C'est un vaste chantier auquel se prépare Google. La firme de Mountain View va renommer dans les prochaines semaines deux de ses services les plus populaires, Picasa et Blogger. Après le lancement de Google+, véritable hub numérique pour l'internaute, Google souhaite unifier sa marque.

Une semaine après la sortie de Google+, la réorganisation des différents services du géant américain se prépare. La firme de Mountain View prévoit quelques changements substantiels afin d’améliorer l’articulation de ses nombreux produits autour de sa nouvelle plate-forme sociale. L’une des modifications les plus visibles sera le renommage de certains services, comme Picasa ou Blogger.

Selon les informations obtenues par Mashable, le renommage vise à mieux identifier auprès du grand public les différents services de la galaxie Google. Ainsi, Picasa (acquis en 2004) sera rebaptisé « Google Photos » tandis que Blogger (acquis en 2003) sera renommé en « Google Blogs ». D’autres services de l’entreprise subiront également le même sort, tandis que d’autres resteront avec leur nom d’origine.

C’est notamment le cas de YouTube, acquis en 2006 pour 1,65 milliard de dollars. La plate-forme vidéo dispose déjà d’une très forte identité auprès des internautes, rendant inutile voire périlleux un renommage en Google Vidéos. Par ailleurs, l’entreprise américaine a choisi de fermer Google Vidéos afin de se concentrer sur YouTube, signe que la plate-forme acquise il y a quelques années a une très grande valeur pour la firme.

Comme le souligne Mashable, ce n’est pas la première fois que Google renomme des services qu’il a acheté ou qu’il a lancé avec des noms différents. En 2006, Google a acquis JotSpot. Le service sera renommé deux ans plus tard en Google Sites. Même constat en 2007, avec GrandCentral. En 2009, la firme de Mountain View renommera la plate-forme de VoIP en Google Voice.

Le renommage des différents services surviendra dans un mois et demi, à en croire l’informateur de Mashable. Cette décision a du sens au regard du rôle que doit jouer Google+. La plate-forme sociale doit, selon les plans de Google, se trouver au cœur de l’activité numérique sociale de l’internaute. C’est d’ici qu’il s’interconnectera avec la galaxie de services de Google.

Partager sur les réseaux sociaux