Google a lancé une première version de son outil en ligne Swiffy, qui permet aux développeurs de convertir leurs fichiers Flash SWF dans un format HTML5 lisible sur tous les navigateurs de dernière génération, notamment sur iPhone et iPad.

Voilà qui devrait fortement simplifier la vie des développeurs habitués au format Flash, qui ont du mal à rendre leurs applications et animations lisibles sur les appareils iOS (iPhone, iPad). Alors qu’Adobe lui-même travaille sur le sujet avec sa technologie Wallaby, Google Labs a mis en ligne un outil simplissime baptisé Swiffy, qui convertit les fichiers SWF en HTML5, pour rendre les animations Flash lisibles sur les téléphones et tablettes qui n’intègrent pas le support du format d’Adobe. Il suffit d’envoyer le fichier, et la conversion se fait automatiquement.

« Swiffy supporte un sous-ensemble de SWF 8 et ActionScript 2.0, et le résultat fonctionne sur tous les navigateurs Webkit comme Chrome et Mobile Safari« , explique Google. « Si possible, exporter vos animations Flash en tant que fichier SWF 5 pourrait donner de meilleurs résultats« .

Sur le blog de Google Code, dédié aux développeurs, la société de Mountain View explique que le projet est né presque par hasard, après l’embauche d’un stagiaire qui avait pour mission de rendre les bannières de publicités en Flash lisibles sur les appareils qui ne supportent pas Flash Player. Ils ont été tellement satisfaits du résultat qu’ils ont voulu pousser le projet plus loin. « C’est encore une version précoce, dont ça ne convertira pas touts les contenus Flash, mais ça marche déjà bien sur les publicités et animations », explique Marcel Gordon, le directeur du projet Swiffy.

Pour convertir les animations, Swiffy analyse les éléments graphiques du fichier Flash pour les réécrire avec le langage de dessin vectoriel SVG, et les affiche avec du code aux standards HML5 et CSS3. Les scripts ActionScript 2.0 de l’animation sont ensuite reproduits en javascript/JSON. « Cette représentation rend les animations Swiffy presque aussi compactes que les fichiers SWF originaux« , assure Gordon. Dans sa FAQ, Google précise d’ailleurs que Swiffy, contrairement au Wallaby d’Adobe, produit un code qui n’est pas facilement déchiffrable et donc éditable par le développeur. L’accent a été mis sur l’efficacité.

Dans une gallerie, Google montre que Swiffy peut convertir aussi bien des animations basiques que des animations plus complexes, et même des petits jeux vidéo avec support du clavier et de la souris pour l’interaction.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés