Google organise sa riposte face à Facebook. Le géant de Mountain View a présenté sa plate-forme sociale, Google+. Celle-ci va s'appuyer en partie sur les nombreux services en ligne de la société, comme YouTube ou encore +1.

Après plusieurs mois de spéculation et les regrets d’Eric Schmidt, Google a finalement dévoilé sa nouvelle plate-forme sociale destinée à relancer le géant américain dans la compétition qui l’oppose à Facebook. Baptisé Google+, le nouveau produit de la firme de Mountain View vise par la même occasion à mettre fin à une série de projets dans le web social qui ont tous, à un moment ou à un autre, fini par échouer.

Pour l’heure uniquement accessible sur invitation, Google+ a commencé à lever une partie du voile sur ses fonctionnalités. À terme, cette nouvelle plate-forme pourra très certainement s’interconnecter avec les autres services du géant américain, que ce soit Gmail, Picasa, YouTube ou encore +1. L’entreprise avait ainsi dévoilé en mars dernier un service expérimentant la recherche sociale basée sur les recommandations.

Cercles

Impossible de concevoir un réseau social sans des groupes pour ordonner ses contacts. Ici, Google permet de gérer sa liste à travers un système de cercles : famille, amis, travail… Contrairement à Facebook, qui semble considérer que chaque contact est forcément un « ami », la firme de Mountain View veut éviter de tomber dans ce travers et donner l’impression d’un grand fourre-tout.

Déclics

Vraisemblablement adossé à son moteur de recherche, Google+ va également recommander des contenus en fonction des centres d’intérêt des internautes. En fonction des recherches, il sera possible de partager du contenu avec l’ensemble de vos contacts ou de sélectionner un cercle en particulier. Ce moteur de recherche sera très certainement en liaison avec les informations glanées à travers +1.

Bulles

Est-ce la riposte face au rapprochement entre Facebook et Skype ? Ça y ressemble fortement. Bulles est un système de discussion par vidéo pouvant accueillir plusieurs participants. Là encore, Google va associer Bulles avec sa fameuse plate-forme vidéo YouTube, puisqu’il sera possible de visionner ses « dernières trouvailles » directement dans Bulles.

Mobile

Avec l’explosion des appareils nomades, Google+ ne pouvait pas faire l’impasse sur les mobiles. Pour faciliter le partage avec ses contacts, Google propose ainsi une fonctionnalité « Instant Upload » qui permet, si l’utilisateur le souhaite, d’envoyer immédiatement dans un album photo en ligne une photo prise à l’instant. De cette façon, l’internaute peut accéder à ses photos de n’importe où, tout comme les contacts qu’il a autorisé.

Pour un premier aperçu de Google+, il est possible de passer par cette page interactive qui permet de tester les différentes fonctionnalités du service. Les règles de confidentialité sont quant à elles disponibles ici.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés