? Google, Yahoo, Amazon etc†? Est-ce que ces boites la sont au courant de ce qui est en train de se passer ? Est-ce qu'ils ne peuvent pas faire quelque chose eux ? Est-ce qu'il n'est pas possible que ces gens la soient du coté des " citoyens du web ", ce qui serait d'ailleurs logique et qui plus est dans leur intérêt, n'est-il pas possible que ces entreprises aient largement plus de force qu'une simple décision de pauvres trous-du-cul qui ne pense qu'au chiffre d'affaire annuel de leurs boites, qui à mon goût est déjà monstrueusement élevé pour les services proposés ?

Et du coup n'est-il pas possible qu'ils décident tout bonnement, dans le pire des cas de boycotter l'Europe et de ne plus diffuser leurs sites sur le continent ? Comme ça Internet serait bel et bien mort et on verra si les décisionnaires vont continuer à s'entêter à trouver des solutions pour enculer un peu plus profondément le consommateur ou si au contraire ils vont faire un effort pour que tout le monde soit content, quitte à perdre 2 ou 3000 € sur leur salaire mensuelâ€

A moins qu'on se rende compte que ces géants sont aussi corrompusâ€

Mais à ce moment la, imaginez une seconde Google pris en flagrant délit de collaboration, avec l'ampleur qu'il prend et les projets futurs ce serait gravissime pour eux, en moins d'un an Google est boycotté par les personnes les plus logiques, puis par les Geeks et ProGoogle, puis par le reste de la population, effet boule de neigeâ€

Enfin, on verra bienâ€

PS, malgré mon agressivité, mes premières question vous sont adressées, je me demande vraiment si c'est possible, si un expert passe dans le coin, merci de m'expliquer pourquoi c'est possible ou pas, merci.
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
vivement que l'europe éclate ... quel concept à la c o n ...
Inscrit le 18/07/2011
1 messages publiés
Hum... Et ceux qui travail dans le Web dans tout ça ? Je sais pas mais, je me demande si certaines boîtes vont continuer à investir dans des sites web ou des applications mobiles nécessitant une connexion internet si tout le monde ne peut pas y accéder :/

Donc en gros, enrichissement de FAI mais fermetures de certaines agences par manque de clients ? J'ai peur pour mon métier...
Inscrit le 16/06/2011
530 messages publiés
Les peuples sont trop CONS ! !

Les MULTINATIONALES, elles, savent ce qui est bon pour le bon peuple !

Foutage de gueule... qu'ils crèvent.
Un internet à plusieurs vitesses ? Un web commercial façon TFone, et des internets "underground" où ça vit, où ça bouge, où on s'exprime librement ?

CHICHE ! Pari tenu... on verra quel système viendra rejoindre l'autre, dans quelques années.

[message édité par Toto l'asticot le 18/07/2011 à 23:27 ]
Inscrit le 18/07/2011
2 messages publiés
Bon ben va falloir faire tourner et spammer les boites mails de ces mecs, leurs employés etc...

Ils veulent nous faire chier, il faut les faire chier, méthode simple :

Si vous connaissez des gens qui bossent chez Free, Apple, Orange, Vivendi, Nokia, (etc...), vous leurs en parlez, et vous arrangez pour qu'ils vous filent un max d'adresses mails de gens qui y bossent (ils se connaissent vu qu'il bossent ensemble, donc c'est possible).

Mais ce n'est pas suffisant, en trainant sur les sites boites citées plus haut, il est possible d'obtenir des adresses mails du type SAV, aide en ligne (etc...), prenez les.

Ensuite, on écrit un petit mail de protestation et envoi groupé vers tout ça, et on fait ça toutes les heures.

Si tout les monde s'y met (ou, en tout cas tous ceux qui liront ce commentaire), ça va très vites les faire chier, parce que une boite spam, ça fonctionne, mais quand elle est pleine à craquer, ça fait chier.

Ou alors on règle ça par les armes (mais j'ai pas forcément envie de risquer ma peau).
Inscrit le 05/05/2010
579 messages publiés
ytodd, le 18/07/2011 - 23:29

Bon ben va falloir faire tourner et spammer les boites mails de ces mecs, leurs employés etc...

Ils veulent nous faire chier, il faut les faire chier, méthode simple :

Si vous connaissez des gens qui bossent chez Free, Apple, Orange, Vivendi, Nokia, (etc...), vous leurs en parlez, et vous arrangez pour qu'ils vous filent un max d'adresses mails de gens qui y bossent (ils se connaissent vu qu'il bossent ensemble, donc c'est possible).

Mais ce n'est pas suffisant, en trainant sur les sites boites citées plus haut, il est possible d'obtenir des adresses mails du type SAV, aide en ligne (etc...), prenez les.

Ensuite, on écrit un petit mail de protestation et envoi groupé vers tout ça, et on fait ça toutes les heures.

Si tout les monde s'y met (ou, en tout cas tous ceux qui liront ce commentaire), ça va très vites les faire chier, parce que une boite spam, ça fonctionne, mais quand elle est pleine à craquer, ça fait chier.

Ou alors on règle ça par les armes (mais j'ai pas forcément envie de risquer ma peau).


Avec un peu de chance les anonymous vont s'en charger
Inscrit le 19/04/2011
1421 messages publiés
. L'internet n'est que le reseau routier et pas la ville. Les quartiers se sont les sites/servies, ou plus précisement, les objets de nature similaire qui s'interconnectent comme les sites (sites marchants, associatifs, de jeux se référençant mutuellement).

Mais oui. Mais le reste on s'en fout, c'est de la technique : que Guillaume soit à Nantes ou à Pékin, on s'en fout. Que le site soit hébergé à Québec ou à Marseille on s'en fout. Que les lecteurs viennent des quatre coins du monde on s'en fout.
Ce qui est intéressant, c'est qu'ils apparaissent tous sur mon écran (et sur le tien) avec parfois des éléments d'une même page qui viennent d'endroits différents.
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
tanagra, le 18/07/2011 - 23:43

Mais oui. Mais le reste on s'en fout, c'est de la technique : que Guillaume soit à Nantes ou à Pékin, on s'en fout. Que le site soit hébergé à Québec ou à Marseille on s'en fout. Que les lecteurs viennent des quatre coins du monde on s'en fout.
Ce qui est intéressant, c'est qu'ils apparaissent tous sur mon écran (et sur le tien) avec parfois des éléments d'une même page qui viennent d'endroits différents.

Aaaarrrfff !

On dirait que tu découvres l'Internet, mon petit Enter ...

Ben oui cela se passe comme cela, ce n'est plus le Minitel réveille toi !
Inscrit le 19/07/2011
3 messages publiés
tanagra, le 18/07/2011 - 23:43

. L'internet n'est que le reseau routier et pas la ville. Les quartiers se sont les sites/servies, ou plus précisément, les objets de nature similaire qui s'interconnectent comme les sites (sites marchants, associatifs, de jeux se référençant mutuellement).

Mais oui. Mais le reste on s'en fout, c'est de la technique : que Guillaume soit à Nantes ou à Pékin, on s'en fout. Que le site soit hébergé à Québec ou à Marseille on s'en fout. Que les lecteurs viennent des quatre coins du monde on s'en fout.
Ce qui est intéressant, c'est qu'ils apparaissent tous sur mon écran (et sur le tien) avec parfois des éléments d'une même page qui viennent d'endroits différents.


@tanagra, quand tu dis: "Mais oui. Mais le reste on s'en fout, c'est de la technique" c'est en écrivant ce genre de propos que l'on fait de la pure désinformation, qu'on racontes des conneries et que l'on fait des amalgames.
Tu l'as déjà fait précédemment en comparant "internet" un SimCity like.
Des internautes ont très bien expliqué et contre-argumenté ta théorie erroné sur ce qu'est internet et sur son fonctionnement, et ce, dans les précédents pages de ce post, comme par exemple:

darthbob: quote 55
Harkogansk-Malatesta: cf quote 67 et quote 70
ou encore Tochiro cf quote 65


En négligeant "le coté technique" cela aboutira forcément à des dérapages, du justement au manque de connaissance sur le sujet.
Ces lois, chartes et autorités administratives indépendantes ont négligé "les cotés techniques", parce "que c'est trop compliqué", "c'est pas important", ainsi "on zappe" cette étape pour satisfaire et accélérer au plus vite les demandes des gosses industries culturelles (ayants droits, majors, lobby):

Comme par ici, par exemple:

Piratage : « Il faut s'attaquer au direct download » (Marc Guez): (Source 01.Net)
http://www.01net.com...irect-download/

Hadopi : la SCPP espère un logiciel pouvant filtrer 30 000 œuvres
Et installé volontairement par l'abonné: (Source PCinpact)
http://www.pcinpact....trage-30000.htm

Hadopi, la SCPP, le filtrage et la CNIL: un ou deux compléments: (Source PCinpact)
http://www.pcinpact....ltrage-cnil.htm


Et en voilà le résultat:

Le honeypot de TMG (Source Reflets, by Bluetouff)
http://reflets.info/...oneypot-de-tmg/

la CNIL met en demeure les ayants droit et TMG (Source PCinpact)
http://www.pcinpact....-tmg-faille.htm

Le verrou Orange-Hadopi accusé de négligence caractérisée: (Source: PCInpact et Bluetouff)
http://www.pcinpact....ce.htm?vc=1&p=4

l'hadopiciel d'Orange disséqué par Jérémie Zimmermann: (Source: Partipirate, Place du Net sur France Culture)
http://www.__dailymo...sseque-par_news

ce qui abouti a des aberrations de ce genre:

Hadopi : un abonné convoqué se dit victime d'un piratage (Source: Numera, le parisien)
http://www.numerama....n-piratage.html
[message édité par big2fish le 19/07/2011 à 17:33 ]
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
La fibre Optique !!! La BP !!! Les Forfaits !!! oui d'accord, Internet doit rester comme il est mais est ce encore possible : http://www.__dailymo...ssive-vers_tech
Inscrit le 15/08/2008
2853 messages publiés
Le très haut débit permettrait de leur faire perdre ce qu'ils ont. On pourrait héberger nos contenus nous même.
Inscrit le 29/09/2009
572 messages publiés
Putain d'Europe, putain de système ou toutes choses même non matérielle doit générer du profit, putain de monde.


c'est un monde de cupidité regardez autour de vous:la bourse qui speculent des =milliards de dollars et d'euros ,ils veulent la neutralite du net pour en tirez de l'argent ,du frics,dun flouzes etc...c'est bien connue quand on gagnent et en vut toujours plus .
c'est sa la cupidité!
on a qu'une planete terre pour y vivrent ,par le profit ,la speculation aux detriment de la planete.une chose est sur l'argent des riches detruira la terre!
une chose que l'homme a oubliez la plus importante (la biodiversité).
je sais que du monde va rirent en lisant sa!l'homme detruira l'humanité.
(QUAND L HOMME SE RENDRA COMPTE AVEC SON ARGENT IL POURRA PLUS ACHETER A MANGER ET SE RENDRA COMPTE QUE L ARGENT SE MANGE PAS MAIS CE JOUR LA IL SERA TROP TARD)
[message édité par huygens le 19/07/2011 à 06:55 ]
Inscrit le 29/09/2009
572 messages publiés
huygens, le 19/07/2011 - 06:52
Putain d'Europe, putain de système ou toutes choses même non matérielle doit générer du profit, putain de monde.


c'est un monde de cupidité regardez autour de vous:la bourse qui speculent des =milliards de dollars et d'euros ,ils veulent la neutralite du net pour en tirez de l'argent ,du frics,dun flouzes etc...c'est bien connue quand on gagnent et en veut toujours plus .
c'est sa la cupidité!
on a qu'une planete terre pour y vivrent ,par le profit ,la speculation aux detriment de la planete.une chose est sur l'argent des riches detruira la terre!
une chose que l'homme a oubliez la plus importante (la biodiversité).
je sais que du monde va rirent en lisant sa!l'homme detruira l'humanité.
(QUAND L HOMME SE RENDRA COMPTE AVEC SON ARGENT IL POURRA PLUS ACHETER A MANGER ET SE RENDRA COMPTE QUE L ARGENT SE MANGE PAS MAIS CE JOUR LA IL SERA TROP TARD)
Inscrit le 29/09/2009
572 messages publiés
huygens, le 19/07/2011 - 06:57
huygens, le 19/07/2011 - 06:52
Putain d'Europe, putain de système ou toutes choses même non matérielle doit générer du profit, putain de monde.


c'est un monde de cupidité regardez autour de vous:la bourse qui speculent des =milliards de dollars et d'euros ,ils veulent la neutralite du net pour en tirez de l'argent ,du frics,du flouzes etc...c'est bien connue quand on gagnent et en veut toujours plus .
c'est sa la cupidité!
on a qu'une planete terre pour y vivrent ,par le profit ,la speculation aux detriment de la planete.une chose est sur l'argent des riches detruira la terre!
une chose que l'homme a oubliez la plus importante (la biodiversité).
je sais que du monde va rirent en lisant sa!l'homme detruira l'humanité.
(QUAND L HOMME SE RENDRA COMPTE AVEC SON ARGENT IL POURRA PLUS ACHETER A MANGER ET SE RENDRA COMPTE QUE L ARGENT SE MANGE PAS MAIS CE JOUR LA IL SERA TROP TARD)
Inscrit le 12/11/2009
12 messages publiés
Buxelles a donc choisi de faire mourrir notre internet libre, pour faire naître un concentré de service " ferme ta gueule et paie. "
Inscrit le 24/08/2009
89 messages publiés
payer + pour avoir une connexion plus rapide mais bridée au niveau des accès , faut être vraiment con ?

20 mega suffit largement ...
Inscrit le 22/09/2010
286 messages publiés
si les entreprise ne générais pas de profit vous seriez aux chômage bande de nase!!!pffff faut vraiment être français pour penser qu'a sa gueule!!!
Inscrit le 26/11/2010
195 messages publiés
vf, le 19/07/2011 - 09:31
si les entreprise ne générais pas de profit vous seriez aux chômage bande de nase!!!pffff faut vraiment être français pour penser qu'a sa gueule!!!


Lol, désolé ce n'est ni Amazon, ni MSN qui m'emploi. Vouloir faire du profit c'est une chose, mais vouloir s'approprier un réseau mondial en est une autre.

Et non je ne pense pas qu'à ma gueule, je pense aussi à celle de tout mes compatriotes qui vont perdre leur liberté d'expression et leur cyber citoyenneté au profit d'un shit-pack vendu une fortune.

Si être Français c'est se soucier des libertés fondamentales plutôt que de comment engraisser des multinationales, alors désolé, mais je suis plutôt fier.
[message édité par obibann le 19/07/2011 à 09:47 ]
Inscrit le 24/08/2009
89 messages publiés
toi t'es vraiment trop con lol.

regarde TOTAL qui fait des profits record et qui dégraisse son personnel ...

je bosse dans un groupe "familial" de la grande distribution à la réunion, un CA de plus de 150m d'euro l'année , entreprise en bénéfice et nous venons de dégager 50 personnes cette année ...


tes remarque de patron à la con je les ai tous les jours avec le mien ... et lui il roule sur l'or et crache sur son personnel qui ne sait pas comment finir le mois ...
Inscrit le 18/07/2011
141 messages publiés
Quand on voit qu'un Etat censé être le plus puissant au monde (USA) dispose de 39 milliards d'euros en liquidités, et que de nombreuses entreprises technologiques ou financières, dispose pour certaines de 10x cette somme.

Quels pouvoirs ont nos États de refuser ce que veulent leurs imposer ces groupes ?

Tout cela va passer peut importe le foin que l'ont puisse faire, à moins d'attquer directement ces entreprises ...
Inscrit le 22/09/2010
286 messages publiés
obibann, le 19/07/2011 - 09:43
vf, le 19/07/2011 - 09:31
si les entreprise ne générais pas de profit vous seriez aux chômage bande de nase!!!pffff faut vraiment être français pour penser qu'a sa gueule!!!


Lol, désolé ce n'est ni Amazon, ni MSN qui m'emploi. Vouloir faire du profit c'est une chose, mais vouloir s'approprier un réseau mondial en est une autre.

Et non je ne pense pas qu'à ma gueule, je pense aussi à celle de tout mes compatriotes qui vont perdre leur liberté d'expression et leur cyber citoyenneté au profit d'un shit-pack vendu une fortune.

Si être Français c'est se soucier des libertés fondamentales plutôt que de comment engraisser des multinationales, alors désolé, mais je suis plutôt fier.


je parle bien de profit des moyennes et petites entreprise et non des multinationnal,qu'on soit d'accord.
regarder vos ville qui se déguise en désert aux profit de banque et d'assurance regarder les super marché qui déploies les caisse automatisé a grande vitesse,faut arrêter de dire ces les patrons,parce que si les patrons n'étais pas la vous n'auriez pas de travaille(pour ceux qui travaille).
je ne parle pas a titre perso car tous vas bien pour moi et je suis assez fier d'avoir pus embauché un jeune,mais part soucis des commerce de vos ville(nos ville)internet et un super outil mais attention car un jour c'est aussi ce qui causeras notre perte!!!!
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
vf, le 19/07/2011 - 10:39

je parle bien de profit des moyennes et petites entreprise et non des multinationnal,qu'on soit d'accord.
regarder vos ville qui se déguise en désert aux profit de banque et d'assurance regarder les super marché qui déploies les caisse automatisé a grande vitesse,faut arrêter de dire ces les patrons,parce que si les patrons n'étais pas la vous n'auriez pas de travaille(pour ceux qui travaille).

Sans les employés non plus les patrons n'auraient pas de bénéfices hein... Même les machines automatiques il faut bien les concevoir, les construire, les réparer...
vf, le 19/07/2011 - 10:39

je ne parle pas a titre perso car tous vas bien pour moi et je suis assez fier d'avoir pus embauché un jeune,mais part soucis des commerce de vos ville(nos ville)internet et un super outil mais attention car un jour c'est aussi ce qui causeras notre perte!!!!

Patron avec une orthographe aussi catastrophique ? On est bien dans le règne de la médiocrité... Tu ne fais pas honneur au patronat français...
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Il faut sortir de l'UE, ça devient urgent ! Plus je m'informe à ce sujet et plus je trouve des infos totalement démentielles!

Cette conférence par exemple contient pas mal d'éléments :

http://www.__dailymo...ouverne-re_news
Inscrit le 19/07/2011
2 messages publiés
Deux choses:
- Pour passer d'un rendement à un chiffre à un rendement à deux chiffres il faut faire main basse sur la ressource et la valoriser en la faisant payer beaucoup plus cher.
- Avez-vous testé la communication 56k récemment. Elle est inutilisable. Il en sera de même des abonnements à petit prix, ils seront tellement pourris qu'il faudra, pour avoir un service correct, payer le prix fort.
Et en conclusion: Oui la neutralité du net a été une belle chose, dommage qu'on ai que notre langue pour en parler et qu'on ne puisse réellement agir. Donc paix à son âme.
Inscrit le 11/12/2009
143 messages publiés
Je crois que l'Internet libre, neutre, et sauvage n'aura pas le temps d'être remis en cause en profondeur parce que d'ici peu, nos gouvernements Zooropéens auront tellement de problèmes à gérer que tout ça sera relégué aux calendes grecques.

Sans compter le risque réel de 3ème guerre mondiale qui se profile...

Avant l'an 2000, on entendait tout un tas de cons, philosophes, penseurs de mes deux nous asséner des trucs aussi creux que : "L'an 2000 sera spirituel ou ne sera pas".

Ben je crois que l'an 2000 ne sera pas tout compte fait

Bah, faut bien mourir un jour
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
vf, le 19/07/2011 - 10:39
obibann, le 19/07/2011 - 09:43
vf, le 19/07/2011 - 09:31
si les entreprise ne générais pas de profit vous seriez aux chômage bande de nase!!!pffff faut vraiment être français pour penser qu'a sa gueule!!!


Lol, désolé ce n'est ni Amazon, ni MSN qui m'emploi. Vouloir faire du profit c'est une chose, mais vouloir s'approprier un réseau mondial en est une autre.

Et non je ne pense pas qu'à ma gueule, je pense aussi à celle de tout mes compatriotes qui vont perdre leur liberté d'expression et leur cyber citoyenneté au profit d'un shit-pack vendu une fortune.

Si être Français c'est se soucier des libertés fondamentales plutôt que de comment engraisser des multinationales, alors désolé, mais je suis plutôt fier.


je parle bien de profit des moyennes et petites entreprise et non des multinationnal,qu'on soit d'accord.
regarder vos ville qui se déguise en désert aux profit de banque et d'assurance regarder les super marché qui déploies les caisse automatisé a grande vitesse,faut arrêter de dire ces les patrons,parce que si les patrons n'étais pas la vous n'auriez pas de travaille(pour ceux qui travaille).
je ne parle pas a titre perso car tous vas bien pour moi et je suis assez fier d'avoir pus embauché un jeune,mais part soucis des commerce de vos ville(nos ville)internet et un super outil mais attention car un jour c'est aussi ce qui causeras notre perte!!!!


Si tu lis attentivement, tu verras qu'on ne critique pas "les patrons" ni "les entreprises" en général, mais les situations d'oligopole sur certains marchés particulièrement critiques (télécommunications, contenus, web, informatique).

Le discours n'est donc pas une resucée de la lutte des classes, mais le constat objectif que les mastodontes trustent les marchés au détriment 1) de la concurrence, 2) des libertés publiques, 3) des droits et libertés individuels, 4) de la vie privée, 5) de la neutralité technologique du net, 6) de la création et de la diffusion culturelle, 7) du pluralisme éditorial et de la diversité culturelle, 8) de l'innovation scientifique et du travail collaboratif.

C'est dire que ceux qui en souffrent, et vont en souffrir de plus en plus en étant persuadés d'évoluer dans le Meilleur des Mondes, ce sont les citoyens, les individus, dans le monde entier, et également les PME.

L'idée n'est donc pas d'incriminer la notion de "profit", mais de fustiger le fait qu'elle est devenue totalement centrale, et unique, et particulièrement prédatrice, pour les entreprises les plus puissantes, lesquelles se sont affranchies de toute cohérence globale et n'existent que pour accumuler toujours plus de richesses, au seul bénéfice des oligarchies financiaro-industrielles et politiques, et au grand dam des populations souveraines, des consomateurs, des foules et des individus.

Mon idée de base est que lorsqu'on dépasse une taille critique, qu'on devient monopolistique ou oligopolistique, on n'est plus une entreprise, on devient une entité soumise à des impératifs collectifs particulièrement forts, en terme de protection de l'environnement, d'économie d'énergie, de tissu social, de solidarité, de contribution fiscale, de respect des citoyens, de respect de la neutralité et du pluralisme, etc. Et ce, qu'on s'appelle SNCF, GDF, Bouygues, Newscorp, Vivendi, Warner, Monsanto, Pfizer, Orange, Vodafone, Alcatel, Microsoft, Apple, Facebook ou Google.

Si on commençait par réviser le droit de la concurrence en augmentant significativement les obligations sociales, environnementales et les usages collectifs libres des ressources privées de ces oligopoles, on irait dans la bonne direction. On fait précisément tout l'inverse depuis que les plus perverses des entreprises, les banques, ont montré au monde qu'elles en étaient les véritables dirigeants.

Ne pas se tromper de cible, donc. On parle de sociétés de contrôle, de biopolitique, de totalitarisme marketing, d'oligarchies et de monopoles privés, on n'en est pas à séquestrer un patron de TPE parce qu'il sucre un 13e mois...

Et au-delà, il est stérile, et franchement imbécile, de croire que l'organisation capitaliste actuelle est intangible, et que le profit des entreprises privées est l'alpha et l'oméga de toute activité humaine. L'entreprise est au service de l'homme. L'Etat est au service de la collectivité. Les marchés ne sont qu'un outil de rencontre de l'offre et de la demande, pas un terrain de jeu pour spéculateurs. Tant qu'on n'en reviendra pas aux fondamentaux, on continuera de précipiter l'effondrement violent de ce système capitaliste devenu cinglé. Qu'on peut d'ailleurs appeler de nos voeux : il est tout simplement hors de question de laisser encore longtemps quelques oligarques cyniques se remplir les fouilles en nous racontant que "there is no alternative". Va bien falloir qu'on aille les tondre du fric accumulé depuis des décennies - de toutes façons ça sera ça ou on les pendra dans les rues.

Je préférerais qu'on redistribue efficacement le fric accumulé par les banquiers et les industriels, mais l'idée de voir le vieux Dassault, Proglio ou Sarkozy se balancer au bout d'une corde place de la Bastille, ça fait du bien, certains jours.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 19/07/2011 à 11:21 ]
Inscrit le 21/01/2010
348 messages publiés
rivencent, le 18/07/2011 - 21:59
apres si le tres haut debit est cher en investissement cest a cause de la volontee politique europeene de deservir en tres haut debit les zones peu dense en population et au meme prix que les zones denses ce qui est foncierement injuste pour les citadins de grande ville qui paye plus cher un service pour que les autres le paye moins cher .
si les tarifs etaient fonction de la densitee de population cest clair que beaucoup de choses seraient moins couteuses en ville (eau , gaz 'electricitee , internet , etc etc ..........)
apres cest un choix de vivre a la campagne comme cest un choix que de vivre en ville chaque choix a des inconveignants comme la pollution pour la ville et les services moins nombreux pour la campagne .
faut choisir et la on parlerais pas de ca car dans ce cas la la fibre elle serait deja deployee depuis longtemps

C'est ce qu'on appelle la solidarité.
Pourquoi est-ce que tu paies une sécu alors que t'es jamais malade ?
Pourquoi est-ce que tu paies une retraite alors que t'es encore jeune ?
Pourquoi est-ce que tu paies les assedic alors que tu bosses ?

D'un autre côté, on peut aussi faire la même chose pour tout le reste.
- Puisque tu n'as pas de centrale nucléaire dans ton immeuble, tu dois payer l'électricité plus chère.
- Puisque tu n'as pas d'agriculteur dans ton quartier, tu dois payer ta bouffe plus chère.
- Puisque tu n'as pas d'usine dans ta ville, tu dois payer tes biens plus cher.
...
[message édité par barbapoux le 19/07/2011 à 11:28 ]
Inscrit le 19/07/2011
2 messages publiés
Il faut sortir de l'UE, ça devient urgent !


Tu penses sérieusement que ça va changer quelquechose ?
Que tu sortes ou pas, ce sont aussi les dirigeants des entreprises françaises qui veulent supprimer la neutralité du net. La droite = tout privé, les français l'ont voulu, ils l'ont eu.... Maintenant il ne faut pas venir se plaindre
Inscrit le 19/07/2011
2 messages publiés
+1 pour barbapoux

D'ailleurs à quand les pompiers, les hôpitaux, et la police payante?
- Au secours, y'a le feu chez moi!!!
- Bonjour Monsieur, veuillez d'abord me donner votre numéro de CB afin que nous puissions vous envoyer un "technicien pompier" à domicile.
- Mais je ne l'ai pas sur moi, il y a le feu!!!!
- Désolé monsieur, je ne peux rien faire pour vous. A très bientôt chez PompierDiscount.fr

Et bam, t'es mort!! C'est ça les années 2000 les gars.
En France, il y a eu le siècle des lumières... Aujourd'hui on y voit vraiment plus rien!!
Inscrit le 19/07/2011
4 messages publiés
Si ce sont ceux qui s'abrutissent sur les jeux vidéo ou qui regardent des séries à la con qui financent le très haut débit, on ne va pas se plaindre. Dans la majorité des cas on n'a pas besoin d'un débit de 100 Mbps.


Désolé mais la lourdeur de ton débit n'est pas le sujet ici. On parle d'offres differenciées qui vont diviser les internautes, tous mis à égalité jusqu'alors d'un point de vue accès aux contenus, en fonction de leur portefeuille, de leur profil socio, ou juste en fonction du bon vouloir de celui qui te refilera ton accès, ce qui nuira à à cette puissance de l'échange que représente internet.

Car si ils promettent que ces "offres différenciés" seront conçus en fonction du débit qu'elle nécessite rien ne dit que la tarification ne se fera pas au final en fonction de la popularité du contenu proposé ou en fonction de placements commerciaux. Internet deviendra peut-être un marché immobilier pour commerces virtuelles ou les pages vaudront plus ou moins chère le pixel carré; et tu le payra juste pour le visiter.

Cette division ne s'en prend pas seulement à la richesse du net mais aussi à sa neutralité du fait que le contrôle et à la fois la liberté qui étaient laissés à la masse d'internautes sera maintenant contraint par ces nouvelles offres ce que tout le monde sur cette page essaye d'expliquer. Si quelqu'un a 100 euros à dépenser dans sa connexion, dans un jeu vidéo (pas forcément abrutissant mais c'est un autre débat) ou même dans du shit qu'il le fasse ça empêchera personne de dormir et ça parait logique pour (pour répeter ce que d'autres ont dit...) que tu doives payer plus chère pour avoir plus gros. Une différence quantitative (içi la puissance du débit) représente un internet soumis à un capitalisme sain et aussi simple que possible de la part des télécoms. Une différence qualitative (içi en faisant des sortes de "bouquets" de contenus internet) est une insulte à l'esprit originel et donc à la vocation de l'internet. Je ne sais pas si ces patrons savent exactement l'outrage vers lequel ils se dirigent ou si ils croient faire ce qui est bien pour tout le monde en assurant la survie et la bonne évolution de leur société mais le tournant pris n'est pas le bon.
Comme souvent c'est le consommateur qui va assumer le prix d'une prise de risque esquivé par des entreprises.
Inscrit le 19/07/2011
4 messages publiés
Je fais un deuxième et dernier post après avoir parcouru les différentes pages et veux juste ramener une note d'espoir que certains ont sans doute déja été chercher, malgrès les habituels incultes qui la ramènent tout de suite (y'en a toujours surtout sur internet mais c'est un mal négligeable) je constate que l'aire de l'internet aura donné a beaucoup une bonnes têtes bien faites (j'espère en faire parti mais le doute est permis à chacun).

Pour un peuple qui parait très contraint par les problèmes et les riches de son temps, tout ceci à une époque ou le pouvoir de l'Etat démocratique fait pâle figure face à celui des banques ou des entreprises, les "gens" de l'an 2000 sont parmis les plus cultivés, torturé et passionnés que la civilisation ai connu de mon point de vue en espérant qu'il soit partagé.
(Bien sur il y a toujours des cons...)

C'est la merde mais un peu de confiance en nous ça ferai pas de mal...
[message édité par Le redresseur le 19/07/2011 à 12:16 ]
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


Ferme un peu ta gueule, boloss. Reflechi un peu avant de commenter. Incroyable de voir les mentalité comme ca. Qu'on laisse les gamers jouer comme ils l'entendent, et détrompe toi, la plupart des gamers ont une créativité bien plus poussée que la tienne. Et de plus pour jouer, on à pas besoinde TRES haut debit, 10Mb suffisent plus qu'amplement.
[message édité par h1ghfive le 19/07/2011 à 12:23 ]
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Faites la queue comme tout le monde, baisser le pantalon et penchez vous en avant (ça feras un peu mal au début)
mais bon y'auras toujours des pigeons pour payer pleins pots (à mon avis pas plus de 5% des internautes) ce que les autres aurons moins cher.
Les 50% à 100 mégas ils les aurons jamais s'il faut payer plus!
[message édité par critters_57 le 19/07/2011 à 12:52 ]
Inscrit le 11/06/2010
414 messages publiés
vf m,
"si les entreprise ne générais pas de profit vous seriez aux chômage bande de nase!!!pffff faut vraiment être français pour penser qu'a sa gueule!!!"

On est bien d'accord, c'est vrai. C'est un méchant raccourcis mais c'est la réalité.

Par contre, laisse moi te montrer une deuxième réalité qui concerne aussi l'entreprise.

Chômage du citoyen
====> Revenu inexistant (ou très faible) pour la personne en question.
====> réduction des dépenses superflues pour payer les dépenses nécessaires.
====> pouvoirs d'achat en baisse.
====> Pas d'achat, pas de ventes pour l'entreprise.
====> Réduction du bénéfice ou perte au sein de l'entreprise.

La suite tu la connais, tu es patron et ne viens pas me dire que ça concerne que les entreprises liés aux divertissements. La crise des subprimes a bien prouvé que quand un marché merde (ou secteur), TOUT LES AUTRES SECTEURS en subissent les conséquences. Certains moins que d'autres bien entendu.

Donc si le citoyen a besoin que les entreprises fassent du profit pour avoir un emplois, n'oublie JAMAIS que le citoyen a BESOIN d'argent pour permettre à ces mêmes entreprises de vivre.
Ca s'appelle une symbiose.

Et c'est là pour la moi, l'énorme faille du capitalisme, c'est un système qui va se casser la gueule en beauté à force de toujours en vouloir plus.

Bref, j'espère ne pas avoir dit trop de bêtise mais c'est un peu ma façon de voir les choses.

Sinon mention spéciale aux postes de U. Harkogansk-Malatesta. J'aurai pas su décrire les choses mieux que tu ne l'as fait.
Inscrit le 19/07/2011
4 messages publiés
critters_57, le 19/07/2011 - 12:28
Faites la queue comme tout le monde, baisser le pantalon et penchez vous en avant (ça feras un peu mal au début)
mais bon y'auras toujours des pigeons pour payer pleins pots (à mon avis pas plus de 5% des internautes) ce que les autres aurons gratuitement.
Les 50% à 100 mégas ils les aurons jamais s'il faut payer plus!


Y'a un mec sympa qui explique que c'est pas la grosseur du débit le centre du problème quatres posts plus hauts.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Nhorack, le 19/07/2011 - 12:30

Donc si le citoyen a besoin que les entreprises fassent du profit pour avoir un emplois, n'oublie JAMAIS que le citoyen a BESOIN d'argent pour permettre à ces mêmes entreprises de vivre.
Ca s'appelle une symbiose.

Je dirais même plus : l'entreprise a besoin de l'employé pour faire des bénéfices, ma boîte actuelle m'a traqué pendant un moment pour m'avoir...
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


IMBECILE ,TRIPLE CON !!! ca commence par ceux qui jouent puis après c est tout les autres .il s agit ici tout simplement de détruire quelque chose qui marche trop bien au gout de certain et que les peuples on DEJA financé avec leur sous.ta politique du je m en fou ca me concerne pas met la toi ou je pense
Inscrit le 05/01/2010
1055 messages publiés
Bof ... même pas grave.
Dans quelques mois l'Europe ne sera plus. Et donc ... Tout ce foutoir sera mort.
On avait voté contre la "Constitution" et SARKO, nous l'a mit bien profond en faisant comme si de rien n'était.
Mais ils se sont tirés une balle dans le pied (les capitalistes) ... à trop vouloir bouffer, ils ont créé une crise majeure qu'ils n'arrivent plus à maîtriser.
Les Peuples de l'Europe vont les chasser l'un après l'autre.
La grèce aujourd'hui, demain l'Irlande, l'Espagne, l'Italie et ... la France.
Les Bourses "dévissent" lentement mais surement. L'Or atteint des sommets (même ils vous demandent de leur vendre ... à la télé)
Les Peuples vont s'insurger et se révolter.
Non à l'Europe des financiers et des Riches.
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Tentez l'aventure de créer et gérer une entreprise, ça va vous apprendre des trucs.

Personne ne veux jamais payer plus, on veux tout moins cher et on achète chinois...

Moi je serais prêt à payer plus cher pour avoir de la fibre, à la place de mon ADSL super lent, parce que j'habite un peu trop loin du DSLAM.

Je vois pas pourquoi les gens qui ont des débit 3 fois inférieur à d'autres payent aussi leur abonnement 30e. Ceux qui on accès à de meilleurs débit devraient payer plus, ça me parait normal.

Et arrêtez avec vos arguments alarmistes de "Mort d'internet", c'est comme dire qu'internet est "dangereux" parce qu'il y a 0,0001% de pédophiles ou de terroristes qui l'utilisent...

La vraie raison, comme toujours, c'est un problème de fric...

PS : J'aime les gens qui insultent dans les commentaires.
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Eviv Eporue. Union Economique et Monétaire le sens était dans le titre. Ne rêvez plus
Inscrit le 22/09/2010
286 messages publiés
tass_, le 19/07/2011 - 12:33
Nhorack, le 19/07/2011 - 12:30

Donc si le citoyen a besoin que les entreprises fassent du profit pour avoir un emplois, n'oublie JAMAIS que le citoyen a BESOIN d'argent pour permettre à ces mêmes entreprises de vivre.
Ca s'appelle une symbiose.

Je dirais même plus : l'entreprise a besoin de l'employé pour faire des bénéfices, ma boîte actuelle m'a traqué pendant un moment pour m'avoir...


et c'est pas moi qui vais te dire le contraire,j'ai débauché un militaire de carrière pour ma boutique,mais nul n'est irremplaçable comme tu le sais.
le problème de fond n'est pas la,aux départ un employé(es)envoi un cv,on lui fait signé un contrat écrit noir sur blanc avec des conditions qu'il accepte, et ensuite quelque mois plustard reviens sur ce contrat parce que l'entreprise fait ou pas des bénéfice mais estime qu'il lui en faut plus ou que les condition de travaille ne lui corresponde pas etc...,et c'est la ou est tous le soucis,l'employé as signé pour un travaille rémunéré et je vois pas en quoi le bénéfice de l'entreprise lui donnerais un droit supplémentaire sur son salaire??? si l'entreprise ne faisait pas de bénéf on aurais pas besoin de lui,ou plutôt c'est exactement pour ça qu'on a besoin de lui c'est aux choix.aujourd'hui les gents croient avoir droit a la même part que le patron mais nan,le patron a crée cette entreprise ou repris,c'est lui qui a les soucis financière ou autre,l'employé a juste a faire son travail et recevoir son salaire en fin de mois.chacun sa place tous simplement et l'évolution c'est que l'employé puisse s'il le désire faire de même en créant son entreprise mais la c'est une autre histoire.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
vf, le 19/07/2011 - 14:05

tass_, le 19/07/2011 - 12:33
Nhorack, le 19/07/2011 - 12:30

Donc si le citoyen a besoin que les entreprises fassent du profit pour avoir un emplois, n'oublie JAMAIS que le citoyen a BESOIN d'argent pour permettre à ces mêmes entreprises de vivre.
Ca s'appelle une symbiose.

Je dirais même plus : l'entreprise a besoin de l'employé pour faire des bénéfices, ma boîte actuelle m'a traqué pendant un moment pour m'avoir...


et c'est pas moi qui vais te dire le contraire,j'ai débauché un militaire de carrière pour ma boutique,mais nul n'est irremplaçable comme tu le sais.
le problème de fond n'est pas la,aux départ un employé(es)envoi un cv,on lui fait signé un contrat écrit noir sur blanc avec des conditions qu'il accepte, et ensuite quelque mois plustard reviens sur ce contrat parce que l'entreprise fait ou pas des bénéfice mais estime qu'il lui en faut plus ou que les condition de travaille ne lui corresponde pas etc...,et c'est la ou est tous le soucis,l'employé as signé pour un travaille rémunéré et je vois pas en quoi le bénéfice de l'entreprise lui donnerais un droit supplémentaire sur son salaire??? si l'entreprise ne faisait pas de bénéf on aurais pas besoin de lui,ou plutôt c'est exactement pour ça qu'on a besoin de lui c'est aux choix.aujourd'hui les gents croient avoir droit a la même part que le patron mais nan,le patron a crée cette entreprise ou repris,c'est lui qui a les soucis financière ou autre,l'employé a juste a faire son travail et recevoir son salaire en fin de mois.chacun sa place tous simplement et l'évolution c'est que l'employé puisse s'il le désire faire de même en créant son entreprise mais la c'est une autre histoire.


Faudrait peut-être faire un peu plus dans la nuance. Le trip du patron qui prend tous les risques, qui cumule tous les emmerdes, versus le salarié qui n'a rien d'autre à faire que bosser ses 8h/jour et encaisser son salaire, c'est une vision étriquée. Les patrons comme les salariés qui pensent comme ça sont dans l'erreur, et ce sont eux qui reproduisent la lutte des classes au quotidien et à l'échelle de l'entreprise. C'est assez con, et surtout, ça sert les intérêts des néoaristocrates qui planent au-dessus et qui s'accomodent très bien des antagonismes entre patrons et salariés, entre privé et public, entre travailleurs et chômeurs, etc.

Le patron assume les risques de la création d'une entreprise, mais c'est l'ensemble des membres de l'entreprise qui assume les risques de l'activité de celle-ci. C'est justement la collectivité humaine qui constitue l'entreprise, dirigeant, cadres, salariés et partenaires, sans oublier ses clients, qui constitue la cellule à privilégier. C'est comme ça qu'on crée de la richesse dans un environnement théorique sain, et cette richesse bénéficie à la fois au salarié et au patron, et tous deux ont intérêt à ce que l'entreprise vive et réalise des bénéfices.

Le problème, c'est l'environnement économique et politique qui veut opposer les différents membres de cette cellule, et qui plus généralement réduit tout salarié, ainsi que tout cadre et finalement le patron aussi, au rang de marionnette, de "coût de production" interchangeable, de "variable d'ajustement". C'est ce qu'on appelle la prolétarisation, et quand on lit Marx plutôt que d'écouter ses "héritiers", on comprend que la prolétarisation touche non seulement ouvriers et salariés, mais aussi cadres voire petits dirigeants, qui ne sont plus membres d'une entreprise, mais seulement "rouages d'un tissu économique"....
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 19/07/2011 à 14:57 ]
Inscrit le 19/07/2011
2 messages publiés
Tentez l'aventure de créer et gérer une entreprise, ça va vous apprendre des trucs.

Personne ne veux jamais payer plus, on veux tout moins cher et on achète chinois...


Hors Sujet ?


Moi je serais prêt à payer plus cher pour avoir de la fibre, à la place de mon ADSL super lent, parce que j'habite un peu trop loin du DSLAM.

Je vois pas pourquoi les gens qui ont des débit 3 fois inférieur à d'autres payent aussi leur abonnement 30e. Ceux qui on accès à de meilleurs débit devraient payer plus, ça me parait normal.


Les internautes qui nécessitent les investissements les plus lourds sont ceux qui habitent loin des villes (ie possédant les plus bas débits et les moins bonnes conditions d'accès).

L'infrastructure étant centralisée dans les villes, il est moins pénible et coûteux de filer du 100Mo Down à tout le monde dans les villes que du 50Mo à tous ceux habitant loin des terminaux.
Payer plus parce que tu as plus de débit dans ce cas n'est pas naturel. Il y a des avantages à vivre en campagne, tout comme à vivre en ville.

Il faut faire des efforts pour déployer un maillage efficace du territoire, j'en conviens et ce sont des investissements coûteux. Il est cependant normal de se poser la question de la répartition des coûts.

Veut on d abord tout équiper en fibre ou fournir un service minimum ?

Le véritable problème c'est que sous couvert de fournir le net super vite a tout le monde, pour créer des usages kikoolol ou encore pour vous "proteger des pédobears et défendre des 'artistes' futurs sdf dans 20 ans sans hadolfpi", on vous réunis encore une fois tous les acteurs pros les plus puissants.

Je ne vous raconte pas le reste de la chanson, car cela fait quelques années déjà qu'elle tourne en boucle.

Du coup comme d'habitude avec une bonne partie de nos politiques vieux et incompétents car déconnectés, c'est nous qui serons les dindons de la farce.

Concernant internet, il restera encore peut-être les fai indépendants, et au pire les geeks opprimés du futur dresseront des antennes sur les toits et créeront internet 2.0

Un jour, nous dominerons le monde !
Inscrit le 19/07/2011
8 messages publiés
Si ce sont ceux qui s'abrutissent sur les jeux vidéo ou qui regardent des séries à la con qui financent le très haut débit, on ne va pas se plaindre. Dans la majorité des cas on n'a pas besoin d'un débit de 100 Mbps.


Ma parole yen a qui n'ont que sa a faire de sortir des énormités. C'est sur que les particuliers sont les seuls à avoir besoin du net. Les entreprises de service ne communiquent pas avec leurs commerciaux par internet et la maintenance de ton putin d'ordi se fait avec des petits nain qui viennent par la poste ... (et ton téléphone passe par là aussi), non mais ya des gens qui voient pas plus loin que le bout de leur nez. (ou des simple petits prolo qui vivent leur vie sans s'occuper du monde autour -_-)
Inscrit le 19/07/2011
8 messages publiés
C'est vraiment incroyable la manière dont les gens qui disent "faire au mieux", font au mieux pour leur petite entreprise. On demande l'avis à des gens qui n'y connaissent rien (on va pas me dire que c'est le chef d'entreprise le plus calé dans le domaine dans lequel travail sa compagnie, sa arrive mais bon soyons réalistes). Les politiques ne connaissent absolument rien de ce qu'il peut se passer sur la toile appart ce qu'en sors les news --< des joueurs addicts, des gens déconnectés de la réalité, et j'en passe et des meilleurs (la preuve on en a même dans les réponses de l'article -_-). Il suffit de demander à un vrai spécialiste et il donnera une réponse réfléchie. Pour reprendre l'exemple des jeux vidéos il est aussi prouvé qu'il sont pour certains bon pour la santé et qu'il sont même utilisé pour soigner l'autisme.(pour référence ce spécialiste, dont je ne me rappel plus le nom, a même dit, "ce sont les gens qui ne savent pas jouer qui me font le plus peur") Les news sont des ramassis de bêtises qui sont bien mieux expliquées par des VRAI spécialistes qui PROUVENT qu'il y a des prédispositions. Bref personnellement je ferais confiance pour ce genre de chose à des spécialistes et non a un ramassis de chefs d'entreprise désireux de faire augmenter leurs rentrées d'argent et aux vieux politicos pourris qui sont resté aux minitel.
[message édité par Mathan le 19/07/2011 à 14:42 ]
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Ah ah ah ah la blague !!!!!!!!!!!!!
Non mais franchement, je rejoins tout t'a fait l'article quand il dit:"En oubliant, au passage, que les internautes sont les premiers acteurs de cette chaîne de valeur."

Comme l'on dit d'autre, on met ceux qui on a gagné de tout les bords, ils s'arrangent pour avoir leurs parts et hop, les internautes se font avoir.
Franchement de plus en plus je me demandes à quoi sert l'europe à part enrichir les entreprises et nous appauvrir... comme le disais quelqu'un plus haut, un super débit c'est bien, mais pour en faire quoi ? Ils vont nous inventé des trucks derrière pour que les consommateurs payent plus ? Parce que sinon, tout est condamné, ou va disparaitre, comment acheté un logiciel ou en dl un (légalement) ? pas le droit, on va revenir à devoir tout acheté en magasin pour évité de trop payé internet ?! Je trouves ça génial... ce projet ne peut que faire avancé l'Europe, j'en suis radicalement sur au vus de ce que je viens d'exposer !!! Et après on entend: un mail rejette plus de CO2 qu'une lettre papier xD Pitoyable tout ça, j'avais pas envie de changé de pays en me levant mais maintenant...
Inscrit le 11/07/2011
99 messages publiés
Mathan: ton mépris des prolétaires et ton adoration des spécialistes fait froid dans le dos.

Heureusement pour toi qu'il y a des petits esclaves qui bossent pour ta gueule dans les mines, les usines, les plateformes pétrolieres, les supermarchés et tout le bordel de cette société degueulasse. Sinon faudrait que tu fasses autre chose que te branler le cerveau et que tu fasse produise ton pain 'a la sueur de ton front'.

Demandons rien aux spécialistes, ils sont aveuglés par l'idéologie scientifique dans laquelle ils ont baigné depuis tant d'années et sont de fait dans la reproduction sociale...

Pour revenir au sujet, qu'internet creve, c'est pas grave. De toute facon ca commencait a etre lourd cette boulimie de hardware.

La dématérialisation n'existe pas, c'est juste sa délocalisation. Les serveurs sont des machines, fabriqués par des prolos, les vieux composants finissent par se faire démonter par des gamins en inde ou en chine qui en crevent.

C'est degueulasse internet, ca consomme de plus en plus d'energie nucléaire et ca pousse les gens a investir dans du matos... Si c'est plus cher et que les gens le remettent en cause et se remettent a creer une culture vivante a l'échelle locale, c'est tout benef.

Le probleme, en occident et dans les classes aisées du "sud" les gens sont camés a la culture (la réalité vécu s'est éloignée dans la représentation?) donc ils paieront le prix pour consommer la non-vie qui leur permet d'oublier l'abscence de sens de leurs journées... a mon avis.

Enfin on verra, avec de la chance on va tourner le dos à la marchandise et à tous ces fantasmes...
Inscrit le 19/04/2011
1421 messages publiés
Du coup comme d'habitude avec une bonne partie de nos politiques vieux et incompétents car déconnectés, c'est nous qui serons les dindons de la farce.

Concernant internet, il restera encore peut-être les fai indépendants, et au pire les geeks opprimés du futur dresseront des antennes sur les toits et créeront internet 2.0

Un jour, nous dominerons le monde !


C'est pour cela qu'aucun d'entre vous n'a osé se présenter aux dernières élections cantonales.

Quant à tes antennes, c'est très marrant. Ca va être compliqué de planter des antennes pour aller se connecter à des sites aux USA ou au Japon. Tes antennes, c'est pour communiquer avec les gens qui sont dans la même rue que toi, c'est-à-dire ceux avec lesquels il est inutile de sortir Internet pour discuter.

Pour les autres, tu seras obligé de passer par du réseau appartenant soit à des Etats, soit à de grosses sociétés autorisées par les Etats. Parce que ce n'est pas demain la veille que toi et tes potes vous allez tirer un câble transocéanique ou envoyer un satellite en orbite géostationnaire.
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
@enzopitek Haha, oui je crois que c'était la veille de la révolution
Inscrit le 30/04/2010
753 messages publiés
kevinh44fr, le 18/07/2011 - 11:33

A ce rythme là, il n'y aura bientôt plus d'Etat, seulement des entreprises privées qui contrôleront tout.


Désoler de te le dire mais c'est déjà le cas. Les politiques n'ont plus aucun pouvoir , c'est le capital , les grandes multi-nationales, les bankers qui dirigent le monde et impose leurs diktats aux états.

Et si l'état est pas jouasse on lui colle un tas de rétorsions économiques, une bonne crise financiere dans sa gueule .

Un monde merveilleux , puisque on vous le dit .
Inscrit le 19/07/2011
2 messages publiés
@tanagra

Je ne vais pas rentrer dans le débat des élections cantonales, on risquerait de s'y perdre, et ce n'est pas non plus l'endroit le plus adapté.

Etant étudiant en informatique, je suis bien conscient des limites qu'imposerait ce type de configuration, et je sais aussi que c'est pas demain la veille qu'on en viendra à ce genre de solutions.

Puis de toute façon, c'était une boutade !
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Souvenez-vous des services payants remplaçant le "11" ... Le flop retentissant car le public n'avait pas adhéré. Croyez-vous que les européens seront suffisamment intelligents pour renouveler l'exploit et enterrer, en dédaignant les "nouveaux services à valeur ajoutée", l'appétit toujours plus féroces de ces hyènes avides de fric qui "pensent" pour nous ?
Inscrit le 19/07/2011
8 messages publiés
deuxsauvages, le 19/07/2011 - 14:48
Mathan: ton mépris des prolétaires et ton adoration des spécialistes fait froid dans le dos.

Heureusement pour toi qu'il y a des petits esclaves qui bossent pour ta gueule dans les mines, les usines, les plateformes pétrolieres, les supermarchés et tout le bordel de cette société degueulasse. Sinon faudrait que tu fasses autre chose que te branler le cerveau et que tu fasse produise ton pain 'a la sueur de ton front'.

Demandons rien aux spécialistes, ils sont aveuglés par l'idéologie scientifique dans laquelle ils ont baigné depuis tant d'années et sont de fait dans la reproduction sociale...



Je me suis peut-être mal exprimé, par prolétaire j'entendais simplement les gens "simples" qui ne se sont pas encore baignés dans le monde informatique. Quand a gagner ma vie à la sueur de mon front évite les amalgames, prolétaires n'équivaux pas à travail à la sueur du front (relis Marx sa t'aidera), et je gagne ma vie à la sueur de mon front à 23 ans pour vivre dans 17m². C'est dingue la bêtise humaine de nos jours ... (pour info la dernière mine en France était liquidée en 2007 >
[message édité par Mathan le 19/07/2011 à 17:08 ]
Inscrit le 19/07/2011
5 messages publiés
U., le 19/07/2011 - 11:16
vf, le 19/07/2011 - 10:39
obibann, le 19/07/2011 - 09:43
vf, le 19/07/2011 - 09:31
si les entreprise ne générais pas de profit vous seriez aux chômage bande de nase!!!pffff faut vraiment être français pour penser qu'a sa gueule!!!


Lol, désolé ce n'est ni Amazon, ni MSN qui m'emploi. Vouloir faire du profit c'est une chose, mais vouloir s'approprier un réseau mondial en est une autre.

Et non je ne pense pas qu'à ma gueule, je pense aussi à celle de tout mes compatriotes qui vont perdre leur liberté d'expression et leur cyber citoyenneté au profit d'un shit-pack vendu une fortune.

Si être Français c'est se soucier des libertés fondamentales plutôt que de comment engraisser des multinationales, alors désolé, mais je suis plutôt fier.


je parle bien de profit des moyennes et petites entreprise et non des multinationnal,qu'on soit d'accord.
regarder vos ville qui se déguise en désert aux profit de banque et d'assurance regarder les super marché qui déploies les caisse automatisé a grande vitesse,faut arrêter de dire ces les patrons,parce que si les patrons n'étais pas la vous n'auriez pas de travaille(pour ceux qui travaille).
je ne parle pas a titre perso car tous vas bien pour moi et je suis assez fier d'avoir pus embauché un jeune,mais part soucis des commerce de vos ville(nos ville)internet et un super outil mais attention car un jour c'est aussi ce qui causeras notre perte!!!!


Si tu lis attentivement, tu verras qu'on ne critique pas "les patrons" ni "les entreprises" en général, mais les situations d'oligopole sur certains marchés particulièrement critiques (télécommunications, contenus, web, informatique).

Le discours n'est donc pas une resucée de la lutte des classes, mais le constat objectif que les mastodontes trustent les marchés au détriment 1) de la concurrence, 2) des libertés publiques, 3) des droits et libertés individuels, 4) de la vie privée, 5) de la neutralité technologique du net, 6) de la création et de la diffusion culturelle, 7) du pluralisme éditorial et de la diversité culturelle, 8) de l'innovation scientifique et du travail collaboratif.

C'est dire que ceux qui en souffrent, et vont en souffrir de plus en plus en étant persuadés d'évoluer dans le Meilleur des Mondes, ce sont les citoyens, les individus, dans le monde entier, et également les PME.

L'idée n'est donc pas d'incriminer la notion de "profit", mais de fustiger le fait qu'elle est devenue totalement centrale, et unique, et particulièrement prédatrice, pour les entreprises les plus puissantes, lesquelles se sont affranchies de toute cohérence globale et n'existent que pour accumuler toujours plus de richesses, au seul bénéfice des oligarchies financiaro-industrielles et politiques, et au grand dam des populations souveraines, des consomateurs, des foules et des individus.

Mon idée de base est que lorsqu'on dépasse une taille critique, qu'on devient monopolistique ou oligopolistique, on n'est plus une entreprise, on devient une entité soumise à des impératifs collectifs particulièrement forts, en terme de protection de l'environnement, d'économie d'énergie, de tissu social, de solidarité, de contribution fiscale, de respect des citoyens, de respect de la neutralité et du pluralisme, etc. Et ce, qu'on s'appelle SNCF, GDF, Bouygues, Newscorp, Vivendi, Warner, Monsanto, Pfizer, Orange, Vodafone, Alcatel, Microsoft, Apple, Facebook ou Google.

Si on commençait par réviser le droit de la concurrence en augmentant significativement les obligations sociales, environnementales et les usages collectifs libres des ressources privées de ces oligopoles, on irait dans la bonne direction. On fait précisément tout l'inverse depuis que les plus perverses des entreprises, les banques, ont montré au monde qu'elles en étaient les véritables dirigeants.

Ne pas se tromper de cible, donc. On parle de sociétés de contrôle, de biopolitique, de totalitarisme marketing, d'oligarchies et de monopoles privés, on n'en est pas à séquestrer un patron de TPE parce qu'il sucre un 13e mois...

Et au-delà, il est stérile, et franchement imbécile, de croire que l'organisation capitaliste actuelle est intangible, et que le profit des entreprises privées est l'alpha et l'oméga de toute activité humaine. L'entreprise est au service de l'homme. L'Etat est au service de la collectivité. Les marchés ne sont qu'un outil de rencontre de l'offre et de la demande, pas un terrain de jeu pour spéculateurs. Tant qu'on n'en reviendra pas aux fondamentaux, on continuera de précipiter l'effondrement violent de ce système capitaliste devenu cinglé. Qu'on peut d'ailleurs appeler de nos voeux : il est tout simplement hors de question de laisser encore longtemps quelques oligarques cyniques se remplir les fouilles en nous racontant que "there is no alternative". Va bien falloir qu'on aille les tondre du fric accumulé depuis des décennies - de toutes façons ça sera ça ou on les pendra dans les rues.

Je préférerais qu'on redistribue efficacement le fric accumulé par les banquiers et les industriels, mais l'idée de voir le vieux Dassault, Proglio ou Sarkozy se balancer au bout d'une corde place de la Bastille, ça fait du bien, certains jours.


Tout à fait d'accord, mais c'est quand qu'on commence la révolution? Nos libertées reculent encore un peu plus tous les jours et toutes mes réflexions me mènent à cette conclusion mais à part poster sur Numerama, qu'est ce qu'on peut faire?
Et s'il vous plaît ne me dites pas d'aller voter...
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 19/07/2011 à 17:18
korf, le 19/07/2011 - 17:06

Tout à fait d'accord, mais c'est quand qu'on commence la révolution? Nos libertées reculent encore un peu plus tous les jours et toutes mes réflexions me mènent à cette conclusion mais à part poster sur Numerama, qu'est ce qu'on peut faire?
Et s'il vous plaît ne me dites pas d'aller voter...

A part te présenter toi même, c'est pourtant ce que tu peux faire de plus efficace. Et surtout aller voter aux législatives, parce que c'est la que tout se joue.
Inscrit le 11/07/2011
99 messages publiés



Je me suis peut-être mal exprimé, par prolétaire j'entendais simplement les gens "simples" qui ne se sont pas encore baignés dans le monde informatique. Quand a gagner ma vie à la sueur de mon front évite les amalgames, prolétaires n'équivaux pas à travail à la sueur du front (relis Marx sa t'aidera), et je gagne ma vie à la sueur de mon front à 23 ans pour vivre dans 17m². C'est dingue la bêtise humaine de nos jours ... (pour info la dernière mine en France était liquidée en 2007, et viens pas sortir d'autres pays du monde ou alors tu sort ton uniforme solidaire et tu vas faire un tour au Togo)


C'est pas faux que tu t'es pas tres bien exprimé, peut etre aurais tu besoin de relire marx. Ou alors les situs mais dans ce cas le prolétariat s'élargit. Ce qui n'est pas un mal dans l'analyse mais qui biaise les rapports de classe.

Quand à l'approche internationale, beh désolé mon pote mais elle est nécéssaire: Qui fait ton pétrole (qui sert a produire la bouffe industrielle, la transporter etc) qui a fait les composants de ton pc? qui va les 'recycler' a main nues et sans masques? - voir meme qui fait les protéines pour nourrir les betes qui font la viande et/ou les laitages (soja cultivé sur des terres volées aux paysans brésiliens).

Et oui maintenant le monde est complexe et meme les 'prolétaires' (que ca soit ma définition, la tienne, celle de Marx ou celle de Debord) de chez nous sont des bourgeois pour qui travaille une grosse partie de la planete pour trois fois rien et dans des conditions déplorables...

Et c'est ces gens là qui construisent l'infrastructure physique qui permet cette soit disant "dématérialisation" (illusion ou arnaque?)... - de fait...

Ah, la vie dans les grands pays coloniaux sur le déclin!

Que la crise s'aggrave et que la vie l'emporte!
Inscrit le 19/07/2011
4 messages publiés
Deux sauvages soit tu es inconséquent envers les répercussions des changements que tu sembles souhaiter soit tu es quelqu'un de très désillusionné. Dans tout les cas ramener Marx et la lutte des classe nous éloigne du problème (même si ça soutient bien vos argumentation).
Pour en revenir à ce que tu appelles une boulimie de Hardware qui fait bien de se stopper, penses tu vraiment malgrès les merdes indéniables qu'internet nous a offert que ça ne représente pas une merveilleuse chance d'éveil de la conscience et de culture pour beaucoup de personnes au regard de la culture moyenne des époques précédentes?
Je ne pense pas sur ce point avoir de réponse toute faite mais je préfère avoir un vérité parsemée sur la toile qu'une illusion de société qui se tient.
Même en vivant dans le plus concret des mondes l'illusion et le mensonge sont toujours de rigueur...
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


http://store.steampowered.com/stats/

jusqu'à 3 600 000 personnes connectées simultanément, rien que pour steam.
Plus de 10 000 000 de personnes sur World of Warcraft.
Pour les plus gros.

C'est 2 fois la population de la Suisse, t'appelle ça une minorité ?
Et sache que ce ne sont pas que les utilisateurs de jeux en lignes qui ont besoin d'un bon débit, d'ailleurs, c'est le ping qui les intéresse plus qu'autre chose.

Par contre, le milliard d'abonnés à des chaînes youtube, qui regarde 2 milliards de vidéo par jours, ainsi que les 93 000 000 de visiteurs de Dailymotion, ils en ont besoins.

Perso, j'appelle pas ça une Minorité.
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Ces gens ne méritent que la prison à l'image de Murdock et autres consors, grand patrons industriels éhonté.
A une autre époque on leur aurait promis l'échaffaud.

TOUS DES POURRIS.
Inscrit le 19/07/2011
2 messages publiés
C'est simple si l'accès à des sites comme youtube facebook ou autre deviennent payant, bah je n'irais plus dessus, à force tout le monde fera ça et dans quelque temps "delete" youtube facebook et autre... façon on vivait très bien sans avant, et puis internet deviendra un monde tout vide. La croissance fulgurante va s'inverser et deviendra une dépression fulgurante, un peu comme les marchés financiers! Toute façon ils ont rien vue venir pour les crises financière et économique, ils vont faire de même avec le monde virtuel, un bon petit armageddon virtuel. Mais que voulez vous j'ai l'impression qu'ils ont du mal ceux dans les hautes sphères...
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Bientot ,on va payer pour respirer ?
vive le capitalisme
Inscrit le 19/07/2011
2 messages publiés
C'est simple si l'accès à des sites comme youtube facebook ou autre deviennent payant, bah je n'irais plus dessus, à force tout le monde fera ça et dans quelque temps "delete" youtube facebook et autre... façon on vivait très bien sans avant, et puis internet deviendra un monde tout vide. La croissance fulgurante va s'inverser et deviendra une dépression fulgurante, un peu comme les marchés financiers! Toute façon ils ont rien vue venir pour les crises financière et économique, ils vont faire de même avec le monde virtuel, un bon petit armageddon virtuel. Mais que voulez vous j'ai l'impression qu'ils ont du mal ceux dans les hautes sphères...
Inscrit le 19/07/2011
1 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


Rhum '
Tu crois que ça va nous plaire de payer plus cher? Stupide...
Inscrit le 26/04/2010
45 messages publiés
@l'auteur

Une petite remarque inspirée par un tweet de @Galuel.

Guillaume, le 18/07/2011 - 10:39

Le résultat est encore pire que nos craintes de l'époque, et confirme la tendance exprimée par la Commission Européenne le mois dernier, lorsqu'elle a dit vouloir privilégier le libre marché à la défense de la neutralité du net.


Le marché du logiciel libre est par définition un marché libre, chacun contribue où bon lui semble sans contrainte. Sauf qu'aucun marché ne peut être neutre (y compris celui du logiciel libre) car nous sommes tous captifs d'une monnaie non neutre (monopolistique, minitelistique).

L'enjeu relatif au marché est bien de le libérer via monnaie neutre.

De la même manière que certains œuvrent à libérer le logiciel, il faut œuvrer à libérer le marché -> neutralité de la monnaie.

Edit : Ce qui aurait pour effet collatéral de libérer la démocratie...
[message édité par marpal le 20/07/2011 à 00:06 ]
Inscrit le 20/07/2011
1 messages publiés
Comment rendre une invention géniale (Internet) sous la domination du marché du contenu ? Techniquement le besoin de gérer des classes de service pour prioriser par exemple de la vidéo ou du son est réel. Par contre, ce besoin est pris en compte au sein du protocole IPV6 sur lequel nous devrons tous passer d'ici peu pour cause de manque d'adresses IPV4. Il n'y a donc aucune raison de faire payer l'usage du net différemment en fonction des besoins. C'est comme si on faisait payer ce jour un accès internet plus cher sous prétexte que l'on peut faire du HTTP et du SMTP (du web et de la messagerie). C'est un non sens technique et une grosse tentative des lobbys fournissant du contenu institutionnel (de la propagande commerciale ou politique) de toujours augmenter leurs bénéfices.
Il y a une solution pour éviter cela : faisons la grève de la consommation effrénée et luttons contre ces pouvoirs oligarchiques qui tentent de nous priver de la démocratie en infiltrant les milieux politiques. Boycottons la pub, et agissons. Indignez vous, dit Stephane Hessel, c'est une première étape. La deuxième étape est de prendre conscience de la nature oligarchique des pouvoirs qui sont en place dans la plupart des pays occidentaux, la troisième étape est de voter contre ces gens, et de diminuer notre consommation de produits ou services qui n'offrent que peu de valeur ajoutée.

Ces personnes qui portent ces idées malsaines doivent être nommées. "Le marché" n'est que la représentation d'intérêts individuels de quelques privilégiés. Qui sont-ils ? Que vendent-ils ? Ce qu'il vendent : ne l'achetez plus et vous verrez que leur puissance déclinera rapidement.
Inscrit le 19/07/2011
2 messages publiés
@Malatesta
Cela fait du bien de lire quelqu'un qui maîtrise si bien la langue et s'exprime si clairement.
@tout le monde
Ce serait sympa de faire un effort à la rédaction de vos messages. Ils auraient très certainement plus de poids. Le langage est le support de la communication, celui qui le maîtrise a un avantage certain sur son adversaire.

Bon, ceci dit, je pense comme la majorité d'entre vous, que la perte de neutralité du net est une catastrophe sociale. Et j'adhère à la métaphore de l'imprimerie qui aurait été confisquée à la société humaine par la religion. Nous serions peut-être encore aujourd'hui au moyen-âge.

Le moyen-âge, quelle belle époque, où les oligarques aimeraient nous ramener. Un nouveau moyen-âge avec le marché comme religion et le réseau des oligarques comme ecclésiastes.
Des institutions qui préparent le terrain. Une société bipolaire avec une plèbe et une aristocratie de baronnet avec les même oligarques qui règneraient sur tout ce petit monde.

Autre problème autrement plus grave que la confiscation du net, celle des ressources alimentaires par les grandes majors de l'industrie alimentaire et de certains états dit socialistes.

Tout cela pour dire que cet évènement concernant le net s'inscrit dans une mouvance générale qui vise à une restructuration de la société pour nous conduire vers ce nouveau moyen-âge.
Inscrit le 03/06/2011
346 messages publiés
C'est marrant, en fait ce qu'ils veulent ce n'est pas rendre internet accessible au plus grand nombre c'est juste pouvoir en retirer le plus de pognon possible !
On segmente, on met plein d'option partour comme ca tout le monde s'y perd et au final on crache beaucoup plus qu'avant pour que ceux qui sont deja les poches bien pleines en aient encore plus.

Mouais bof en fait rien de bien nouveau, c'est un peu ce que fait notre gouvernement depuis quelques temps, le peuple on s'en tape tant que les nantis peuvent manger encore plus de caviar !
Inscrit le 20/07/2011
1 messages publiés
Il devrait en être du réseau Internet comme du réseau routier, sauf à nous obliger de prendre les autoroutes pour des raisons discutables, pas grand-chose ne pourra nous obliger le très haut débit très cher à moins qu'il n'y ait plus aucun autre choix. Et ce ne sera surement pas leurs contenus à la noix qui créeront le besoin.


J'ai malheureusement envie de dire que "Mme Michu" sera suffisamment naïve pour penser le contraire.. Loi Hadopi(re) aidant, la peur de l'illégalité, lui fera acheter telle ou telle offre selon qu'elle veut regarder les épisodes de Derrick à minuit le samedi alors que c'est diffusé en semaine dans l'après-midi, sans savoir qu'elle peut le regarder gratuitement en replay sur son ordinateur... mais justement... le "replay" fera sûrement partie de ce repositionnement financier pour nous faire cracher plus. Vous voulez du streaming de qualité ? ça fera 5 € en plus sur votre abonnement par mois. Vous voulez jouer fluidement en ligne à WoW ? ça vous fera 3 € en plus par mois sur votre abonnement. Vous voulez télécharger fluidement des contenus légaux ? pas de soucis, si vous nous payez 5 € en plus par mois... parce qu'ils auront les moyens de contrôler les ports les plus utilisés par les Internautes et d'en brider la consommation de BP... et ce n'est qu'un exemple !

Grumble, monde de merde... je me vois bien dire à mes petits enfants : "Il était une fois, Internet, libre..." et là j'aurais droit à "Mais Mamie, on est plus des enfants, les contes de fées c'est bon pour les gamins.... !!!"... grumph.
Inscrit le 19/07/2011
8 messages publiés
@Malatesta
Je pense qu'il n'y a pas grand chose à rajouter à ce que tu dit, personnellement je suis profondément d'accord avec toi (surtout pour la fin ) et le fait que tu l'explique aussi bien fait que tout le monde peut comprendre l'idée. Bref bravo, il faudrait plus de gens qui pense comme toi et qui prennent les problèmes dans "le bon sens".
Inscrit le 20/07/2011
1 messages publiés
(...)

J'en ai vraiment ral le bol de ces politiques. On nous parle de nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté, la démocratie mais derrière on nous enlève petit à petit tout ça.
A ce rythme là, il n'y aura bientôt plus d'Etat, seulement des entreprises privées qui contrôleront tout.


...et alors, il faudra à nouveau se battre.

Germinal 4 ever.
Inscrit le 11/06/2010
414 messages publiés
aundro, le 20/07/2011 - 09:58
(...)

J'en ai vraiment ral le bol de ces politiques. On nous parle de nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté, la démocratie mais derrière on nous enlève petit à petit tout ça.
A ce rythme là, il n'y aura bientôt plus d'Etat, seulement des entreprises privées qui contrôleront tout.


...et alors, il faudra à nouveau se battre.

Germinal 4 ever.


Et vous serez combien à prendre tous les risques pour y arriver ????
2, 3 ???
Inscrit le 14/07/2004
7758 messages publiés
flob (Modérateur(rice)) le 20/07/2011 à 10:30
Nhorack, le 20/07/2011 - 10:29

aundro, le 20/07/2011 - 09:58
(...)

J'en ai vraiment ral le bol de ces politiques. On nous parle de nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté, la démocratie mais derrière on nous enlève petit à petit tout ça.
A ce rythme là, il n'y aura bientôt plus d'Etat, seulement des entreprises privées qui contrôleront tout.


...et alors, il faudra à nouveau se battre.

Germinal 4 ever.


Et vous serez combien à prendre tous les risques pour y arriver ????
2, 3 ???
2, 3 ? millions ? milliers ? centaines de millier ?
Inscrit le 19/04/2011
1421 messages publiés
Le marché du logiciel libre est par définition un marché libre, chacun contribue où bon lui semble sans contrainte


Ca c'est une belle utopie. Le marché du logiciel libre existe parce que de grosses entreprises le sponsorisent. Il n'est qu'à regarder le scandale qui agite le microcosme du libre parce qu'Oracle a racheté Sun, donc a racheté le droit de sponsoriser ou pas MySQL et Openoffice.org.

J'en ai vraiment ral le bol de ces politiques. On nous parle de nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté, la démocratie mais derrière on nous enlève petit à petit tout ça.

Mais qu'est-ce que tu attends pour descendre dans la rue ??? Regarde, cette année dans les pays du Maghreb et les pays arabes les gens sont descendus dans la rue. Ils en on eu ras le bol et ils l'ont dit (même si je suis persuadé qu'ils ont été manipulés).

Il faut dire qu'eux ont de vrais problèmes de démocratie et de liberté d'expression. Alors que vos problèmes à vous c'est du style "c'est liberticide car on m'empêche de télécharger Lady gaga gratuitement".

Vous êtes tous en train de vous extasier sur le livre "Indignez-vous". Mais vous avez oublié de lire "Bougez-vous le cul".
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
-Continuez à vous indigner ... mais personne nous écoute hélas. LEU des marchands s'est toujours faite au détriment de L'EU sociale & des citoyens ! La Commission EU et le Conseil de l'EU ne sont que les relais du lobbyisme et du clientélisme des puissants !
Le' EU a revêti, en trompe-l'oil, un habillage démocratique; à un pouvoir entièrement aux mains d'une OLIGARCHIE de financiers et d'industriels & banquiers qui y font la pluie et le beau temps ! n exemple : le triste sort réservé aux Grecs qui paient pour les comportements maffieux & occultes de leurs dirigeants qui ont conduit leurs pays à la ruine ... et l'effondrement de l'euro :

http://www.marianne2...n-_a208227.html
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 20/07/2011 à 12:26
Al29300, le 20/07/2011 - 10:55

-Continuez à vous indigner ... mais personne nous écoute hélas.

Commencez donc par aller voter a toutes les élections et tout particulièrement aux législatives. Si les 40 % d'abstentionniste avaient voté contre Sarkozy il aurait eu du mal a mener sa politique.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
tanagra, le 20/07/2011 - 10:47
Le marché du logiciel libre est par définition un marché libre, chacun contribue où bon lui semble sans contrainte


Ca c'est une belle utopie. Le marché du logiciel libre existe parce que de grosses entreprises le sponsorisent. Il n'est qu'à regarder le scandale qui agite le microcosme du libre parce qu'Oracle a racheté Sun, donc a racheté le droit de sponsoriser ou pas MySQL et Openoffice.org.


Euh, faux. Le logiciel libre existe parce que ses inventeurs ont voulu s'affranchir de la logique de marché, justement. Il s'est développé ensuite lorsque des modèles économiques ont été élaborés pour le permettre, mais ce ne sont pas les entreprises qui ont fait naître le libre. Surtout pas les grosses, c'est faire un terrible contre-sens, et ignorer l'histoire du logiciel libre, que de croire qu'il n'est pérenne que parce que les mastodontes s'y sont mis. Les mastodontes s'y sont mis parce qu'ils ont compris 1) qu'ils n'avaient pas le choix face à une concurrence gratuite et auto-organisée, 2) que l'ouverture du code constituait en réalité une révolution économique et technique bénéfique à la fois pour elles et pour leurs clients.

Mais demande à n'importe quel libriste, il t'expliquera que le Libre serait déjà bien plus répandu si les mastodontes de l'industrie logicielle ne s'y étaient pas opposés avec la dernière rage pendant 10 ans.

tanagra, le 20/07/2011 - 10:47

J'en ai vraiment ral le bol de ces politiques. On nous parle de nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté, la démocratie mais derrière on nous enlève petit à petit tout ça.

Mais qu'est-ce que tu attends pour descendre dans la rue ??? Regarde, cette année dans les pays du Maghreb et les pays arabes les gens sont descendus dans la rue. Ils en on eu ras le bol et ils l'ont dit (même si je suis persuadé qu'ils ont été manipulés).


C'est un peu lassant de te voir faire cette réponse. D'autant que tu sais comment doit fonctionner une démocratie, et que tu vois bien en quoi la nôtre ne fonctionne pas correctement.

tanagra, le 20/07/2011 - 10:47

Il faut dire qu'eux ont de vrais problèmes de démocratie et de liberté d'expression. Alors que vos problèmes à vous c'est du style "c'est liberticide car on m'empêche de télécharger Lady gaga gratuitement".


ça, c'est même un peu con, désolé de te le dire. Comparer les insurrections arabes, qui se rebellent enfin contre parfois 20 ou 40 ans de régime autocratique, de dictature policière, et les mouvements de défense des libertés publiques en Occident face aux projets techno-sécuritaires des pouvoirs néoconservateurs, c'est inique. Tu sais bien rigoler quand quelqu'un assimile les deux situations, alors ne pratique pas toi-même la comparaison.

Les deux situations sont différentes, là-bas ils se révoltent contre des autocraties violentes et le paient de leur sang. Ici, il s'agit de protéger, défendre et promouvoir des libertés dont on a justement une petite idée de ce que ça donne lorsqu'elles sont érodées. Ici, il ne s'agit pas de combat contre une autocratie, mais contre des oligarchies. Ici, il ne s'agit pas de révolte contre un régime dictatorial, mais de lutte contre la réduction progressive, par mise en place de lois-valises et de réglementations scélérates, des libertés publiques, collectives et individuelles. 44 lois sécuritaires en France depuis 2002. La création de précédents attentatoires à la vie privée, à la présomption d'innocence, ou au pluralisme des idées. C'est une réalité, qui n'a pas les caractéristiques du régime iranien ou lybien, mais qui n'en constitue pas moins un recul des libertés civiles en Occident, au profit d'un système orwellien de contrôle panoptique.

tanagra, le 20/07/2011 - 10:47

Vous êtes tous en train de vous extasier sur le livre "Indignez-vous". Mais vous avez oublié de lire "Bougez-vous le cul".


T'inquiète, ça va venir. Les hackers et les lanceurs d'alerte sont déjà au travail depuis un petit moment.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 20/07/2011 à 12:55 ]
Inscrit le 11/07/2011
99 messages publiés
Le, le 19/07/2011 - 17:43
Deux sauvages soit tu es inconséquent envers les répercussions des changements que tu sembles souhaiter soit tu es quelqu'un de très désillusionné. Dans tout les cas ramener Marx et la lutte des classe nous éloigne du problème (même si ça soutient bien vos argumentation).
Pour en revenir à ce que tu appelles une boulimie de Hardware qui fait bien de se stopper, penses tu vraiment malgrès les merdes indéniables qu'internet nous a offert que ça ne représente pas une merveilleuse chance d'éveil de la conscience et de culture pour beaucoup de personnes au regard de la culture moyenne des époques précédentes?
Je ne pense pas sur ce point avoir de réponse toute faite mais je préfère avoir un vérité parsemée sur la toile qu'une illusion de société qui se tient.
Même en vivant dans le plus concret des mondes l'illusion et le mensonge sont toujours de rigueur...


Le redresseur: je pense plutot être désilusionné qu'inconséquent: ca me dérangerai pas qu'on décide de laisser leur automomie et leur souveraineté alimentaire aux pays actuellement dominés par nos économies, ca me dérangerait pas qu'on arrete de piller les 3/4 de la planete pour pouvoir "vivre et manger comme des porcs".

Apres que ca implique de se lever le matin et de bosser dehors, de manger de la viande que le dimanche ou en cas de grands froids, ca ne me dérange pas.

L'illusion dans laquelle on vie et la pietre qualité de la marchandise industrielle ne me semblent pas plus désirables que ca. Surtout quand on connait leur prix, écologique et social - des mines chinoises aux décharges pakistanaises, en passant par les dechets chimiques enterres en somalie. La "maitrise" ventée par les technocrates et tous les marchands de la société technicienne n'est autre qu'une publicité, un discours.. Dans la pratique on externalise nos nuisances dans ce qu'on appelle "le monde en developpement".

C'est totalement insencé. Et cynique...

Alors je crois que je prefererais vivre une vie peut etre plus dure, avec moins de confort, mais avec la conscience que mon alimentation ne vole pas celle des petits paysans d'amerique du sud, et sans boulimie energetique qui laisse une terre invivable a mes petits enfants...

Apres est ce qu'Internet malgres la pub, le tracking, la consommation energetique enorme et la baisse en qualité du contenu dans les dernieres années est un moyen d'offre de la culture et la possibilité d'eveil de la conscience pour certaines personnes, peut etre. Peut etre dans ce cas qu'internet serait comme la "culture": 99% de merde pour 1% de bien, qui fait qu'une fois que tu l'as bien compris tu te detournes de la culture pour aller vers la vie réele. Et c'est vrai qu'il y a des pages interessantes, du 'vrai' cinema presque oublié sur les réseaux p2p etc.

Mais combien de gens vont atteindre l'eveil via internet comparé aux gens qui vont devenir des esclaves de leur clavier et de leur écran, que ca soit pour masturber leur intelect sur des forums ou pour consommer du p0rn a longueur de journée en en étant dépendants?

Je sais pas, faudrait voir si "ca vaut le cout"... Et si on prend le cout humain des gosses en chine qui crevent dans les décharges a éléctronique, des meres qui font fondre dans des gamelles en alu les plaques de composants pour récupérer quelques roupies... les ouvriers à la durée de vie limitée dans l'industrie du composant des pays qui n'ont pas nos normes de la mine a l'usine... Bref, tout ce qu'on a externalisé pour pouvoir vivre l'illusion de la 'dématérialisation' comme disait je ne sais plus qui quelques messages plus haut...

tanagra, le 20/07/2011 - 10:47
Le marché du logiciel libre est par définition un marché libre, chacun contribue où bon lui semble sans contrainte


Ca c'est une belle utopie. Le marché du logiciel libre existe parce que de grosses entreprises le sponsorisent. Il n'est qu'à regarder le scandale qui agite le microcosme du libre parce qu'Oracle a racheté Sun, donc a racheté le droit de sponsoriser ou pas MySQL et Openoffice.org.


Et le logiciel libre a survecut par ce qu'il a servit de base a de gros industriels pour vendre leur soupe: sur quoi reposent google, facebook, sur quoi reposent les régies de pub? du FreeBSD, du Debian et des logiciels libres.

Et ou / pour qui bossent les dev des logiciels libres dans leur "day job"? pour des boites qui vendent du service lié au libre ou qui font du logiciel libre pour l'entreprise.

Un comment une idée qui a été concue comme un potentiel projet de libération devient juste les murs d'une nouvelle prison.

C'est le probleme: le logiciel libre n'emmene pas une liberté, une prison reste une prison, même pour le maçon, et meme si on peut étudier comment en sont fait les murs...


J'en ai vraiment ral le bol de ces politiques. On nous parle de nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté, la démocratie mais derrière on nous enlève petit à petit tout ça.


Ceci dit on nous en parle. Mais nos ancetres ils se sont pas battus pour la démocratie parlementaire. Ils voulaient la démocratie directe, et la révolution francaise s'est fait récupérer par la bourgeoisie et est devenue justé une des necessités pour instaurer le capitalisme - se débarasser de la noblesse...


Mais qu'est-ce que tu attends pour descendre dans la rue ??? Regarde, cette année dans les pays du Maghreb et les pays arabes les gens sont descendus dans la rue. Ils en on eu ras le bol et ils l'ont dit (même si je suis persuadé qu'ils ont été manipulés).

Il faut dire qu'eux ont de vrais problèmes de démocratie et de liberté d'expression. Alors que vos problèmes à vous c'est du style "c'est liberticide car on m'empêche de télécharger Lady gaga gratuitement".

Vous êtes tous en train de vous extasier sur le livre "Indignez-vous". Mais vous avez oublié de lire "Bougez-vous le cul".


Ouaip!

C'est le probleme en occident: tant qu'il y a le confort, l'eau chaude, internet et à manger en abondance les gens feront rien, ils se poseront meme pas la question d'ou viennent toutes ces commodités qui tombent du ciel. Et ceux qui ont grandit dedant c'est encore pire: illes croient que c'est un du...

S'indigner de pas avoir de boulot ou de pas toucher autant que papa maman ou de pas pouvoir toucher autant... mwais super :/

Malheureusement c'est là ou on en est...

Il faudrait pas juste descendre dans la rue, mais réapprendre les savoirs faires qui donnent l'autonomie et donc rendent libre...

Qui sait cultuver des céréales sans machines?
Qui sait batir une maison avec les materiaux qu'il y a autour de nous.

Nos ancetres savaient, nous, on sait consommer...

Si la fin d'internet tel qu'on l'a connu peut etre l'occasion pour certaines personnes de remettre en question l'ordre des choses et les processus historiques qui nous ont menés là, a mon avis ca peut etre une tres bonne chose.

La fin de l'internet "libre", c'est quoi si ce n'est la fin d'une illusion?
[message édité par deuxsauvages le 20/07/2011 à 12:08 ]
Inscrit le 26/04/2010
45 messages publiés
tanagra, le 20/07/2011 - 10:47

Le marché du logiciel libre est par définition un marché libre, chacun contribue où bon lui semble sans contrainte


Ca c'est une belle utopie. Le marché du logiciel libre existe parce que de grosses entreprises le sponsorisent. Il n'est qu'à regarder le scandale qui agite le microcosme du libre parce qu'Oracle a racheté Sun, donc a racheté le droit de sponsoriser ou pas MySQL et Openoffice.org.



Exact, c'est ce que je dis par la suite.

Contrairement à une idée reçue le libriste aime le marché libre.

Dire que le marché actuel est libre est aussi pertinent que de dire que Windows est un logiciel libre.
(Pareil quand on me dit qu'il faut en finir avec le mythe de la croissance. Euh, j'ai beau chercher, je ne vois pas de croissance. Construire l'usine pour décontaminer l'eau serait-ce croissance ?)

Nous sommes tels des Sisyphes soumis à la gravité induite par l'asymétrie de la création monétaire.

deuxsauvages, le 20/07/2011 - 12:04


Il faudrait pas juste descendre dans la rue, mais réapprendre les savoirs faires qui donnent l'autonomie et donc rendent libre...

Qui sait cultuver des céréales sans machines?
Qui sait batir une maison avec les materiaux qu'il y a autour de nous.

Nos ancetres savaient, nous, on sait consommer...

Si la fin d'internet tel qu'on l'a connu peut etre l'occasion pour certaines personnes de remettre en question l'ordre des choses et les processus historiques qui nous ont menés là, a mon avis ca peut etre une tres bonne chose.

La fin de l'internet "libre", c'est quoi si ce n'est la fin d'une illusion?


Ouaip mais pour ça on a besoin d'un accès libre aux ressources :

http://fr.wikipedia....ause_lockéenne

Première des trois libertés économiques définies par la TRM :
* Tout Citoyen est libre d'accéder aux ressources
* Tout Citoyen est libre de créer et produire toute sorte de valeur
* Tout Citoyen est libre d'échanger sa production avec autrui
( http://wiki.creation...title=Main_Page )

-> neutralité de la monnaie

Sinon quelques liens qui me paraissent sympathiques :

kit-pour-demarrer-civilisation
un-jardin-sans-travail-du-sol ( Le livre chez Soltner )
Créer un jardin-forêt, de Patrick Whitefield
Edible-Forest-Gardens
Mushrooms can save the world
Permaculture, intérêt économique. (via http://fr.wikipedia....ki/Permaculture )
Inscrit le 20/07/2011
1 messages publiés
De toutes façons dîtes vous bien que tant qu'il y aura des imbéciles pour payer , alors cette politique s'en trouvera justifiée . c'est con mais c'est comme ça .
Inscrit le 11/07/2011
99 messages publiés
marpal, le 20/07/2011 - 14:14


Contrairement à une idée reçue le libriste aime le marché libre.

Dire que le marché actuel est libre est aussi pertinent que de dire que Windows est un logiciel libre.
(Pareil quand on me dit qu'il faut en finir avec le mythe de la croissance. Euh, j'ai beau chercher, je ne vois pas de croissance. Construire l'usine pour décontaminer l'eau serait-ce croissance ?)

Nous sommes tels des Sisyphes soumis à la gravité induite par l'asymétrie de la création monétaire.


Oui le libriste aime le marché libre, le libriste aime l'inovation, le libriste est libertarien.

Si ce n'est pas le cas il se dirait peut être "merde je suis en train de construire quelque chose de douteux"...

Le marche n'est pas libre, l'état a investit beaucoup pour mettre en place l'infrastructure du capitalisme moderne. Le marché libre c'est un dogme pour les pays du tiers monde pour leur faire croire qu'il faut qu'ils laissent le marché (= les entreprises occidentales) prendre soin du "developpement" a leur place...

Apres oui construire l'usine pour décontaminer l'eau c'est de la croissance. Ca s'appelle la croissance verte. Produire des nuisances, des désastrer et les gérer, c'est ca la beauté du capitalisme. Créer de l'emploi.

Quelle misere...

marpal, le 20/07/2011 - 14:14



Ouaip mais pour ça on a besoin d'un accès libre aux ressources :

http://fr.wikipedia....

Première des trois libertés économiques définies par la TRM :
* Tout Citoyen est libre d'accéder aux ressources
* Tout Citoyen est libre de créer et produire toute sorte de valeur
* Tout Citoyen est libre d'échanger sa production avec autrui
( http://wiki.creation...title=Main_Page )

-> neutralité de la monnaie

Sinon quelques liens qui me paraissent sympathiques :

kit-pour-demarrer-civilisation
un-jardin-sans-travail-du-sol ( Le livre chez Soltner )
Créer un jardin-forêt, de Patrick Whitefield
Edible-Forest-Gardens
Mushrooms can save the world
Permaculture, intérêt économique. (via http://fr.wikipedia....ki/Permaculture )


Le livre de Soltner est pas mal, la permaculture aussi et les jardins forestiers c'est l'avenir.

Apres, je prefere l'approche de Masanobu Fukuoka, l'agriculture naturelle (son bouquin est super d'ailleur, je le recommande fortement!) par ce que je trouve important qu'il remette en cause le rapport au monde occidental/moderne/rationnel sur le monde pour laisser la nature agir - et il est dans une vraie démarche globale (holistique?).

Apres il s'est fait récupérer par Molisson et les permaculturistes, qui n'ont pas vraiment compris qu'il y avait autre chose derriere l'agriculture naturelle que juste cultiver sans travail du sol... mais c'est vraiment pas la meme demarche ni le meme rapport au monde meme si la resultat (agricole) peut avoir quelques similitudes.

Merci pour le kit, je connaissais pas ca a l'air interessant
[message édité par deuxsauvages le 20/07/2011 à 14:49 ]
Inscrit le 26/04/2010
45 messages publiés
deuxsauvages, le 20/07/2011 - 12:04


Qui sait cultuver des céréales sans machines?
Qui sait batir une maison avec les materiaux qu'il y a autour de nous.

Nos ancetres savaient, nous, on sait consommer...

Si la fin d'internet tel qu'on l'a connu peut etre l'occasion pour certaines personnes de remettre en question l'ordre des choses et les processus historiques qui nous ont menés là, a mon avis ca peut etre une tres bonne chose.

La fin de l'internet "libre", c'est quoi si ce n'est la fin d'une illusion?


Eux ont réappris :

http://www.__dailymo...frame&start=354
http://www.__dailymo...colieu_creation
http://www.__dailymo...lydia-bo_webcam
(...)

deuxsauvages, le 20/07/2011 - 14:43

Le livre de Soltner est pas mal, la permaculture aussi et les jardins forestiers c'est l'avenir.

Apres, je prefere l'approche de Masanobu Fukuoka, l'agriculture naturelle (son bouquin est super d'ailleur, je le recommande fortement!) par ce que je trouve important qu'il remette en cause le rapport au monde occidental/moderne/rationnel sur le monde pour laisser la nature agir - et il est dans une vraie démarche globale (holistique?).

Apres il s'est fait récupérer par Molisson et les permaculturistes, qui n'ont pas vraiment compris qu'il y avait autre chose derriere l'agriculture naturelle que juste cultiver sans travail du sol... mais c'est vraiment pas la meme demarche ni le meme rapport au monde meme si la resultat (agricole) peut avoir quelques similitudes.

Merci pour le kit, je connaissais pas ca a l'air interessant


Pour moi la permaculture est une boite à outil plus qu'une philosophie. Un guide pour agencer diverses techniques de manière élégante, robuste, efficace se basant sur une compréhension profonde et scientifique des biotopes, dont l'homme fait partie. Par exemple, j'aime la gestion de l'eau en permaculture ( Swales , keylines ...)

Je ne suis pas certain que les forêts nourricières aient une place centrale à l'avenir (même si elles ont ma préférence) car il faut tout récolter à la main. Le semi direct sous couvert végétal me paraît plus réaliste ( Le sol, la terre et les champs ) Il permet de garder un modèle de grande culture (un agriculteur par plusieurs centaines hectares) en étant respectueux (non nuisant), en augmentant les rendements et réduisant la facture énergétique. La mécanisation a du bon. Le problème c'est qu'on pourrait manquer d'énergie pour faire tourner les machines...

Ces alternatives sont synonyme de la faillite de monsanto and co sous leur forme actuelle. Minitel monétaire s'y oppose fermement. Aussi fermement qu'il s'oppose à internet neutre.
Inscrit le 19/07/2011
3 messages publiés
tanagra, le 20/07/2011 - 10:47
Le marché du logiciel libre est par définition un marché libre, chacun contribue où bon lui semble sans contrainte


Ca c'est une belle utopie. Le marché du logiciel libre existe parce que de grosses entreprises le sponsorisent. Il n'est qu'à regarder le scandale qui agite le microcosme du libre parce qu'Oracle a racheté Sun, donc a racheté le droit de sponsoriser ou pas MySQL et Openoffice.org.


@tanagra, (ou mme michu) quand on raconte des conneries pour en faire de la désinformation, heu comment dire, poliment: tanagra, s'il te plait, tais-toi, nous t'en remercions.

Un petit cours de Monsieur Benjamin Bayart sur l'historique, les acteurs, ce qu'est, ce que vas devenir "internet", le "monde du logiciel libre" et sa philosophie, bref, un petit visionnage des ces videos, ne te fera pas de mal, tu apprendras par la même occasion que les deux sont nés ensemble, il y a une quarantaine d'année et sont indissociable.
Cela t'évitera peut-être de véhiculer ce genre de propos complètement incongru: "Ca c'est une belle utopie. Le marché du logiciel libre existe parce que de grosses entreprises le sponsorisent.": internet bullshit de l'année

Bon visionnage:

Internet ou Minitel 2.0:

http://www.fdn.fr/minitel.avi

sur youtube:

http://www.__youtube...h?v=eKYqStoeql4

Qu’est-ce qu’Internet – Partie 1 : Le réseau:

http://www.libertesn...et/archives/394

Qu’est-ce qu’Internet – Partie 2 : Les applications

http://www.libertesn...et/archives/400

Qu’est-ce qu’Internet – Partie 3 : Les enjeux politiques et sociétaux

http://www.libertesn...et/archives/430

Qui cherche à contrôler l'Internet ?:

http://download.tuxf...092009_soir.ogg
[message édité par big2fish le 20/07/2011 à 15:45 ]
Inscrit le 20/09/2009
6369 messages publiés
Tanagra raisonne en terme de marchés. Il dit bien "le marché du logiciel libre". En dehors des marchés, pour lui, c'est le néant, le vide sidéral.

Il n'est donc pas concevable pour lui qu'il puisse exister quelque chose en dehors du monde des entreprises. C'est un peu comme la HADOPI qui essaie de faire croire dans ses publicités que sans elle, la culture ne pourrait pas exister.
Inscrit le 19/07/2011
8 messages publiés
"Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'achète plus pour que ça n'se vende pas…" Michel Gérard Joseph Colucci, il y a 30 ans il avait déjà tout compris. Le problème viens bien de la bêtise humaine et de manger tout ce qu'on lui donne tant que sa répond à des besoin. Le problème c'est que maintenant, les besoins sont fictifs et qu'on nous les créé rien que pour nous c'est-y pas beau ?

Question très bête, imaginons : je vis à la campagne, je paye donc le même prix que quelqu'un en ville. bientôt pour avoir du haut débit il faudra payer plus cher. Donc moi qui suis en campagne je vais payer plus cher qu'un mec en ville pour un débit moindre. Mais didont, on s'étonne que les villes sont surpeuplées, exode urbain, tout sa ... même si internet n'est pas une raison majeur de déménagement, il rentre fortement en balance, toute cette histoire n'est qu'une grosse blaque ma parole ...
Inscrit le 04/06/2009
502 messages publiés
Bye bye internet, welcome big browser
Inscrit le 20/07/2011
2 messages publiés
On peux aussi aider ceux qui se battent pour qu'internet ne soit ni contrôlé par des gouvernements, ni par des firmes privées et qui luttent pour promouvoir le libre accès au net dans les pays "en voie de développement" comme on dit:

http://www.isoc.org/...logs/scenarios/


Voir aussi pour les francophones:


Sociétés de l'information

Depuis deux ans, Sociétés de l'information décrypte chaque mois les enjeux des réseaux pour un public francophone, désireux de trouver une information synthétique, globale d'une thématique de la gouvernance Internet.

Dans ses colonnes s'expriment des observateurs et des partenaires de la communauté internationale, en provenance de tous les milieux professionnels. Dans un langage simple, compréhensible par tous, la rédaction de Sociétés de l'information s'est donné comme mission éditoriale de défier la complexité du monde digital. Nos lecteurs sont nombreux dans le monde francophone de la communication et des nouvelles technologies.

Avec le soutien de l'Internet Society, Sociétés de l'information est dorénavant en diffusion gratuite, sur abonnement.

L'Internet Society est heureuse d'étendre son partenariat avec Sociétés de l'information. Notre soutien à cette publication renforce encore notre engagement à toucher les vastes portions de la communauté Internet qui ne parle pas anglais. L'Isoc a toujours reconnu l'importance des initiatives dans des langages locaux : ainsi nombre de nos activités tournées vers l'éducation (comme nos ateliers en réseau et plus récemment nos ateliers sur les ccTLD) ont eu lieu dans plusieurs langues, dont le français.

Nous attendons avec impatience l'ouverture de nouvelles voies vers la communauté francophone - une communauté large en termes géographiques, mais qui partage une langue commune et une passion commune pour l'avenir de l'Internet. De pouvoir le faire à travers une publication comme Sociétés de l'information est vraiment un plus. Odile Ambry et son équipe ont fait un travail remarquable qui a permis de nous apporter des articles intéressants et pertinents sur des questions touchant à l'internet et à la société. Nous encourageons les membres de l'Isoc dans le monde entier à contribuer à ces efforts en en faisant la promotion parmi nos membres francophones et qu'eux-même poursuivent cette mise en réseau au près de leurs contacts francophones.

- Lynn St. Amour, President and CEO, Internet Society.

Abonnez-vous et rejoignez la communauté des lecteurs et lectrices de Sociétés de l'information, en diffusion gratuite depuis janvier 2006, grâce au soutien de l'Internet Society :

http://www.societesd...et/register.php
[message édité par Bogo le 20/07/2011 à 16:20 ]
Inscrit le 19/07/2011
3 messages publiés
U., le 20/07/2011 - 11:03

tanagra, le 20/07/2011 - 10:47

Vous êtes tous en train de vous extasier sur le livre "Indignez-vous". Mais vous avez oublié de lire "Bougez-vous le cul".


T'inquiète, ça va venir. Les hackers et les lanceurs d'alerte sont déjà au travail depuis un petit moment.


exactement Harkogansk-Malatesta, ainsi que les cyberdissidents et quelques associations

Il y en déja qui bossent dessus:


- La quadrature du net: http://www.laquadrat...qui-sommes-nous

- Participation et aide de citoyen lambda en alertant et contactant ses députés, sénateurs et eurodéputés de ce qu'il se passe : http://www.laquadrat...t/fr/participer

Afin d'éviter ceci:
16 gus dans un hémicycle
http://www.__dailymo...-hemicycle_news

et ceci: 11 députés votent le fichage de 45 millions d'honnêtes gens:

http://www.pcinpact....e-biometrie.htm
http://owni.fr/2011/...-gens-honnetes/

- FAI Associatifs: FDN French data Network: http://www.fdn.fr/

et pleins d'autres
[message édité par big2fish le 20/07/2011 à 19:03 ]
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 20/07/2011 à 18:21
il y a juste un léger défaut, combien de surface par personne a nourrir? Comment on fait a grande échelle pour les grandes villes?
Inscrit le 26/04/2010
45 messages publiés
ze_katt, le 20/07/2011 - 18:21

il y a juste un léger défaut, combien de surface par personne a nourrir?


Moins qu'actuellement.

Contrairement à une idée reçue l'agriculture actuelle a un rendement hectare médiocre. Pour le rendement énergétique, c'est pire.

Tellement médiocre qu'elle détruit 15 millions d'hectares par ans que l'on récupère en déforestant.

http://www.__dailymo...a-le-monde_news


ze_katt, le 20/07/2011 - 18:21

Comment on fait a grande échelle pour les grandes villes?


-> semi direct sous couvert végétal (culture intercalaire) sur grande surface (mécanisation, peu de main d'½uvre, non nuisant).
-> fermes aquaponiques (très productif paraît-il)
-> multitudes de fermes réparties sur tout le territoire (10 hectares max)
-> apprendre des gorilles jardiniers (forêt fruitière, très productif, se maintient elle même, main d'½uvre pour récolter)
-> fermes urbaines
-> que chacun produise sa nourriture (aquaponie individuelle, technologies à inventer...)
-> permaculture urbaine
(...)
-> un mélange de ce qui précède
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 20/07/2011 à 21:42
marpal, le 20/07/2011 - 20:19

-> que chacun produise sa nourriture (aquaponie individuelle, technologies à inventer...)

Tu te rends compte du volume d'eau qu'il faudrait pour nourrir une famille de 5 personnes? le tout dans un appart au 4eme étage?

-> multitudes de fermes réparties sur tout le territoire (10 hectares max)
-> permaculture urbaine

T'en prévois une sur les Champs Élysée?

C'est pas bien concret tout ca.
Inscrit le 20/07/2011
1 messages publiés
Inscrit le 11/07/2011
99 messages publiés


Pour moi la permaculture est une boite à outil plus qu'une philosophie. Un guide pour agencer diverses techniques de manière élégante, robuste, efficace se basant sur une compréhension profonde et scientifique des biotopes, dont l'homme fait partie.


Je suis assez d'accord et c'est ce qui me gene le manque de philosophie, et ce que j'aime bien chez fukuoka ("la révolution d'un brin de paille") (qui en profite pour proposer une solution à la société industrielle et qui prone les petites fermes familiales, ce que j'aime bien)


Je ne suis pas certain que les forêts nourricières aient une place centrale à l'avenir (même si elles ont ma préférence) car il faut tout récolter à la main. Le semi direct sous couvert végétal me paraît plus réaliste (Le sol, la terre et les champs) Il permet de garder un modèle de grande culture (un agriculteur par plusieurs centaines hectares) en étant respectueux (non nuisant), en augmentant les rendements et réduisant la facture énergétique. La mécanisation a du bon. Le problème c'est qu'on pourrait manquer d'énergie pour faire tourner les machines...


Tout dépend de l'avenir, ce qu'on y fait et quelle place on a et comment on interagit avec la nature.

Un avenir comme maintenant avec peu d'agriculteurs et des grandes surfaces pour moi -> nofutur...

Les forets nourricieres ont besoin de gens pour recolter a la main, ce qui est pas un probleme si les gens repeuplent les campagnes. L'agriculture naturelle et l'utilisation de variétés anciennes de toute facon se prettent pas a l'ultra mécanisation.

Quant a l'energie en partant sur un retour a la campagne et a des fermes familiales... traction animale!



Apres ca demande de sortir du prisme 1 agriculteur pour plein d'hectares et de la monoculture regionale (cereales dans la bausse, vaches a viande en limousin, a lait a bretagne, etc). Necessaire pour l'ecosysteme dans tous les cas, et en terme de rapport au monde ca a plus rien a voir non plus. (là ou on rejoint l'approche philosophique / metaphysique.) mais ouais les tristes modernes n'en ont que faire, ils veulent consommer en ville.

A mon avis grandes villes & agriculture saine ca marche pas...


Moins qu'actuellement.

Contrairement à une idée reçue l'agriculture actuelle a un rendement hectare médiocre. Pour le rendement énergétique, c'est pire.

Tellement médiocre qu'elle détruit 15 millions d'hectares par ans que l'on récupère en déforestant.



Ca depend sur quelle culture le rendement / ha... Apres faut pas compter que le rendement mais la qualité nutritive. Produire beaucoup implique de perdre la qualité, voir l'evolution des blés et de leurs composants nutritifs.. a croiser avec les bles de force ricain. Idem pour le lait de prim'holstein qui produisent a fond... mais de la caseine de merde.

Bon pour faire du pain blanc et du fromage industriel on s'en fout me direz vous


ze_katt, le 20/07/2011 - 18:21

Comment on fait a grande échelle pour les grandes villes?


-> multitudes de fermes réparties sur tout le territoire (10 hectares max)
-> permaculture urbaine

T'en prévois une sur les Champs Élysée?

C'est pas bien concret tout ca.


Pas forcement sur les champs, mais faut reconnaitre qu'ils servent pas a grand chose, ca y ferait pas de mal.

Apres les grandes villes sont pas soutenables sur le long terme. De toute facon va falloir repenser la maniere dont on habite le territoire, ou on va y etre forces.

Ou alors on a pas le choix de suivre la logique actuelle: on exproprie les paysans du "sud" dont les sols sont encore bons (comme les notres il y a 50 ans) ou on defriche la foret amazonienne, pour faire pousser de quoi nourrir nos betes & autres cultures d'exportation, et on bouffe des trucs industriels produits loins sur de la terre volée aux indigenes du coin a qui on refile nos surplus de pates blanches et de sucre blanc de merde - bref, qu'on intoxique et chez qui on va créer des carences et qu'on va pousser dans les bidonvilles...

Puis apres on fera des ONG pour donner bonne conscience au bourgeois et faire bosser quelques expats qui vont tourner en 4x4 et vivre un mode de vie indescent a l'autre bout de monde sous pretexte de refiler de la bouffe de merde aux "pauvres" crées par notre mode de vie..

Moi je prefere sortir les mains du cul et cultiver quelques hectares tranquillement, la seule hypotese pour sortir de la logique de domination.

Reste jusqu'a exproprier les agromanagers qui ont piqués les terres a nos paysans a nous quand ils sont allés se transformer en prolétaire il y a pas si longtemps, juste avant l'embourgeoisement général offert par la globalisation et... la délocalisation de l'exploitation...
Inscrit le 26/04/2010
45 messages publiés
ze_katt, le 20/07/2011 - 21:42

marpal, le 20/07/2011 - 20:19

-> que chacun produise sa nourriture (aquaponie individuelle, technologies à inventer...)

Tu te rends compte du volume d'eau qu'il faudrait pour nourrir une famille de 5 personnes? le tout dans un appart au 4eme étage?


A priori très peu d'eau puisque ça fonctionne en circuit fermé.
Mais effectivement, je ne me suis pas penché sur la faisabilité réelle du truc.
Je lance des pistes, je n'ai pas la solution, évidement. Certaines pistes se terminent en cul de sac.

-> multitudes de fermes réparties sur tout le territoire (10 hectares max)
-> permaculture urbaine

T'en prévois une sur les Champs Élysée?


C'est pas bien concret tout ca.


Franchement je m'en fou un peu des Champs Élysées. On peut aussi ne rien changer et aller de façon certaine à la famine. Il y a des zoo, des jardins, des parcs en ville il pourrait y avoir des fermes. Toutes les villes ne sont pas Paris non plus... (beaucoup sont bien plus denses et vastes encore )

Tout ceci est très concret :
http://villesentransition.net/


deuxsauvages, le 20/07/2011 - 22:33

Un avenir comme maintenant avec peu d'agriculteurs et des grandes surfaces pour moi -> nofutur...

A mon avis grandes villes & agriculture saine ca marche pas...


Pas nécessairement, tu pourras te renseigner sur http://www.polyfacefarms.com/ ( http://www.__youtube...h?v=sYWYU5V8JOo ) ils gèrent 200ha. Tant que l'équilibre agro-sylvo-pastoral est respecté, que l'eau et le reste sont intelligemment agencés, peu importe la surface. Darren Doerty, Geoff Lawton... travaillent sur petites ou grandes surface, peu leur importe... Les affinités personnelles n'entrent pas en ligne de compte.

deuxsauvages, le 20/07/2011 - 22:33

Apres ca demande de sortir du prisme 1 agriculteur pour plein d'hectares et de la monoculture regionale (cereales dans la bausse, vaches a viande en limousin, a lait a bretagne, etc). Necessaire pour l'ecosysteme dans tous les cas, et en terme de rapport au monde ca a plus rien a voir non plus. (là ou on rejoint l'approche philosophique / metaphysique.) mais ouais les tristes modernes n'en ont que faire, ils veulent consommer en ville.


Ça, petites ou grandes surfaces, il va falloir remettre les arbres, les animaux et les cultures ensemble.

Pour le reste, écosystème, philosophie... Pour moi la terre est un détail, c'est l'homme qui m'intéresse. Je prépare l'ère post Terrienne . La Terre étant notre seul vaisseau spatial, il faudrait en prendre soin et arrêter les conneries.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 21/07/2011 à 14:21
marpal, le 20/07/2011 - 23:55

ze_katt, le 20/07/2011 - 21:42

marpal, le 20/07/2011 - 20:19

-> que chacun produise sa nourriture (aquaponie individuelle, technologies à inventer...)

Tu te rends compte du volume d'eau qu'il faudrait pour nourrir une famille de 5 personnes? le tout dans un appart au 4eme étage?


A priori très peu d'eau puisque ça fonctionne en circuit fermé.
Mais effectivement, je ne me suis pas penché sur la faisabilité réelle du truc.
Je lance des pistes, je n'ai pas la solution, évidement. Certaines pistes se terminent en cul de sac.

Il faut au minimum que le volume d'eau corresponde au volume de nourriture qu'il faut pour une famille de 5 personnes. Je vois mal comment tu peux envisager de faire "pousser" 1 l d'aliment dans 25 cl d'eau.
Inscrit le 13/05/2009
130 messages publiés
Foutaises, des 11 propositions seules celles 5 à 10 me paraissent rentrer dans le cadre de cet article. La 11 promeut des formats ouverts sinon interopérables ce qui ne me parait pas contraire à la neutralité du net, de même que les 1 à 4.
Inscrit le 11/07/2011
99 messages publiés
marpal, le 20/07/2011 - 23:55

Pour le reste, écosystème, philosophie... Pour moi la terre est un détail, c'est l'homme qui m'intéresse. Je prépare l'ère post Terrienne . La Terre étant notre seul vaisseau spatial, il faudrait en prendre soin et arrêter les conneries.


Moi c'est plutot "l'humain-e et la terre", l'un ne vont pas sans l'autre, en tout cas a mon avis on est pas la pour bouffer du hors sol et vivre au milieu du beton comme des poulets de batteries ou des porcs industriels

Mais certe c'est plus philosophique / metaphysique que purement "pratique pour la survie de l'humanité" - bien que ca y réponde, et meme sur le très long terme...

Il me semble que l'éloignement de la nature et l'entrée dans "l'age de l'ersatz" soient la meme chose et aient pour cause quelques concepts dans l'histoire de la philosophie occidentale, ainsi que le triomphe d'une vision "bourgeoise" sur le monde - peut etre aussi qu'on a confondu l'égo avec l'être... et que si on veut retrouver un rapport au monde humain et pouvoir vivre une vie sans dominer ni la terre, ni les autres, on n'a pas trop le choix que de cultiver simplement de quoi vivre, nous et les gens autour d'une maniere le moins intrusive possible. On peut pas continuer indéfiniement à nourrir la mégamachine, sinon elle va nous bouffer, si ce n'est déjà fait...



Quant à la surface, si tu veux pas mécaniser ou mécaniser sans pétrole, tu es de toute maniere limité - apres c'est pas incompatible des petites fermes autonomes qui vendent leurs surplus et des grosses fermes mécanisées mais respectueuses du "vaisseau terre" comme tu dis.
Inscrit le 20/07/2011
2 messages publiés
On peux gloser, on peux aussi agir, on peux soutenir ceux qui se battent pour la neutralité du net:


(Google translate

Questions sur Internet

Neutralité du Net: l'accès, le choix et la transparence

La demande pour les connexions Internet avec plus de bande passante augmente, et cela est un signe de succès continu de l'Internet. La disponibilité et l'utilisation ultérieure des réseaux à haut débit d'accès font pression sur la capacité du réseau, résultant en un plus grand déploiement et l'utilisation de la gestion de la congestion et la circulation par des techniques de façonnage opérateurs de réseau. Cela a soulevé des préoccupations du public que l'architecture ouverte orienter le développement de l'Internet pourrait être en danger.

Dans ce contexte, le concept de "neutralité du réseau" est venu au premier plan des discussions politiques et réglementaires au sujet d'Internet. La neutralité du réseau est un terme large et mal défini qui englobe une série d'objectifs politiques, y compris la liberté d'expression, le choix des utilisateurs, et la discrimination ainsi que les questions commerciales, y compris la gestion du trafic réseau, la tarification, et les modèles d'affaires global. Plutôt que de se concentrer sur un concept mal défini, comme la neutralité du réseau, l'Internet Society estime que la bonne mise au point dans cette discussion est sur le résultat souhaité: continué ouverte inter-réseaux.

Le reste est ici:

http://www.isoc.org/...ninternet.shtml


mais aussi ici:

The SavetheInternet.com Coalition is two million everyday people who have banded together with thousands of nonprofit organizations, businesses and bloggers to protect Internet freedom.

(Google translate
La Coalition SavetheInternet.com est de deux millions de personnes ordinaires qui se sont regroupés avec des milliers d'organisations à but non lucratif, les entreprises et les blogueurs à protéger la liberté d'Internet.

http://www.savethein...-neutrality-101


ne nous laissons par faire, diffusez ces liens au plus grand nombre.
Inscrit le 29/06/2011
8 messages publiés
C'est FDN qui va être content
A moins qu'ils soit entrainé dans ce système cassant la neutralité ...
Inscrit le 21/07/2011
1 messages publiés
Les contenus sont de plus en plus vides et noyés dans la pub, le délire et la propagande. La pseudo-communication virtuelle dissous les relations réelles... les internautes finiront peut-être par redevenir humains et planter les "marchands d'illusions" et tous leurs gadgets électro-nucléaire,, trop d'avidité à planté les financiers, trop d'avidite va planter les cyber-mégalo.... le retour au papier -crayon n'est peut être pas une utopie, mais une surprise salutaire et proche.... back to the tree:-))) ! Redécouvrons la joie d'une austérité intelligente...!
Inscrit le 19/07/2011
8 messages publiés
personne, le 21/07/2011 - 23:26

Les contenus sont de plus en plus vides et noyés dans la pub, le délire et la propagande. La pseudo-communication virtuelle dissous les relations réelles... les internautes finiront peut-être par redevenir humains et planter les "marchands d'illusions" et tous leurs gadgets électro-nucléaire,, trop d'avidité à planté les financiers, trop d'avidite va planter les cyber-mégalo.... le retour au papier -crayon n'est peut être pas une utopie, mais une surprise salutaire et proche.... back to the tree:-))) ! Redécouvrons la joie d'une austérité intelligente...!


Sinon l'âge de pierre c'était pas mal aussi ... Et c'est vrai que durant les révolutions du maghreb Facebook n'a servi à rien en passant outre la censure ... bref je pense qu'on ma compris
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
C'est quoi le haut débit??? Moi je ne peux avoir autre chose que le...56k. Eh oui, avant de fournir des dizaines de Mo à une partie de la privilégiés, il faudrait peut être commencer à donner accés au net à toute la population. Ici 100 mo et 3 km plus loin:56k. On nous fait miroiter le très haut débit, on est combien de millions en France à n'avoir que du très bas débit? Les laissés pour compte, comptez vous.
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
voila ou nous a ramené sarkozy et sa putain d'union Européenne! récession, privation de liberté et régression social ! putain d'union Européenne ! Marine vite !!!!!!!!!
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
qu'ils aillent se faire enculer.
Inscrit le 22/07/2011
4 messages publiés
C'est bien tout le monde est unanimement d'accord...
On nous prend pour des cons !
On en veut pas de votre "progrès". Mon net actuel me convient parfaitement !
Inscrit le 22/07/2011
4 messages publiés
Moi j'attends la vidéo de Cantona qui va nous proposer une action réactionnaire en résiliant tous nos abonnements
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
c'est l'euro bordel
Inscrit le 22/07/2011
2 messages publiés
Le pouvoir ne se donne pas il faut le conquérir, la démocratie ne peut s'imposer de l'extérieur, encore moins "d'en haut" et pour cause. Passer son temps à contempler, inquiets, les FAI et gouvernements nous coincer toujours un peu plus ne sert à rien. Ils ne nous consultent déjà même plus et poussent l'insolence jusqu'à SE felliciter d'un consensus exceptionel...

Il y a des solutions mais c'est pas des réunions gouvernements/FAI qu'elles émergent, regardez plus tôt par là:

openMesh network par exemple,

un projet basé sur le principe qu'un client internet peut faire rebondir son signal WiFi, tous les autres peuvent se connecter sans rien demander aux FAI ni se soumetre à la "civilisation" celon france telecom, l'état français, chinois, egyptien, bref ce sera sans eux.

c'est internet sans FAI donc GRATUIT et LIBRE.
La fiabilité des com dépend de la densité du réseau, donc des gens.
Le projet reste à développer et compte sur la communauté, RDV au forum:

http://www.openmeshproject.org/
Inscrit le 22/07/2011
2 messages publiés
Le pouvoir ne se donne pas il faut le conquérir, la démocratie ne peut s'imposer de l'extérieur, encore moins "d'en haut" et pour cause. Passer son temps à contempler, inquiets, les FAI et gouvernements nous coincer toujours un peu plus ne sert à rien. Ils ne nous consultent déjà même plus et poussent l'insolence jusqu'à SE felliciter d'un consensus exceptionel...

Il y a des solutions mais c'est pas des réunions gouvernements/FAI qu'elles émergent, regardez plus tôt par là:

openMesh network par exemple,

un projet basé sur le principe qu'un client internet peut faire rebondir son signal WiFi, tous les autres peuvent se connecter sans rien demander aux FAI ni se soumetre à la "civilisation" celon france telecom, l'état français, chinois, egyptien, bref ce sera sans eux.

c'est internet sans FAI donc GRATUIT et LIBRE.
La fiabilité des com dépend de la densité du réseau, donc des gens.
Le projet reste à développer et compte sur la communauté, RDV au forum:

http://www.openmeshproject.org/
Inscrit le 09/09/2009
4 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.

Vous ne prenez pas la mesure du probleme: il ne s'agit pas d'un FAI mais de l'ensemble de l'internet. Vos données "de pauvre" seront maquées tout le long de leur trajet de chez vous au serveur à l'autre bout du monde comme 'paquet de donnée de 4eme classe', et chaque serveur fera passer les paquets de 1ere classe avvant les votres.

C'est ca le grand bonheur d'IPV6
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
Eh ben, déjà que l'adsl est loin de marcher toujours convenablement et que les hotlines des providers sont le plus souvent incompétentes et désinvoltes, je n'ose imaginer ce que cela sera quand on n'aura pas les moyens de se payer un abonnement "de luxe" pour un super haut débit! Je parie que les abonnements bas de gamme fonctionneront encore plus mal et seront totalement méprisés des hotlines. Et comment savoir si les providers ne nous arnaqueront pas sur la puissance du débit allouée en fonction de notre abonnement? Encore une belle embrouille pour tenter de fliquer le Net. Bravo l'Europe, vivement qu'elle s'effondre celle-là. Puisque ces gens-là ne comprennent que le langage du pognon, je suggère que les internautes fassent la "grève" des achats sur internet, par exemple à Noël prochain, pour que les profits du e-commerce s'écroulent, histoire de faire comprendre aux "décideurs" européens que nous en avons marre d'être pris pour des pigeons.
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
prochaine étape: demander aux majors du disque et du cinéma leur point de vue pour une diffusion juste et équitable de l'art et de la culture auprès de tous. Ils auront incontestablement des propositions pertinentes sur la meilleur façon d'endiguer le téléchargement illégale ... En fait il faut que chaque français accepte une autorisation de prélèvement automatique mensuelle d'environs 270€ pour avoir le droit d'écouter (en streaming) le tube de l'été de l'année dernière. Ils ont bien réfléchi c'est la meilleur solution pour promouvoir de nouveaux artistes plein de talent, assurer la diversité et offrir une ouverture d'esprit inégalée au grand public ... ha cela a déjà été fait ? ils ont tous reçu la légion d'honneur pour cette contribution ? que demander de plus ...
Inscrit le 22/07/2011
2 messages publiés
On demande à une bande d'industriels comment financer la généralisation d'un système supérieur au précédent...


je plussoie 1 000 000 000
Inscrit le 22/07/2011
2 messages publiés
@Tanagra : pourquoi et les posts en relatent faut-il que cela soit un groupe d'industriels qui s'en charge, ce qui veut dire un modèle économique libéral dont les seuls priorités et leitmotiv seraient le PROFIT, rien que le profit.
Autrement dit construire un nouveau poulailler en donnant les plans au compère Renard.
Absurdités, et inepties. Une évolution mais en concertation de l'ensemble des utilisateurs, et non sur un modèle financier profitable qu'à certains.
Il y a quelques années que cette hypothèse avait été énoncée à cause de la diversité ds contenus s'y côtoyant (pornos, site pour la sécurité du suicide etc ...).

Prétextes fallacieux car dans la vrai vie, la soit dite segmentation, n'empêche pas les suicides, les vols, les rapts etc ... Dans ce cas créons des mondes cloisonnés en fonction de leur pouvoir d'achat, allez ... un apartheid économique, financier).
La vigilance des utilisateurs et politiques (mais ou sont nos politiques ils devront nous expliquer clairement leur vision du monde de demain pour l'INTERNET) amèneront une réflexion mûrie, non pour une caste mais pour tout usager du net.
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
on se demande bien quand c'est barons de l'économie daigneront re-utiliser les titre de noblesse pour afficher haut et fort ce qu'ils pensent des mots de la république sous SARKOZY I inégalité, précarité, insécurité. de toute façon les gouvernement ont crée l'Europe pour toujours avoir une excuse nous expliquant qu'on doit se coucher puisque ils ont utilisé l'excuse. a Buvons a la destruction de l'euro l'Europe.....avant qu'il nous crée un gouvernent et des impôts européen en plus de tous ce qu'on verse aux classes dirigeante.
je profite ce commentaires vous sera facturé un oeil pour etre lu dans quelque mois. mais c'est bon pour nous tous puisque c'est l'EUROPE qui le dit!!!!
Inscrit le 19/07/2011
8 messages publiés
Je ne voudrais pas paraître dédaigneux envers nos cher dirigeants mais :
1) Rien que sur ce forum ils y a des gens qui ont des idées
2) Certaines sont mauvaises.
3) D'autres sont bien meilleures que ce qui est proposé.

Me trompe-je si j'ose dire que si ce genre d’évènement n'est pas très médiatisé,
c'est par peur que des gens puissent donner des avis différents et surement meilleurs (Sauf pour leurs petits profits bien sur) ?
"Ouch ... ou ben ça c'est du poison ça ..." x(

xD
[message édité par Mathan le 22/07/2011 à 14:59 ]
Inscrit le 19/06/2011
2 messages publiés
Halt ! Kontroll Papier ! il faut Kontroller pour le bien de tous !
Les anarchistes qui nient cela iront en camp de travail.
La liberté est une keunerie inventée par les curés pour que des gens se fasse tuer sottement.
Vive le fric, les élus doivent être riches pour mieux abrutir et soumettre la foulasse sale et puante !
Droite et gauche même conbat, dépouiller les gens de leur choix, le choix est malaisn, les élus sont là pour choisir pour cette foulle immonde et inculte.
Les patrons sont des saints, chose connue, comme les élus qui touche leurs bittes et les enveloppes.
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
Je ne vois aucune raison de payer le déploiement de réseaux en dur :
- pour des usages nettement différents du mien qui ne télecharge rien ni ne joue en réseau
- alors que des technologies par les ondes progressent vite et devraient permettre de s'affranchir des cables un jour. On en est encore à payer des technologies dépassées sans penser aux innovations en cours.
Inscrit le 20/02/2011
2 messages publiés
Mais ils nous gonfle ces technocrates, le web des entreprises cela existe depuis des années, même avant internet, cela à pour nom "intranet".
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
Je ne vois aucune raison de payer le déploiement de réseaux en dur :
- pour des usages nettement différents du mien qui ne télecharge rien ni ne joue en réseau
- alors que des technologies par les ondes progressent vite et devraient permettre de s'affranchir des cables un jour. On en est encore à payer des technologies dépassées sans penser aux innovations en cours.


De quels technologies parles tu ?
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
Je ne suis pas surpris, c'est même le contraire qui m'aurai étonné. Les gouvernements européen ont pour habitude de nous rendre un truc indispensable à un petit prix ou une certaine liberté de circulation et ensuite les lobys se mettent sur les rangs en faisant croire aux dirigeants qu'il faut faire une loi pour modifier ça. Le tout étant bien sur au final de nous faire gentiment payer la facture.
Cette Europe me fatigue, ces Grecs me fatiguent. On ne pouvaient pas tout simplement rester chacun chez soi plutôt que de vouloir construire sur le modéle américain. Modéle qui part en vrille vu qu'ils vont bientôt, si pas d'accord, se retrouvaient en défaut de paiement. Ce qui va pas tarder de nous arriver. Et en plus, on vient de s'endetter pour désendetter les grecs.
Bon courage aux futures générations!!!
Inscrit le 22/07/2011
2 messages publiés
L'europe est en train de mourir. Ses institutions sont gangrénées par ces chiens de capitalistes. Voraces à souhait, ils veulent tout s'accaparer pour se faire du fric, qui est devenu, par les temps qui courent (merci Milton Friedmann, enc...!), la seule et unique valeur des hommes... Merci les ultra-libéraux dérégulateurs, merci les preneurs d'otages légalement couverts, merci les politiciens qui bouffent et s'empiffrent aux rateliers de l'économie mondiale sur le dos du peuple, merci les magnats de la finance qui mettent le oaï dans les économies locales, merci à vous, bande d'oppresseurs. Saleté d'oligarchie !
Inscrit le 22/07/2011
2 messages publiés
fred1970, le 22/07/2011 - 16:08
Je ne suis pas surpris, c'est même le contraire qui m'aurai étonné. Les gouvernements européen ont pour habitude de nous rendre un truc indispensable à un petit prix ou une certaine liberté de circulation et ensuite les lobys se mettent sur les rangs en faisant croire aux dirigeants qu'il faut faire une loi pour modifier ça. Le tout étant bien sur au final de nous faire gentiment payer la facture.
Cette Europe me fatigue, ces Grecs me fatiguent. On ne pouvaient pas tout simplement rester chacun chez soi plutôt que de vouloir construire sur le modéle américain. Modéle qui part en vrille vu qu'ils vont bientôt, si pas d'accord, se retrouvaient en défaut de paiement. Ce qui va pas tarder de nous arriver. Et en plus, on vient de s'endetter pour désendetter les grecs.
Bon courage aux futures générations!!!

Merci, il va en falloir pour foutre tout ça en l'air ! Tous ces vieux c.. qui se gavent sur leur piédestal et qui tiennent éloignée la population de tous leur privilèges, on leur fera la peau! Sarko du Fouquet's en premier!
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
ça passera parce que nous sommes des veaux.. ou des moutons.. enfin bref, pas des hommes. nous nous sommes habitués à ne pas nous défendre. comment être surpris que les puissants et les plus hargneux exploitent le reste?
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


Rien à voir avec le jeux en ligne ! C'est surtout tout ce qui est streaming vidéo et audio qui consomme à mort !
Inscrit le 22/07/2011
2 messages publiés
Désolé d'aller à l'encontre de ce qui semble être la pensée commune ici mais l'Internet de demain est un sujet économique ! Certes numérique mais économie tout de même. Il est donc absolument logique et nécessaire que les patrons européens défendent l'innovation et l'emploi européens. Démontez la chaine de valeurs de l'Internet actuel et vous comprendrez que les revenus les plus importants ne vont pas à ceux qui investissent massivement pour construire et maintenir en état de fonctionnement ce réseau : aujourd'hui ce sont les eBay, Facebook et autres Google (compagnies américaines principalement) qui perçoivent la plus grosse part des revenus générés, alors que les opérateurs (FT Orange, DT, BT, Vodafone,...) ainsi que les équipementiers (E//, NSN, ALU, Cisco,...) n'ont qu'une portion congrue. Pour la pérennité du réseau et de l'économie numérique européenne, cette situation doit cesser... arrêtez de rêver à un monde "idéal" dont le moteur serait seulement alimenter par le vent de vos bonnes intentions !
Inscrit le 19/07/2011
8 messages publiés
Reality, le 22/07/2011 - 20:43

Désolé d'aller à l'encontre de ce qui semble être la pensée commune ici mais l'Internet de demain est un sujet économique ! Certes numérique mais économie tout de même. Il est donc absolument logique et nécessaire que les patrons européens défendent l'innovation et l'emploi européens. Démontez la chaine de valeurs de l'Internet actuel et vous comprendrez que les revenus les plus importants ne vont pas à ceux qui investissent massivement pour construire et maintenir en état de fonctionnement ce réseau : aujourd'hui ce sont les eBay, Facebook et autres Google (compagnies américaines principalement) qui perçoivent la plus grosse part des revenus générés, alors que les opérateurs (FT Orange, DT, BT, Vodafone,...) ainsi que les équipementiers (E//, NSN, ALU, Cisco,...) n'ont qu'une portion congrue. Pour la pérennité du réseau et de l'économie numérique européenne, cette situation doit cesser... arrêtez de rêver à un monde "idéal" dont le moteur serait seulement alimenter par le vent de vos bonnes intentions !



Donc pour cette bonne raison c'est encore le contribuable qui va se la carrer profond ? comme si on payait pas assez les choses cher -_-.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 27/07/2011 à 22:25
Mathan, le 27/07/2011 - 22:21

Reality, le 22/07/2011 - 20:43

Désolé d'aller à l'encontre de ce qui semble être la pensée commune ici mais l'Internet de demain est un sujet économique ! Certes numérique mais économie tout de même. Il est donc absolument logique et nécessaire que les patrons européens défendent l'innovation et l'emploi européens. Démontez la chaine de valeurs de l'Internet actuel et vous comprendrez que les revenus les plus importants ne vont pas à ceux qui investissent massivement pour construire et maintenir en état de fonctionnement ce réseau : aujourd'hui ce sont les eBay, Facebook et autres Google (compagnies américaines principalement) qui perçoivent la plus grosse part des revenus générés, alors que les opérateurs (FT Orange, DT, BT, Vodafone,...) ainsi que les équipementiers (E//, NSN, ALU, Cisco,...) n'ont qu'une portion congrue. Pour la pérennité du réseau et de l'économie numérique européenne, cette situation doit cesser... arrêtez de rêver à un monde "idéal" dont le moteur serait seulement alimenter par le vent de vos bonnes intentions !



Donc pour cette bonne raison c'est encore le contribuable qui va se la carrer profond ? comme si on payait pas assez les choses cher -_-.

Toi qui a l'air d'avoir compris, tu peux me traduire?
Inscrit le 22/07/2011
2 messages publiés
pour continuer et conclure mon propos précédent : le moment est arrivé où le monde virtuel doit affronter la dure réalité du monde réel. En plus des épinards, chacun de vous souhaitent pouvoir ajouter une noix de beurre. Alors souvenez-vous de 2000/2002, l’éclatement de la bulle Internet... ou bien allez jusqu'au bout de vos intentions de liberté, œuvrez pour un vrai monde global sans frontières, sans passeports, sans visa, avec une libre circulation des biens et des personnes !
[message édité par Reality show le 22/07/2011 à 21:13 ]
Inscrit le 22/07/2011
1 messages publiés
Bon, moi aussi je suis contre toutes ces manipulations ... Mais moi ça fait longtemps que je suis passé sous un système libre pour arrêter de payer les avocats et les lobbyistes de Microsoft et de Apple. Vous voulez la liberté mais vous n'avez pas le courage de la prendre. Inutile de rêver, les libertés on vous les grignote parce que le voulez bien. Ces consortiums et ces lobbys sont organisés, eux. Tant que nous serons divisés, ils continueront.
Inscrit le 23/07/2011
1 messages publiés
Ah d'accord. Les gens qui jouent aux jeux vidéos, même pour les internautes, on s'en fout, on est riches ? Ben non. Je joue à dofus, pas besoin de super haut débit, et ça me coûte 5€/mois. Mais si cette loi passe, je coupe ma connexion et j'achète un server privé (je debourse 30€ et fini à vie). àa changera rien. Leur internet "sélectionné", J'en veux pas. Un net où tu ne fais plus ce que tu veux, où tu a le "choix" entre facebook, tf1.fr ou http://gouv.fr, c'est mort ça sert à rien.


La base du net, c'était pas tout, pour tous, par tous ?
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 23/07/2011 à 12:57
La base du net c’était de permettre a des militaires de parler entre eux sans être dérangés.
Inscrit le 25/07/2011
1 messages publiés
C'est quand même hallucinant le coup de l'option payante "international" pour un abonnement internet... On marche sur la tête.
Inscrit le 25/07/2011
1 messages publiés
Si, ils valident ça, plus personne ne se connectera sur internet. Et ce sera la fin du monde virtuel... Prévue pour 2012, j'en suis sûre.
Inscrit le 16/10/2009
261 messages publiés
Je signale que Marine Le Pen veut protéger le net et luter contre Hadopi, Acta, Lopsi... Mais bien sûr vous pouvez ne pas me croire et voter pour les mondialistes.
Inscrit le 28/07/2011
1 messages publiés
je comprend pas très bien un point... Ils disent qu'il faut favoriser l'internet a plusieurs niveaux de prix en fonction du débit, en clair si tu veux plus de débit tu payes plus cher... Mais c'est exactement ce qu'il se passe déjà aujourd'hui! Donc je vois pas très bien la nouveauté.
Inscrit le 30/07/2011
1 messages publiés
Question bête:
C'est pour quand le raccordement à la Matrice ?
Juste pour savoir quand est-ce que je pourrai enfin voler comme Néo à la Superman.

Et merci à ceux qui insultent notre intelligence avec des excuses absurdes, ils ne prennent même pas la peine de nous préparer des mensonges plus ou moins sophistiqués.
Inscrit le 03/08/2011
1 messages publiés
Et si on faisait tous risette ? enfin.......je devrait plutôt écrire RESET !
Un bon vieux reset des familles, bien gras et bien baveux, du genre à TOUT effacer de PARTOUT (à commencer par les banques et les bourses des cours de matières premières qui ne signifient rien de plus que de l'exploitation à outrance des dernières maigres ressources encore presque disponibles)
Et si on se basait simplement sur ce qui EST :
1/ que le contenu d'Internet redevienne le contenu posté/publié par ses utilisateurs, qu'on en dégage une bonne fois pour toutes tous les intérêts fianciers autres que strictement particuliers (ok pour le quidam qui commercialise ses propres oeuvres (bijous, dessins, textes, réservation de chambres dans sa maison, l'auto-entrepreneur avec toutes les limites juridiques qui vont avec...) mais stop à tous ceux qui font du CA avec derrière eux des infrastructures de grandes entreprises....) place aux particules qui n'ont pas encore été absorbées dans la vaste bouillie concoctée par les "décideurs" pour nous maintenir dans notre rôle de "mouton à tondre", "vache à lait" et autre "faire valoir" sinon "source de rendement supplémentaire".
2/ que l'infrastructure physique soit assurée par des acteurs "hors compétition économique" (Ecoles d'ingénierie des réseaux, Département universitaires dédiés aux nouvelles technologies, .....)
Ainsi on pourrait voir s'épanouir un vaste champ d'échanges, de découvertes, d'expérimentations, ce serait un tremplin réel pour les artistes (techniques et/ou intellectuels et/ou créatifs) en herbe et pour une meilleure compréhension de l'humanité par les individus qui la compose.......
Quand le regne du "fric pour le fric" va-t-il enfin céder la place à la reconnaissance des valeurs humaines, et aux magnifiques réalisations que l'humain est capable de faire pour s'exprimer ?!!!
Inscrit le 29/05/2011
36 messages publiés
Payer plus pour avoir un débit plus gros, c'est logique. On ne peut pas vendre de la BP à 10€/mois le Mega et vendre aux consommateurs du 20mega à 30€/mois.

Par contre ce que je ne comprend pas, c'est leur logique à la con du "faire payer les services qui consomment le plus de BP". Ces services payent déjà! Ils achètent leur BP aux près de prestataire qui vendent aussi de la BP sur leur réseau.

http://www.geekle.net/
Inscrit le 29/05/2011
36 messages publiés
franchement 30 Mbps à quoi çà sert dans un pays ou telecharger t'envoi en prison ?

http://www.geekle.net/
Inscrit le 22/08/2011
1 messages publiés
Le peuple réclame de l'internet libre ... qu'on leur donne du facebook ...

C'est bizarre ca me rappelle un truc .... mais je sais plus quoi ...


Au contraire, Marie-Antoinette signifiait "le peuple réclame de l'internet libre, qu'on augmente leur bande passante"
Car la brioche c'est mieux que le pain, non?

Les temps ont bien changé...
Inscrit le 22/08/2011
1 messages publiés
Le nom même d'internet devrai rapidement être un nom protégé, tous produits vendu ne respectant pas la neutralité du net ne pourrons pas être vendu comme un accès internet. Et oui on va finir par avoir un AOC pour le net !
Inscrit le 07/10/2011
1 messages publiés
Steve Jobs (Apple), Jean-Phillipe Courtois (Microsoft), grands patrons des télécoms ?
Première nouvelle.
Inscrit le 17/09/2005
41 messages publiés
Il restera toujours des fournisseurs qui resteront en dehors de ce système. Et, après tout, on n'a pas vraiment besoin de TRÈS haut débit. Les adeptes du jeu en ligne sont une minorité, et pas la plus créative. Que ceux-là payent le prix fort, si ça leur plaît.


Je ne suis pas d'accord, les professionnels ont besoin de grosses connexions, notamment pour effectuer des transferts de gros fichiers souvent uniques. Notamment les serveurs de sauvegardes, les centres de calculs etc ont besoin de ce genre de connexions. Sans ça, on reviendrait au chacun pour soi, et il ne serait pas possible de faire avancer la recherche théorique.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux